RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Liste de nos interdits

            Pocket
            EAN : 9782266279581
            Code sériel : 17064
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            La Liste de nos interdits

            Séverine QUELET (Traducteur)
            Date de parution : 14/09/2017

            - Ne pas se rendre seule à la bibliothèque le soir
            - Ne pas se garer à plus de six places de sa destination
            - Ne pas faire confiance à un inconnu
            - Ne pas sortir sans bombe lacrymo
            - Toujours repérer les sorties
            - Toujours suivre les règles
            - Ne jamais paniquer…

            ET LA RÈGLE N°1
            Ne jamais monter dans la voiture d’un inconnu

            Sarah...

            - Ne pas se rendre seule à la bibliothèque le soir
            - Ne pas se garer à plus de six places de sa destination
            - Ne pas faire confiance à un inconnu
            - Ne pas sortir sans bombe lacrymo
            - Toujours repérer les sorties
            - Toujours suivre les règles
            - Ne jamais paniquer…

            ET LA RÈGLE N°1
            Ne jamais monter dans la voiture d’un inconnu

            Sarah et Jennifer ont tout prévu. Rédigé une liste exhaustive des dangers. Énuméré tous les interdits. Pris toutes les mesures de sécurité pour rendre leur monde plus sûr. Aucun imprévu ne devait pouvoir les surprendre. Mais un soir, elles enfreignent la première règle. Elles prennent un taxi. Dès lors, le cauchemar n'aura plus de fin.

            @ Disponible chez 12-21
            L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266279581
            Code sériel : 17064
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket

            Ils en parlent

            « Un thriller extrêmement efficace au suspens sans faille. » ABC Féminin
            « Premier et impressionnant roman de Koethi Zan, La liste de nos interdits ne manquera pas de nous replonger dans les années les plus sombres de notre récente histoire. » L'Avenir Presse de Belgique

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Vivie002 Posté le 14 Août 2019
              Super bon thriller qui nous accroche du début à la fin. Pour son 1er roman, cette auteure est épatante! Un nom à retenir, Koethi Zan est une auteure à suivre. J'ai vraiment hâte de lire son 2e roman, soit À jamais tu obéiras.
            • Citrouille_mecanique Posté le 11 Juin 2019
              Un thriller qui se laisse lire mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Peut-être que cela vient du thème : quand on lit des livres qui parlent de séquestration, on fait vite le tour, et tout finit par se ressembler. Bon, petite variation cette fois, contrairement à beaucoup de bouquins, le fond de l'intrigue ce n'est pas les crimes sexuels, mais la torture. Est-ce mieux ? J'imagine qu'il en faut pour tous les goûts, mais pour les adeptes de glauque et de scènes de torture, ils risquent d'être déçus, car on nous épargne les détails. On mentionne les choses sans les expliciter, et ceci n'est pas seulement vrai pour les scènes les plus dures. Beaucoup de choses sont passées sous silence et finalement on a l'impression que la majorité des choses sont occultées, pour finalement rester dans la surface. Pourtant, la narration en elle-même est plutôt bien construite. On est dans une chronologie non-linéaire, ce qui fait qu'on a le droit à pas mal de retours en arrière, et on ne sait pas d'emblée ce qui s'est passé exactement. Cela permet de garder un peu de suspense, même - malheureusement - aucune des révélations faites ne sera vraiment surprenantes ou... Un thriller qui se laisse lire mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Peut-être que cela vient du thème : quand on lit des livres qui parlent de séquestration, on fait vite le tour, et tout finit par se ressembler. Bon, petite variation cette fois, contrairement à beaucoup de bouquins, le fond de l'intrigue ce n'est pas les crimes sexuels, mais la torture. Est-ce mieux ? J'imagine qu'il en faut pour tous les goûts, mais pour les adeptes de glauque et de scènes de torture, ils risquent d'être déçus, car on nous épargne les détails. On mentionne les choses sans les expliciter, et ceci n'est pas seulement vrai pour les scènes les plus dures. Beaucoup de choses sont passées sous silence et finalement on a l'impression que la majorité des choses sont occultées, pour finalement rester dans la surface. Pourtant, la narration en elle-même est plutôt bien construite. On est dans une chronologie non-linéaire, ce qui fait qu'on a le droit à pas mal de retours en arrière, et on ne sait pas d'emblée ce qui s'est passé exactement. Cela permet de garder un peu de suspense, même - malheureusement - aucune des révélations faites ne sera vraiment surprenantes ou percutantes. Parce que finalement, l'intérêt de l'intrigue reste assez faible: des filles rescapées de leur ravisseur, qui cherchent à en savoir plus sur lui et espèrent qu'il ne sera pas libéré. Les secrets de ce psychopathe ne relèvent malheureusement pas le niveau, et l'histoire part dans tous les sens, pour finalement être assez peu convaincante. Notons qu'on aurait pu s'attendre à un thriller psychologique, mais là on n'y est pas vraiment. Si les trois victimes ont des caractères bien différents (ce qui aurait pu être intéressant, c'est vrai), mais on sent surtout que la relation entre les trois reste superficielle. Pourtant, c'est le genre d'épreuve qui laisse des marques, et ça, on ne le sent que très peu. La narratrice manque franchement de vraisemblance. Si elle était aussi brisée par son traumatisme au point de rester cloîtrée chez elle, avec la hantise de croiser qui que ce soit... [masquer]Quelqu'un peut m'expliquer comment il peut être possible qu'elle courre tête la première dans la maison de son bourreau, là où elle a été séquestrée ? Non mais sérieusement, la fille qui a peur de son ombre, et qui est bourrée de TOCS et de stress post-traumatique devient en l'espace de quelques pages une super héroïne casse-cou prête à prendre tous les risques possibles ?![/masquer] D'autant qu'on nous présente un pseudo-psychopathe sadique et cruel, et on reste dans des mobiles très théoriques. Dommage qu'il n'y ait pas quelques chapitres de son point de vue, parce que là, on ne peut juste pas essayer de le comprendre, de le cerner (parce qu'un taré qui aime torturer des filles qu'il séquestre dans sa cave, ça a peut-être une origine. Mais non, tout le côté intéressant est passé à la trappe. Autre personnage qu'on ne comprendra sans doute jamais : [masquer]Jennifer. Si sa survie nous offre un petit twist, je comprends bien que l'auteur ait préféré garder le suspense en se désintéressant de son point de vue, mais conséquence : il reste des zones d'ombre, et une fois encore, on passe à côté de quelque chose. Ce qu'elle a vécu, et comment elle a ressenti les choses, et comment elle en est arrivée là, c'est la question qu'on se poserait tous à la fin de notre lecture. Et malheureusement, comme le reste, cela reste survolé, à peine mentionné mais absolument pas approfondi..[/masquer]
              Lire la suite
              En lire moins
            • Souri7 Posté le 17 Mars 2019
              #9939;🔩Ce livre est également paru aux éditions France Loisirs, sous le titre Au bout de la peur.#9939;🔩 Sarah a passé trois longues années dans une cave avec trois autres jeunes femmes. Les journées n'étaient qu'attente et torture, selon les désirs du moment de leur geôlier. Après cette épreuve, et l'arrestation puis la condamnation de leur bourreau, Jack Philben, dix années ont passées. Les trois jeunes femmes libérées, Sarah, Tracy et Christine ont toutes affronté les événements différemment. Christine a tourné la page et fondé une famille ; Tracy milite au travers d'un journal contre les agressions faites aux femmes et, Sarah vit recluse dans un appartement au dernier étage d'un bâtiment sécurisé d'où elle ne sort jamais et ne pense qu'à sa meilleure amie, Jennifer morte des mains de Jack. Alors, lorsque Jack doit passer devant la commission de libération, Sarah décide de prendre les choses en main et d'affronter ses peurs. Son objectif est de retrouver le corps de Jennifer et, pour cela, elle va devoir faire appel à ses anciennes codétenues. Les seuls éléments en leur possession sont les lettres que leur bourreau leur a envoyées toutes ces années... Ce livre fait partie du courant en vogue dans le monde du... #9939;🔩Ce livre est également paru aux éditions France Loisirs, sous le titre Au bout de la peur.#9939;🔩 Sarah a passé trois longues années dans une cave avec trois autres jeunes femmes. Les journées n'étaient qu'attente et torture, selon les désirs du moment de leur geôlier. Après cette épreuve, et l'arrestation puis la condamnation de leur bourreau, Jack Philben, dix années ont passées. Les trois jeunes femmes libérées, Sarah, Tracy et Christine ont toutes affronté les événements différemment. Christine a tourné la page et fondé une famille ; Tracy milite au travers d'un journal contre les agressions faites aux femmes et, Sarah vit recluse dans un appartement au dernier étage d'un bâtiment sécurisé d'où elle ne sort jamais et ne pense qu'à sa meilleure amie, Jennifer morte des mains de Jack. Alors, lorsque Jack doit passer devant la commission de libération, Sarah décide de prendre les choses en main et d'affronter ses peurs. Son objectif est de retrouver le corps de Jennifer et, pour cela, elle va devoir faire appel à ses anciennes codétenues. Les seuls éléments en leur possession sont les lettres que leur bourreau leur a envoyées toutes ces années... Ce livre fait partie du courant en vogue dans le monde du thriller depuis quelques années, à savoir la séquestration, la torture et compagnie. Ici, la seule nouveauté consiste à changer l'agencement du récit puisque dès les premières pages, tout nous est dévoilé. Le lecteur sait qui est le bourreau, comment les jeunes femmes ont été amenées dans la cave, ce qu'elles sont devenues après avoir recouvré la liberté... L'auteur ponctue son récit de nombreux flash-back permettant au lecteur de revivre les moments clefs de la détention de Sarah notamment. Le tout est entouré d'une sphère psychologique plutôt intéressante et étudiée mêlant syndrome de Stockholm, stress post-traumatique, culpabilité, refoulement. Les trois jeunes femmes représentent à elles seules trois manières d'appréhender la même situation. Vous me direz, si l'auteur dévoile tout, à quoi bon le lire ? 😌Eh bien justement, Koethi Zan a l'ingénieuse idée de nous révéler au travers de ce récit les zones d'ombres de leur séquestration. De nombreuses révélations sont à prévoir avec du danger à la clef. Pour conclure, dans l'ensemble, ce thriller atypique en raison de sa structure est surtout intéressant pour sa sphère psychologique. Le suspens est quasi inexistant puisque l'auteur nous donne les détails primordiaux. Heureusement, le final est accrocheur même si j'avais pressenti les choses au fil du récit.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mililoubook Posté le 21 Octobre 2018
              Quel suspens... Quelle tension !! L'histoire de trois jeunes femmes séquestrées dans une cave durant plusieurs années... L'histoire de trois personnalités différentes... Trois destins ou plutot quatre... À moins que... Une histoire racontée apres leur libération, avec quelques flashbacks et explications... Un jeu de piste.. Une enquête menée de front par des jeunes femmes torturées et blessées... Un thriller percutant, une plume fluide et forte à la foi. Je recommande vivement !!
            • Missnefer13500 Posté le 2 Octobre 2018
              Malgré la liste de leurs interdits, Jennifer et Sarah, à la limite paranoïaques, n'échappent pas au psychopathe qui va les séquestrer pendant plusieurs années dans une cave. Et de se poser la question : Peut-on se protéger de tout ? Christine suit les cours de Jack D, brillant professeur de philosophie qui subjugue son auditoire, étudiants comme confrères. Mais attention aux apparences, elles sont parfois trompeuses. Même sous un visage d'ange se cache quelquefois un être démoniaque. C'est ce que découvrira trop tard Christine. Tracy vit dans la rue avec son frère Ben pour survivre, négligés par une mère droguée en permanence. Elle aussi est relativement prudente. Mais un jour elle chutera et deviendra à son tour la proie de Jack.Est-elle la victime type ? 4 filles au parcours de vie différents vont vivre enchaînées, soumises aux fantaisies de leur tortionnaire, ce personnage public bien sous tout, rapport, ce conférencier de renom qui parcourt le pays et mène des débats philosophiques, en dehors de chez lui, bien sûr. Car Jack est un pervers qui maltraite physiquement mais surtout psychologiquement. Ils les étudie, les manipule, comme s'il s'agissait d'un sujet d'études. Qu'en est-t-il vraiment? Est-il fou au point de vouloir mettre en pratique... Malgré la liste de leurs interdits, Jennifer et Sarah, à la limite paranoïaques, n'échappent pas au psychopathe qui va les séquestrer pendant plusieurs années dans une cave. Et de se poser la question : Peut-on se protéger de tout ? Christine suit les cours de Jack D, brillant professeur de philosophie qui subjugue son auditoire, étudiants comme confrères. Mais attention aux apparences, elles sont parfois trompeuses. Même sous un visage d'ange se cache quelquefois un être démoniaque. C'est ce que découvrira trop tard Christine. Tracy vit dans la rue avec son frère Ben pour survivre, négligés par une mère droguée en permanence. Elle aussi est relativement prudente. Mais un jour elle chutera et deviendra à son tour la proie de Jack.Est-elle la victime type ? 4 filles au parcours de vie différents vont vivre enchaînées, soumises aux fantaisies de leur tortionnaire, ce personnage public bien sous tout, rapport, ce conférencier de renom qui parcourt le pays et mène des débats philosophiques, en dehors de chez lui, bien sûr. Car Jack est un pervers qui maltraite physiquement mais surtout psychologiquement. Ils les étudie, les manipule, comme s'il s'agissait d'un sujet d'études. Qu'en est-t-il vraiment? Est-il fou au point de vouloir mettre en pratique une analyse qui lui tient à coeur ? Ou n'est-ce qu'un sadique qui retire de la satisfaction des tortures qu'il inflige ? Quel est son objectif ? Adèle sa dernière assistante qui se passionne pour des sujets scabreux a-t-elle été dupée ? Ou est la limite entre l'étude intellectuelle des comportements et une mise en pratique, avec tortures ? C'est très flippant. Koethi Zan est suffisamment talentueuse pour ne pas nous noyer sous des descriptions détaillées des sévices vécues par les jeunes filles. Elle les suggère seulement, et l'imagination du lecteur fait le reste. Et nous partageons aisément le quotidien et l'horreur des conditions de vie de ces jeunes séquestrées. Battues, humiliées, mentalement manipulées. L'auteure ne se contente pas de nous narrer le martyre de ses filles. Elle nous bascule 10 ans après le drame dans leur univers personnel. Chacune a repris sa vie à sa manière. Cependant au fil des pages, alors que Koethi Zan, nous fait partager leur passé et leur présent, il est vite évident qu'il s'est passé quelque chose de grave qui au lieu de resserrer les liens entre elles, comme on pourrait le supposer après avoir partagé ensemble de telles épreuves, il n'en est rien. Pourquoi ? Dans des aventures similaires, faut-il au contraire s'éloigner les uns des autres pour se reconstruire ? Effacer de sa mémoire les éléments traumatiques ? Sarah/Caroline est la narratrice de ce récit. J'avoue avoir eu du mal à saisir qu'elle était sa véritable identité. C'est à travers son récit que nous découvrirons les éléments marquants de son internement, que l'auteure distille au compte goutte , mais aussi son présent avec ses peurs, ses tocs, sa paranoïa,sa culpabilité. Pourquoi se sent-elle coupable alors qu'elle les a sauvées toutes ? Outre les flash-backs, le présent est tout aussi important. Il nous laisse voir les impacts de cette séquestration sur le mental de ces jeunes filles avec cette analyse subtile des capacités de résilience et les mécanismes de défenses de chaque individu face à un drame monstrueux. Certains sont sujets à un choc post-traumatique, d'autres ont la capacité de rebondir plus facilement. Cependant rien ne s'oublie. Et nos protagonistes ne sont pas au bout de leur peine, avec la sortie possible de leur tortionnaire. D'autant que Jack du fin fond de sa prison est toujours aussi démoniaque et manipulateur. Et parvient à atteindre Sarah. Cette dernière vit recluse dans son appartement, plus paranoïaque que jamais, en proie à une souffrance qui cessera peut-être si elle parvient à trouver une réponse à la question qu'elle se pose toujours et à laquelle Jack n'a jamais répondu. Nous la suivons donc dans son enquête dont l'issue finale permettra peut-être à garder le monstre en prison à vie. Si Sarah n'est pas au bout de ses peines, le lecteur ne l'est pas non plus ! Car l'auteure ne cesse de nous surprendre et le dénouement s'avère d'être des plus inattendu. Même si j'avais quelque soupçon en ce qui concerne Jennifer, ce final m'a déboussolée. Une chose est sûre, c'est que le plan de Koethi Zan, dont c'est le premier roman est remarquablement organisé et bien pensé. l'auteure nous tient en haleine, avec ce récit bien rythmé, angoissant, stressant, tant nous tremblons pour ces jeunes femmes. Cette histoire est particulièrement addictive et on a du mal à poser son livre. Cependant je reste frustrée. Certaines questions ne trouvant que des réponses incomplètes, particulièrement en ce qui concerne Jennifer, et les motivations de Jack. Sadique, ou malade mental à la recherche de notoriété avec en retour une étude comportementale basée sur la pratique ? Adèle nous met le doute. Ne cherche-t-elle pas une certaine reconnaissance en présentant son propre sujet d'étude basé sur la victimologie, oubliant ce qu'on subi les jeunes femmes ? Comment Jack choisissait-il ses victimes ? Comment a-t-il pu passer la barrière de protection de Jennifer et Sarah ? Oui, je reste avec des pourquoi et des comment. Mais peut-être n'étais-ce pas le sujet, puisque tout tourne autour des réactions des jeunes femmes. Mais quand même j'aurais voulu en savoir plus sur le monstre que ce que l'auteure a voulu nous donner. Pour le reste les thèmes sont bien traités, les approches angoissantes vous poussant à vous questionner. Jusqu'au serions nous capables d'aller pour survivre, pour alléger notre souffrance ? En conclusion, un thriller psychologique, déroutant et perturbant qui vous remue au fond des tripes. Même avec une liste de nos interdits, nous ne sommes pas à l'abri d'un psychopathe. Quelque soit les statistiques.
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.