Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291583
Code sériel : 17431
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

La Symphonie du hasard Livre 3

Chloé Royer (traduit par)
Date de parution : 14/03/2019
De retour à New York après une tragique parenthèse irlandaise, la jeune étudiante américaine Alice Burns est une femme brisée. En rupture avec sa famille, elle tente de se reconstruire, de retrouver goût à la vie… Dans cette Amérique qu’elle ne reconnaît plus, la tâche ne sera pas aisée. Ce... De retour à New York après une tragique parenthèse irlandaise, la jeune étudiante américaine Alice Burns est une femme brisée. En rupture avec sa famille, elle tente de se reconstruire, de retrouver goût à la vie… Dans cette Amérique qu’elle ne reconnaît plus, la tâche ne sera pas aisée. Ce sont les années Reagan, les années sida. Celles de l’argent facile, de la consommation comme idole, et d’une concurrence acharnée de tous contre tous – jusque chez les siens… Hasard ou destin ?

« Unissant petite et grande histoire, autobiographie et fiction, Douglas Kennedy réussit une fresque sociale et familiale pleine de trahisons, de mensonges et de culpabilité. »
Christine Ferniot – Télérama
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291583
Code sériel : 17431
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un tableau délicieusement mordant des mœurs littéraires. » Madame Figaro

« Une fresque très attachante. » La Vie

« Entre secrets et mensonges, cette famille américaine a tout pour vous faire passer un bel été. Enchaînez les trois livres ! » Femme actuelle

« Une saisissante trilogie qui embrasse les trois décennies d’histoire. » VSD
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Labibliothequedemarjorie Posté le 1 Novembre 2021
    Dernier tome de la trilogie de "La symphonie du hasard", on retrouve Alice de retour aux Etats-Unis après avoir quitté l'Irlande dans des circonstances dramatiques. Elle est choquée par l'attentat dont elle a été victime et surtout par la mort de Ciaran. Après quelques semaines au sein de la maison familiale, qu'elle finit par fuir à nouveau, elle accepte un poste d'enseignante à l'Université du Vermont. C'est l'entrée dans la vie active et l'indépendance. Alice s'installe dans son nouvel appartement, démarre un nouvel emploi dans une ville où elle ne connaît personne. Elle jongle entre New-York et sa nouvelle vie, entre famille et amis. Ces deux frères ne sont jamais loin. Adam entame une belle carrière dans la finance à Wall Street, Peter rédige son premier roman. Férue de littérature, Alice ne compte pas faire toute sa carrière dans l'enseignement même si elle y fera des rencontres qui la conduiront sur la piste de l'édition. Dans cet ultime roman, on retrouve toute la famille Burns. Les trois enfants ont construit leur vie. Le foyer familial semble maintenant bien vide. Le patriarche a quitté le domicile conjugal et la mère aspire à une nouvelle vie de liberté à New-York. Même s'ils ont du mal... Dernier tome de la trilogie de "La symphonie du hasard", on retrouve Alice de retour aux Etats-Unis après avoir quitté l'Irlande dans des circonstances dramatiques. Elle est choquée par l'attentat dont elle a été victime et surtout par la mort de Ciaran. Après quelques semaines au sein de la maison familiale, qu'elle finit par fuir à nouveau, elle accepte un poste d'enseignante à l'Université du Vermont. C'est l'entrée dans la vie active et l'indépendance. Alice s'installe dans son nouvel appartement, démarre un nouvel emploi dans une ville où elle ne connaît personne. Elle jongle entre New-York et sa nouvelle vie, entre famille et amis. Ces deux frères ne sont jamais loin. Adam entame une belle carrière dans la finance à Wall Street, Peter rédige son premier roman. Férue de littérature, Alice ne compte pas faire toute sa carrière dans l'enseignement même si elle y fera des rencontres qui la conduiront sur la piste de l'édition. Dans cet ultime roman, on retrouve toute la famille Burns. Les trois enfants ont construit leur vie. Le foyer familial semble maintenant bien vide. Le patriarche a quitté le domicile conjugal et la mère aspire à une nouvelle vie de liberté à New-York. Même s'ils ont du mal à se supporter lorsqu'ils sont ensembles, ils finissent toujours par se retrouver selon les circonstances et les évènements. J'ai beaucoup aimé lire cette fresque familiale et sociale de l'Amérique des années 1970-1980 où l'on suit l'ascension sociale des Burns au cœur des évolutions politiques, l'élection de Ronald Reagan, l'arrivée du Sida, les tensions en Europe et notamment en Irlande, les coups d'Etats en Amérique du Sud. Et au milieu de tout ça, cette famille américaine, à l'image classique, qui éclate en raison de l'éloignement, des secrets et des non-dits. En trois tomes, Douglas Kennedy balaie dix années de la vie d'une héroïne de son temps et dix ans de la société américaine. Une fresque familiale, sociale et culturelle superbe, un bond dans les seventies entre l'Amérique et l'Europe, New-York et Dublin, villes de cœur de Douglas Kennedy.
    Lire la suite
    En lire moins
  • pollylit Posté le 2 Juillet 2021
    Nous suivons ici la vie d'Alice Burns et son entourage (famille, amants, amis, collègues...) sur une durée de 15ans environ (1970-1985) entre son amérique natale et l'irlande. Fille d'un père catholique irlandais et d'une mère new yorkaise juive, couple dysfonctionnel, Alice a 2 frères, Peter intellectuel et Adam sportif. Trouver sa place au sein de sa famille, dans son lycée n'est pas simple mais son entrée à l'université va lui permettre de trouver sa place dans le monde ! Nous découvrons en parallèle l'évolution géopolitique, les changements de mentalités, de mœurs J'avais peur en commençant cette trilogie de m'ennuyer et j'avoue que ça a été le cas sur la 1ère moitié du tome 2 où les descriptions sont interminables et assez inintéressantes mais sinon j'en aurais volontiers enchaîner 3 de plus #x1f605; Jespere que l'auteur continuera à disséquer la politique américaine jusqu'à l'ère Trump ! Tout cela aux travers des yeux d'alice et de son entourage !
  • Darjeelingdo Posté le 5 Avril 2021
    Tome 3 et retour aux Etats-Unis pour notre Alice, dans un triste état (même si les trois tomes peuvent se lire séparément, c’est quand même mieux de les lire chronologiquement..et vous comprendrez pourquoi elle rentre aux États Unis..) Elle doit se reconstruire, donner un sens à sa vie, en s’appuyant sur des amitiés fidèles et en se protégeant de sa mère avec laquelle les relations sont toujours aussi difficiles ! Parallèlement, rien ne va plus entre les deux frères, et ça ne s’arrange pas non plus entre les parents ..famille, je vous hais ! Cette fois encore l’histoire personnelle des Burns se confond avec la grande Histoire. Nous sommes dans les années Reagan, les années de l’argent roi et des Golden boys, l’obsession de la réussite, le culte de la personnalité, le règne du paraître et des starlettes de télévision. On y voit même passer un certain Donald Trump. Mais ce sont aussi les années sida, qui sont plutôt bien évoquées à travers les amis d’Alice. Je pense que c’est le tome que j’ai préféré, tant dans l’évolution du personnage principal que dans la peinture de l’époque. En résumé, une trilogie qui reste agréable à lire , pas prise de tête, une... Tome 3 et retour aux Etats-Unis pour notre Alice, dans un triste état (même si les trois tomes peuvent se lire séparément, c’est quand même mieux de les lire chronologiquement..et vous comprendrez pourquoi elle rentre aux États Unis..) Elle doit se reconstruire, donner un sens à sa vie, en s’appuyant sur des amitiés fidèles et en se protégeant de sa mère avec laquelle les relations sont toujours aussi difficiles ! Parallèlement, rien ne va plus entre les deux frères, et ça ne s’arrange pas non plus entre les parents ..famille, je vous hais ! Cette fois encore l’histoire personnelle des Burns se confond avec la grande Histoire. Nous sommes dans les années Reagan, les années de l’argent roi et des Golden boys, l’obsession de la réussite, le culte de la personnalité, le règne du paraître et des starlettes de télévision. On y voit même passer un certain Donald Trump. Mais ce sont aussi les années sida, qui sont plutôt bien évoquées à travers les amis d’Alice. Je pense que c’est le tome que j’ai préféré, tant dans l’évolution du personnage principal que dans la peinture de l’époque. En résumé, une trilogie qui reste agréable à lire , pas prise de tête, une détente entre deux ouvrages plus exigeants.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lalecture1998 Posté le 23 Novembre 2020
    On retrouve Alice Burns bien cabossée par l'attentat de Dublin où son fiancé est décédé. Alice retourne aux USA pour finir ses études et par la suite trouver un poste de professeur. Alice se reconstruit du traumatisme vécu et nous montre la vision des Etats-Unis entre les élections de Jimmy Carter et la réélection de Ronald Reagan. On voit le pays du rêve américain devenir de plus en plus obsédé par l'argent. On rencontre même dans le roman un certain Donald Trump.... J'espère une suite à ce roman pour voir l'évolution des Etats-Unis à la fin de ce millénaire. On comprend comment Reagan a fait pour plaire à la partie "non éduquée" des Etats-Unis pour obtenir le poste de président des USA.
  • sandrinecarloni Posté le 19 Mai 2020
    Quel plaisir de retrouver Douglas Kennedy sur l'ensemble de cette Saga ! Amateur de l'auteur, si bous ne l'avez pas encore lu, je vous la recommande. Trois volumes qui se lisent en un rien de temps. Ils sont tous les trois comme une conversation avec un viel ami. Foncez !
Toute l'actualité de Douglas Kennedy
Suivez votre auteur préféré au fil de ses nouveaux romans.