En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La morte dans le labyrinthe

        10/18
        EAN : 9782264065933
        Code sériel : 5045
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 528
        Format : 108 x 177 mm
        La morte dans le labyrinthe

        Vincent HUGON (Traducteur)
        Collection : Grands Détectives
        Date de parution : 21/04/2016
        Une nouvelle enquête d’Adelia Aguilar, femme médecin spécialisée dans l'étude des cadavres au XIIe siècle, pour résoudre l’assassinat de la maîtresse d'Henri II
        La maîtresse favorite d'Henri II, Rosamund Clifford, aurait été empoisonnée, selon la rumeur, par sa femme jalouse, Aliénor d'Aquitaine. Si Henri croyait à ces histoires, l'Angleterre serait déchirée par une lutte meurtrière entre le Roi et sa Reine. Dans une course contre la montre pour prouver l'innocence d’Eleanor, et avec... La maîtresse favorite d'Henri II, Rosamund Clifford, aurait été empoisonnée, selon la rumeur, par sa femme jalouse, Aliénor d'Aquitaine. Si Henri croyait à ces histoires, l'Angleterre serait déchirée par une lutte meurtrière entre le Roi et sa Reine. Dans une course contre la montre pour prouver l'innocence d’Eleanor, et avec un dangereux assassin sur ses trousses, Adelia n'a jamais affronté de plus grand danger.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264065933
        Code sériel : 5045
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 528
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        8.40 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • telle17 Posté le 21 Août 2018
          Dans ce roman policier médiéval, Adelia Aguilar, médecin légiste au XIIe siècle, doit résoudre l'assassinat de la maîtresse d'Henri II. La rumeur accuse Aliénor d'Aquitaine, ce qui entraînerait l'Angleterre dans une guerre entre le roi et la reine. La religion, les relations hommes-femmes et la place des femmes instruites de cette époque sont bien présentées. Empoisonnement, assassinats, contexte historique, haine ,amour tout y est... Ecriture facile , roman addictif malgré quelques longueurs.
        • Trottinette Posté le 9 Janvier 2017
          Roman historique classique. Intrigue un peu faible même si un twist arrive à la fin pour sauver le film. Je n’ai pas réussi à m’attacher à l’héroïne qui tergiverse un peu trop à mon goût. Néanmoins, l’ambiance de huis clos est bien restitué.
        • Souri7 Posté le 23 Septembre 2016
          Deuxième opus mettant en scène notre « maîtresse des morts » dans l'Angleterre du Moyen-Age où Henri II Plantagênet rencontre quelques difficultés à gérer sa famille et son trône. L'intrigue est la suivante : la maîtresse du roi, Rosemonde a été empoisonnée (une mort vraiment horrible en passant ). Adelia est chargée par Rowley (devenu évêque depuis leur dernière rencontre et père de sa petite fille Allie ... elle est belle la religion ) de se rendre auprès du corps afin de trouver les causes de la mort… et surtout, éviter une guerre civile qui pourrait plonger l'Angleterre dans un bain de sang. Avec Mansour (eunuque), Glytha (vieille femme qu'elle a rencontrée dans la précédente enquête) et sa fille. Adelia se retrouve plongée dans une enquête à plusieurs ramifications qui vont l'obliger à remettre en question sa mission. Ce second roman est passionnant du point de vue historique . Nous avons de manière romancée, avec une liberté non cachée par rapport à la réalité historique, un descriptif des tensions que connaît le royaume d'Angleterre à l'époque avec d'une part Henri le roi qui désire conserver son royaume et le moderniser, son épouse Aliénor et ses enfants qui veulent prendre le trône et... Deuxième opus mettant en scène notre « maîtresse des morts » dans l'Angleterre du Moyen-Age où Henri II Plantagênet rencontre quelques difficultés à gérer sa famille et son trône. L'intrigue est la suivante : la maîtresse du roi, Rosemonde a été empoisonnée (une mort vraiment horrible en passant ). Adelia est chargée par Rowley (devenu évêque depuis leur dernière rencontre et père de sa petite fille Allie ... elle est belle la religion ) de se rendre auprès du corps afin de trouver les causes de la mort… et surtout, éviter une guerre civile qui pourrait plonger l'Angleterre dans un bain de sang. Avec Mansour (eunuque), Glytha (vieille femme qu'elle a rencontrée dans la précédente enquête) et sa fille. Adelia se retrouve plongée dans une enquête à plusieurs ramifications qui vont l'obliger à remettre en question sa mission. Ce second roman est passionnant du point de vue historique . Nous avons de manière romancée, avec une liberté non cachée par rapport à la réalité historique, un descriptif des tensions que connaît le royaume d'Angleterre à l'époque avec d'une part Henri le roi qui désire conserver son royaume et le moderniser, son épouse Aliénor et ses enfants qui veulent prendre le trône et l’Église qui tente par tous les moyens d'imposer son autorité . De plus, les aspects plus banaux du récit comme la vie à l'époque lors des hivers rudes, les transports par voie fluviale et l'hospitalité au sein des couvents, ou les sièges en cas de conflit apportent vraiment un intérêt appréciable au récit. En ce qui concerne l'enquête, là nous sommes gâtés ! Le roman commence sur les chapeaux de roues avec un prologue mettant en scène un « assassin » engagé par un homme mystérieux. Le ton est donné dès cet instant. Après la mort de la maîtresse du roi, Rosemonde, plusieurs crimes vont se succéder qui embrouillent l'enquête à dessein. Les mobiles sont variés (cupidité, religion, pouvoir, puissance,…) et les suspects variés (le personnage de Dakers, la gouvernante de la maîtresse du roi est vraiment spéciale). Le final est… on va dire sanglant Je ne vous parle même pas de la manière dont la dépouille de Rosemonde va être manipulée et mise en avant. Adelia va littéralement avoir la tête dedans (âme sensible s'abstenir ) Enfin, bilan général : excellent roman policier médiéval sans conteste. Seul bémol de mon point de vue c'est la lenteur du récit lorsque tous les protagonistes sont coincés dans le couvent à cause de la neige. Le roman passe d'une enquête classique d'un coup à une sorte de huis clos psychologique où Adelia hésite par moments à intervenir afin de préserver sa fille. Le final est par contre bien trouvé avec de l'action, de l'inattendu et une ouverture sur un troisième opus. Bref, vivement le tome 3 que je compte bien acheter dès sa sortie en librairie !
          Lire la suite
          En lire moins
        • jaiuneheurealire Posté le 30 Juillet 2016
          Je termine "La morte dans le labyrinthe". Un roman captivant par les personnages d'Adélia et de toute sa cohorte de compère dans l'Angleterre du XIIè siècle. L'intrigue est captivante. On se plait à suivre les raisonnements déductifs d'Adélia. L'écriture est facile, l'humour est bien amené. Les temps forts rythment le cours de l'intrigue. Ariane Franklin ménage son suspense et même si l'on perçoit qu'il y a peu de lien entre les deux intrigues, il en ressort une sorte de complexité qui se dévoile à la fin du roman. D'un point de vue historique, si tant est que certains personnages ayant existés n'ont pas eu les débordements décrits, il prennent toute leur importance dans ce contexte et comme on dit parfois, toute allusion à ces personnages est fortuite...
        • Luria Posté le 10 Mai 2016
          Je crois que j’ai un petit faible pour les policiers d’époque moyenâgeuse. Même imparfaits, à l’intrigue facile et aux personnages à peine esquissés. J’avoue avoir même pris goût d’avantage à ce livre qu’au précédent. C’est grave docteur ?
        Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
        Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com