Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266269018
Code sériel : 16712
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm
La nuit n'est jamais complète
Date de parution : 13/04/2017
Éditeurs :
Pocket

La nuit n'est jamais complète

Date de parution : 13/04/2017
La route à perte de vue au milieu d’un désert de rocaille. Arielle et Jimmy parcourent le bitume au volant de leur vieille Ford. Mais quand le père et la... La route à perte de vue au milieu d’un désert de rocaille. Arielle et Jimmy parcourent le bitume au volant de leur vieille Ford. Mais quand le père et la fille tombent sur un barrage de police et sont obligés de passer la nuit sur place, tout dérape… Ils se... La route à perte de vue au milieu d’un désert de rocaille. Arielle et Jimmy parcourent le bitume au volant de leur vieille Ford. Mais quand le père et la fille tombent sur un barrage de police et sont obligés de passer la nuit sur place, tout dérape… Ils se réveillent seuls, abandonnés, naufragés de l’asphalte. À quelques kilomètres de là, deux immenses tours métalliques se dressent, cadavres rongés par la rouille et le temps. Quelques maisons en tôle froissée se serrent pour se protéger du vent. Cette ancienne mine sera leur refuge. Ou leur pire cauchemar…
Mais ce voyage au cœur des ténèbres est-il vraiment un hasard ?
 
« Des chapitres courts et intenses, une écriture fluide, l’auteur mène la danse au fil des pages, ne laissant aucun répit. » Le Havre-Presse
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266269018
Code sériel : 16712
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Des chapitres courts, une écriture cinématographique, un style efficace, le lecteur se laisse vite prendre au piège. » Vincennes informations

« Des chapitres courts et intenses, une écriture fluide, l’auteur mène la danse au fil des pages, ne laissant aucun répit aux acteurs de ce huis clos angoissant qui explore les (dé)connexions du cerveau humain avec une précision surprenante. » Le Havre-Presse

« Une histoire passionnante, consumante même, à l’image de la chaleur aride du récit. » Pleine Vie
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • collectifpolar Posté le 25 Mars 2022
    Les missives de Fanny H A travers un paysage désertique, Jimmy roule depuis des heures. Sa fille, Arielle, l’accompagne. Cela fait dix ans qu’ils ne sont plus qu’à deux. Sa femme est décédée. Soudain, ils doivent s’arrêter. En plein milieu de la route 33, un policer a installé un barrage suite à l’effondrement de celle-ci quelques kilomètres plus loin. Trois autres voitures et leur propriétaire sont également à l’arrêt. Il y a Juan, qui déplait fortement à Jimmy car il regarde d’un œil salace sa fille en faisant des allusions inappropriées, Florencio et son look de représentant et Victor, un petit nerveux. Après discussion, ils choisiront tous de dormir sur place dans leurs voitures respectives. Curieusement, ils ne se réveilleront qu’en fin de matinée. Ils en sont certains : ils ont été drogués. Par qui ? Facile, le flic s’est volatilisé. De plus, les trois véhicules ne démarrent plus. Ils décident donc de partir à pied malgré quelques heures de marche en pleine chaleur et quasiment plus d’eau. Ils sont perdus au milieu de nul part. Victor est catastrophé et Juan de plus en plus désagréable. Enfin, un village minier est en vue. Ils sont sauvés mais…pourquoi est-il vide de ses habitants... Les missives de Fanny H A travers un paysage désertique, Jimmy roule depuis des heures. Sa fille, Arielle, l’accompagne. Cela fait dix ans qu’ils ne sont plus qu’à deux. Sa femme est décédée. Soudain, ils doivent s’arrêter. En plein milieu de la route 33, un policer a installé un barrage suite à l’effondrement de celle-ci quelques kilomètres plus loin. Trois autres voitures et leur propriétaire sont également à l’arrêt. Il y a Juan, qui déplait fortement à Jimmy car il regarde d’un œil salace sa fille en faisant des allusions inappropriées, Florencio et son look de représentant et Victor, un petit nerveux. Après discussion, ils choisiront tous de dormir sur place dans leurs voitures respectives. Curieusement, ils ne se réveilleront qu’en fin de matinée. Ils en sont certains : ils ont été drogués. Par qui ? Facile, le flic s’est volatilisé. De plus, les trois véhicules ne démarrent plus. Ils décident donc de partir à pied malgré quelques heures de marche en pleine chaleur et quasiment plus d’eau. Ils sont perdus au milieu de nul part. Victor est catastrophé et Juan de plus en plus désagréable. Enfin, un village minier est en vue. Ils sont sauvés mais…pourquoi est-il vide de ses habitants mais pas de leurs affaires ? Qu’est-ce que ces papillons noirs dessinés sur les murs ? Que découvriront-ils derrière la porte de la seule maison fermée et aux rideaux tirés ? Avec La nuit n’est jamais complète, j’avais l’impression de « lire un film » tellement je l’ai trouvé intense. La tension palpable monte patiemment, sournoisement et s’insinue en nous. On éprouve la fatigue, l’inquiétude et la peur des personnages en temps réel dans ce huis clos inquiétant. Niko Tackian est décidemment très fort pour nous faire ressentir et visualiser ce qu’il souhaite à travers ses histoires. Il y a souvent une progression, une maturité dans l’écriture d’un auteur mais pour son deuxième roman, l’auteur frappe très fort. Il ne me restera plus qu’à lire son premier, Quelque part avant l’enfer et découvrir son univers en bande dessinée. Avec La nuit n’est jamais complète, ma nuit l’a réellement été, incomplète. Impossible de dormir sans le finir, comprendre et surtout savoir. Je n’ai pu m’empêcher de faire le parallèle avec Stephen King car c’est tout à fait son style alors je dis vraiment bravo à Niko Tackian, écrivain de talent. Alors si vous aussi, vous souhaitez savoir ce qu’il va se passer pour Jimmy, sa fille, Juan, Florencio et Victor, allez-vous perdre sur la route 33… mais faites attention, quand l’obscurité arrive, n’oubliez pas… La nuit n’est jamais complète...
    Lire la suite
    En lire moins
  • clemaufildespages Posté le 5 Novembre 2021
    CAPTIVANT ÉTOUFFANT ! 😲 Arielle et Jimmy roulent au volant de leur vieille voiture quand soudain ils tombent sur un barrage de police. Ils leur est expliqué qu'une faille barre l'unique route perdue au milieu du désert sur laquelle ils circulaient. N'ayant pas assez d'essence pour faire demi-tour, père et fille sont obligés de passer la nuit sur place. Au réveil, ils réalisent qu'ils ont été abandonnés ici, en compagnie de trois autres naufragés de cette route, au milieu de nulle part. Pourquoi les policiers sont partis? Que renferme l'étrange mine à proximité? J'ai adoré ce thriller ! Il est très court mais les descriptions sont précises, et l'ambiance palpable. C'est hypnotique, on nage en plein cauchemar et il est impossible de lâcher cette histoire ! Un huis clos à ciel ouvert, et une fin déroutante et tout en sensibilité qui m'a beaucoup plu. 😍 L'atmosphère est oppressante, on frôle la folie, mais en même temps on garde les pieds sur terre au plein coeur du désert. L'ambiance et le climat prennent la place d'un personnage à part entière... et c'est excellent ! Seulement 250 pages, mais de multiples surprises et une finesse psychologique remarquable. Une plume simple et efficace que j'ai... CAPTIVANT ÉTOUFFANT ! 😲 Arielle et Jimmy roulent au volant de leur vieille voiture quand soudain ils tombent sur un barrage de police. Ils leur est expliqué qu'une faille barre l'unique route perdue au milieu du désert sur laquelle ils circulaient. N'ayant pas assez d'essence pour faire demi-tour, père et fille sont obligés de passer la nuit sur place. Au réveil, ils réalisent qu'ils ont été abandonnés ici, en compagnie de trois autres naufragés de cette route, au milieu de nulle part. Pourquoi les policiers sont partis? Que renferme l'étrange mine à proximité? J'ai adoré ce thriller ! Il est très court mais les descriptions sont précises, et l'ambiance palpable. C'est hypnotique, on nage en plein cauchemar et il est impossible de lâcher cette histoire ! Un huis clos à ciel ouvert, et une fin déroutante et tout en sensibilité qui m'a beaucoup plu. 😍 L'atmosphère est oppressante, on frôle la folie, mais en même temps on garde les pieds sur terre au plein coeur du désert. L'ambiance et le climat prennent la place d'un personnage à part entière... et c'est excellent ! Seulement 250 pages, mais de multiples surprises et une finesse psychologique remarquable. Une plume simple et efficace que j'ai hâte de retrouver dans Toxique ! Un grand merci @tackian de me l'avoir conseillé aux @quais_polar. Parce que La nuit n'est jamais complète, parce qu'il y a toujours au bout du chagrin une porte ouverte... On en parle de cette fin parfaite? Je ne peux que vous recommander cette lecture qui vous surprendra ! 🤩 Vous avez déjà lu ce thriller? Est-ce que vous êtes tentés? 😇
    Lire la suite
    En lire moins
  • sebnanie Posté le 22 Octobre 2021
    Beau roman, l'écriture est belle et bien réalisé. Cependant je mets 3 étoiles car ce n'est pas le meilleur roman que j'ai lu de cette auteur. Mais l'histoire est belle est laisse place à plein de supposition quand à deviner la fin de l histoire. Mais la moralité est très belle.
  • malittleclementine Posté le 11 Octobre 2021
    J’ai vraiment adoré cette lecture au suspens implacable, très addictive et où la psychologie tient vraiment une place très importante, selon moi. C’est sombre, haletant, assez glauque, mystérieux, très oppressant, et les chapitres, très courts, intensifient à mon sens cette sensation de malaise, d’oppression et cette tension qui menace d’éclater à tout moment, mais invitent également à toujours vouloir en savoir plus, encore et encore. Bref, c’est une lecture vraiment très addictive, et même si je dois avouer que la fin ne m’a pas non plus transcendée dans son intégralité, vu que j’avais vu venir une partie de la chute finale, l’autre partie m’a par contre littéralement bluffée de par ses révélations aussi horribles que sidérantes.
  • Lucrese1 Posté le 31 Août 2021
    J'ai eu peur, tellement peur de me retrouver dans une histoire fantastique à la sauce "Walking dead"! J'ai même faillit abandonner avant d'être rassurée par "Livresse du noir", une personne qui tient un blog fort intéressant et en qui j'ai confiance en ce qui concerne thrillers et romans noirs! Et je ne la remercierai jamais assez! Car j'ai dévoré le reste du livre en une nuit complète ;-)! J'ai retrouvé le Niko Tackian que j'aime tant, l'écrivain de "Solitudes", "d'Avalanche hôtel", de "Quelque part avant l'enfer", cet humour noir, cette écriture tellement simple et tellement subtile, une fin à laquelle on ne s'attend pas du tout, qui pourrait être celle d'un drame. J'ai même versé quelques larmes à la fin du livre! Et je me suis rendue compte que j'avais lu tous ses romans...ainsi que la série "Tomas Khan", à très bientôt pour de nouvelles aventure, Monsieur Tackian!
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.