Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266269018
Code sériel : 16712
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

La nuit n'est jamais complète

Date de parution : 13/04/2017
La route à perte de vue au milieu d’un désert de rocaille. Arielle et Jimmy parcourent le bitume au volant de leur vieille Ford. Mais quand le père et la fille tombent sur un barrage de police et sont obligés de passer la nuit sur place, tout dérape… Ils se... La route à perte de vue au milieu d’un désert de rocaille. Arielle et Jimmy parcourent le bitume au volant de leur vieille Ford. Mais quand le père et la fille tombent sur un barrage de police et sont obligés de passer la nuit sur place, tout dérape… Ils se réveillent seuls, abandonnés, naufragés de l’asphalte. À quelques kilomètres de là, deux immenses tours métalliques se dressent, cadavres rongés par la rouille et le temps. Quelques maisons en tôle froissée se serrent pour se protéger du vent. Cette ancienne mine sera leur refuge. Ou leur pire cauchemar…
Mais ce voyage au cœur des ténèbres est-il vraiment un hasard ?
 
« Des chapitres courts et intenses, une écriture fluide, l’auteur mène la danse au fil des pages, ne laissant aucun répit. » Le Havre-Presse
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266269018
Code sériel : 16712
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Des chapitres courts, une écriture cinématographique, un style efficace, le lecteur se laisse vite prendre au piège. » Vincennes informations

« Des chapitres courts et intenses, une écriture fluide, l’auteur mène la danse au fil des pages, ne laissant aucun répit aux acteurs de ce huis clos angoissant qui explore les (dé)connexions du cerveau humain avec une précision surprenante. » Le Havre-Presse

« Une histoire passionnante, consumante même, à l’image de la chaleur aride du récit. » Pleine Vie
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • malittleclementine Posté le 11 Octobre 2021
    J’ai vraiment adoré cette lecture au suspens implacable, très addictive et où la psychologie tient vraiment une place très importante, selon moi. C’est sombre, haletant, assez glauque, mystérieux, très oppressant, et les chapitres, très courts, intensifient à mon sens cette sensation de malaise, d’oppression et cette tension qui menace d’éclater à tout moment, mais invitent également à toujours vouloir en savoir plus, encore et encore. Bref, c’est une lecture vraiment très addictive, et même si je dois avouer que la fin ne m’a pas non plus transcendée dans son intégralité, vu que j’avais vu venir une partie de la chute finale, l’autre partie m’a par contre littéralement bluffée de par ses révélations aussi horribles que sidérantes.
  • Lucrese1 Posté le 31 Août 2021
    J'ai eu peur, tellement peur de me retrouver dans une histoire fantastique à la sauce "Walking dead"! J'ai même faillit abandonner avant d'être rassurée par "Livresse du noir", une personne qui tient un blog fort intéressant et en qui j'ai confiance en ce qui concerne thrillers et romans noirs! Et je ne la remercierai jamais assez! Car j'ai dévoré le reste du livre en une nuit complète ;-)! J'ai retrouvé le Niko Tackian que j'aime tant, l'écrivain de "Solitudes", "d'Avalanche hôtel", de "Quelque part avant l'enfer", cet humour noir, cette écriture tellement simple et tellement subtile, une fin à laquelle on ne s'attend pas du tout, qui pourrait être celle d'un drame. J'ai même versé quelques larmes à la fin du livre! Et je me suis rendue compte que j'avais lu tous ses romans...ainsi que la série "Tomas Khan", à très bientôt pour de nouvelles aventure, Monsieur Tackian!
  • Emysbook Posté le 18 Août 2021
    Imaginez vous devez vous rendre à quelque part, une voiture de police barre la route et vous indique que vous devez attendre, un danger rôde plus loin.. Vous êtes à quelque part, perdu.. avec d’autres.. des inconnus.. des fous ?.. et au petit matin plus d’essence pour repartir.. 🌀 c’est là que la magie opère et que l’on se demande quoi faire ? Que va-t-il arriver dans ce désert ? Que va-t-il se passer dans cet endroit si serein.. y a t’il vraiment un danger ? J’ai eu l’impression de baigner en plein folie, du début à la fin, c’est rapide efficace et les actions se passent, s’enchaînent sans que le lecteur puisse comprendre ce qu’il se passe. Durant tout le récit j’ai eu l’impression qu’on me mentait, j’avais le sentiment d’être mené en bateau, qu’on se jouait de moi.. Je ne savais plus quoi penser, les pistes étaient brouillées.. Même en découvrant la vérité, le final, j’ai une part de moi qui n’acceptait pas la réalité. Le désert nous fait croire à des mirages, ce roman en est un : vous pourriez tomber de haut..
  • krisk Posté le 14 Juillet 2021
    C’est l’histoire d’un père, Jimmy et sa fille, Arielle, qui sur une route au bord de leur veille Ford se voient contraint de s’arrêter dû à un barrage policier. Il leur fait comprendre que la route n’est plus praticable, mais sans en dire vraiment plus. Retourner sur ces pas n’est pas possible il leur manque du carburant, ils doivent donc dormir la nuit-là. Après cette nuit rien ne sera plus pareil. Avec ces chapitres courts, son écriture facile et son suspense haletant, un mélange d’ingrédients qui font en sorte que j’ai beaucoup aimé lire ce livre. Ici pas question de s’ennuyer, on file droit vers le cœur de l’histoire et on y retrouve aucun temps mort. Une histoire, ou devrais-je dire un cauchemar, avec un mélange de surnaturel ou je me suis demandé comment tout ça allait terminer, je n’ai pas du tout deviné la fin. En conclusion, une très chouette histoire à lire avec des personnages attachants et sensibles.
  • sandraboop Posté le 16 Juin 2021
    Je dois d'abord vous avouer que je n'aime pas le style "fantastique" et que malgré la 4eme de couverture, je me suis laissée aveugler par les derniers policiers de l'auteur ; je n'avais pas compris dans quel univers je m'embarquais. Si jimmy et sa fille, Arielle -17 ans, sont sur la route 33 entre l'Argentine et le Chili, à bord de la volvo de Jimmy, leur voyage va vite être écourté par un barrage routier. Ils se retrouvent coincer pour la nuit avec 3 autres individus - Victor, Juan et Florencio - en raison d'un "trou" dans la chaussée plus loin qui empêche la circulation. Au réveil, le flic a disparu et les voitures sont toutes vidées de leur essence. Ils se mettent alors en marche et découvrent un peu plus loin un village minier fantôme où nous allons suivre leur "survie" quelques temps. Je ne vous en dis pas plus pour ménager le suspense et surtout juste vous donner un peu de contexte bien oppressant d'un village fantôme en bord de route au milieu du désert. L'auteur donne du rythme grâce à des chapitres très courts. On bascule assez rapidement dans l horreur et la suspicion. Qui manipule... Je dois d'abord vous avouer que je n'aime pas le style "fantastique" et que malgré la 4eme de couverture, je me suis laissée aveugler par les derniers policiers de l'auteur ; je n'avais pas compris dans quel univers je m'embarquais. Si jimmy et sa fille, Arielle -17 ans, sont sur la route 33 entre l'Argentine et le Chili, à bord de la volvo de Jimmy, leur voyage va vite être écourté par un barrage routier. Ils se retrouvent coincer pour la nuit avec 3 autres individus - Victor, Juan et Florencio - en raison d'un "trou" dans la chaussée plus loin qui empêche la circulation. Au réveil, le flic a disparu et les voitures sont toutes vidées de leur essence. Ils se mettent alors en marche et découvrent un peu plus loin un village minier fantôme où nous allons suivre leur "survie" quelques temps. Je ne vous en dis pas plus pour ménager le suspense et surtout juste vous donner un peu de contexte bien oppressant d'un village fantôme en bord de route au milieu du désert. L'auteur donne du rythme grâce à des chapitres très courts. On bascule assez rapidement dans l horreur et la suspicion. Qui manipule qui parmi les 5 personnages ? C'est l auteur pardi ! Il nous réserve un twist final inattendu et plus que spectaculaire. Même si je ne raffole pas du fantastique, j ai trouvé plaisir à lire ce livre. Seul bémol (1er tiers une faute de français énorme qui a bien failli me faire arrêter toute lecture ! Ça vous arrive aussi ? Pas que je sois exempte de faire des fautes, mais je ne suis ni autrice ni relue et relue avant d être publiée et j'avoue que lorsque j achete un livre, une faute de frappe peut passer mais la faute de français - ici on a mis le verbe à l infinitif au lieu de le conjuguer ! - ça me fout les nerfs !) En attendant, j'ai eu raison de pousuivre rien que pour le final, je vous laisse vous faire votre opinion et vous souhaite une bonne lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.