Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264047922
Code sériel : 3432
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

La pierre de vie

Annick LE GOYAT (Traducteur)
Collection : Grands Détectives
Date de parution : 25/01/2008
Accusé à tort d'avoir chassé une biche dans une forêt domaniale, le jeune Harry Talvace, fils cadet d’un chevalier anglais, se réfugie en France. À Paris, il se distingue par ses dons de tailleur de pierre et de sculpteur. Le riche seigneur Isambard lui offre alors de bâtir une église... Accusé à tort d'avoir chassé une biche dans une forêt domaniale, le jeune Harry Talvace, fils cadet d’un chevalier anglais, se réfugie en France. À Paris, il se distingue par ses dons de tailleur de pierre et de sculpteur. Le riche seigneur Isambard lui offre alors de bâtir une église sur ses terres galloises : le maçon aura toute latitude, mais sera en contrepartie assigné au domaine, jusqu'à ce que sa tâche soit achevée. Et s'il trahit son maître, on lui arrachera le cœur. Ce pacte scellera le destin de Harry, héros idéaliste, soutenu par deux femmes aussi courageuses qu'indomptables, dans l’Angleterre féodale du XIIIe siècle où les êtres asservis sont le jouet des puissants...

Premier volet d’une majestueuse saga d'amour et d'aventures, La Pierre de vie préfigure Le Nom de la rose d'Umberto Eco et Les Piliers de la Terre de Ken Follett, restituant le Moyen Âge dans toute sa splendeur et sa cruauté.

Traduit de l’anglais par Annick Le Goyat.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264047922
Code sériel : 3432
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sandrine57 Posté le 12 Octobre 2017
    En cette année 1200, le siècle est naissant et Harry Talvace a 15 ans à peine lorsqu'il fuit le domaine familial, accusé à tort d'avoir braconné sur les terres du verdier royal. Fils cadet d'un seigneur local, il aurait pu s'en sortir avec une simple réprimande, au contraire d'Adam, son meilleur ami, son frère de lait, fils de serf et condamné à se faire trancher la main. Révolté par une telle injustice, Harry se réfugie à Paris avec Adam et ensemble ils entrent au service du maître maçon de Notre-Dame. Initié au travail de la pierre par le père d'Adam, Harry est un élève doué qui attire l'attention de Ralf Isambard, seigneur de Parfois. De retour des croisades, il souhaite retrouver ses terres et y faire bâtir une église. Un défi extraordinaire pour le jeune tailleur de pierre qui a là l'occasion d'imaginer et de créer une œuvre de sa conception sur le papier à sa réalisation en pierre et en verre. Mais l'époque est troublée, Parfois est à la frontière du Pays de Galle où la révolte couve. Le chantier est sans cesse attaqué par des gallois décidé à provoqué le seigneur de Parfois fidèle à Jean sans Terre,... En cette année 1200, le siècle est naissant et Harry Talvace a 15 ans à peine lorsqu'il fuit le domaine familial, accusé à tort d'avoir braconné sur les terres du verdier royal. Fils cadet d'un seigneur local, il aurait pu s'en sortir avec une simple réprimande, au contraire d'Adam, son meilleur ami, son frère de lait, fils de serf et condamné à se faire trancher la main. Révolté par une telle injustice, Harry se réfugie à Paris avec Adam et ensemble ils entrent au service du maître maçon de Notre-Dame. Initié au travail de la pierre par le père d'Adam, Harry est un élève doué qui attire l'attention de Ralf Isambard, seigneur de Parfois. De retour des croisades, il souhaite retrouver ses terres et y faire bâtir une église. Un défi extraordinaire pour le jeune tailleur de pierre qui a là l'occasion d'imaginer et de créer une œuvre de sa conception sur le papier à sa réalisation en pierre et en verre. Mais l'époque est troublée, Parfois est à la frontière du Pays de Galle où la révolte couve. Le chantier est sans cesse attaqué par des gallois décidé à provoqué le seigneur de Parfois fidèle à Jean sans Terre, roi contesté qui de son côté ne pense qu'à récupérer la Normandie reconquise par les français. Pendant que les seigneurs guerroient, Harry ne pense qu'à son église et à son épouse adorée qui porte le fruit de leur amour. Pourtant, il va être mêlé à l'hostilité que se vouent Isambard et son ennemi gallois Llewelyn. Encore une fois, son sens aigu de la justice l'amène à faire un choix douloureux mais Harry est de ces hommes prêts à sacrifier leur bonheur pour un idéal. Roman d'amour, roman historique, roman d'aventures, ce premier tome de la trilogie qu'Ellis Peters considérait comme sa plus belle œuvre, est tout simplement un ravissement. Bien écrit, bien documenté, il nous plonge dans un Moyen-âge cruel où les hommes ne sont pas égaux, où la violence répond à la désobéissance, à l'insulte, à la révolte. Mais avec cette brutalité coexistent aussi l'honneur, l'amitié, la passion et l'amour de l'art. Avec le jeune Harry Talvace, Ellis Peters a crée un héros au grand cœur, épris de justice et prêt à tout pour défendre ce en quoi il croit. Mais la graine de vie qui nous conduit des Marches galloises aux ruelles mal famées de Paris, des fiefs anglais aux coulisses des bâtisseurs de cathédrale, n'est pas seulement un roman d'hommes. Les figures féminines sont loin d'être ternes. De la mère d'Harry aimante mais obéissant avant tout à son seigneur et maître aux deux femmes éprises de lui : la sulfureuse Benedetta et sa tendre et impétueuse épouse, deux femmes fidèles en amour, soutiens précieux et indéfectibles, fortes malgré la loi des hommes qui les malmène. Alors oui, c'est parfois un peu mièvre, plein de bons sentiments mais c'est tellement romantique tous ces serments d'amour, toutes ces promesses que l'on tient jusqu'à la mort....Alors pourquoi bouder son plaisir ? Pour ceux qui ont aimé Les piliers de la terre de Ken Follett, ce roman est son précurseur et mérite vraiment le détour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • perles Posté le 4 Octobre 2014
    une histoire captivante et surtout une belle écriture
  • Philemont Posté le 29 Octobre 2013
    Premier tome d'une trilogie historique, La pierre de vie conte l'histoire d'un jeune noble qui abandonne sciemment ses titres et propriétés pour consacrer sa vie à sa passion, la taille de la pierre. Il est vrai qu'en ce début de XIIIème siècle la construction de cathédrales est à son apogée, les bâtisseurs formant une caste reconnue. C'est ainsi que le talentueux Harry Talvace est recruté par Ralf d'Isambard, seigneur de Parfois qui, de retour des Croisades, désire faire bâtir une église sur ses terres à la frontière galloise. Mais la situation de l'Angleterre sous le règne du roi Jean sans Terre est chaotique et la construction doit composer avec les incursions galloises, pendant que le roi guerroie pour tenter de recouvrer les terres françaises dont il a été dépossédé par Philippe Auguste. Encore est-il que ce contexte politique demeure en toile de fond, le propos d'Edith PARGETER, alias Ellis PETERS, étant bel et bien le destin exceptionnel d'Harry Talvace. Insoumis, droit et charismatique, celui-ci se bat dès sa plus tendre enfance contre les injustices, monnaie courante au Moyen-Age. C'est ce qui le conduit à se réfugier en France, alors qu'il n'a que quinze ans, et pendant une dizaine d'années. C'est... Premier tome d'une trilogie historique, La pierre de vie conte l'histoire d'un jeune noble qui abandonne sciemment ses titres et propriétés pour consacrer sa vie à sa passion, la taille de la pierre. Il est vrai qu'en ce début de XIIIème siècle la construction de cathédrales est à son apogée, les bâtisseurs formant une caste reconnue. C'est ainsi que le talentueux Harry Talvace est recruté par Ralf d'Isambard, seigneur de Parfois qui, de retour des Croisades, désire faire bâtir une église sur ses terres à la frontière galloise. Mais la situation de l'Angleterre sous le règne du roi Jean sans Terre est chaotique et la construction doit composer avec les incursions galloises, pendant que le roi guerroie pour tenter de recouvrer les terres françaises dont il a été dépossédé par Philippe Auguste. Encore est-il que ce contexte politique demeure en toile de fond, le propos d'Edith PARGETER, alias Ellis PETERS, étant bel et bien le destin exceptionnel d'Harry Talvace. Insoumis, droit et charismatique, celui-ci se bat dès sa plus tendre enfance contre les injustices, monnaie courante au Moyen-Age. C'est ce qui le conduit à se réfugier en France, alors qu'il n'a que quinze ans, et pendant une dizaine d'années. C'est d'ailleurs à Paris qu'il achève sa formation et qu'il est recruté par d'Isambard. De retour en Angleterre, il est confronté à de nouvelles difficultés, autrement plus dramatiques cette fois-ci. Un tel choix narratif n'est bien sûr pas sans rappeler le best-seller international que Ken FOLLETT publiera près de trente années plus tard. Entre un personnage principal au destin hors du commun, les détails techniques sur la construction des cathédrales, et une histoire d'amour touchante, tous les ingrédients sont réunis pour que La pierre de vie ait le même statut que son illustre cadet. Bien sûr certains lecteurs pourront regretter qu'on ne puisse pas exalter l'honneur, l'amitié et l'amour sans payer le prix d'une certaine mièvrerie dans quelques situations, mais force leur sera aussi de reconnaître que cette lecture aura été fort agréable, et qu'elle ne peut qu'inciter à programmer celle de la suite à plus ou moins brève échéance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Grifferouge Posté le 21 Octobre 2012
    Autant le dire tout de suite: ce livre est mon coup de cœur 2012. Ellis Peters, la créatrice de Frère Cadfael, plonge ici le lecteur dans une histoire se situant dans les marches du Pays de Galles au tout début du 13e siècle. Pas de crime dans cette histoire, mais que de suspense et d'aventures. C'est bien simple: je ne pouvais quitter la lecture de cette histoire. Harry Talvace, le héros, est un jeune noble qui quitte son monde privilégié pour assurer la sécurité de son meilleur ami. Il va devenir un maître bâtisseur renommé. On retrouve dans cette histoire tous les ingrédients que notre imaginaire raccorde au moyen-âge: l'honneur des nobles, l'amour courtois, l'intégrité des héros, les incursions barbares... Ce premier tome de la trilogie dédiée aux Talvace a été écrit avant la naissance de Cadfael et on retrouve déjà l'ambiance et le Pays de Galles chers à l'auteur, qu'Ellis Peters nous fera partager avec son moine enquêteur si apprécié. En bref, un début de fresque haletant et magnifiquement écrit (merci à Annick Le Goyat pour cette traduction)!! Ellis Peters était décidément un très grand auteur.
  • bonogirl Posté le 6 Août 2011
    Inoubliable, magnifique, j'aimerai avoir un don pour l'écriture afin d'ecrire une critique à la hauteur de ce livre extraordinaire. Ce roman parle d'amour, d'honneur, de justice, d'amitié, de sentiments pures, de loyauté, il m'a captivée, m'a fait vibrer, rire et pleurer à sanglots (si si pendant plus d'une heure même) Harry Talvace, le héros principal, est le meilleur personnage masculin de tous les romans que j'ai pû lire. Sa personnalité, son charisme, sa loyauté, son courage, son talent, son honneur, m'ont fait aimé, respecter, et admirer cet homme. Je dis bien cet homme et pas ce personnage car il paraît si vivant ! L'histoire m'a tenue en haleine tout au long du récit. Je n'arrivais pas à refermer ce livre tellement j'étais transportée par ma lecture de la première jusqu'à la dernière page. Et quelle final !! une fin étonnante et bouleversante qui nous fait dire une fois ce livre refermé "WAOU". La Pierre de vie, pour moi, n'est pas un livre qui se "critique", mais un livre qui se devore !!! Une fois que vous l'aurez lu je pense que vous comprendrez mon enthousiasme... Bravo et surtout merci à Edith Pargeter (alias Ellis Peter) pour ce chef d'oeuvre !
Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.