Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266288552
Code sériel : 17373
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

La Note américaine

Cyril GAY (Traducteur)
Date de parution : 04/04/2019
1921, Oklahoma. Dépossédés de leurs terres, les Indiens Osages ont été parqués dans une réserve aride. Mais sous leurs pieds coule un océan de pétrole. De quoi rameuter, en quelques mois, les vautours blancs assoiffés d’or noir. Bientôt, les membres les plus riches de la tribu disparaissent, l’un après l’autre.... 1921, Oklahoma. Dépossédés de leurs terres, les Indiens Osages ont été parqués dans une réserve aride. Mais sous leurs pieds coule un océan de pétrole. De quoi rameuter, en quelques mois, les vautours blancs assoiffés d’or noir. Bientôt, les membres les plus riches de la tribu disparaissent, l’un après l’autre. Balle dans la tête, empoisonnement, incendie…
L’État fédéral n’a d’autre choix que d’ouvrir une enquête. À sa tête : le futur directeur du FBI, l'ambitieux John Edgar Hoover, bien décidé à faire de ce dossier brûlant son marchepied vers la gloire… Il lui faudra s’associer aux Indiens s’il veut réussir à élucider l’une des affaires criminelles les plus fascinantes de l’histoire américaine.

« Une enquête époustouflante. » David Caviglioli – L’Obs

 « La Note américaine tient moins de la symphonie que du requiem pour un pays encore tenu par les lois du Far West et la violence des hommes. À la baguette, David Grann secoue les fantômes du passé pour mieux réveiller cette mémoire oubliée. » Julien Bisson – revue America (sélection des meilleurs livres de l’année)
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266288552
Code sériel : 17373
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Une part sombre de l’histoire américaine décryptée dans un récit captivant. » Alain Frachon, Le Monde des Livres
 
« La Note américaine se lit comme l’un des grands romans vrais sur les fondements de la société américaine. En plus illustré de dizaines de photos noir et blanc absolument géniales, comme celle de la couverture, étrange et fascinante. » Bernard Poirette, RTL
 
 « Vertu documentaire, rigueur de l’investigation, intensité de l’interrogation morale, efficacité du suspense : on ne sait trop comment hiérarchiser les qualités de ce récit. » Nathalie Crom, Télérama
 
« L'auteur de Lost City of Z, star du roman-documentaire, publie une enquête époustouflante sur les Indiens Osage. » David Caviglioli – L’Obs
 
« La Note américaine de David Grann revient de façon saisissante sur un épisode sombre et véridique de l'histoire américaine vis-à-vis des Amérindiens. » L’Express
 
« La Note américaine tient moins de la symphonie que du requiem pour un pays encore tenu par les lois du Far West et la violence des hommes. À la baguette, David Grann secoue les fantômes du passé pour mieux réveiller cette mémoire oubliée. » Julien Bisson, revue America (sélection des meilleurs livres de l’année)
 
« Les amateurs de “true crime” vont se faire plaisir. Cette fabuleuse enquête, sorte de roman noir hanté de shérifs véreux, de détectives vendus, d’aventuriers vénaux et de rudes Texas Rangers, est un modèle du genre. Mais le livre de David Grann est bien plus qu’un palpitant western. À travers un chapitre délibérément occulté de l’histoire américaine, cet ouvrage hallucinant illustre également l’avènement d’un monde moderne bâti, une fois de plus, dans la violence et le sang. »  Philippe Blanchet – Rolling Stones
 
« Un livre passionnant de bout en bout. » Pierre Maury - Le Soir
 
« On peut lire La Note américaine comme un thriller, et ce serait déjà suffisamment passionnant. Mais c'est d'abord et avant tout un grand livre politique sur ce sur quoi les États-Unis sont fondés : le meurtre, la discrimination. » Nelly Kaprielian – Les Inrockuptibles
 
« Dans un exceptionnel ouvrage de "narrative non-fiction", David Grann fait la lumière sur les meurtres d’Amérindiens osages au XIXe siècle. » Pascal Ruffenach - La Croix
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Tristale Posté le 20 Avril 2020
    RÉSUMÉ:"1921 Les guerres indiennes sont loin. Leurs survivants ont, pour la plupart, été parqués dans des réserves où ils végètent, misérables, abandonnés à leur sort.Une exception à cette règle : le peuple osage. Il s'est vu attribuer un territoire minéral aux confins de l'Oklahoma. Or ces rochers recouvrent le plus grand gisement de pétrole des États-Unis. Les Osages sont millionnaires, roulent en voitures de luxe, envoient leurs enfants dans les plus prestigieuses universités et se font servir par des domestiques blancs. le monde à l'envers.Un jour, deux membres de la tribu disparaissent. Un corps est retrouvé, une balle dans la tête. Puis une femme meurt empoisonnée. Et une autre. Plus tard, une maison explose. Trois morts. Qui commet ces assassinats ? Qui a intérêt à terroriser les riches Osages ? Les premières enquêtes, locales, sont bâclées, elles piétinent. C'est pourquoi, après une nouvelle série noire, ce dossier brûlant est confié au BOI (Bureau of Investigation, qui deviendra le FBI en 1935). À sa tête, un très jeune homme. Son nom est Hoover, Edgar J. Hoover. Il veut deux choses. La première : faire toute la lumière sur cette sombre affaire, et il s'en donne les moyens, enquêteurs hors pair, méthodes... RÉSUMÉ:"1921 Les guerres indiennes sont loin. Leurs survivants ont, pour la plupart, été parqués dans des réserves où ils végètent, misérables, abandonnés à leur sort.Une exception à cette règle : le peuple osage. Il s'est vu attribuer un territoire minéral aux confins de l'Oklahoma. Or ces rochers recouvrent le plus grand gisement de pétrole des États-Unis. Les Osages sont millionnaires, roulent en voitures de luxe, envoient leurs enfants dans les plus prestigieuses universités et se font servir par des domestiques blancs. le monde à l'envers.Un jour, deux membres de la tribu disparaissent. Un corps est retrouvé, une balle dans la tête. Puis une femme meurt empoisonnée. Et une autre. Plus tard, une maison explose. Trois morts. Qui commet ces assassinats ? Qui a intérêt à terroriser les riches Osages ? Les premières enquêtes, locales, sont bâclées, elles piétinent. C'est pourquoi, après une nouvelle série noire, ce dossier brûlant est confié au BOI (Bureau of Investigation, qui deviendra le FBI en 1935). À sa tête, un très jeune homme. Son nom est Hoover, Edgar J. Hoover. Il veut deux choses. La première : faire toute la lumière sur cette sombre affaire, et il s'en donne les moyens, enquêteurs hors pair, méthodes rigoureuses de police scientifique, mise en fiche de la moindre information. La seconde : le pouvoir. Surtout le pouvoir. Et ce premier coup d'éclat va le lui offrir sur un plateau. MON AVIS: Une enquête extrêmement bien documentée et qui fait froid dans le dos. Cela nous montre encore une fois jusqu'où certains sont prêts à aller pour faire du profit. de l'argent toujours plus d'argent. Décidément on le voit les Etats-Unis se sont construit sur la spoliation, les meurtres, le racisme et non contents d'avoir décimés en grande partie les premières nations, ils ont voulu leur enlever le pouvoir de décision, leur libre arbitre les traitants comme des enfants incapables de se prendre en charge. Quelle honte en vérité ! Les Osages ont dû subir la cupidité de ces blancs avides qui non contents de leur voler leurs terres, leurs pays ont voulu les dépouiller encore et encore. Les accusations sont fondées, les preuves deviennent évidentes et c'est vraiment moche. Une lecture édifiante. Lecture en édition poche pour le poche du mois du Picabo River Book Club.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cdithelye Posté le 10 Mars 2020
    Si vous êtes intéressé par l'histoire des Etats-Unis et plus particulièrement par l'intégration des tribus indiennes, ce livre est fait pour vous. Autour de faits réels, l'auteur tisse son récit comme un roman policier. Nous sommes ainsi plongés dans une succession de meurtres touchant les membres de la tribu des Osages dans l'Oklahoma. Les Osages sont richissimes car propriétaires du plus grand gisement de pétole des Etats-Unis. Autour de ces assassinats, nous assistons à la débâcle des premières enquêtes policières mais aussi et surtout à l'implication du BOI qui deviendra le futur FBI. Des photos d'archives sont intégrées au récit, ce qui permet de poser des visages sur les victimes et les autres acteurs de cette sinistre affaire du début du XXe siècle. Le livre est conséquent en terme de pages mais il ne pourra que plaire aux lecteurs intéressés par la lutte du pouvoir et la survie des tribus indiennes au début du XXe siècle.
  • hsutt Posté le 16 Février 2020
    enquête des plus précises ou fouillées palpitante sur le massacre perpétré dans les années 1920-1930 et suivantes des indiens osages aux usa . C'est une de mes lectures qui m'a le plus marquée récemment
  • NATB Posté le 17 Janvier 2020
    Ce livre peut se lire comme un roman noir cependant c'est malheureusement un document sinistre et révoltant sur les meurtres des Indiens Osages en Oklahoma au XIXéme siècle. On y découvre aussi la naissance du FBI , avec John Edgar Hoover. Comme l'écrit Nelly Kaprielian, des Inrockuptibles, "c'est un grand livre politique sur ce sur quoi les Etats-Unis sont fondés: le meurtre, la discrimination." Une enquête à lire.
  • fannyvincent Posté le 22 Décembre 2019
    Oklahoma, au début des années 20. Une série de meurtres intervient au sein de la riche communauté Osage. Car ses membres, bénéficiaires de la manne des gisements de pétrole, constituent des cibles privilégiées pour nombre de prédateurs... Voici une enquête passionnante et un brin ahurissante traversant l'histoire américaine du vingtième siècle. Car cette série de meurtres perpétrés dans les années 20 a laissé des traces des décennies plus tard sur les descendants des osages assassinés, lesquels éprouvent beaucoup de ressentiment vis à vis de ces crimes impunis. Cette enquête met en lumière les traitements révoltants envers le peuple Osage, les membres de cette communauté étant notamment maintenu sous tutelle et ne pouvant utiliser librement leur propre argent. C'est une véritable conspiration ourdie par certains pour saigner financièrement les Osages. Et puis, ajoutant une autre dimension au récit, il y a Hoover, qui veut asseoir la réputation du Bureau à la tête duquel il a été fraîchement nommé par un succès dans cette affaire. Notons également que les nombreuses photos jalonnant le roman, celles en particulier des protagonistes cités, donne un côté vraiment vivant à ce récit. C'est une page sombre de l'histoire américaine du XXème siècle qui est relatée ici... et cela... Oklahoma, au début des années 20. Une série de meurtres intervient au sein de la riche communauté Osage. Car ses membres, bénéficiaires de la manne des gisements de pétrole, constituent des cibles privilégiées pour nombre de prédateurs... Voici une enquête passionnante et un brin ahurissante traversant l'histoire américaine du vingtième siècle. Car cette série de meurtres perpétrés dans les années 20 a laissé des traces des décennies plus tard sur les descendants des osages assassinés, lesquels éprouvent beaucoup de ressentiment vis à vis de ces crimes impunis. Cette enquête met en lumière les traitements révoltants envers le peuple Osage, les membres de cette communauté étant notamment maintenu sous tutelle et ne pouvant utiliser librement leur propre argent. C'est une véritable conspiration ourdie par certains pour saigner financièrement les Osages. Et puis, ajoutant une autre dimension au récit, il y a Hoover, qui veut asseoir la réputation du Bureau à la tête duquel il a été fraîchement nommé par un succès dans cette affaire. Notons également que les nombreuses photos jalonnant le roman, celles en particulier des protagonistes cités, donne un côté vraiment vivant à ce récit. C'est une page sombre de l'histoire américaine du XXème siècle qui est relatée ici... et cela donne une enquête bluffante et très bien documentée.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.