En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Petite Herboristerie de Montmartre

        Pocket
        EAN : 9782266283830
        Code sériel : 17223
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 528
        Format : 108 x 177 mm
        Nouveauté
        La Petite Herboristerie de Montmartre

        Léa TOZZI (Traducteur)
        Date de parution : 24/05/2018
        À deux pas de la rue Lepic, à Montmartre, Viola Consalvi passe pour la première fois la porte d'une herboristerie. Pour cette passionnée de naturopathie, la découverte de ce lieu hors du temps est un véritable coup de foudre. Au contact de cet endroit magique et de sa propriétaire, Gisèle,... À deux pas de la rue Lepic, à Montmartre, Viola Consalvi passe pour la première fois la porte d'une herboristerie. Pour cette passionnée de naturopathie, la découverte de ce lieu hors du temps est un véritable coup de foudre. Au contact de cet endroit magique et de sa propriétaire, Gisèle, la jeune étudiante est confortée dans son choix d'étudier la médecine alternative. Son diplôme en poche, Viola retourne à Rome et rencontre Michel avec qui elle va vivre six années de bonheur, d’amour et de lumière. Mais lorsque le destin lui vole brutalement son mari, son monde s’écroule.
        Au plus fort de la tourmente, une idée lui traverse soudain l'esprit : et si elle retournait à Paris, là où tout a commencé ?

        « Une histoire émouvante, délicate et revigorante comme une tasse de thé, enivrante comme un parfum et chaleureux comme un air de jazz. » Diretta News
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266283830
        Code sériel : 17223
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 528
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.30 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Caro0881 Posté le 27 Juillet 2018
          Une lecture d'été agréable, apaisante. On s'attache aux personnages et c'est avec plaisir que l'on suit leur vie. Je rêve de découvrir la petite herboristerie de Montmartre !
        • jeunejane Posté le 19 Juillet 2018
          Viola Consalvi vivait en Italie avec son compagnon Michel, iridologue. Il décède d'une maladie inattendue et elle se retrouve confrontée à l'abîme d'un deuil douloureux. Quelques années auparavant, elle avait abandonné ses études de médecine car elle ne voulait pas suivre les traces de son père, cardiologue. Elle voulait prendre une autre voie que lui. Elle avait effectué ses études de naturopathe à Paris et là, elle avait fréquenté la petite herboristerie de Montmartre tenue par Gisèle. A ses heures libres, elle avait travaillé pour elle. En plein deuil, désespérée, manquant de confiance en elle, elle revient en France et retrouve Gisèle toujours aux commandes de son magasin. A quelques pas, et, évènement téléphoné, se trouve un certain Romain qui a repris le snack de son oncle. Le roman est parsemé de recettes de tisanes, de mélanges de fleurs de Bach, d'huiles essentielles qui présentent un centre d'intérêt personnel. J'ai revu mon père et sa mère dans les livres de Maurice Mességué. Evidemment, toute jeune, je m'intéressais aux tisanes de ma grand-mère et j'allais cueillir quelques plantes avec elle. Elle les faisait sécher dans son grenier. J'ai encore la délicieuse odeur du tilleul en mémoire olfactive. On aborde aussi le reiki, les chakras... Viola Consalvi vivait en Italie avec son compagnon Michel, iridologue. Il décède d'une maladie inattendue et elle se retrouve confrontée à l'abîme d'un deuil douloureux. Quelques années auparavant, elle avait abandonné ses études de médecine car elle ne voulait pas suivre les traces de son père, cardiologue. Elle voulait prendre une autre voie que lui. Elle avait effectué ses études de naturopathe à Paris et là, elle avait fréquenté la petite herboristerie de Montmartre tenue par Gisèle. A ses heures libres, elle avait travaillé pour elle. En plein deuil, désespérée, manquant de confiance en elle, elle revient en France et retrouve Gisèle toujours aux commandes de son magasin. A quelques pas, et, évènement téléphoné, se trouve un certain Romain qui a repris le snack de son oncle. Le roman est parsemé de recettes de tisanes, de mélanges de fleurs de Bach, d'huiles essentielles qui présentent un centre d'intérêt personnel. J'ai revu mon père et sa mère dans les livres de Maurice Mességué. Evidemment, toute jeune, je m'intéressais aux tisanes de ma grand-mère et j'allais cueillir quelques plantes avec elle. Elle les faisait sécher dans son grenier. J'ai encore la délicieuse odeur du tilleul en mémoire olfactive. On aborde aussi le reiki, les chakras moins connus pour moi. J'ai déploré quelques longueurs dues au manque d'évènements et à la fadeur relative des personnages mais dans l'ensemble, Donatella Rizzati nous livre un bon roman qui nous livre des recettes de naturopathie et nous fait déambuler dans les rues de Montmartre avec une belle écriture et une traduction de qualité. Challenge pavés 2018
          Lire la suite
          En lire moins
        • sld09 Posté le 4 Mai 2018
          J'ai passé un très bon moment avec ce roman plein de douceur qui nous raconte le parcours d'une jeune femme pour retrouver goût à la vie après le décès de son mari en retournant à Paris, ville où elle a été si heureuse lorsqu'elle était étudiante. Le retour à la boutique qu'elle considère presque comme un cocon, (une herboristerie dont la gérante est comme une seconde mère pour elle ) est l'occasion d'explorer de nouveaux aspects de son métier de naturopathe, de nouer nouvelles amitiés, d'affronter ses difficultés avec ses parents et de se risquer à aimer à nouveau… La petite herboristerie de Montmartre m'a un peu rappelé Le Parfum des sentiments de Cristina Caboni avec leurs héroïnes italiennes exilées en France et passionnées par leurs métiers étroitement liés aux plantes (naturopathie pour l'une et parfumerie pour l'autre). Si les deux romans m'ont beaucoup plu, je dois dire que Le Parfum des sentiments m'a davantage séduite car j'ai trouvé plus facile de me perdre dans l'univers des parfums que dans celui de la naturopathie même si cette lecture a été l'occasion de découvrir des "sciences" qui me laissaient sceptiques jusque là. Et bien que cela n'ait pas suffi faire de moi... J'ai passé un très bon moment avec ce roman plein de douceur qui nous raconte le parcours d'une jeune femme pour retrouver goût à la vie après le décès de son mari en retournant à Paris, ville où elle a été si heureuse lorsqu'elle était étudiante. Le retour à la boutique qu'elle considère presque comme un cocon, (une herboristerie dont la gérante est comme une seconde mère pour elle ) est l'occasion d'explorer de nouveaux aspects de son métier de naturopathe, de nouer nouvelles amitiés, d'affronter ses difficultés avec ses parents et de se risquer à aimer à nouveau… La petite herboristerie de Montmartre m'a un peu rappelé Le Parfum des sentiments de Cristina Caboni avec leurs héroïnes italiennes exilées en France et passionnées par leurs métiers étroitement liés aux plantes (naturopathie pour l'une et parfumerie pour l'autre). Si les deux romans m'ont beaucoup plu, je dois dire que Le Parfum des sentiments m'a davantage séduite car j'ai trouvé plus facile de me perdre dans l'univers des parfums que dans celui de la naturopathie même si cette lecture a été l'occasion de découvrir des "sciences" qui me laissaient sceptiques jusque là. Et bien que cela n'ait pas suffi faire de moi une adepte de l'iridologie ou du reiki, j'ai apprécié la manière dont l'auteur nous entraîne à la suite d'une soignante passionnée pour nous initier à ces pratiques... Le style de Donatella Rizzatti m'a beaucoup plu, tout comme l'histoire qu'elle nous raconte et j'espère pouvoir la lire à nouveau bientôt.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LadyRomance Posté le 14 Décembre 2017
          La petite herboriste de Montmartre est un roman qui évoque le thème de la reconstruction après le deuil, celui de l'émancipation, de l'amitié, de la quête de soi, de trouver sa place et sa voie pour parvenir à la réalisation de soi... le tout agrémenté de romance. C'est un récit assez riche de tous ces thèmes avec l'originalité d'avoir intégré avec brio le sujet principal de la naturopathie. L'autrice nous permet ainsi de découvrir cette discipline paramédicale dans la pratique même de l'héroïne tout au long du roman. Le grand plus, c'est que l'on trouve au cours de notre lecture de nombreuses fiches sur des recettes naturelles de produits de beauté, de tisanes, de remèdes... Il y a aussi des fiches explicatives sur les fleurs de Bach, les 12 guérisseurs, les chakras, les huiles essentielles etc... La phytothérapie et l'iridologie sont aussi largement évoquées. Cette dernière est une technique selon laquelle l'iris de l’œil serait un indicateur de l'état de santé globale de la personne et éventuellement des types de traumatisme vécus avant même la naissance et se rapportant à la généalogie. Malgré quelques longueurs et même si je n'ai pas été pleinement passionnée par l'histoire de l'héroïne plus du fait de mes... La petite herboriste de Montmartre est un roman qui évoque le thème de la reconstruction après le deuil, celui de l'émancipation, de l'amitié, de la quête de soi, de trouver sa place et sa voie pour parvenir à la réalisation de soi... le tout agrémenté de romance. C'est un récit assez riche de tous ces thèmes avec l'originalité d'avoir intégré avec brio le sujet principal de la naturopathie. L'autrice nous permet ainsi de découvrir cette discipline paramédicale dans la pratique même de l'héroïne tout au long du roman. Le grand plus, c'est que l'on trouve au cours de notre lecture de nombreuses fiches sur des recettes naturelles de produits de beauté, de tisanes, de remèdes... Il y a aussi des fiches explicatives sur les fleurs de Bach, les 12 guérisseurs, les chakras, les huiles essentielles etc... La phytothérapie et l'iridologie sont aussi largement évoquées. Cette dernière est une technique selon laquelle l'iris de l’œil serait un indicateur de l'état de santé globale de la personne et éventuellement des types de traumatisme vécus avant même la naissance et se rapportant à la généalogie. Malgré quelques longueurs et même si je n'ai pas été pleinement passionnée par l'histoire de l'héroïne plus du fait de mes goûts personnels qui sont beaucoup moins tournés vers la fiction contemporaine qu'historique, celle-ci fut néanmoins très intéressante et formatrice pour tout ce qui est relatif à son aspect initiation à la naturopathie, à la phytothérapie et à l'iridologie pour ne citer que quelques disciplines évoquées. C'est un nouveau genre de roman qui j'espère se développera car c'est une invitation à prendre soin de soi tout en étant divertissant. www.ladyromance.over-blog.com
          Lire la suite
          En lire moins
        • Analire Posté le 8 Août 2017
          La petite herboristerie de Montmartre, c’est une bouffée d’air frais que j’ai lu dans climat étouffant d’été. Une histoire paisible et relaxante, qui m’a apporté plaisir et détente. Après le décès subit de son mari, Viola, une jeune trentenaire italienne, perd goût à la vie. Pour changer d’air et se ressourcer, elle décide de retourner à Paris, ville où elle a réalisée ses études de naturopathe, et où elle a rencontré Gisèle, gérante d’une boutique d’herboristerie, devenue une très grande amie. Elle replonge avec extase dans ce lieu magique de la boutique de l’herboristerie, et réapprend peu à peu, à vivre, à prendre soin d’elle, à aimer. C’est une histoire poétique qui met en avant une jeune femme, abattue par le deuil, qui va aller de l’avant pour tenter de se reconstruire. Mais rassurez-vous, point d’atermoiements dans ce roman, seulement des touches d’espoir et une légèreté qui donne du baume au coeur. De belles leçons de vie vous y attendent. Pour les plus téméraires, des petites recettes à base d’herbes sont disséminées ici et là dans le roman. Ainsi, au fil de votre lecture, vous pourrez découvrir différents remèdes, notamment pour rétablir l’équilibre du cinquième chakra, pour préparer un bain relaxant parfumé au... La petite herboristerie de Montmartre, c’est une bouffée d’air frais que j’ai lu dans climat étouffant d’été. Une histoire paisible et relaxante, qui m’a apporté plaisir et détente. Après le décès subit de son mari, Viola, une jeune trentenaire italienne, perd goût à la vie. Pour changer d’air et se ressourcer, elle décide de retourner à Paris, ville où elle a réalisée ses études de naturopathe, et où elle a rencontré Gisèle, gérante d’une boutique d’herboristerie, devenue une très grande amie. Elle replonge avec extase dans ce lieu magique de la boutique de l’herboristerie, et réapprend peu à peu, à vivre, à prendre soin d’elle, à aimer. C’est une histoire poétique qui met en avant une jeune femme, abattue par le deuil, qui va aller de l’avant pour tenter de se reconstruire. Mais rassurez-vous, point d’atermoiements dans ce roman, seulement des touches d’espoir et une légèreté qui donne du baume au coeur. De belles leçons de vie vous y attendent. Pour les plus téméraires, des petites recettes à base d’herbes sont disséminées ici et là dans le roman. Ainsi, au fil de votre lecture, vous pourrez découvrir différents remèdes, notamment pour rétablir l’équilibre du cinquième chakra, pour préparer un bain relaxant parfumé au miel et au citron, ou encore pour apprendre à confectionner des huiles essentiels au lavande. Des recettes qui vous feront vous sentir mieux, en accord avec vous-même et avec la vie. En tout cas, j’en ai repéré quelques-unes, que je vais sans doute tester prochainement… Donatella Rizzati met en avant un concept de médecine traditionnelle, qui vise à améliorer l’organisme par des moyens naturels et biologiques. J’ai apprécié découvrir ce monde à part que je ne connaissais pas. J’ai beaucoup aimé découvrir la boutique atypique de Gisèle, une herboristerie traditionnelle, comme il n’en existe que trop peu dans le monde. C’est un lieu convivial, où il y fait bon vivre. En tout cas, j’aurais adoré trouver ce genre de boutique dans les villes où je me rends, flâner entre les rayonnages, respirer les nombreux parfums et embruns qui se dégageaient des fioles… Une histoire légère et paisible, à lire idéalement l’été. Vous n’y retrouverez pas de prise de tête, seulement de bons moments de lecture, qui vous apporteront une paix intérieure et un calme relatif. Une romance vite lue… mais vite oubliée aussi.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Une histoire émouvante, délicate et revigorante comme une tasse de thé, enivrante comme un parfum et chaleureuse comme un air de jazz. » Diretta News
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com