En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Maison au bord de la nuit

        Pocket
        EAN : 9782266285087
        Code sériel : 17202
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 108 x 177 mm
        La Maison au bord de la nuit

        Marion ROMAN (Traducteur)
        Date de parution : 03/05/2018
        Castellamare. C’est un caillou perdu, au large de Syracuse. Une île de légendes et de malédictions. Là, le jeune médecin Amadeo Esposito trouvera son premier poste. Et posera pour toujours ses valises. Malgré les tranchées de 1914, malgré le fascisme, les ragots, les scandales, celui qui naquit à Florence sans... Castellamare. C’est un caillou perdu, au large de Syracuse. Une île de légendes et de malédictions. Là, le jeune médecin Amadeo Esposito trouvera son premier poste. Et posera pour toujours ses valises. Malgré les tranchées de 1914, malgré le fascisme, les ragots, les scandales, celui qui naquit à Florence sans parents ni famille y fondera la sienne – les siennes… C'est ici, dans la Maison Au Bord de la Nuit, que trois générations d'Esposito vont vivre, mourir, aimer, se déchirer, s'effondrer et se relever, sous le regard de la sainte patronne locale, Sant'Agata, toujours prompte à réaliser quelques miracles...

        « À grandes touches impressionnistes et colorées, Catherine Banner peint un tableau inoubliable de l'Italie de 1914 à 2009, au fil de cette foisonnante saga familiale. Le tourbillon de la vie et le vent de l'Histoire. » Marie Rogatien – Le Figaro Magazine
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266285087
        Code sériel : 17202
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.60 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • silencieuse1 Posté le 20 Août 2018
          Orphelin adopté, Amedeo apprend la médecine, puis, n’ayant aucun autre choix, s’installe dans une petite île du sud-est de la Sicile, une île où on entend pleurer les pierres. Une île qui a vu partir ses enfants à la guerre et qui n’a pas su les reconnaître quand ils sont revenus blessés, usés, désoeuvrés. Collectionneur d’histoires, Amadéo ne se sépare jamais d’un carnet rouge qui sera plus tard le lien symbolique avec ses petits-fils. Contraint d’abandonner son métier pour avoir séduit la femme du notable, il rachète une bâtisse que l’on surnomme la maison au bord de la nuit afin de rouvrir le vieux café qu’elle abritait et d’y installer sa famille. Pendant ce temps, Maria-Grazia, sa fille adorée épargne en secret quelques lires pour rejoindre l’homme qu’elle aime en Angleterre, l’homme que le destin lui a envoyé sur une plage en pleine tourmente guerrière. Tout commence par une histoire, l’histoire d’une malédiction et tout finit par amour, une centaine d’années plus tard. Traversant les époques et les guerres, témoin des progrès de la science mais ancrée dans les traditions, cette grande fresque familiale retrace l’histoire de trois générations à travers plus de cent ans d’Histoire, C’est toute l’histoire de l’Italie,... Orphelin adopté, Amedeo apprend la médecine, puis, n’ayant aucun autre choix, s’installe dans une petite île du sud-est de la Sicile, une île où on entend pleurer les pierres. Une île qui a vu partir ses enfants à la guerre et qui n’a pas su les reconnaître quand ils sont revenus blessés, usés, désoeuvrés. Collectionneur d’histoires, Amadéo ne se sépare jamais d’un carnet rouge qui sera plus tard le lien symbolique avec ses petits-fils. Contraint d’abandonner son métier pour avoir séduit la femme du notable, il rachète une bâtisse que l’on surnomme la maison au bord de la nuit afin de rouvrir le vieux café qu’elle abritait et d’y installer sa famille. Pendant ce temps, Maria-Grazia, sa fille adorée épargne en secret quelques lires pour rejoindre l’homme qu’elle aime en Angleterre, l’homme que le destin lui a envoyé sur une plage en pleine tourmente guerrière. Tout commence par une histoire, l’histoire d’une malédiction et tout finit par amour, une centaine d’années plus tard. Traversant les époques et les guerres, témoin des progrès de la science mais ancrée dans les traditions, cette grande fresque familiale retrace l’histoire de trois générations à travers plus de cent ans d’Histoire, C’est toute l’histoire de l’Italie, sous le regard protecteur de la Sainte Patronne Locale, Sant'Agata, la faiseuse de miracles !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Cheuhba Posté le 20 Août 2018
          Déjà, après ce livre et Vango, la Sicile apparait plus que jamais comme un décor idéal pour la littérature. Ensuite, à mes yeux ce livre est un nouveau Cent ans de solitude, certes beaucoup moins ambitieux, mais tout aussi passionnant et captivant.
        • davegahandm Posté le 17 Août 2018
          J'ai énormément aimé ce livre. Étant fana de l'Italie j'ai retrouvé l'atmosphère qu'on ressent lorsqu'on visite ses petites îles, ça donne terriblement envie de se prendre un billet et d'y passer un week-end pour finir l'été en terrasse en mangeant des glaces.Tous les personnages de cette saga sont attachants, c'est tellement bien écrit qu'on visualise l'île, ses habitants, on ferme les yeux on y est. On suit avec beaucoup de plaisir la vie de l'île ,de ses résidents, l'arrivée du progrès technique. Quel chemin parcouru en un siècle on oublie vite tellement tout nous semble acquis. Cette saga aurait pu comporter plusieurs tomes car au final 500 pages pour raconter un siècle c'est peu. Un livre qui rend heureux et un brin nostalgique.
        • vendee Posté le 23 Juillet 2018
          cette saga de la famille d Amedeo se passe dans une petite ile italienne ,Castellamare. Medecin il se fait vite adopter par les habitants mais sa liaison houleuse avec la femme du maire va impactée sur sa vie et celle de ses descendants. le roman se passe du debut du 20 eme siecle au debut du suivant. le petit bemol ,pour moi, c est ce gout de déjà lu!!! peut trop lu de Victoria Hislop??? pas de surprises, une espece de torpeur vous envahit . mais cependant une bonne lecture pas forcement pour l été mais plutôt au coin du feu l hiver.
        • jeunejane Posté le 30 Mai 2018
          Une histoire plus que passionnante que celle d'Amedeo Esposito qui arrive comme médecin sur la petite île de Castellamare, en face de la Sicile. Il va y fonder sa famille et nous faire vivre à travers elle et les habitants toute l'histoire italienne du bout de son pays depuis le début du 20ème siècle jusqu'au début du suivant. De l'amour, de l'hostilité, de la fraternité, du combat pour la vie, les deux guerres, l'influence de Mussolini, le départ des insulaires, l'arrivée des touristes. La vie y pétille. J'ai lu ce roman aussi agréablement qu'un conte livré avec une écriture très belle, fluide; Un conte? D'ailleurs, Amedeo consigne les contes italiens entendus à l'orphelinat durant son enfance à l'orphelinat de Florence, dans un carnet de cuir rouge qu'il complètera par d'autres récits populaires mais aussi par les aventures arrivées à ses malades. Catherine Banner a réalisé un travail de recherche très approfondi pour arriver à ce résultat, elle en témoigne à la fin du livre. Elle s'inspire d'un personnage réel et effectue ensuite son travail de romancière. J'ai traîné un peu pour introduire le livre dans ma PAL car je ne savais pas à quoi m'attendre. J'ai profité de la sortir en pocket ces dernières emaines. Une belle découverte. Challenge... Une histoire plus que passionnante que celle d'Amedeo Esposito qui arrive comme médecin sur la petite île de Castellamare, en face de la Sicile. Il va y fonder sa famille et nous faire vivre à travers elle et les habitants toute l'histoire italienne du bout de son pays depuis le début du 20ème siècle jusqu'au début du suivant. De l'amour, de l'hostilité, de la fraternité, du combat pour la vie, les deux guerres, l'influence de Mussolini, le départ des insulaires, l'arrivée des touristes. La vie y pétille. J'ai lu ce roman aussi agréablement qu'un conte livré avec une écriture très belle, fluide; Un conte? D'ailleurs, Amedeo consigne les contes italiens entendus à l'orphelinat durant son enfance à l'orphelinat de Florence, dans un carnet de cuir rouge qu'il complètera par d'autres récits populaires mais aussi par les aventures arrivées à ses malades. Catherine Banner a réalisé un travail de recherche très approfondi pour arriver à ce résultat, elle en témoigne à la fin du livre. Elle s'inspire d'un personnage réel et effectue ensuite son travail de romancière. J'ai traîné un peu pour introduire le livre dans ma PAL car je ne savais pas à quoi m'attendre. J'ai profité de la sortir en pocket ces dernières emaines. Une belle découverte. Challenge pavés 2018.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        " À grandes touches impressionnistes et colorées, Catherine Banner peint un tableau inoubliable de l'Italie de 1914 à 2009, au fil de cette foisonnante saga familiale. Le tourbillon de la vie et le vent de l'Histoire." Marie Rogatien - Le Figaro Magazine
        "Captivant !" Cosmopolitan


         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com