Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266227551
Code sériel : 7101
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm

La Roue du Temps

Le prince des corbeaux

Simone HILLING (Traducteur), Bénédicte LOMBARDO (Direction de collection)
Date de parution : 12/04/2012

Loin des combats de Rand, ses amis ont leurs propres ennemis à affronter. Perrin désire à tout prix sauver sa femme, quitte à mettre de côté sa loyauté envers son ami d’enfance. Mat doit également jouer serré, malgré un véritable atout dans sa manche : Tuon, la Fille des Neuf...

Loin des combats de Rand, ses amis ont leurs propres ennemis à affronter. Perrin désire à tout prix sauver sa femme, quitte à mettre de côté sa loyauté envers son ami d’enfance. Mat doit également jouer serré, malgré un véritable atout dans sa manche : Tuon, la Fille des Neuf Lunes. À moins que la Seanchan ne joue double jeu...
Les vents du temps se sont changés en tempête et la Tour Blanche elle-même n’est plus un lieu sûr. Egwene va d’ailleurs l’apprendre à ses dépens, confrontée une fois encore aux manigances de l’Ajah Noire...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266227551
Code sériel : 7101
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lehibook Posté le 1 Septembre 2020
    Cette fois la grande baston démarre ! On pourrait appeler ce tome « deux mariages » et pleins d’enterrements car les batailles se succèdent. Rand massacre les engeances de l’ombre,Perrin trucide les Shaidos,Mat pulvérise des Seanchans,Elayne exécute Sœurs noires et opposants politiques .Un certain nombres de problèmes sont résolus mais d’autres apparaissent et on sent venir l’Armaggedon…
  • MatCauthon49 Posté le 17 Septembre 2014
    Deuxième partie du volume original "Le poignard des rêves", j'ai beaucoup aimé "Le prince des corbeaux". Enfin, enfin, les pérégrinations de nos chers héros progressent. [masquer] La plupart des plot lines évoluent, en fait : Rand découvre et fait prisonnière Semirhage, Elayne réussit enfin à récupérer le trône d'Andor, Perrin réussit ENFIN à sauver sa chère épouse Faile (pas trop tôt), et Mat prend encore une dimension supérieure, à l'aide de Tuon. J'ai, je l'avoue, préféré les passages concernant Rand, Perrin (pour une fois), et Mat. Ceux concernant Elayne m'ont assez ennuyé (se coltiner les noms de presque une vingtaine de Grandes Maisons, pour au final une bataille certes, mais pas de sang (noble, du moins), on aurait pu s'en passer. J'ai par contre d'avatange aimé la confrontation des Aes Sedai d'Elayne avec celles de l'Ajah Noire dans Caemlyn. Je suis triste pour Vandene et Sareitha... Mais heureux du sort réservé à Galina et Suroth... oui, je sais, je suis un peu cruel, moi aussi... [/masquer] Bref, un tome de La Roue du Temps qui me réconcilie vraiment avec ce que j'aime dans cette saga. Petit pincement au coeur, sachant qu'il s'agissait du dernier tome écrit de la main du... Deuxième partie du volume original "Le poignard des rêves", j'ai beaucoup aimé "Le prince des corbeaux". Enfin, enfin, les pérégrinations de nos chers héros progressent. [masquer] La plupart des plot lines évoluent, en fait : Rand découvre et fait prisonnière Semirhage, Elayne réussit enfin à récupérer le trône d'Andor, Perrin réussit ENFIN à sauver sa chère épouse Faile (pas trop tôt), et Mat prend encore une dimension supérieure, à l'aide de Tuon. J'ai, je l'avoue, préféré les passages concernant Rand, Perrin (pour une fois), et Mat. Ceux concernant Elayne m'ont assez ennuyé (se coltiner les noms de presque une vingtaine de Grandes Maisons, pour au final une bataille certes, mais pas de sang (noble, du moins), on aurait pu s'en passer. J'ai par contre d'avatange aimé la confrontation des Aes Sedai d'Elayne avec celles de l'Ajah Noire dans Caemlyn. Je suis triste pour Vandene et Sareitha... Mais heureux du sort réservé à Galina et Suroth... oui, je sais, je suis un peu cruel, moi aussi... [/masquer] Bref, un tome de La Roue du Temps qui me réconcilie vraiment avec ce que j'aime dans cette saga. Petit pincement au coeur, sachant qu'il s'agissait du dernier tome écrit de la main du regretté Robert Jordan. Je vais faire une petite pause avant d'entamer le 12è tome, en anglais, écrit par son successeur Brandon Sanderson.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Grecie Posté le 24 Septembre 2013
    J'espérais en avoir fini avec la série La Roue du Temps une fois ce tome achevé mais, désillusion, non, ce n'est toujours pas une fin, la saga continue et la suite n'a toujours pas été traduite en français… Me voici donc condamnée à attendre, une fois de plus, que les éditeurs français se mettent au travail… [masquer]Pour ce qui est du corps de ce tome, on renoue vraiment avec l'action, avec, rien de moins, une bataille et un mariage dans les cinquante premières pages. le sympathique Ogier Loial convole enfin (sans qu'on lui ait rien demandé ; comme tous les peuples humains, la culture ogière fait la part belle aux femmes et ce sont elles qui décident de tout). Un autre mariage clôt aussi le livre : celui, attendu également, de Matt avec Tuon, l'héritière des Seanchans, même si des événements pressants (notamment la guerre et la traque de la dame par ses compatriotes qui veulent la tuer afin de l'empêcher de régner) empêchent le couple de consommer leur union. Un peu plus heureux, Perrin parvient à délivrer, enfin, son épouse Faile. A cette occasion, l'auteur tue sans état d'âme l'un des personnages secondaires présents depuis le plus longtemps dans la série,... J'espérais en avoir fini avec la série La Roue du Temps une fois ce tome achevé mais, désillusion, non, ce n'est toujours pas une fin, la saga continue et la suite n'a toujours pas été traduite en français… Me voici donc condamnée à attendre, une fois de plus, que les éditeurs français se mettent au travail… [masquer]Pour ce qui est du corps de ce tome, on renoue vraiment avec l'action, avec, rien de moins, une bataille et un mariage dans les cinquante premières pages. le sympathique Ogier Loial convole enfin (sans qu'on lui ait rien demandé ; comme tous les peuples humains, la culture ogière fait la part belle aux femmes et ce sont elles qui décident de tout). Un autre mariage clôt aussi le livre : celui, attendu également, de Matt avec Tuon, l'héritière des Seanchans, même si des événements pressants (notamment la guerre et la traque de la dame par ses compatriotes qui veulent la tuer afin de l'empêcher de régner) empêchent le couple de consommer leur union. Un peu plus heureux, Perrin parvient à délivrer, enfin, son épouse Faile. A cette occasion, l'auteur tue sans état d'âme l'un des personnages secondaires présents depuis le plus longtemps dans la série, le jeune Aram. Sans état d'âme et sans s'y attarder non plus ; j'en suis restée bouche bée de stupéfaction et assez scandalisée. Dans la foulée, il en élimine un autre, un Aiel nommé Rolan qui avait soutenu Faile dans sa captivité depuis assez longtemps et que je trouvais prometteur ; en somme, puisqu'il ne servait plus à rien… Elayne, quant à elle, après s'être fait enlever par des Aes Sedai de l'Ajah Noire (servantes du Ténébreux) est délivrée et dans la foulée parvient enfin à faire l'unanimité autour de sa candidature comme successeur au trône de l'Andor.[/masquer] Tout énumérer serait fastidieux, vu la multiplicité des personnages. En résumé, disons simplement un tome animé, des personnages qu'on retrouve avec plaisir, une intrigue qui avance un peu plus rapidement ; mais une traduction toujours aussi pénible, des raccourcis scénaristiques assez aberrants et les clichés inhérents à cette série sur le mauvais caractère supposé des femmes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • tudute Posté le 10 Février 2013
    Le cycle de la Roue du temps est un univers complexe où tout fini par se recouper autour des 3 ta'veren : Rand, Mat et Perrin. Néanmoins, la lectrice que je suis commence à se lasser car l'histoire se traine en longueur. Quand pourra-t-on enfin assister à la Tarmon Gai'don ?
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.