Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266300124
Code sériel : PPO
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 768
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

La Mer sans étoiles

Julie SIBONY (Traducteur)
Date de parution : 07/10/2021
 
Dans la bibliothèque de son université, Zachary Ezra Rawlins trouve un livre mystérieux, sans titre ni auteur. Il découvre avec stupéfaction qu'y est décrite, noir sur blanc, une anecdote de son enfance qu’il n’a jamais répétée à personne. Tout y est : la fausse porte, peinte en trompe-l’œil, l’épée, l’abeille, jusqu’à...
 
Dans la bibliothèque de son université, Zachary Ezra Rawlins trouve un livre mystérieux, sans titre ni auteur. Il découvre avec stupéfaction qu'y est décrite, noir sur blanc, une anecdote de son enfance qu’il n’a jamais répétée à personne. Tout y est : la fausse porte, peinte en trompe-l’œil, l’épée, l’abeille, jusqu’à l’odeur de la sauge… Cette porte, il n’avait pas osé l’ouvrir alors. Une seconde chance lui est donnée de prendre, par un labyrinthe de mots et d’histoires, le chemin de la mer sans Etoiles. Un monde merveilleux fait de tunnels tortueux, de cités perdues et d'histoires à préserver, quel qu'en soit le prix...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266300124
Code sériel : PPO
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 768
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Erin Morgenstern invente un monde cornucopien d’une ambition et d’une ampleur à couper le soufle. » 
Le Monde

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Polypode Posté le 7 Septembre 2021
    Le début est un peu long. On est matraqué de référence et de citations qui n'apporte pas grand chose. Et toute cette ambiance "olala, c'est mystérieux, qu'est-ce que ça doit bien pouvoir dire" on failli me faire abandonner en cours de route. Mais quelle erreur celà aurait été ! On découvre on monde incroyable, qu'il aurait été agréable de parcourir plus longuement.
  • Foufoubella Posté le 31 Août 2021
    Une lecture qui m'a sortie de ma zone de confort, qui m'a obligée à réfléchir et à appréhender aussi les choses d'une autre manière. J'ai lu ce roman il y a plusieurs mois maintenant et ce qu'il m'en reste surtout est cette impression d'avoir lu quelque chose de très particulier. Je ne sais pas si je relirai un jour un livre ressemblant à celui-ci. Un jeune étudiant, féru de littérature, trouve à la bibliothèque un livre non répertorié dans la base de données. Par un subterfuge, il parvient à l'emprunter et y lit un passage de sa propre vie, une expérience vécue lorsqu'il était enfant. Ce livre, qu'il devra protéger à tout prix, l'emmènera à la découverte d'un autre monde, celui de la mer sans étoiles. Il serait difficile d'en dire davantage sur ce roman. Déjà, parce que cela n'aurait rien d'intéressant; ensuite parce que je pense que ce serait très difficile de le résumer. Ce livre flirte avec divers genre, le fantastique, la fantasy, le conte, le thriller même, certains passages m'ont davantage plu que d'autres, forcément. Et ce que j'ai beaucoup apprécié, et ai trouvé formidable, est qu'Erin Morgenstern ne perd jamais le fil de sa narration. On aime, on n'aime... Une lecture qui m'a sortie de ma zone de confort, qui m'a obligée à réfléchir et à appréhender aussi les choses d'une autre manière. J'ai lu ce roman il y a plusieurs mois maintenant et ce qu'il m'en reste surtout est cette impression d'avoir lu quelque chose de très particulier. Je ne sais pas si je relirai un jour un livre ressemblant à celui-ci. Un jeune étudiant, féru de littérature, trouve à la bibliothèque un livre non répertorié dans la base de données. Par un subterfuge, il parvient à l'emprunter et y lit un passage de sa propre vie, une expérience vécue lorsqu'il était enfant. Ce livre, qu'il devra protéger à tout prix, l'emmènera à la découverte d'un autre monde, celui de la mer sans étoiles. Il serait difficile d'en dire davantage sur ce roman. Déjà, parce que cela n'aurait rien d'intéressant; ensuite parce que je pense que ce serait très difficile de le résumer. Ce livre flirte avec divers genre, le fantastique, la fantasy, le conte, le thriller même, certains passages m'ont davantage plu que d'autres, forcément. Et ce que j'ai beaucoup apprécié, et ai trouvé formidable, est qu'Erin Morgenstern ne perd jamais le fil de sa narration. On aime, on n'aime pas, on le trouve bof, mais la puissance narrative est indéniable. En résumé, un livre original, qui vous fera passer, ou pas, un bon moment. A vous de vous faire votre avis. Lu en mai 2021
    Lire la suite
    En lire moins
  • LiliDansLesEtoiles Posté le 21 Août 2021
    C'est l’histoire d’un pirate prisonnier et d’une jeune fille qui vient le sauver. Ou peut-être celle d’un énigmatique labyrinthe souterrain qui rassemble tous les récits, même – et surtout – ceux qui n’existent que là ; des portes qui y mènent, disséminées à travers le monde et de ces trois symboles – l’abeille, la clé, l’épée – comme autant d’indices. C’est l’histoire d’une petite fille sans peur et d’une maison de poupée, devenue un village. Et celle du fils de la voyante, les lacets parfumés à l’odeur de sauge, qui n’a pas cédé à la curiosité. C’est l’histoire de Zachary Ezra Rawlins, un étudiant qui découvre dans un livre ancien emprunté au hasard de sa bibliothèque universitaire un morceau de son passé qu’il n’a jamais dévoilé ; et de la Reine des Maximonstres. Ce sont mille histoires qui s’entremêlent et se répondent. C’est incroyablement beau, empli de mystères et c’est un roman comme vous n’en avez probablement jamais lu, un hymne aux pouvoirs infinis de la narration, dans les livres, mais aussi au théâtre ou dans les jeux vidéo. Une parenthèse enchantée, un moment rare de littérature, à déguster avec une infinie gourmandise...
  • lecteurinvisible Posté le 27 Juillet 2021
    Rien ne prédestinait le jeune Zachary Rawlins à devenir un personnage de roman. Mais lorsque cet étudiant découvre un livre sans titre ni auteur dans la bibliothèque de sa fac du Vermont, tout change: il s'y découvre non seulement une vraie proximité avec le personnage principal, mais y lit aussi une description précise d'une scène de son enfance... Commence alors une intrigue que d'autres, chez Sonatine ou ailleurs, auraient avec plaisir fait basculer vers le thriller ou l'étrange... Mais Erin Morgenstern est unique, et nous emporte au contraire vers une ode très poétique à la littérature, à la fois inattendue et complexe.
  • littlecookiie Posté le 14 Juillet 2021
    C'est impossible de résumer l'intrigue sans trop en dévoiler parce que plusieurs récits s'imbriquent, comme des histoires dans des histoires dans des histoires… vous voyez un peu l'idée ? Je peux seulement vous parler de Zachary Ezra Rawlins, cet étudiant qui trouve sa propre histoire racontée dans un livre manifestement plus vieux que lui. On en a tous un peu rêvé, non ? Il ne se doute pas, alors, de l'aventure qui l'attend au-delà des limites du monde tel qu'il le connaît. J'ai tout aimé, absolument tout. Erin Morgenstern n'est pas juste une raconteuse d'histoires, c'est une magicienne des mots qui nous entraîne sans crier gare jusqu'aux rivages de la mer sans étoiles, un monde sous le monde où le temps est tombé amoureux du destin et dans lequel les pirates sont aussi des métaphores. C'est assez énigmatique, non ? Tout ce roman l'est. Il faut accepter de ne pas tout comprendre d'emblée et se laisser porter par son univers onirique et complètement fabuleux. C'est un véritable voyage littéraire et poétique dont on ne se remet jamais tout à fait, mais qui nous ouvre des perspectives infinies…
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.