Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266309943
Code sériel : 17961
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

La Sirène et le Scaphandrier

Date de parution : 18/06/2020
New York. Zach est enfermé dans une cellule. Il paie sa dette à la société.
Londres. Hanna est enfermée elle aussi. Elle vit recluse dans son appartement, incapable d’en franchir le seuil.
Poussée par son psychologue, elle s’inscrit à un programme de correspondance avec des prisonniers et fait la connaissance de Zach,...
New York. Zach est enfermé dans une cellule. Il paie sa dette à la société.
Londres. Hanna est enfermée elle aussi. Elle vit recluse dans son appartement, incapable d’en franchir le seuil.
Poussée par son psychologue, elle s’inscrit à un programme de correspondance avec des prisonniers et fait la connaissance de Zach, qui attire son attention dès les premiers mots. Et s’il lui offrait une liberté qu’elle pensait hors de portée ?

« Ce récit d’une rencontre qui sauve va vous émouvoir. » Femme actuelle

« Avant tout une réflexion sur l’enfermement. » La Voix du Nord
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266309943
Code sériel : 17961
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Présider un prix qui offre la possibilité de réaliser ce rêve si prégnant a été un honneur et une joie. J’ai passé un très bon moment avec le texte de Samuelle. » Virginie Grimaldi
XXX

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • elleetsonavis Posté le 6 Novembre 2020
    Ce roman est un gros coup de coeur ! J'ai adoré cette histoire a travers les lettres de Zach et Hanna. Ils sont enfermés tous les deux mais pas de la même façon et pas pour les mêmes raisons. On voyage à travers leurs écrits. Ils seront complémentaires sans le savoir et se guériront de leurs blessures. La fin est sans surprise mais le chemin qui y mène est plaisant. Ce livre est addict et vous risquer de le lire en quelques heures. Hanna va rencontrer beaucoup plus de personnes qu'elle ne croit.
  • tarceldesbois Posté le 18 Octobre 2020
    Oui 5 étoiles. Rarement je n'avais eu autant d'émotions à la lecture d'un livre. Moi qui suis plutôt polar me suis lancé dans cette lecture, si belle, si romantique, si ....tant de choses. Le résumé, vous le lirez, pas besoin de moi, moi je suis là pour vous dire de me lire, pour vous dire que j'ai versé ma larme tant c'est beau et bien écrit. Rarement j'ai été tant ému par une œuvre, celle ci est parfaite. Ne la ratez pas.
  • leslecturesdetiph Posté le 14 Octobre 2020
    Un roman qui fait du bien et qui a bien clôturé mon mois de septembre ! Dans ce roman, nous suivons d'un côté Zach, détenu aux États-Unis, qui paye pour ses fautes. De l'autre, la douce Hanna de Londres, agoraphobe, qui n'a plus mis un pied en dehors de chez elle depuis des lustres. Une correspondance s'installe entre ces deux personnages séparés par un océan. Et s'ils arrivaient à se reconstruire mutuellement ? Pour être honnête, je l'ai lu en one-shot ! Les chapitres alternant les points de vue étaient à la fois courts, rythmés et je me suis laissée emportée. . Ce roman à la forme épistolaire moderne, mêlant lettres et narration, nous propose des personnages curieux. Zach et Hanna vont s'aider à distance, faisant table rase du passé. J'ai aimé lire leur correspondance et voir leurs évolutions (enfin surtout celle d'Hanna, car entre 4 murs, Zach ne pouvait pas faire grand chose !) . "Des milliers de dangers, chuchotent mon agoraphobie. Des milliers de possibilités, lui répond mon cœur." p56 . Ce roman nous montre que les océans ne sont pas infranchissables. Il donne un peu d'espoir pour ce que l'on entreprend. Rien n'est impossible et ce n'est pas Hanna qui nous dira le contraire, elle,... Un roman qui fait du bien et qui a bien clôturé mon mois de septembre ! Dans ce roman, nous suivons d'un côté Zach, détenu aux États-Unis, qui paye pour ses fautes. De l'autre, la douce Hanna de Londres, agoraphobe, qui n'a plus mis un pied en dehors de chez elle depuis des lustres. Une correspondance s'installe entre ces deux personnages séparés par un océan. Et s'ils arrivaient à se reconstruire mutuellement ? Pour être honnête, je l'ai lu en one-shot ! Les chapitres alternant les points de vue étaient à la fois courts, rythmés et je me suis laissée emportée. . Ce roman à la forme épistolaire moderne, mêlant lettres et narration, nous propose des personnages curieux. Zach et Hanna vont s'aider à distance, faisant table rase du passé. J'ai aimé lire leur correspondance et voir leurs évolutions (enfin surtout celle d'Hanna, car entre 4 murs, Zach ne pouvait pas faire grand chose !) . "Des milliers de dangers, chuchotent mon agoraphobie. Des milliers de possibilités, lui répond mon cœur." p56 . Ce roman nous montre que les océans ne sont pas infranchissables. Il donne un peu d'espoir pour ce que l'on entreprend. Rien n'est impossible et ce n'est pas Hanna qui nous dira le contraire, elle, qui repart à la conquête du monde. Un pas après l'autre. . Un roman léger et fluide que je vous recommande pour vous donner le sourire. Un peu de soleil dans cet automne pluvieux. Une jolie parenthèse entre deux lectures plus corsées.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Snoopythecat Posté le 7 Octobre 2020
    Tout les sépare : un océan, la culture, la vie. L'enfermement va les réunir. Derrière des barreaux d'une prison, dans un appartement londonien, ils démarrent une correspondance, s'entendent bien d'entrée de jeu, apprennent à se connaître et plus si affinité. Pas la peine de chercher de la vraisemblance dans le déroulé de l'histoire amicale épistolaire. Tout paraît simple et sans anicroche. Plusieurs années de psychothérapie pour essayer d'arriver à de nouveau quitter le doux cocon de son appartement, sans résultats. Arrive Zach, sans son cheval de preux chevalier, il écrit à Hannah de sortir de chez elle et hop, après un mince effort, la voilà qui se balade gaiement dans les rues de Londres. Miracle, vous avez dit miracle, comme c'est miraculeux. Le reste est sur le même acabit, Hannah redevient celle qu'elle était et fait tout ce que Zach lui conseille et demande de faire. Evidemment, elle a les moyens financiers de s'envoler pour les Etats-Unis et l'histoire continue au soleil. On sait que dans la vraie vie rien n'est aussi facile mais les personnages sont gentils et sympathiques alors on a envie d'y croire. Un petit roman vite lu, qui fait du bien en cas de grisaille et de coup de blues mais qui... Tout les sépare : un océan, la culture, la vie. L'enfermement va les réunir. Derrière des barreaux d'une prison, dans un appartement londonien, ils démarrent une correspondance, s'entendent bien d'entrée de jeu, apprennent à se connaître et plus si affinité. Pas la peine de chercher de la vraisemblance dans le déroulé de l'histoire amicale épistolaire. Tout paraît simple et sans anicroche. Plusieurs années de psychothérapie pour essayer d'arriver à de nouveau quitter le doux cocon de son appartement, sans résultats. Arrive Zach, sans son cheval de preux chevalier, il écrit à Hannah de sortir de chez elle et hop, après un mince effort, la voilà qui se balade gaiement dans les rues de Londres. Miracle, vous avez dit miracle, comme c'est miraculeux. Le reste est sur le même acabit, Hannah redevient celle qu'elle était et fait tout ce que Zach lui conseille et demande de faire. Evidemment, elle a les moyens financiers de s'envoler pour les Etats-Unis et l'histoire continue au soleil. On sait que dans la vraie vie rien n'est aussi facile mais les personnages sont gentils et sympathiques alors on a envie d'y croire. Un petit roman vite lu, qui fait du bien en cas de grisaille et de coup de blues mais qui est loin d'égaler Virginie Grimaldi. Une prochaine fois, peut-être.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MissCroqBook Posté le 27 Septembre 2020
    Après une lecture sombre et une semaine difficile, ce roman a été la bulle de douceur et de bienêtre dont j’avais besoin. Sa forme épistolaire le rend simple, facile et rapide à lire. Même si certains passages peuvent sembler faciles ou un peu tirés par les cheveux, on les oublie vite pour se laisser emporter par la magie de l’histoire. La plume de l’autrice est la parfaite alliance entre tendresse, émotions et pétillance. Au cours de cette lecture, toutes sortes d’émotions nous traversent : on passe de la joie à la peur, mais aussi la tristesse, l’incompréhension, le doute… Et au moment du point final, qui est arrivé un peu trop vite à mon goût, on referme ce roman le cœur gonflé d’espoir. Hanna et Zach, les deux héros de ce roman, sont deux personnages que tout semble opposer. Ils vivent sur des continents différents. Lui est fougueux, là où elle est timide. Elle a peur de tout alors que lui ne craint rien. Elle est douce et intelligente et lui est fort et malin. Mais petit à petit, au fil de leurs échanges de courrier, on découvre que Zach et Hanna ont beaucoup plus de points communs qu’il n’y... Après une lecture sombre et une semaine difficile, ce roman a été la bulle de douceur et de bienêtre dont j’avais besoin. Sa forme épistolaire le rend simple, facile et rapide à lire. Même si certains passages peuvent sembler faciles ou un peu tirés par les cheveux, on les oublie vite pour se laisser emporter par la magie de l’histoire. La plume de l’autrice est la parfaite alliance entre tendresse, émotions et pétillance. Au cours de cette lecture, toutes sortes d’émotions nous traversent : on passe de la joie à la peur, mais aussi la tristesse, l’incompréhension, le doute… Et au moment du point final, qui est arrivé un peu trop vite à mon goût, on referme ce roman le cœur gonflé d’espoir. Hanna et Zach, les deux héros de ce roman, sont deux personnages que tout semble opposer. Ils vivent sur des continents différents. Lui est fougueux, là où elle est timide. Elle a peur de tout alors que lui ne craint rien. Elle est douce et intelligente et lui est fort et malin. Mais petit à petit, au fil de leurs échanges de courrier, on découvre que Zach et Hanna ont beaucoup plus de points communs qu’il n’y parait - le principal étant d’être enfermé dans une vie qui ne leur convient pas : lui dans une cellule de prison et elle dans son appartement à cause de son agoraphobie. Mais progressivement, ils vont réussir à se débarrasser de leurs carcans et à s’épanouir dans cette amitié hors du commun. Et c’est ce qui rend cette histoire magique. Toutefois, pour le bien des futurs lecteurs, je ne peux en dévoiler davantage sans risquer de dévoiler des éléments clés de l’histoire. N’hésitez pas à vous laisser embarquer dans l’histoire de Zach et Hanna, elle vous fera oublier le temps de ses 240 pages les petits tracas du quotidien et vous donnera le sourire. Pour ma part, je ne vais pas rester sur cette lecture et vais lire dès que possible le second roman de l’autrice paru récemment, Celles qui restent.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.