RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Petite Herboristerie de Montmartre

            Pocket
            EAN : 9782266283830
            Code sériel : 17223
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 528
            Format : 108 x 177 mm
            La Petite Herboristerie de Montmartre

            Léa TOZZI (Traducteur)
            Date de parution : 24/05/2018
            À deux pas de la rue Lepic, à Montmartre, Viola Consalvi passe pour la première fois la porte d'une herboristerie. Pour cette passionnée de naturopathie, la découverte de ce lieu hors du temps est un véritable coup de foudre. Au contact de cet endroit magique et de sa propriétaire, Gisèle,... À deux pas de la rue Lepic, à Montmartre, Viola Consalvi passe pour la première fois la porte d'une herboristerie. Pour cette passionnée de naturopathie, la découverte de ce lieu hors du temps est un véritable coup de foudre. Au contact de cet endroit magique et de sa propriétaire, Gisèle, la jeune étudiante est confortée dans son choix d'étudier la médecine alternative. Son diplôme en poche, Viola retourne à Rome et rencontre Michel avec qui elle va vivre six années de bonheur, d’amour et de lumière. Mais lorsque le destin lui vole brutalement son mari, son monde s’écroule.
            Au plus fort de la tourmente, une idée lui traverse soudain l'esprit : et si elle retournait à Paris, là où tout a commencé ?

            « Une histoire émouvante, délicate et revigorante comme une tasse de thé, enivrante comme un parfum et chaleureux comme un air de jazz. » Diretta News
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266283830
            Code sériel : 17223
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 528
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.30 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Une histoire émouvante, délicate et revigorante comme une tasse de thé, enivrante comme un parfum et chaleureuse comme un air de jazz. » Diretta News

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Veromy Posté le 7 Janvier 2019
              Une histoire pleine de douceur et apaisante. Des chouettes recettes à tester.
            • prune42 Posté le 29 Novembre 2018
              Après la mort inattendue de son mari Michel, Viola Consalvi quitte Rome et son pays natal pour aller à Paris séjourner quelque temps chez son amie Gisèle. Celle-ci tient une herboristerie dont Viola était tombée sous le charme il y a quelques années, d'autant que le jeune femme est naturopathe. Mais le souvenir de Michel, très présent en Viola, lui interdit d'être heureuse à nouveau. Elle fait la rencontre de Romain, le propriétaire d'un bar parisien, et en vient à éprouver des sentiments assez confus pour lui. Grâce aux initiatives de Viola, l'herboristerie prend un nouvel essor. Mais il est plus facile d'aider les autres que de faire la paix avec soi-même ; Viola ne sait plus où elle en est, surtout quand elle découvre un lourd secret familial… J'étais très impatiente de lire ce roman italien quand je l'ai découvert car j'étais très intriguée et intéressée par son thème, la naturopathie. J'attendais beaucoup de cette lecture, la 4ème de couverture m'avait vraiment séduite. Or j'ai été un peu déçue, je le reconnais, car au point de vue connaissances mêmes, je suis restée sur ma faim. Il est bien question de plantes, d'aromathérapie, de fleurs de Bach, de reiki et même... Après la mort inattendue de son mari Michel, Viola Consalvi quitte Rome et son pays natal pour aller à Paris séjourner quelque temps chez son amie Gisèle. Celle-ci tient une herboristerie dont Viola était tombée sous le charme il y a quelques années, d'autant que le jeune femme est naturopathe. Mais le souvenir de Michel, très présent en Viola, lui interdit d'être heureuse à nouveau. Elle fait la rencontre de Romain, le propriétaire d'un bar parisien, et en vient à éprouver des sentiments assez confus pour lui. Grâce aux initiatives de Viola, l'herboristerie prend un nouvel essor. Mais il est plus facile d'aider les autres que de faire la paix avec soi-même ; Viola ne sait plus où elle en est, surtout quand elle découvre un lourd secret familial… J'étais très impatiente de lire ce roman italien quand je l'ai découvert car j'étais très intriguée et intéressée par son thème, la naturopathie. J'attendais beaucoup de cette lecture, la 4ème de couverture m'avait vraiment séduite. Or j'ai été un peu déçue, je le reconnais, car au point de vue connaissances mêmes, je suis restée sur ma faim. Il est bien question de plantes, d'aromathérapie, de fleurs de Bach, de reiki et même d'irodologie (discipline que je ne connaissais pas) mais je trouve que l'auteur ne rentre pas assez dans les détails. D'ailleurs, les "recettes" données dans le livre sont pour moi impossibles à réaliser, trop compliquées ou pas assez précises. Quant à l'irodologie, cela reste une discipline assez obscure pour moi malgré cette lecture et les portraits des différents types de personnalités d'après cette méthode m'ont laissée dans le questionnement. Par contre, je vais faire quelques recherches personnelles sur le reiki car cela a suscité ma curiosité et mon intérêt. L'intrigue en elle-même n'avance pas assez vite pour moi, on tourne un peu en rond notamment en ce qui concerne la relation entre Viola et Romain et on se lasse à force, c'est bien dommage… J'imaginais un autre dénouement que celui-ci aussi, j'ai été un peu déçue de ce côté-là également. Pour résumer, je dirais que même si j'ai été sensible au thème du livre et au charme mystérieux et désuet de cette boutique, certaines choses ne m'ont pas convaincue er je n'ai pas eu le coup de coeur que j'attendais.
              Lire la suite
              En lire moins
            • kbnha Posté le 17 Août 2018
              Plaira autant à ceux qui croient à la naturopathie et à ceux dont juste le mot chakra fait rouler des yeux. Les premiers auront des petits conseils pratique et un tas de recettes. Les autres pourront hurler de rire(si, si je vous jure vous aurez la banane en lisant certaines explications). Les 2 clans auront droit à une histoire sympatique sur le deuil, la reconstruction de soi et la force de l'amitié(même si Gisèle m'a un peu fait flippé, comment elle peut prévoir autant les comportements de Viola, elle a lu le script avant ou quoi?)
            • Caro0881 Posté le 27 Juillet 2018
              Une lecture d'été agréable, apaisante. On s'attache aux personnages et c'est avec plaisir que l'on suit leur vie. Je rêve de découvrir la petite herboristerie de Montmartre !
            • jeunejane Posté le 19 Juillet 2018
              Viola Consalvi vivait en Italie avec son compagnon Michel, iridologue. Il décède d'une maladie inattendue et elle se retrouve confrontée à l'abîme d'un deuil douloureux. Quelques années auparavant, elle avait abandonné ses études de médecine car elle ne voulait pas suivre les traces de son père, cardiologue. Elle voulait prendre une autre voie que lui. Elle avait effectué ses études de naturopathe à Paris et là, elle avait fréquenté la petite herboristerie de Montmartre tenue par Gisèle. A ses heures libres, elle avait travaillé pour elle. En plein deuil, désespérée, manquant de confiance en elle, elle revient en France et retrouve Gisèle toujours aux commandes de son magasin. A quelques pas, et, évènement téléphoné, se trouve un certain Romain qui a repris le snack de son oncle. Le roman est parsemé de recettes de tisanes, de mélanges de fleurs de Bach, d'huiles essentielles qui présentent un centre d'intérêt personnel. J'ai revu mon père et sa mère dans les livres de Maurice Mességué. Evidemment, toute jeune, je m'intéressais aux tisanes de ma grand-mère et j'allais cueillir quelques plantes avec elle. Elle les faisait sécher dans son grenier. J'ai encore la délicieuse odeur du tilleul en mémoire olfactive. On aborde aussi le reiki, les chakras... Viola Consalvi vivait en Italie avec son compagnon Michel, iridologue. Il décède d'une maladie inattendue et elle se retrouve confrontée à l'abîme d'un deuil douloureux. Quelques années auparavant, elle avait abandonné ses études de médecine car elle ne voulait pas suivre les traces de son père, cardiologue. Elle voulait prendre une autre voie que lui. Elle avait effectué ses études de naturopathe à Paris et là, elle avait fréquenté la petite herboristerie de Montmartre tenue par Gisèle. A ses heures libres, elle avait travaillé pour elle. En plein deuil, désespérée, manquant de confiance en elle, elle revient en France et retrouve Gisèle toujours aux commandes de son magasin. A quelques pas, et, évènement téléphoné, se trouve un certain Romain qui a repris le snack de son oncle. Le roman est parsemé de recettes de tisanes, de mélanges de fleurs de Bach, d'huiles essentielles qui présentent un centre d'intérêt personnel. J'ai revu mon père et sa mère dans les livres de Maurice Mességué. Evidemment, toute jeune, je m'intéressais aux tisanes de ma grand-mère et j'allais cueillir quelques plantes avec elle. Elle les faisait sécher dans son grenier. J'ai encore la délicieuse odeur du tilleul en mémoire olfactive. On aborde aussi le reiki, les chakras moins connus pour moi. J'ai déploré quelques longueurs dues au manque d'évènements et à la fadeur relative des personnages mais dans l'ensemble, Donatella Rizzati nous livre un bon roman qui nous livre des recettes de naturopathie et nous fait déambuler dans les rues de Montmartre avec une belle écriture et une traduction de qualité. Challenge pavés 2018
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.