Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264070937
Code sériel : 5303
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

La maison de poupée

Séverine QUELET (Traducteur)
Collection : Domaine Policier
Date de parution : 01/03/2018
Quelque part, une femme lutte pour sa survie…
Une jeune fille se réveille dans un lit qui n’est pas le sien. Plus inquiétant : la chambre dans laquelle elle se trouve n’est qu’un décor reconstitué dans une cave dont elle est prisonnière. La panique monte. Comment a-t-elle atterri ici ? Et pourquoi ?
Pendant ce temps, des promeneurs font...
Une jeune fille se réveille dans un lit qui n’est pas le sien. Plus inquiétant : la chambre dans laquelle elle se trouve n’est qu’un décor reconstitué dans une cave dont elle est prisonnière. La panique monte. Comment a-t-elle atterri ici ? Et pourquoi ?
Pendant ce temps, des promeneurs font une découverte macabre : le corps décomposé d’une femme sur une plage. La disparition de la victime remonte à plusieurs années sans jamais avoir été signalée : la famille continuait de recevoir des nouvelles via les réseaux sociaux et n’avait donc aucune raison de s’inquiéter.
Pour la détective Helen Grace, c’est la preuve que le meurtrier qu’elle traque est pervers, mais aussi intelligent et manipulateur.
L’heure tourne. Et quelque part, une autre femme lutte pour sa survie…

« L’enquête qui conduit vers ce psychopathe vorace se dévore en une bouchée ! »
Julie Malaure − Le Point

Traduit de l’anglais par Séverine Quelet
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264070937
Code sériel : 5303
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ColineK Posté le 14 Septembre 2020
    J'ai adoré ce livre ! C'est un thriller haletant, qui nous aspire dans son univers et qu'on ne veut plus lâcher tant qu'on ne connait pas la fin ! On est tenu en haleine du début à la fin. Ce ne fut pas un coup de cœur, puisque la fin est moins surprenante comparé au 1er livre de cet auteur.
  • claju10 Posté le 7 Août 2020
    C'est efficace... Les personnages sont maintenant bien en place... On peut découvrir ce livre seul ou bien lire dans l'ordre des enquête d'Hélène Grâce...
  • ya2meufs_qui_lisentetvoyagent Posté le 7 Août 2020
    🕵️#8205;#9792;️SAUVEZ RUBY!🕵️#8205;#9792;️ Un cadavre de femme est découvert sur une plage de Southampton. Parallèlement, on signale la disparition d'une jeune fille, Ruby. Laquelle se réveille dans une chambre inconnue qui est en fait une cave aménagée avec des meubles factices comme dans une maison de poupée...🤔🤔🤔 Bref, la pauvre Ruby est tout ce qu'il y a de prisonnière, aux mains d'un pervers tout ce qu'il y a de détraqué. La commandant Helen Grace à qui on a confié l'affaire, car c'est quand même THE flic héroïque et ultra populaire du commissariat central, note la ressemblance entre la morte et la disparue et soupçonne très vite l'œuvre d'un serial killer. On a du flair ou on n'en a pas !😉 Malgré les croche-pattes de sa direction qui la jalouse et veut l'éjecter et les précautions du meurtrier qui a oublié d'être bête, notre héroïne va mener l'enquête tambour battant pour sauver Ruby. On avait adoré Am stram gram, le premier tome mettant en scène la super flic au caractère tourmenté. Ici, l'intrigue est plus classique mais l'écriture incisive de MJ Arlidge est toujours aussi efficace. Les chapitres courts consacrés aux différents protagonistes s'enchaînent à un rythme haletant. Le personnage d'Helen Grace est... 🕵️#8205;#9792;️SAUVEZ RUBY!🕵️#8205;#9792;️ Un cadavre de femme est découvert sur une plage de Southampton. Parallèlement, on signale la disparition d'une jeune fille, Ruby. Laquelle se réveille dans une chambre inconnue qui est en fait une cave aménagée avec des meubles factices comme dans une maison de poupée...🤔🤔🤔 Bref, la pauvre Ruby est tout ce qu'il y a de prisonnière, aux mains d'un pervers tout ce qu'il y a de détraqué. La commandant Helen Grace à qui on a confié l'affaire, car c'est quand même THE flic héroïque et ultra populaire du commissariat central, note la ressemblance entre la morte et la disparue et soupçonne très vite l'œuvre d'un serial killer. On a du flair ou on n'en a pas !😉 Malgré les croche-pattes de sa direction qui la jalouse et veut l'éjecter et les précautions du meurtrier qui a oublié d'être bête, notre héroïne va mener l'enquête tambour battant pour sauver Ruby. On avait adoré Am stram gram, le premier tome mettant en scène la super flic au caractère tourmenté. Ici, l'intrigue est plus classique mais l'écriture incisive de MJ Arlidge est toujours aussi efficace. Les chapitres courts consacrés aux différents protagonistes s'enchaînent à un rythme haletant. Le personnage d'Helen Grace est comme d'habitude au cœur du roman mais son évolution personnelle reste en stand-by. Dommage. On aurait aimé découvrir de nouveaux aspects de sa personnalité. Mais ce petit bémol ne nous empêche pas de vous recommander vivement ce page turner bien angoissant. L'avez vous lu ? Quelle enquête d'Helen Grace avez vous préférée ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lanais Posté le 6 Août 2020
    Pour commencer, j'ai trouvé ce roman très long. Je voulais vraiment avoir plus d'informations sur les personnages du livre précédent. L'intrigue me plaisait beaucoup mais j'ai pas l'envie d'aller jusqu'au bout "La découverte d'un corps sur une plage" . J'ai quand-même bien aimé, mais avec de la déception. J'apprécie les enquêtes d'Helen Grace, les tomes précédents m'ont plu j'espère que le prochain me plaira aussi
  • Arthur409 Posté le 4 Juillet 2020
    C’est un polar bien classique : un psychopathe sévit dans la région de Southampton en Angleterre, enlevant et séquestrant des jeunes filles, dont les cadavres sont retrouvés enterrés sur une plage, après avoir été tatouées d’un merle bleu… Le commandant Helen Grace mène l’enquête, dans des conditions compliquées par la mésentente qui règne dans le commissariat de Southampton, surtout parmi les éléments féminins ! Le roman, qui pourrait ressembler à beaucoup d’autres, se distingue par la façon dont il est écrit : des chapitres très courts, souvent pas plus de deux ou trois pages, qui ressemblent à autant de plans cinématographiques, et qui mêlent en permanence les points de vue des victimes, du psychopathe et des enquêteurs. Ce qui pourrait amener la confusion, mais le procédé est totalement maîtrisé par l'auteur et permet une lecture à la fois claire et dynamique. Un excellent polar pour l’été, vous aurez du mal à le lâcher en cours de route !
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    10/18

    2020, l'année Arlidge !

    Auteur prolixe depuis six ans et la parution originale d'Am stram gram (Les Escales), M.J. Arlidge a conquis une audience conséquente (300 000 exemplaires vendus !), qu'il tient en haleine avec les aventures d'Helen Grace, inspectrice borderline de Southampton, sur la côte sud de l'Angleterre. En 2020, grosse actualité littéraire pour ce scénariste et écrivain britannique, avec pas moins de trois parutions à venir !

    Lire l'article