Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266260473
Code sériel : 7203
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

La Maîtresse de guerre

Stéphane DESA (Direction de collection), DAVID CAMUS (Direction de collection)
Date de parution : 10/03/2016
À sa naissance, tout le village du Nordland était en deuil : l'enfant unique d'Horn, le maître d'armes, était une fille.
Vingt ans plus tard, Kaelyn n'aspire qu'à marcher sur les traces de son père et devenir Maîtresse de guerre, la plus haute des distinctions. Armée de son courage, de son...
À sa naissance, tout le village du Nordland était en deuil : l'enfant unique d'Horn, le maître d'armes, était une fille.
Vingt ans plus tard, Kaelyn n'aspire qu'à marcher sur les traces de son père et devenir Maîtresse de guerre, la plus haute des distinctions. Armée de son courage, de son talent et de quelques rudiments d’escrime, elle prend la route du lointain sultanat d'Azman, terre barbare en proie aux cannibales.
Mais ce n’est pas sur le champ de bataille que la belle et sensuelle Kaelyn va mener son combat, car de nombreux défis l’attendent avant qu’elle puisse se prétendre digne de porter l’épée…

« Un roman de fantasy, d'action, d'aventure et bien plus encore, qui séduira un large public, quels que soient les goûts de chacun, tant il est diversifié, fluide et captivant. Un très bon moment de lecture ! » ActuSF
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266260473
Code sériel : 7203
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman de fantasy, d'action, d'aventure et bien plus encore, qui séduira un large public, quels que soient les goûts et les prédilections de chacun, tant il est diversifié, fluide et captivant. Un très bon moment de lecture ! » ActuSF
« C'est passionnant, captivant. Un personnage attachant qui fait qu'une fois le livre commencé, il ne peut plus être lâché. » Bookenstock
« Il n'y a rien à redire, tout est parfait : la plume, l'histoire, les personnages, l'univers... » L'antre des livres
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • patlam Posté le 6 Février 2021
    Ce roman introduit le personnage de Kaelyn,que l'on retrouvera dans "la part des ombres",en retraçant son singulier parcours .Cette jeune femme,fille d'un maître d'armes,farouche guerrière aux talents pugnaces manifestes, à la fois fière et déterminée va découvrir que la vie et les gens ne sont pas toujours comme on les voit d'emblée et que les sauvages ne sont pas forcément ceux auxquels on pense. Ce roman est surtout une quête initiatique qui va façonner le caractère,la force et le destin de la jeune femme.On peut déceler en filigrane une critique à peine voilé de la tendance de chaque culture à se prendre pour les plus civilisés et de se faire un devoir d'aller instruire et pacifier les barbares incultes.Une forme de réflexion sur l'absurdité des guerres, l'exploitation de la crédulité des peuples ainsi que sur la question de la place et du rôle des femmes dans la société..On aurait aimé cependant en savoir plus sur les origines,les conséquences et les répercutions du conflit,son contexte et ses enjeux politiques.Tout cela n'est qu'ébauché alors que c'est,à la base,la trame et la raison d'être de l'histoire.Sur ce plan,l'intrigue est trop primaire et manque de profondeur,de subtilité et de suspense .De même,il... Ce roman introduit le personnage de Kaelyn,que l'on retrouvera dans "la part des ombres",en retraçant son singulier parcours .Cette jeune femme,fille d'un maître d'armes,farouche guerrière aux talents pugnaces manifestes, à la fois fière et déterminée va découvrir que la vie et les gens ne sont pas toujours comme on les voit d'emblée et que les sauvages ne sont pas forcément ceux auxquels on pense. Ce roman est surtout une quête initiatique qui va façonner le caractère,la force et le destin de la jeune femme.On peut déceler en filigrane une critique à peine voilé de la tendance de chaque culture à se prendre pour les plus civilisés et de se faire un devoir d'aller instruire et pacifier les barbares incultes.Une forme de réflexion sur l'absurdité des guerres, l'exploitation de la crédulité des peuples ainsi que sur la question de la place et du rôle des femmes dans la société..On aurait aimé cependant en savoir plus sur les origines,les conséquences et les répercutions du conflit,son contexte et ses enjeux politiques.Tout cela n'est qu'ébauché alors que c'est,à la base,la trame et la raison d'être de l'histoire.Sur ce plan,l'intrigue est trop primaire et manque de profondeur,de subtilité et de suspense .De même,il reste singulièrement de nombreuses questions sans réponses autour de Kaelyn et Hadrian et sur leur devenir.ce qui laisse un vide considérable entre ce roman et " la part des ombres". En revanche,Gabriel Katz maîtrise pleinement le rythme de son récit et développe habilement l’action sans perdre de vue les protagonistes et leur interaction avec les évènements.C'est bien conçu,bien écrit,pas exceptionnel mais de la bonne fantasy dans un registre traditionnel et cohérent avec ce qu'il faut de machinations,de combats épiques et de magie. La maîtresse de guerre offre,en conséquence,un moment de lecture agréable,avec une histoire classique mais aussi attrayante qu'efficace ,portée par une héroïne rebelle et attachante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ludik54 Posté le 30 Janvier 2021
    Roman "jeunesse", c'est le premier roman que je lis de son auteur. Le style est fluide, l'ensemble se lit facilement. L'histoire est intéressante à défaut d'être originale, l'héroïne bien que familiarisé avec les armes est une pure beauté, cliché assez éculé mais bon. Malgré ces petites choses l'histoire se suit bien, on a envie d'aller au bout des aventures de Kaelyn et c'est, après tout, ce qui est le plus important !
  • Aucoindelatre Posté le 3 Septembre 2020
    Une lecture prenante avec des personnages intéressants et ne se résumant pas à être bon ou méchants. C'est aussi appréciable de voir un monde fantasy plein de couleurs. Bon, j'aurais pu me passer de la romance.
  • TheWind Posté le 15 Août 2020
    Après avoir lu La part des ombres, je me devais de lire La maîtresse de guerre et Aeternia. C'est chose faite avec La maîtresse de guerre. Ce roman présente le parcours initiatique de Kaelyn, cette jeune femme aux talents combattifs indéniables, à la fois farouche, fière, déterminée et sans peur. Ce sont surtout ces traits de caractère qui ressortent dans La part des ombres. Ce roman initial présentant la belle guerrière nous montre également une certaine sensibilité, ce qui la rend certainement plus touchante. J'ai beaucoup aimé ce roman jusqu'aux trois-quarts du livre, puis je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé, mais la fin m'a beaucoup moins passionnée. Je m'attendais sans doute à une fin plus tragique et moins convenue. Un peu frustrée aussi peut-être de ne pas avoir de deuxième tome sous la main. Que se passe-t-il entre ce tome-ci et La part des ombres ?? Mystère.. Un bilan en demi-teinte, donc, pour cette lecture. J'espère qu' Aeternia me réservera plus de surprises et de plaisir !
  • Pandorra Posté le 17 Avril 2020
    J'ai trouvé cette lecture agréable. C'est un livre idéal pour se détendre, toutefois je ne le trouve pas adapté à des jeunes en pré-adolescence car la violence est très présente. J'ai trouvé aussi qu'il y avait quelques thèmes forts abordés, un peu trop survolés mais présents notamment les difficultés pour une femme d’être accepté et reconnu comme plus qu'une épouse, qu'une mère, une sœur. Ou encore la folie à laquelle peut conduire le désir, l'amour. Il y a la loyauté, la bêtise de la guerre lorsqu'un pays envahit un autre pays pour lui imposer sa vision des choses et la propagande que cela engendre. Pour notre héroïne Kaelyn, c'est un parcours semer d’embûches que j'ai pris plaisir à lire car il n'y a pas vraiment de temps mort, les événements s’enchaînent et les personnages sont plutôt bien construits, parfois un peu simpliste mais pas caricaturaux pour autant. L'histoire en elle même est vraiment sympa, on ne s'ennuie pas même si ça manque parfois un peu de profondeur, même si certains éléments auraient pu être davantage travaillés (ce sera le cas dans d'autres romans qui sont ancrés dans le même monde). Dans l'ensemble, un bon moment de lecture !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.