Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264059468
Code sériel : 4608
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 648
Format : 108 x 177 mm

La tyrannie de l'arc-en-ciel

Patrick DUSOULIER (Traducteur)
Date de parution : 08/11/2012

À l’ère de la Chromocratie, tout est question d’ordre. Car les lois sont inflexibles et chacun doit tenir sa caste selon sa couleur de naissance. Mais l’harmonie semble compromise le jour où Edward, un Rouge à l’avenir flamboyant, se retrouve malgré lui mêlé à une suite d’incidents inexplicables… qui menacent...

À l’ère de la Chromocratie, tout est question d’ordre. Car les lois sont inflexibles et chacun doit tenir sa caste selon sa couleur de naissance. Mais l’harmonie semble compromise le jour où Edward, un Rouge à l’avenir flamboyant, se retrouve malgré lui mêlé à une suite d’incidents inexplicables… qui menacent bel et bien de saper le régime !

Jasper Fforde explore les limites de l’imagination pour nous offrir un récit drôle, haletant et délicieusement subversif.

Traduit de l’anglais par Patrick Dusoulier.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264059468
Code sériel : 4608
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 648
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Dune93 Posté le 8 Avril 2021
    Un mystère tout en couleur Malgré un début complexe, nous découvrons un futur tyrannique qui nous interroge sur notre propre réalité. Complots, mystères, légendes inconnues, tous ces élément m'ont vraiment plongé dans l'histoire. Nous suivons les péripéties d'un jeune homme de la classe "rouge" c'est à dire que sa vision est à dominante rouge. Ce qui le place correctement dans la hiérarchie politico-chromatique de ce monde. Il arrive avec son père dans un village extérieur, l'équivalent de la campagne pour un citadin qu'il est. Et dans ce village vit une "grise" du nom de Jane qui va lui révéler la face cachée du monde dans lequel il vit. Le système en place cache la vérité à la population. POURQUOI et dans QUEL BUT ?
  • Acidus Posté le 5 Avril 2021
    L’humanité a survécu à une apocalypse de nature inconnue mais non sans séquelle. La perception des couleurs des individus s’est fortement détériorée au point qu’une société, fortement hiérarchique et autoritaire, va se reconstruire autour cette anomalie avec en haut de l’échelle les pourpres et en bas les gris. Je ne sais pas où Jasper Fforde a pu pécher une idée pareille mais elle est incroyable. Incroyable aussi est l’univers qu’il développe autour ; un monde riche, détaillé, original et complètement absurde. « La tyrannie de l’arc-en-ciel » fait assurément partie de ces romans uniques dont on peut être sûr de n’avoir jamais lu et de ne jamais lire d’équivalent. Le livre demande un temps d’adaptation afin de comprendre et de s’immerger au sein de cette société chromocrate au langage atypique et aux nombreux règlements aussi farfelus soient-ils. Mais une fois assimilé, on se laisse embarquer par l’histoire, surprendre par ses nombreuses idées et on s’amuse de cet humour si présent. Un chef d’oeuvre qui, malheureusement, n’a pas connu de suite comme c’était prévu à l’origine. Peut-être un jour….
  • fleurs24 Posté le 8 Juin 2020
    J'ai aimé cet univers, et même si je peux comprendre la page blanche.... Laisser ses lecteurs sans suite à un Tome 1.... un peu dommage....
  • Mangeur_de_livre Posté le 29 Février 2020
    Encore Jasper Fforde ? Eh oui, j’adore cet auteur. Et en plus, ce livre se déroule dans un univers totalement différent de celui de la série de Thursday Next (voir ma publication sur l’affaire Jane Eyre, la première de ma page). Bienvenue en Chromocratie, un univers dystopique dans lequel des individus sont classés par couleurs, en fonction des couleurs, justement, qu’ils peuvent percevoir. Edward, un rouge à l’avenir tout tracé, va se retrouver lié à toute une série d’évènements qui vont contribuer à remettre en cause toute l’organisation et les fondements mêmes de la société chronocratique. Il est toujours difficile de résumer un livre de Jasper Fforde, tant cet auteur parvient – et tout particulièrement ici – à créer des univers extrêmement originaux et inventifs. Alors oui au début on se demande un peu dans quoi on s’embarque et on a l’impression de ne rien comprendre mais il faut vraiment s’accrocher et profiter de ce livre plein d’humour mais également beaucoup plus profond et incisif qu’on pourrait penser à première vue. Un seul hic à relever, le livre date de 2011 et la suite se fait toujours attendre, donc un petit message à Jasper Fforde s’il me lit (on peut toujours rêver... Encore Jasper Fforde ? Eh oui, j’adore cet auteur. Et en plus, ce livre se déroule dans un univers totalement différent de celui de la série de Thursday Next (voir ma publication sur l’affaire Jane Eyre, la première de ma page). Bienvenue en Chromocratie, un univers dystopique dans lequel des individus sont classés par couleurs, en fonction des couleurs, justement, qu’ils peuvent percevoir. Edward, un rouge à l’avenir tout tracé, va se retrouver lié à toute une série d’évènements qui vont contribuer à remettre en cause toute l’organisation et les fondements mêmes de la société chronocratique. Il est toujours difficile de résumer un livre de Jasper Fforde, tant cet auteur parvient – et tout particulièrement ici – à créer des univers extrêmement originaux et inventifs. Alors oui au début on se demande un peu dans quoi on s’embarque et on a l’impression de ne rien comprendre mais il faut vraiment s’accrocher et profiter de ce livre plein d’humour mais également beaucoup plus profond et incisif qu’on pourrait penser à première vue. Un seul hic à relever, le livre date de 2011 et la suite se fait toujours attendre, donc un petit message à Jasper Fforde s’il me lit (on peut toujours rêver !) : au boulot, on veut la suite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lprieur Posté le 20 Octobre 2019
    Non, vraiment, à ce stade, c'est du génie. Je connaissais déjà Jasper Fforde et sa série Thursday Next (qui débute par l'excellent L'Affaire Jane Eyre) que j'avais adorée. Dans un autre genre, La Tyrannie de l'arc-en-ciel est un délice ! Je ne sais pas comment il a réussi à écrire un livre aussi perché, absurde et cohérent à la fois : tout au long de ma lecture, j'étais partagée entre l'admiration béate et le "noooon mais qu'est-ce que c'est que ça" (je ne trouve pas de nom suffisamment précis pour décrire mon état d'esprit à ce moment-là). M. Fforde, ce fut un plaisir incontestable que de vous lire, que de rire avec vos personnages (ou d'eux !) : j'ai immédiatement accroché à leurs qualités et leurs travers, à leurs relations incongrues et compassées par les Règles, désopilantes parfois, touchantes en d'autre moments. Je trouve qu'il se met en place au fil de la lecture une certaine complicité avec le lecteur, notamment par le biais de l'humour qui permet à la fois de se rapprocher d'Edward et de prendre de la distance vis-à-vis de cette société haute en couleurs dans laquelle il vit. Puissante satire à ne manquer sous aucun prétexte, La... Non, vraiment, à ce stade, c'est du génie. Je connaissais déjà Jasper Fforde et sa série Thursday Next (qui débute par l'excellent L'Affaire Jane Eyre) que j'avais adorée. Dans un autre genre, La Tyrannie de l'arc-en-ciel est un délice ! Je ne sais pas comment il a réussi à écrire un livre aussi perché, absurde et cohérent à la fois : tout au long de ma lecture, j'étais partagée entre l'admiration béate et le "noooon mais qu'est-ce que c'est que ça" (je ne trouve pas de nom suffisamment précis pour décrire mon état d'esprit à ce moment-là). M. Fforde, ce fut un plaisir incontestable que de vous lire, que de rire avec vos personnages (ou d'eux !) : j'ai immédiatement accroché à leurs qualités et leurs travers, à leurs relations incongrues et compassées par les Règles, désopilantes parfois, touchantes en d'autre moments. Je trouve qu'il se met en place au fil de la lecture une certaine complicité avec le lecteur, notamment par le biais de l'humour qui permet à la fois de se rapprocher d'Edward et de prendre de la distance vis-à-vis de cette société haute en couleurs dans laquelle il vit. Puissante satire à ne manquer sous aucun prétexte, La Tyrannie de l'arc-en-ciel peint le portrait d'une éternelle dystopie mais avec un style incomparable et une originalité qui peut plaire ou déstabiliser - voire les deux à la fois. Un chose encore... Je suis tellement frustrée d'avoir terminé ce tome, et de n'avoir pas la suite à me mettre sous la dent ! L'un des (autres) points forts de Jasper Fforde, c'est de glisser ci et là des éléments qui ne payent pas de mine, qui paraissent des détails, mais qui trouveront toujours un écho plus tard (d'où la complicité dont je vous parlais : c'est comme si des clins d’œil balisaient le chemin !). Je crois qu'il n'y a pas de suite pour le moment, snif, du moins pas en France...
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…