Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266191760
Code sériel : 11083
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

La madone des enterrements

,

Julie SIBONY (Traducteur)
Date de parution : 07/10/2010

Dans la vie, Fleur croque du veuf. Richissime, de préférence. Le repérage n'a rien de sorcier : les pages nécrologique du Times y suffisent. Ensuite : voilette, larme à l'œil, sourire charmeur aux funérailles... Et l'affaire est dans le sac. Quelques milliers de livres sterling plus tard (jusqu'à épuisement de la carte...

Dans la vie, Fleur croque du veuf. Richissime, de préférence. Le repérage n'a rien de sorcier : les pages nécrologique du Times y suffisent. Ensuite : voilette, larme à l'œil, sourire charmeur aux funérailles... Et l'affaire est dans le sac. Quelques milliers de livres sterling plus tard (jusqu'à épuisement de la carte de crédit, en fait), Fleur passe au suivant...
Or, cette fois, le suivant n'a rien du pigeon ordinaire. Certes, Richard Favour est plein aux as. Certes, la mort de sa femme le met à la merci du premier arnaqueur venu. Mais Fleur n'est pas la première sur le coup. Dans la famille Favour, les convoitises sont un sport national : de quoi bousculer les plans de la vamp des funérariums...

« Une satire élégante, légère et délicieusement grinçante. » Alexie Lorca – LiRE

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266191760
Code sériel : 11083
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« (...) une satire élégante, légère et délicieusement grinçante (...). »

Alexie Lorca - Lire

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cascasimir Posté le 11 Février 2020
    "Une jolie fleur dans une peau de vache...qui fait la belle et qui vous attache... Et qui vous mène par le bout du coeur." Une Fleur au parfum obsédant qui enivre l'homme qui la cueille, mais avec des épines mordantes... "...cette femme incroyable était sans âge. Elle semblait éternelle, inclassable, indéfinissable." Fleur est belle et intelligente, elle sait séduire les hommes riches et veufs. Gagner leur confiance et une carte de crédit, une Gold Card. Détrousser et éconduire son nouvel amoureux, puis disparaître... "...une petite touche de rose attirerait inconsciemment les regards sur elle." Richard Favour n'avait que son épouse Emily dans la vie, mais va être ensorcelé par cette "madone", lors des funérailles de sa femme. " Elle est sublime... sa robe était mystérieusement remontée jusqu'à découvrir le bord de son bas de soie noir." Fleur va rencontrer toute la famille de Richard et bouleverser la vie de nombre de personnes... La belle-sœur Gillian, les enfants Philippa (30 ans) et Antony (15 ans) et puis... Zara (14 ans) la fille de Fleur qui refuse de dévoiler le nom du père biologique... "Tout ce que je veux, c'est toi." fit Fleur. Fleur avait de la chaleur dans les yeux, et quand elle riait... " Mais, Fleur est-elle vraiment cette plante... "Une jolie fleur dans une peau de vache...qui fait la belle et qui vous attache... Et qui vous mène par le bout du coeur." Une Fleur au parfum obsédant qui enivre l'homme qui la cueille, mais avec des épines mordantes... "...cette femme incroyable était sans âge. Elle semblait éternelle, inclassable, indéfinissable." Fleur est belle et intelligente, elle sait séduire les hommes riches et veufs. Gagner leur confiance et une carte de crédit, une Gold Card. Détrousser et éconduire son nouvel amoureux, puis disparaître... "...une petite touche de rose attirerait inconsciemment les regards sur elle." Richard Favour n'avait que son épouse Emily dans la vie, mais va être ensorcelé par cette "madone", lors des funérailles de sa femme. " Elle est sublime... sa robe était mystérieusement remontée jusqu'à découvrir le bord de son bas de soie noir." Fleur va rencontrer toute la famille de Richard et bouleverser la vie de nombre de personnes... La belle-sœur Gillian, les enfants Philippa (30 ans) et Antony (15 ans) et puis... Zara (14 ans) la fille de Fleur qui refuse de dévoiler le nom du père biologique... "Tout ce que je veux, c'est toi." fit Fleur. Fleur avait de la chaleur dans les yeux, et quand elle riait... " Mais, Fleur est-elle vraiment cette plante carnivore qu'elle semble être...? Car l'auteure Sophie Kinsella est multiple comme son personnage Fleur ( comme beaucoup de femmes?... Pardon, mais c'est un HOMMAGE!) Car, Sophie Kinsella a dévoilé une autre facette de sa personnalité et un autre nom de plume, en publiant : " Pouvez vous garder un secret.", en 2003, sous le nom de Madeleine Wickham.. Mais chut! Alors, "Arnaque, Amour, gloire et beauté" ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • melajeh Posté le 28 Décembre 2019
    En général quand je lis un livre de Sophie Kinsella, je passe un très bon moment puis je les oublie assez rapidement.Celui ci m'a amusé, plus que la série d'une accroc du shopping. L'histoire plutôt originale et drôle d'une femme de Fleur qui gagne sa vie en séduisant de riches veufs le jour même de l'enterrement de leur femme... Derrière la futilité des personnages j'aime à croire que Sophie Kinsella se moque un peu de ce milieu bourgeois ou l’apparence compte plus que tout. Distrayant mais pas marquant...
  • cicou45 Posté le 29 Septembre 2017
    On pourrai presque l'appeler la veuve noire car elle en a toutes les caractéristiques sauf une : elle n'est pas veuve. En revanche, Fleur Daxeny, une belle femme épanouie, la quarantaine et toujours célibataire, Fleur compte bien le rester...Seule je veux dire mais cependant avec une coquette somme d'argent sur son compte. Ayant une enfant de 13 ans à sa charge et ne travaillant pas, il est légitime de se demander comment elle fait pour se constituer ce joli compte en banque. Tout simplement en se rendant au plus d'enterrements possibles de récents veufs, se faisant souvent passer pour une amie de la défunte et venant au secours de ce pauvre mâle en détresse avant de le plumer. Ses indics : un couple d'amis homos de Londres dont son meilleur ami Johnny. Aussi, lorsqu'il lui conseille de se rendre aux funérailles d'Emily Fainour, lui assurant que son époux Richard est un très bon parti, Fleur se fit une fois de plus à son jugement sans imaginer que cet enterrement-là pourrait très bien être le dernier de sa vie et qu'il pourrait chambouler son existence mais pas de la façon dont elle le pensait au départ. Certes, il va s'avérer que Richard... On pourrai presque l'appeler la veuve noire car elle en a toutes les caractéristiques sauf une : elle n'est pas veuve. En revanche, Fleur Daxeny, une belle femme épanouie, la quarantaine et toujours célibataire, Fleur compte bien le rester...Seule je veux dire mais cependant avec une coquette somme d'argent sur son compte. Ayant une enfant de 13 ans à sa charge et ne travaillant pas, il est légitime de se demander comment elle fait pour se constituer ce joli compte en banque. Tout simplement en se rendant au plus d'enterrements possibles de récents veufs, se faisant souvent passer pour une amie de la défunte et venant au secours de ce pauvre mâle en détresse avant de le plumer. Ses indics : un couple d'amis homos de Londres dont son meilleur ami Johnny. Aussi, lorsqu'il lui conseille de se rendre aux funérailles d'Emily Fainour, lui assurant que son époux Richard est un très bon parti, Fleur se fit une fois de plus à son jugement sans imaginer que cet enterrement-là pourrait très bien être le dernier de sa vie et qu'il pourrait chambouler son existence mais pas de la façon dont elle le pensait au départ. Certes, il va s'avérer que Richard est un homme très riche mais elle ne pensait pas que sa fille Zara, lasse de toujours vivre entre deux yachts ou deux maison de campagne s'attacherait à sa nouvelle proie, et elle aussi d'une certaine manière. Lui-même père de deux enfants, Philippa, déjà bien installée dans sa vie et approchant le trentaine et Anthony, un adolescent de quinze ans. Il y a aussi la belle-sœur du veuf, Gillian qui va tout de suite accepter Fleur, n'en voulant absolument et étrangement pas en vouloir à ce dernier de se remettre si rapidement en ménage. J'emploie le mot "étrangement" à juste raison car quiconque se trouverait choqué qu'un homme décide de s'installer à nouveau avec une femme qu'il idolâtrait à peine cette dernière six pieds sous terre mais Gillian ne s'en offusque pas et ses enfants non plus. Se pourrait-il que Richard, qui avoue lui-même ne pas avoir très bien connu sa femme, découvre sous le visage de celle qu'il croyait être une "sainte" des traits de caractère qu'il aurait préféré ne jamais découvrir ? Est-on d'ailleurs sûr de connaître réellement quelqu'un même si l'on passe sa vie à côté de lui ou d'elle ? Une comédie noire il est vrai car Fleur peut paraître, sous bien des abords, comme une femme sans cœur qui ne court qu'après l'argent (et c'est bel et bien ce qu'elle est) mais l'on a tous des failles...Richard arrivera-t-il a faire tomber ce visage de glace et à découvrir la personne qui se cache à l'intérieur ? Rien n'est moins sûr mais ce qui est certain, c'est que si Fleur, prend la décision de continuer à porter ses éternels tailleurs noirs (attention, toujours avec une petite note de couleur ou d'originalité afin de faire en sorte que les regards soient immédiatement attirés vers elle), Zara, sa fille, elle, a bien décidé que cette fois-ci il en serait autrement ! Un ouvrage propre aux écrits de Madeleine Wichham, alias Sophie Kinsella, qui se lit très vite et avec toujours beaucoup d'humour malgré le côté glauque de cette aventure. A découvrir !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Adel89 Posté le 26 Décembre 2016
    Le titre était plus que prometteur, je m'attendais à une comédie humoristique, à rire, etc... Mais j'ai découvert un roman plat, aux allures dramatiques... En effet Sophie Kinsella met en scène Fleur, une femme accroc à l'argent et prête à tout pour toujours en avoir plus, jusqu'au jour où elle tombe sur un homme , une famille, une maison qui vont la faire réfléchir. J'ai trouvé ce roman un peu plat, je m'attendais à plus d'actions et de rebondissements, chose que je n'ai trouvé qu'à la fin.
  • Shelunaita Posté le 8 Novembre 2016
    Le roman est rempli de personnages caricaturés, mais j'ai aimé l'histoire de fond. Le traitement de la mort et de ses conséquences, la famille, les pièces rapportées ou encore l'argent, le bonheur .. Qu'est ce qui fait vraiment le bonheur, de quoi avons nous besoin pour être réellement heureux ? Chaque personne est différente, chaque besoin est différent et chaque espoir est différent. En bref, j'ai passé un moment agréable avec ce roman, mais les personnages ne sont pas assez attachants et la fin est bâclée. On peut s'imaginer la suite certes, mais les dernières pages nous laissent vraiment sur notre faim, et on ferme le bouquin avec une certaine déception. Dommage ... Cependant, si j'ai l'occasion, j'adorerai lire d'autres livres de cette auteure.
Toute l'actualité de votre auteure Sophie Kinsella
Des comédies irrésistibles et pétillantes par l'auteure de la série phare « L'accro du shopping »