Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266296335
Code sériel : 7281
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

La Longue Terre - tome 5 : Le Long Cosmos

,

Mikael CABON (Traducteur)
Date de parution : 13/02/2020
Rejoignez-nous !
Les mots pleuvaient du ciel dans toute la Longue Terre, partout où il y avait des oreilles pour entendre, des yeux pour voir et des esprits pour comprendre.
Cinquante-cinq ans après le Jour du Passage, l’Invitation résonne auprès de tous les êtres conscients.
Mais qui en est à l’origine ?
Nos vieux...
Rejoignez-nous !
Les mots pleuvaient du ciel dans toute la Longue Terre, partout où il y avait des oreilles pour entendre, des yeux pour voir et des esprits pour comprendre.
Cinquante-cinq ans après le Jour du Passage, l’Invitation résonne auprès de tous les êtres conscients.
Mais qui en est à l’origine ?
Nos vieux amis, eux, ont d’autres soucis en tête. Josué Valienté s’égare dans les Hauts Mégas.  Nelson Azikiwe se met en quête d’un petit-fils qu’il n’a jamais connu. Maggie Kauffman conduit une mission de sauvetage à deux cents millions de mondes de la Primeterre. Quant à Lobsang l’omniscient, il s’est retiré dans un monastère de l’Himalaya. Et pourtant...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266296335
Code sériel : 7281
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« C’est définitivement une grande série que je conseille et sur-conseille. » Les Trucs du Moko
Les Trucs du Moko
« Longtemps que je n'avais pas lu un cycle de SF avec autant de plaisir. Les cinq tomes de la longue Terre sont un véritable monde infini qui pourrait servir de bible pour les auteurs de SF, tellement chaque monde visité, parfois une centaine en un seul paragraphe, pourrait faire l'objet d'une histoire. Les concepts s'y succèdent avec l'aisance de deux vieux romanciers bien british qui ont juste l'air d'être dans une cour de récré de l'écriture. » Sens Critique
Sens Critique
« La suite des aventures se dévore sans peine. Au lieu d'une explication rationnelle sur les raisons de cette longue terre, les auteurs lancent un long cri d'amour à tous les lecteurs de l'imaginaire, au concept de suspension consentie de l'incrédulité et à la puissance de se projeter dans un ailleurs imagé. On ne saurait rêver meilleure conclusion à cette saga. » Babelio
Babelio

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Le_chien_critique Posté le 26 Octobre 2017
    Une ode à l'Imaginaire. Josué est désormais vieux, mais a encore besoin de solitude avec pour seule compagnie sa canne ! Il décide de partir à l'aventure se ressourcer. Mais peut-on rester jeune dans sa tête tout en étant vieux dans son corps ? Et l'accident se produit et il se retrouve alité après s'être fait "renverser par un éléphanteau avec un masque de stormtrooper tout droit issu de La Guerre des étoiles". L'occasion de prendre le temps de découvrir la vie de ces énigmatiques trolls : les relations sociales, l'éducation des petits, la chasse. Cependant, j'aurais aimé plus de développement sur ces êtres ayant pris un chemin différent dans l'arbre de l’évolution. Nous apprenons bien deux trois choses, mais cela est vite survolée. Lobsang s'en est retiré quand à lui dans son Tibet parallèle et virtuel, une nouvelle vie tranquille bientôt perturber par cette invitation qui vient du cosmos. En effet, certains individus perçoivent un message venu d'outre espace dans l'ensemble des longues terres. Quel est cette technologie permettant de communiquer instantanément dans les mondes parallèles? De qui provient ce message ? Sont-ils bienveillants ? Les suivants, toujours aussi hautain, s’allient avec les hommes pour répondre à ces différentes questions. Nous retrouvons... Une ode à l'Imaginaire. Josué est désormais vieux, mais a encore besoin de solitude avec pour seule compagnie sa canne ! Il décide de partir à l'aventure se ressourcer. Mais peut-on rester jeune dans sa tête tout en étant vieux dans son corps ? Et l'accident se produit et il se retrouve alité après s'être fait "renverser par un éléphanteau avec un masque de stormtrooper tout droit issu de La Guerre des étoiles". L'occasion de prendre le temps de découvrir la vie de ces énigmatiques trolls : les relations sociales, l'éducation des petits, la chasse. Cependant, j'aurais aimé plus de développement sur ces êtres ayant pris un chemin différent dans l'arbre de l’évolution. Nous apprenons bien deux trois choses, mais cela est vite survolée. Lobsang s'en est retiré quand à lui dans son Tibet parallèle et virtuel, une nouvelle vie tranquille bientôt perturber par cette invitation qui vient du cosmos. En effet, certains individus perçoivent un message venu d'outre espace dans l'ensemble des longues terres. Quel est cette technologie permettant de communiquer instantanément dans les mondes parallèles? De qui provient ce message ? Sont-ils bienveillants ? Les suivants, toujours aussi hautain, s’allient avec les hommes pour répondre à ces différentes questions. Nous retrouvons aussi ces iles vivantes, les Transbordeurs, en la personne de Deuxième personne du singulier. Des êtres étranges vivant en symbiose avec quelques humains et animaux. Mais du jour au lendemain, ces êtres passent dans les mondes parallèles. Est ce une conséquence de l'invitation? Les références à des oeuvres, surtout filmiques, sont pléthores. On passe de Contact à Space cow boys et Star trek, Avatar, 2001 l'odyssée de l'espace ou à la littérature de l'époque du merveilleux scientifique. Stephan Baxter s'éloigne d'une science réaliste pour nous emmener dans l'imaginaire : des univers multiples avec des mondes étranges, tel celui ci avec ces arbres incommensurables qui demandent trois jours d'escalade pour atteindre le sommet, dont la vie dépend de l'électrolyse et dont des missiles en bois assurent sa survie ; une expédition dans l'espace temps en compagnie d'humains, d'humain 2.0, de deux gamins, d'un vieillard, d'un troll et d'un androïde !; des crocodiles arboricoles; ... Malgré une première moitié que j'ai trouvé longuette, la suite des aventures se dévore sans peine. Au lieu d'une explication rationnelle sur les raisons de cette longue terre, les auteurs lancent un long cri d'amour à tous les lecteurs de l'imaginaire, au concept de suspension consentie de l'incrédulité et à la puissance de se projeter dans un ailleurs imagé. On ne saurait rêvé meilleure conclusion à cette saga.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.