En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La maison des mères

        Pocket
        EAN : 9782266235853
        Code sériel : 5387
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 672
        Format : 108 x 177 mm
        La maison des mères
        Cycle de Dune

        Jacques GOIMARD (Direction de collection), Guy ABADIA (Traducteur), Bénédicte LOMBARDO (Direction de collection)
        Date de parution : 22/11/2012

        Dune est détruite, vitrifiée, atomisée. Sur tout l'Empire déferlent les hordes furieuses des Honorées Matriarches, massacrant tout sur leur passage. Le Bene Gesserit reste la seule force organisée. Mais la solution n'est peut-être pas dans le pouvoir des armes. Darwi Odrade, la Mère Supérieure, propose de négocier. La Très Honorée Matriarche...

        Dune est détruite, vitrifiée, atomisée. Sur tout l'Empire déferlent les hordes furieuses des Honorées Matriarches, massacrant tout sur leur passage. Le Bene Gesserit reste la seule force organisée. Mais la solution n'est peut-être pas dans le pouvoir des armes. Darwi Odrade, la Mère Supérieure, propose de négocier. La Très Honorée Matriarche accepte : elle s'attend à une capitulation sans conditions. Mais Darwi a un plan.
        Elle sait bien que l'entreprise est des plus risquées. Si elle parvenait à ramener la paix, elle provoquerait des tensions insupportables et peut-être une nouvelle Dispersion.
        Rien de moins.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266235853
        Code sériel : 5387
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 672
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.60 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • uriell Posté le 5 Février 2017
          Dune est un classique de la SF. C'est un roman original, très complexe. L'auteur y aborde des notions de philosophie, de psychologie et de sociologie. Ce qui rend ce livre parfois assez ardu à lire. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ces romans bien que je suis sûre de ne pas avoir tout compris.
        • nounours25 Posté le 6 Mai 2016
          Bonjour Ce cycle est d'une construction très logique, bien que totalement fictive. On ne peut qu'être pris par le sujet. Il est du style "évolution d'un monde", dont les motivations peuvent être comparées à celles que nous connaissons sur Terre (à tort ou à raison, à chacun de se poser la question). En attendant, prenez le plaisir de lire ce possible futur d'un monde fictif, ce qui donne une perspective qui nous fait penser au nôtre. Y a t'il des valeurs universelles?
        • fabricepardoen Posté le 5 Mars 2016
          L'ensemble de cette oeuvre est un miroir de notre, petit, monde à l'échelle intergalactique. L'apothéose finale est un vibrant hommage à la femme.
        • Henri-l-oiseleur Posté le 2 Décembre 2015
          Tandis que les premiers volumes du cycle de Dune se concentraient sur la planète du même nom et sur des héros plutôt masculins, les deux derniers, à savoir les Hérétiques de Dune et la Maison des Mères, mettent sur le devant de la scène le Bene Gesserit, puissance de l'ombre dans les premiers romans, ordre féminin dont les membres deviennent les héroïnes marquantes de ces derniers temps de la saga. Il faut le redire : les personnages n'ont pas le charisme de Paul ou Alia Atréides, de Leto ou de Jessica, et des héros de leur suite (Gurney, Duncan, etc), ni le génie jouisseur dans le mal des Harkonnen, ni la sottise solennelle de la famille impériale déchue. Pourtant, l'intelligence manoeuvrière et politicienne des soeurs du Bene Gesserit, l'état d'urgence imposé par l'invasion barbare des Matriarches, donnent au roman un rythme prenant et le lecteur s'intéresse au sort de la Planète du Chapitre et de ce dernier carré civilisé, témoin du passé, des sagesses et expériences accumulées qu'il s'agit de perpétuer pour l'avenir. La solution imaginée pour résoudre la crise, elle aussi, fera la surprise du lecteur, bien qu'à la réflexion, les Romains aient déjà sauvé leur empire un temps... Tandis que les premiers volumes du cycle de Dune se concentraient sur la planète du même nom et sur des héros plutôt masculins, les deux derniers, à savoir les Hérétiques de Dune et la Maison des Mères, mettent sur le devant de la scène le Bene Gesserit, puissance de l'ombre dans les premiers romans, ordre féminin dont les membres deviennent les héroïnes marquantes de ces derniers temps de la saga. Il faut le redire : les personnages n'ont pas le charisme de Paul ou Alia Atréides, de Leto ou de Jessica, et des héros de leur suite (Gurney, Duncan, etc), ni le génie jouisseur dans le mal des Harkonnen, ni la sottise solennelle de la famille impériale déchue. Pourtant, l'intelligence manoeuvrière et politicienne des soeurs du Bene Gesserit, l'état d'urgence imposé par l'invasion barbare des Matriarches, donnent au roman un rythme prenant et le lecteur s'intéresse au sort de la Planète du Chapitre et de ce dernier carré civilisé, témoin du passé, des sagesses et expériences accumulées qu'il s'agit de perpétuer pour l'avenir. La solution imaginée pour résoudre la crise, elle aussi, fera la surprise du lecteur, bien qu'à la réflexion, les Romains aient déjà sauvé leur empire un temps par la même pratique. Ne sous-estimons jamais la culture d'un auteur de SF, surtout Herbert.
          Lire la suite
          En lire moins
        • idevrieze Posté le 13 Octobre 2014
          On prend les anciens pour faire le grand final ? Odrade, la Mère supérieure du Bene Gesserit est une Atréide. Miles Teg, est un golah dont nous avons rencontré la vraie personnalité au tome précédent. C'est un guerrier dévoué aux Atréides car cela en est un. Idaho, que nous connaissons depuis le début fournit une descendance de folie au Bene Gesserit avec Murbella, qui faisait partie du camp adverse. Vous pensiez que c'était compliqué ? C'est que dalle car cela ne fait partie que de l'intrigue principale. Tout ceci n'ayant qu'un seul but : fonder une organisation qui maîtrise les Vers de sable, qui pourrait former une nouvelle planète Dune. Qui remportera donc la palme ? Qui va devenir le Roi de la Montagne, j'ai envie de dire ? Vous aurez les réponses ici, bien entendu. Franck Herbert nous clôture aussi ses pensées sur l'écologie. En effet, un des enjeux principaux de cette saga, c'est l'impact des vers de sable sur l'écologie d'une planète. En effet, où les vers de sable s'implantent, la planète se transforme en planète désert. Et le pire du pire c'est que pour un intérêt économique majeur, les gens choisissent de changer entièrement l'écosystème de la planète où ils... On prend les anciens pour faire le grand final ? Odrade, la Mère supérieure du Bene Gesserit est une Atréide. Miles Teg, est un golah dont nous avons rencontré la vraie personnalité au tome précédent. C'est un guerrier dévoué aux Atréides car cela en est un. Idaho, que nous connaissons depuis le début fournit une descendance de folie au Bene Gesserit avec Murbella, qui faisait partie du camp adverse. Vous pensiez que c'était compliqué ? C'est que dalle car cela ne fait partie que de l'intrigue principale. Tout ceci n'ayant qu'un seul but : fonder une organisation qui maîtrise les Vers de sable, qui pourrait former une nouvelle planète Dune. Qui remportera donc la palme ? Qui va devenir le Roi de la Montagne, j'ai envie de dire ? Vous aurez les réponses ici, bien entendu. Franck Herbert nous clôture aussi ses pensées sur l'écologie. En effet, un des enjeux principaux de cette saga, c'est l'impact des vers de sable sur l'écologie d'une planète. En effet, où les vers de sable s'implantent, la planète se transforme en planète désert. Et le pire du pire c'est que pour un intérêt économique majeur, les gens choisissent de changer entièrement l'écosystème de la planète où ils s'implante. Et là, la réflexion est folle. En effet, sur notre planète à nous, la Terre, on voit sans arrêt les gens sur différentes parties de notre planète, changer l'écosystème de leur région pour développer telle ou telle culture ou tel ou tel élevage. Et personne ne s'inquiète. Franck Herbert a ici l'intelligence, bien entendu, de nous mettre ces choses régionales à l'échelle planétaire pour que nous puissions mieux voir les conséquences que cela peut avoir. En bref : un final grandiose. Je suis très heureuse mais aussi très triste d'avoir terminé cette saga fleuve qui va me manquer
          Lire la suite
          En lire moins
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com