Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266311861
Code sériel : 18110
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 800
Format : 108 x 177 mm

La Jungle des océans

Perla SLITACK (Traducteur)
Date de parution : 25/02/2021
C’est un Far West liquide, la dernière frontière sauvage, infestée de pirates et de mercenaires, de braconniers et d’empoisonneurs – et qui ne connaît aucune règle. Ici, l’esclavage est encore de mise pour des milliers de forçats-pêcheurs sous amphétamines. Ici, peu importe que les États-Unis enfouissent l’arsenal chimique syrien ou... C’est un Far West liquide, la dernière frontière sauvage, infestée de pirates et de mercenaires, de braconniers et d’empoisonneurs – et qui ne connaît aucune règle. Ici, l’esclavage est encore de mise pour des milliers de forçats-pêcheurs sous amphétamines. Ici, peu importe que les États-Unis enfouissent l’arsenal chimique syrien ou les cadavres de leurs ennemis. Le droit n’existe pas. Ni de l’homme, ni du commerce, ni de l’environnement. Trois ans durant, le reporter du New York Times et prix Pulitzer Ian Urbina a écumé toutes les mers du globe. Il en revient avec cette enquête-somme, entre roman d’aventures, film d’horreur et signal d’alarme.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266311861
Code sériel : 18110
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 800
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ian Urbina montre l’arbitraire qui règne au large. Implacable. »

 
Le Monde des livres
« Enquête sur les innombrables crimes perpétrés en mer. Un livre-choc ! »
Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Aurelalala Posté le 19 Mars 2021
    Je remercie Babelio et Pocket pour l'envoi de ce livre remporté lors de la masse critique de non fiction du mois de février. La jungle des océans est avant tout un récit journalistique sur les délits commis dans les toutes les mers du globe. Ne vous attendez pas à une lecture simple : vous trouverez quantité de détails, beaucoup d'informations à emmagasiner, ce qui peut rendre la lecture fastidieuse. Ceci étant, n'oublions pas qu'il a fallu des années à l'auteur pour accumuler ces connaissances et les partager dans un livre épais (800 pages) mais qui reste abordable pour un lecteur intéressé. Le livre est découpé en différents chapitres dédiés. L'auteur explique dans l'introduction qu'il était trop délicat de mettre en place un ordre chronologique aux événements qu'il évoque. Il en profite pour rappeler que beaucoup de navires circulent sans autorisation et que certains prennent même des esclaves pour assurer les tâches : esclaves souvent battus, torturés ou tués. Diverses photos illustrent cette grande enquête menée par Ian Urbina. Une centaine de pages sont consacrées aux notes, principalement pour citer ses sources. Voici ce que contient la grande enquête du journaliste : - traque à bord d'un bateau appartenant à des ONG, - protection des... Je remercie Babelio et Pocket pour l'envoi de ce livre remporté lors de la masse critique de non fiction du mois de février. La jungle des océans est avant tout un récit journalistique sur les délits commis dans les toutes les mers du globe. Ne vous attendez pas à une lecture simple : vous trouverez quantité de détails, beaucoup d'informations à emmagasiner, ce qui peut rendre la lecture fastidieuse. Ceci étant, n'oublions pas qu'il a fallu des années à l'auteur pour accumuler ces connaissances et les partager dans un livre épais (800 pages) mais qui reste abordable pour un lecteur intéressé. Le livre est découpé en différents chapitres dédiés. L'auteur explique dans l'introduction qu'il était trop délicat de mettre en place un ordre chronologique aux événements qu'il évoque. Il en profite pour rappeler que beaucoup de navires circulent sans autorisation et que certains prennent même des esclaves pour assurer les tâches : esclaves souvent battus, torturés ou tués. Diverses photos illustrent cette grande enquête menée par Ian Urbina. Une centaine de pages sont consacrées aux notes, principalement pour citer ses sources. Voici ce que contient la grande enquête du journaliste : - traque à bord d'un bateau appartenant à des ONG, - protection des eaux territoriales, - royaume revendiqué sur une plateforme antiaérienne désaffectée, - conditions précaires sur les navires, - pratique de l'IVG en mer, - huissier des mers en action, - recrutement illégal, - récif corallien menacé, - esclavage : privations, séquestrations, torture... - pollution inquiétante, - implication de la ministre de la pêche indonésienne et son combat pour rendre ses eaux plus sûres, - armes et actes terroristes. La Jungle des océans est un livre intéressant pour mettre un pied dans le milieu des crimes maritimes. Il peut aussi donner envie de poursuivre les recherches sur les thèmes abordés. A découvrir pour les curieux.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cascasimir Posté le 4 Avril 2020
    Le 15/11/2008, le pétrolier Sirius Star fut arraisonné et détourné par des pirates somaliens, qui exigèrent une rançon de 10 millions de dollars. Il n'y a pas que les pétroliers qui soient détournés, la piraterie en haute mer fait d'autres victimes, que parmi les armateurs. Ian Urbina parle de l'esclavage d'êtres humains: d'un Lam Long, un marin enchaîné par le cou, vendu et revendu à plusieurs reprises, pour 530 dollars. En mer, le capitaine d'un bateau pirate, a droit de vie ou de mort, sur de pauvres marins sans papiers, qui doivent obéir ou mourir... L'auteur parle de la violence, de la prostitution forcée, du trafic d'armes, et de la pêche illégale, en haute mer. C'est en Chine, que l'esclavage persiste, sur les thoniers Ta#299;vanais. 56 millions de travailleurs en haute mer, dans un "espace (maritime) où nul ne vous entend hurler!" Les requins sont sur le pont! Selon l'auteur, 99% des meurtres en mer, (sur des marins embarqués de force) sont déclarés comme des accidents... "L'océan est un désert, au dessus de l'eau (Une eau amère, pardon !) Ce n'est pas de l'eau que vous pouvez boire, elle peut vous tuer." Déclare Ian Urbina. Heureusement, des associations oeuvrent à libérer des hommes, comme Lam Long. L'association "Stella Maris"... Le 15/11/2008, le pétrolier Sirius Star fut arraisonné et détourné par des pirates somaliens, qui exigèrent une rançon de 10 millions de dollars. Il n'y a pas que les pétroliers qui soient détournés, la piraterie en haute mer fait d'autres victimes, que parmi les armateurs. Ian Urbina parle de l'esclavage d'êtres humains: d'un Lam Long, un marin enchaîné par le cou, vendu et revendu à plusieurs reprises, pour 530 dollars. En mer, le capitaine d'un bateau pirate, a droit de vie ou de mort, sur de pauvres marins sans papiers, qui doivent obéir ou mourir... L'auteur parle de la violence, de la prostitution forcée, du trafic d'armes, et de la pêche illégale, en haute mer. C'est en Chine, que l'esclavage persiste, sur les thoniers Ta#299;vanais. 56 millions de travailleurs en haute mer, dans un "espace (maritime) où nul ne vous entend hurler!" Les requins sont sur le pont! Selon l'auteur, 99% des meurtres en mer, (sur des marins embarqués de force) sont déclarés comme des accidents... "L'océan est un désert, au dessus de l'eau (Une eau amère, pardon !) Ce n'est pas de l'eau que vous pouvez boire, elle peut vous tuer." Déclare Ian Urbina. Heureusement, des associations oeuvrent à libérer des hommes, comme Lam Long. L'association "Stella Maris" a réussi à racheter Lam Long, pour 800 dollars... C'est une compilation d'articles, parues tout au long de l'enquête de Ian Urbina. L'avantage est que vous pouvez y... naviguer sans écueil... Si vous commandez un "filet de mer chilien" ( la légine australe, "un poisson à dents" de 2 mètres) dans un restaurant chic, il y a un fort risque qu'il provienne d'une pêche illégale... Du "Thunder" par exemple, un bateau recherché par Interpol, et pourchassé par le "Bob Barker" de l'ONG Sea Shepherd, qui essaie de vider les océans, des pirates qui les écument... Article du lemarin.ouest-france du 07/04/2915: Naufrage du "Thunder", accusé de braconner "la légine australe" et d'être un bateau négrier... Sabordage selon l'ONG Sea Shepherd... Une adaptation du livre est prévu par Léonardo DiCaprio, pour Netflix.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.