Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266229319
Code sériel : 15230
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

La mer était si calme

Date de parution : 24/10/2013

Au soir du 27 février 2010, la tempête Xynthia atteint les côtes françaises. Pour Julie, épuisée par le travail, le mauvais temps n’est qu’un tracas supplémentaire. Guillaume et Alexandra, enfants du pays, considèrent, eux, qu’il s’agit d’un simple coup de vent : inutile de tirer leur petite fille du sommeil....

Au soir du 27 février 2010, la tempête Xynthia atteint les côtes françaises. Pour Julie, épuisée par le travail, le mauvais temps n’est qu’un tracas supplémentaire. Guillaume et Alexandra, enfants du pays, considèrent, eux, qu’il s’agit d’un simple coup de vent : inutile de tirer leur petite fille du sommeil. Quant aux Montauran, en vacances avec leurs petits-enfants, ils en ont vu d’autres. Et pourtant, dans quelques heures, tous vont devoir faire preuve d’un courage et d’une solidarité extraordinaires pour tenter de sauver leur vie.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266229319
Code sériel : 15230
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Des destins poignants, mais aussi beaucoup de courage et de dignité. » Notre Temps

« Un roman évoquant à la perfection la tempête Xynthia. » Ici Paris

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lealeh Posté le 1 Septembre 2019
    Inspiré de faits réels ce livre nous replace dans le contexte de la tempête Xynthia. On se croit tous à l'abri des intempéries aujourd'hui et cependant ce n'est pas le cas. Des intérêts qui nous dépassent ont mis en danger de nombreuses personnes, elles n'ont pas toutes survécu à la tempête de 2010. Un livre troublant.
  • coquinnette1974 Posté le 6 Juin 2017
    De tous les romans de Yves Viollier, La mer était si calme est celui qui me parle le plus, et qui me touche toujours à chaque fois que je le lis. Je suis née aux Sables d'Olonne, je vis toujours en Vendée, à une quinzaine de kilomètres de la côté sablaise, et j'ai vécu la tempête Xynthia le 28 février 2010. Le vent, ce satané vent qui enflait, faisait tomber ma poubelle, faisait bouger la cloche qui nous sert de sonnette, et qui faisait un bruit d'enfer, nous empêchant de dormir. Ma détresse quand je me suis rendue compte le dimanche matin des dégâts à 30 min de chez nous, à La faute sur mer. Les images de cette eau qui avait montée tellement que des gens en étaient morts ou étaient bloqués sur les toits. On se dit c'est pas possible, pas si près de chez moi ! Et pourtant... Et mon stress quand j'ai du partir le dimanche matin au travail, pour 8 h, en ignorant dans quel état je trouverais les routes ! Les années passent mais ça ne s'oublie pas ce genre de choses. Et avec "La mer était si calme" Yves Viollier décrit bien ce qui s'est passé cette nuit là. Nous... De tous les romans de Yves Viollier, La mer était si calme est celui qui me parle le plus, et qui me touche toujours à chaque fois que je le lis. Je suis née aux Sables d'Olonne, je vis toujours en Vendée, à une quinzaine de kilomètres de la côté sablaise, et j'ai vécu la tempête Xynthia le 28 février 2010. Le vent, ce satané vent qui enflait, faisait tomber ma poubelle, faisait bouger la cloche qui nous sert de sonnette, et qui faisait un bruit d'enfer, nous empêchant de dormir. Ma détresse quand je me suis rendue compte le dimanche matin des dégâts à 30 min de chez nous, à La faute sur mer. Les images de cette eau qui avait montée tellement que des gens en étaient morts ou étaient bloqués sur les toits. On se dit c'est pas possible, pas si près de chez moi ! Et pourtant... Et mon stress quand j'ai du partir le dimanche matin au travail, pour 8 h, en ignorant dans quel état je trouverais les routes ! Les années passent mais ça ne s'oublie pas ce genre de choses. Et avec "La mer était si calme" Yves Viollier décrit bien ce qui s'est passé cette nuit là. Nous suivons plusieurs familles, et je ressens bien leur détresse, leur panique.. quand l'eau monte et qu'ils se retrouvent coincé. Difficile d'imaginer que la nature puisse se déchaîner à ce point et faire de tels dégâts. La mer était si calme est pour moi un très joli roman, après je ne sais pas si je suis vraiment objective ! Car j'aime beaucoup cet auteur, et tout ce qui se rapporte à cette tempête me touche, surtout quand c'est écrit aussi bien que le fait Yves Viollier. Pour moi c'est un très bon livre, que j'ai lu plusieurs fois, que je relirais et à qui je mets cinq étoiles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • saphira44 Posté le 7 Janvier 2013
    Un livre que j'ai lu dans le cadre d'un concours. Je suis assez contente de l'avoir découvert c'est interessant de découvrir comment c'est passé cette nuit de 2010 pendant la tempête Xynthia. On suit trois familles tout au long de la nuit et découvrons l'après tempête. L'écriture est simple et convien au thème du livre.
  • zabilou Posté le 28 Septembre 2012
    Dur de s'atteler à ce livre quand les plaies de Xynthia ne sont pas cicatrisées. Certes ce livre peut raviver des souvenirs douloureux mais il peut aussi aider à comprendre ce qu'ont vécu les habitants des communes concernées. Yves Viollier connait bien cette région et il parvient à mettre les mots sur cette catastrophe naturelle sans rentrer dans le voyeurisme rendant ainsi honneur à ses habitants
  • natcafe Posté le 24 Septembre 2012
    un livre ou l'on plonge ... d autant plus prenant quand on habite tout pres du lieu du recit... poignant.. il me reste encore en tete l'image de cette jeune fille qui rendra un vibrant hommage a la vie en laissant pleurer son violon lors de la sepulture.. poignant oui..
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.