Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266205030
Code sériel : 13531
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

La Mémoire fantôme

Date de parution : 14/10/2010

Quatre minutes. C’est le temps d’un souvenir pour Manon. Après, tout s’efface.
Dans ces conditions, pas facile pour Lucie Henebelle de trouver par qui la jeune femme vient d’être agressée. Et de comprendre la signification des mots gravés au creux de sa paume : « Pr de retour ».
Lucie le pressent,...

Quatre minutes. C’est le temps d’un souvenir pour Manon. Après, tout s’efface.
Dans ces conditions, pas facile pour Lucie Henebelle de trouver par qui la jeune femme vient d’être agressée. Et de comprendre la signification des mots gravés au creux de sa paume : « Pr de retour ».
Lucie le pressent, la clé de cette affaire réside dans la mémoire fragmentée de Manon. Une mémoire à laquelle plus personne n’a accès…

« De loin, son meilleur roman. » Olivier Delcroix – Le Figaro Magazine

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266205030
Code sériel : 13531
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« De livre en livre, son style s’affirme, précis, rythmé, imagé, et faisant monter la tension sans jamais faiblir. De loin, son meilleur roman. »

Olivier Delcroix - Le Figaro Magazine

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Aurelia33 Posté le 7 Novembre 2020
    Nouvelle enquête du lieutenant Henebelle menée à un rythme trépidant! Manon Moinet, jeune et séduisante mathématicienne aurait tout pour réussir, mais le destin en a décidé autrement. Sa sœur ainée a été assassinée par "le Professeur", un serial killer jamais identifié; et lors d'un cambriolage, elle a été étranglée et laissée pour morte. Depuis, sa mémoire "n'imprime" plus. Elle se souvient de avant le drame mais les nouvelles données ne peuvent plus être mémorisées. Ce n'est qu'au prix d'un travail régulier, rigoureux et titanesque, secondée par son frère et son psy, et armée de son N-Tech (un ordinateur de poche où elle stocke tout, pour se repasser en boucle, les nouvelles informations qui jalonnent une vie), elle affronte chaque nouvelle journée. Son quotidien est millimétré et répétitif mais sa quête ultime est l'arrestation du Professeur. Son chemin va brutalement télescoper celui du lieutenant Henebelle, qui l'a découvre, trempée et hagarde, à deux pas de chez elle. Elle vient de s'échapper d'une cabane, au milieu des bois à mille lieux de là, des marques de liens aux poignets et aux pieds, d'anciennes scarifications sur le ventre, incapable de se rappeler quoique ce soit... et au cœur de la main, un message sanguinolent "Pr... Nouvelle enquête du lieutenant Henebelle menée à un rythme trépidant! Manon Moinet, jeune et séduisante mathématicienne aurait tout pour réussir, mais le destin en a décidé autrement. Sa sœur ainée a été assassinée par "le Professeur", un serial killer jamais identifié; et lors d'un cambriolage, elle a été étranglée et laissée pour morte. Depuis, sa mémoire "n'imprime" plus. Elle se souvient de avant le drame mais les nouvelles données ne peuvent plus être mémorisées. Ce n'est qu'au prix d'un travail régulier, rigoureux et titanesque, secondée par son frère et son psy, et armée de son N-Tech (un ordinateur de poche où elle stocke tout, pour se repasser en boucle, les nouvelles informations qui jalonnent une vie), elle affronte chaque nouvelle journée. Son quotidien est millimétré et répétitif mais sa quête ultime est l'arrestation du Professeur. Son chemin va brutalement télescoper celui du lieutenant Henebelle, qui l'a découvre, trempée et hagarde, à deux pas de chez elle. Elle vient de s'échapper d'une cabane, au milieu des bois à mille lieux de là, des marques de liens aux poignets et aux pieds, d'anciennes scarifications sur le ventre, incapable de se rappeler quoique ce soit... et au cœur de la main, un message sanguinolent "Pr est revenu"... Une intrigue habilement ficelée, où notre propre cerveau ne va jamais avoir de répit! Entre mathématiques, énigme, mémoire et messages codés, le rythme est haletant. Les 2 héroïnes sont aussi différentes que meurtries par la vie! Que cachent les méandres psychiques de l'une et le passé de l'autre? Encore un excellent Thilliez avec juste un ou deux éléments inutiles et un peu bourratifs...
    Lire la suite
    En lire moins
  • nilebeh Posté le 6 Novembre 2020
    Une jeune femme traumatisée, couverte de boue, se jette vers un véhicule arrêté par une branche sur la route. Manifestement terrorisée, elle demande de l'aide. Elle, c'est Manon Moinet, mathématicienne réputée, qui vient de s'échapper du lieu où elle a été séquestrée. Depuis quand ? Par qui ? Elle ne peut répondre : victime d'un traumatisme plus ancien, sa mémoire est défaillante, elle ne peut conserver un souvenir que quelques minutes. Elle souffre d'une « amnésie antérograde ».Alors, comment l'enquêtrice Lucie Henebelle pourra-t-elle expliquer les terribles scarifications sur le corps de la jeune femme ? Des mots énigmatiques gravés en écriture-miroir sur son ventre. L'auteur nous entraîne dans le monde quasi magique des mathématiques, suscite notre curiosité en plaçant en haut de chaque page une suite de chiffres qui formeront in fine un nombre de plusieurs centaines de chiffres (là, les matheux vont avoir une idée, pas moi, enfin pas toute seule!). Manifestement, Franck Thuilliez se plaît à nous étonner, à nous forcer à regarder ce qui est beau, parfait et étrange à la fois dans les merveilles du monde : Avez-vous jamais rêvé devant la perfection d'une spirale de nautile, ou devant l'organisation parfaite des alvéoles d'une ammonite ? C'est ce qu'il nous invite à faire. Nous découvrons... Une jeune femme traumatisée, couverte de boue, se jette vers un véhicule arrêté par une branche sur la route. Manifestement terrorisée, elle demande de l'aide. Elle, c'est Manon Moinet, mathématicienne réputée, qui vient de s'échapper du lieu où elle a été séquestrée. Depuis quand ? Par qui ? Elle ne peut répondre : victime d'un traumatisme plus ancien, sa mémoire est défaillante, elle ne peut conserver un souvenir que quelques minutes. Elle souffre d'une « amnésie antérograde ».Alors, comment l'enquêtrice Lucie Henebelle pourra-t-elle expliquer les terribles scarifications sur le corps de la jeune femme ? Des mots énigmatiques gravés en écriture-miroir sur son ventre. L'auteur nous entraîne dans le monde quasi magique des mathématiques, suscite notre curiosité en plaçant en haut de chaque page une suite de chiffres qui formeront in fine un nombre de plusieurs centaines de chiffres (là, les matheux vont avoir une idée, pas moi, enfin pas toute seule!). Manifestement, Franck Thuilliez se plaît à nous étonner, à nous forcer à regarder ce qui est beau, parfait et étrange à la fois dans les merveilles du monde : Avez-vous jamais rêvé devant la perfection d'une spirale de nautile, ou devant l'organisation parfaite des alvéoles d'une ammonite ? C'est ce qu'il nous invite à faire. Nous découvrons les secrets de Lucie, déjà présente dans La Chambre des morts (que je vais lire un jour), secrets terribles qui, pour ma part, m'ont laissée un peu sceptique. Mathématiques, recherches sur le cerveau et les différents types de mémoire et paléontologie vont voisiner avec tueur en série et horreur. Même Mozart est invité au menu de ce livre qui nous entraîne ans des directions inattendues. Je cherche à comprendre tout sur le théorème de Fermat-Wiles, conjecture trouvée par le premier de ces deux virtuoses au 17ème siècle et enfin explicitée sous la forme de théorème en 1994 par l'Anglais Wiles. Ne me demandez pas ce que j'en ai retenu, soyez charitables...Quant au « problème d'Einstein » proposé en annexe, je freine des quatre fers devant l'obstacle. Si quelqu'un veut bien m'envoyer la solution et surtout la méthode à employer, je prends :! N'allez pas penser pourtant qu'il faut être spécialiste des mathématiques pures pour comprendre ce roman. L'intérêt repose avant toute chose sur une intrigue savamment mise en musique, des plongées dans l'horreur de la folie de serial killers, des moments d'intense suspens comme la découverte de cette grotte de l'horreur sur l’Île aux Moines et la vision hitchkockienne des fous de Bassans dévorant les viscères d'un pendu.... (non, je ne divulgache pas davantage, vous ne manquerez pas d'être terrifiés, je vous le promets). Un bon moment de lecture donc en ces temps de confinement, sur fond d'imbroglio électoral aux États-Unis et d'horreurs - bien réelles cette fois - perpétrées par des fous intégristes en France et à Vienne. Finalement, je préfère les atrocités nées sous la plume de Franck Thillier.
    Lire la suite
    En lire moins
  • owore Posté le 2 Novembre 2020
    Mon préféré pour le moment !Quel suspens ! Nous sommes réellement immergé dans lé thématique de l’amnésie ,thème si complexe a aborder. Le second thème récurrent du livre fait avec les énigmes mathématiques nous tient complémentent en haleine tout le long du récit et nous retourne le cerveau! J'ai dévoré le livre en très peu de temps , n'arrivant pas a fermer l'ouvrage , pressée de connaître le dénouement ( jusqu’au la fin nous sommes tenus en haleine!)
  • Laurent3375 Posté le 26 Octobre 2020
    6ème roman de Franck Thilliez publié en 2007. C’est la seconde et dernière mésaventure de Lucie Hennebelle en solo, avant une interaction avec le binôme Sharko/Hennebelle (j’ai hâte de découvrir cette association), dans un roman publié en 2010 « Le syndrome E ». Comptez sur moi pour vous faire un retour ! Brigadier à Calais, Lucie est promue Lieutenant de police à Lille suite à la résolution de l’enquête précédente « La chambre des morts ». Elle a, bien sûr, emmené avec elle ses deux filles jumelles, qu’elle essaie de voir quand elle a le temps, c’est-à-dire pas beaucoup. Toujours célibataire et on comprend pourquoi vu l’emploi du temps de la dame. Tout démarre avec une femme, Manon, échouée à proximité du lieu d’habitation de notre lieutenant de police, dans un sale état. Kidnappée et séquestrée dans une cabane de chasseurs, en pleine forêt, elle réussit à s’enfuir et fini par être déposée en plein Lille par un conducteur qui disparaitra dans la circulation lilloise. Cette femme, grande mathématicienne, est amnésique suite à une agression qu’elle a subi il y a trois ans. Elle a perdu sa mémoire court terme et utilise un organiseur électronique pour noter tout ce qui compose sa... 6ème roman de Franck Thilliez publié en 2007. C’est la seconde et dernière mésaventure de Lucie Hennebelle en solo, avant une interaction avec le binôme Sharko/Hennebelle (j’ai hâte de découvrir cette association), dans un roman publié en 2010 « Le syndrome E ». Comptez sur moi pour vous faire un retour ! Brigadier à Calais, Lucie est promue Lieutenant de police à Lille suite à la résolution de l’enquête précédente « La chambre des morts ». Elle a, bien sûr, emmené avec elle ses deux filles jumelles, qu’elle essaie de voir quand elle a le temps, c’est-à-dire pas beaucoup. Toujours célibataire et on comprend pourquoi vu l’emploi du temps de la dame. Tout démarre avec une femme, Manon, échouée à proximité du lieu d’habitation de notre lieutenant de police, dans un sale état. Kidnappée et séquestrée dans une cabane de chasseurs, en pleine forêt, elle réussit à s’enfuir et fini par être déposée en plein Lille par un conducteur qui disparaitra dans la circulation lilloise. Cette femme, grande mathématicienne, est amnésique suite à une agression qu’elle a subi il y a trois ans. Elle a perdu sa mémoire court terme et utilise un organiseur électronique pour noter tout ce qui compose sa vie. Mon premier bémol sur ce livre puisque l’auteur nous fera profiter d’un cours magistral sur le sujet. Un peu trop à mon goût même si cette facette de la victime sera l’un des fils rouge du roman. La seconde composante du roman : les mathématiques ! Aïe, c’est pas mon truc.. Effectivement le lieu de séquestration de Manon est couvert de formules mathématiques où se cache une énigme. Nous serons confrontés dans notre lecture à d’autres scènes et d’autres lieux avec ces mêmes formules qu’il va falloir déchiffrer pour mettre la main sur un tueur en séries. Un seul ? Peut-être deux.. L’auteur va nous faire un peu voyager au fil des découvertes et de l’avancée de l’enquête, en Suisse et en Bretagne pas loin de Brest. La mécanique de cette sombre enquête est très travaillée et nous entraîne vers une fin étonnante. J’avoue y avoir parfois un peu perdu mon latin. Ce sera aussi l’occasion pour l’auteur de peaufiner son personnage principal. On y apprendra les raisons de ses souffrances morales et de la noirceur dans laquelle baigne notre amie Lucie. Avec ce côté obscur assorti d’un caractère particulièrement fort, la rencontre avec Sharko, lui-même bien abimé, promet des moments intenses et la perspective d’un beau feu d’artifices ! En synthèse, j’ai bien aimé mais les détails scientifiques nombreux, ont parfois cassé le rythme de la lecture. Ce qui ne m’empêchera pas de poursuivre avec la suite des romans proposés. Bien à vous tous amis babéliens !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Maitrekong Posté le 24 Octobre 2020
    Franck Thilliez est toujours très fort pour écrire des thrillers scientifiques efficaces. Certains aspects sont quelque peu sensationnalistes et alambiqués, mais s'agissant d'un de ses premiers romans, on peut comprendre que le dosage n'était pas tout à fait maîtrisé. Les sujets abordés ici seront la mémoire, les mathématiques/logique à un level maximum. Il sera question d'un serial killer, même deux, aux pratiques bien différentes mais insaisissables malgré plusieurs années de traque sans relâche.
Retenez votre souffle avec la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…