Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266308090
Code sériel : 17920
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

La Vallée des garçonnes

Isabelle CHAPMAN (Traducteur)
Date de parution : 10/09/2020
Kenya, 1925. Théo a presque quinze ans quand il arrive à Nairobi, avec sa sœur Maud et ses parents. Son père vient d’y être nommé directeur de la compagnie du chemin de fer. L’Afrique est désormais leur nouvelle vie, loin de leur Écosse natale. Ils rencontrent Freddie Hamilton et Sylvie... Kenya, 1925. Théo a presque quinze ans quand il arrive à Nairobi, avec sa sœur Maud et ses parents. Son père vient d’y être nommé directeur de la compagnie du chemin de fer. L’Afrique est désormais leur nouvelle vie, loin de leur Écosse natale. Ils rencontrent Freddie Hamilton et Sylvie de Cröy, un intrigant duo qui va adopter Théo, fasciné, et l’initier aux plaisirs d’une vie débridée. Entre courses hippiques, alcool, fêtes, débauche, Théo grandit dans une insouciance scandaleuse, ébloui par la sauvagerie magnétique d’un pays qu’il explore comme un paradis. Jusqu’à ce que la guerre éclate et sonne à tout jamais le glas de l’innocence.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266308090
Code sériel : 17920
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Milllie Posté le 18 Avril 2021
    Théo a quinze ans en 1925 quand il arrive au Kenya avec sa famille, son père venant d'être nommé directeur des chemins de fer. Le pays est alors sous domination anglaise et le jeune garçon fait la connaissance de Freddie et Sylvie, un duo d'amis menant la vie fastueuse et débridée des riches colons. Fasciné par ces deux personnalités, Theo n'aura de cesse que de devenir leur ami et de partager leur vie insouciante. Mais les années passent, la guerre menace, le pays rejette petit à petit des colonisateurs et le jeune homme devenu adulte comprendra que tout n'était pas aussi simple et glamour que vu par ses yeux d'enfant. C'est un drôle de livre assez inclassable que cette Vallée des garçonnes (et il faut dire que le titre n'aide pas à comprendre car je cherche toujours les garçonnes dans cette histoire...). Ne connaissant pas l'histoire de la Vallée Heureuse dont l'auteur s'est largement inspirée et pour lesquels elle donne des éléments contextuels dans une postface (il s'agissait d'un petit cercle de colons très libérés qui menaient la belle vie à base de fêtes, débauches et libertinage malgré les critiques des colons plus âgés et "respectables"), j'ai été un peu perdue... Théo a quinze ans en 1925 quand il arrive au Kenya avec sa famille, son père venant d'être nommé directeur des chemins de fer. Le pays est alors sous domination anglaise et le jeune garçon fait la connaissance de Freddie et Sylvie, un duo d'amis menant la vie fastueuse et débridée des riches colons. Fasciné par ces deux personnalités, Theo n'aura de cesse que de devenir leur ami et de partager leur vie insouciante. Mais les années passent, la guerre menace, le pays rejette petit à petit des colonisateurs et le jeune homme devenu adulte comprendra que tout n'était pas aussi simple et glamour que vu par ses yeux d'enfant. C'est un drôle de livre assez inclassable que cette Vallée des garçonnes (et il faut dire que le titre n'aide pas à comprendre car je cherche toujours les garçonnes dans cette histoire...). Ne connaissant pas l'histoire de la Vallée Heureuse dont l'auteur s'est largement inspirée et pour lesquels elle donne des éléments contextuels dans une postface (il s'agissait d'un petit cercle de colons très libérés qui menaient la belle vie à base de fêtes, débauches et libertinage malgré les critiques des colons plus âgés et "respectables"), j'ai été un peu perdue pendant les premiers chapitres : qui sont ces étranges Freddie et Sylvie, jeunes gens glamours et semblant détachés de toute contrainte sociale ? Et pourquoi semblent-ils susciter l'opprobre de la bonne société coloniale britannique, encore engoncée dans ses clubs, œuvres de bienfaisance et autres grands dîners ? L'auteur dresse leur portrait vu par les yeux de Theo, cet adolescent plongé dans un milieu qu'il ne connaît et ne comprend pas, et réussit parfaitement à rendre compte de l'atmosphère à la fois guindée et légèrement décadente de l'aristocratie britannique transposée sous les tropiques. Au XXIe siècle, on ne peut qu'être horrifié par la légèreté avec laquelle les colons semblent penser que tout leur est dû dans ce pays, traitant leurs domestiques africains comme des enfants, méprisant ouvertement les kényans et pillant le pays sans vergogne tout en étant persuadés qu'ils apportent le progrès aux populations locales. C'est toute une atmosphère qui revit sous nos yeux et quand on découvre enfin avec Theo à quelles fêtes et occupations extravagantes s'adonne la petite bande réunie autour de Freddie et Sylvie, on est frappé par l'insouciance totale qui règne alors, la beauté et la magie de ce terrain de jeu géant qu'est pour eux l'Afrique et le contraste entre leur désinvolture et les menaces qui vont bientôt s'accumuler sur le pays. La deuxième partie du roman, plus sombre, est construite autour de Theo devenu adulte et revenant travailler au Kenya après ses études. Nous sommes dans les années 30 et le jeune homme, au départ encore totalement insouciant et naïf, va petit à petit prendre conscience que la réalité n'est pas aussi belle que ce qu'il imaginait à travers ses yeux d'enfant. Là aussi j'ai trouvé le roman très bien construit : l'auteur ne semble jamais juger, elle procède par petites touches pour décrire la fin d'un monde, celui dont rêvait Theo, et la manière dont les illusions enfantines se révèlent peu à peu des impasses. On a souvent envie de secouer le jeune homme tellement il semble détaché des vraies réalités, tellement il cautionne des attitudes de plus en plus inacceptables. C'est toute la réussite de l'auteur que d'avoir construit des personnages très forts auxquels on s'attache : Theo donc, et aussi sa soeur Maud qui contrairement à lui s'est très vite construit une conscience politique mais le paiera cher, et puis la magnifique et paumée Sylvie, que l'on déteste ou adore de page en page. Un roman au rythme lent, atmosphérique, mais qui finalement réussit à faire revivre un monde disparu, entre nostalgie et rejet devant l'injustice qui régnait alors. Un roman qui décrit aussi magnifiquement l'Afrique, sa nature et son climat exubérant, ses odeurs, ses couleurs, loin de tout cliché. Une belle lecture à laquelle il manque peut être un peu de rythme pour qu'elle devienne un vrai coup de cœur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • VivianeB Posté le 29 Août 2020
    En 1925, au Kenya, dans la société britannique et colonialiste, le jeune Théo va s'ouvrir à l'amitié et à l'amour jusqu'à la fascination. Une initiation à l'âge adulte qui va bouleverser cette jeune vie et poser les bases d'une vie d'homme ayant vécu des joies et des peines. J'ai aimé.
  • Annette55 Posté le 14 Février 2020
    Voici un roman historique et politique qui se déroule de 1925 à 1937 en Afrique. Kenya : 1925, Théo, 14 ans et sa soeur Maud, 12ans arrivent en Afrique après la nomination de leur père William Miller , 54 ans , à la direction des chemins de fer. Sa femme, Jessie , a dix-sept ans de moins que lui. Subjugué , séduit par les paysages grandioses et envoûtants de ce pays , laissé de côté , intimidé et moqué en Ecosse , à cause de son allure «  féminine » Theo espère un nouveau départ au Kenya. Il fait rapidement la connaissance du charismatique Freddie , jovial et de son amie , spectaculaire beauté Intrigante : Sophie de Croye. Ce duo l'entraînera dans une vie de débauche et de bohème ... .' Théo se joindra très vite aux membres du cercle de «  La vallée heureuse , » Happy Valley , où les personnages étaient connus pour leur comportement scandaleux, vies glamours et hédonistes, soirées très imbibées , libertinage chevronné, groupes exotiques et privilégiés , champs de courses, bagarres , orgies, liaisons torrides , mauvaises conduites quand cette vie ne basculait pas dans la tristesse , la toxicomanie, la débauche et le sadisme. Le Kenya leur... Voici un roman historique et politique qui se déroule de 1925 à 1937 en Afrique. Kenya : 1925, Théo, 14 ans et sa soeur Maud, 12ans arrivent en Afrique après la nomination de leur père William Miller , 54 ans , à la direction des chemins de fer. Sa femme, Jessie , a dix-sept ans de moins que lui. Subjugué , séduit par les paysages grandioses et envoûtants de ce pays , laissé de côté , intimidé et moqué en Ecosse , à cause de son allure «  féminine » Theo espère un nouveau départ au Kenya. Il fait rapidement la connaissance du charismatique Freddie , jovial et de son amie , spectaculaire beauté Intrigante : Sophie de Croye. Ce duo l'entraînera dans une vie de débauche et de bohème ... .' Théo se joindra très vite aux membres du cercle de «  La vallée heureuse , » Happy Valley , où les personnages étaient connus pour leur comportement scandaleux, vies glamours et hédonistes, soirées très imbibées , libertinage chevronné, groupes exotiques et privilégiés , champs de courses, bagarres , orgies, liaisons torrides , mauvaises conduites quand cette vie ne basculait pas dans la tristesse , la toxicomanie, la débauche et le sadisme. Le Kenya leur était sans doute apparu comme une solution , leur permettant de s'accorder un répit en recréant une société fondée sur un système foncier féodal. Ces colons semblaient considérer les Africains comme des Enfants Attardés et infantiles, ayant besoin d'être éduqués et dirigés selon un moule paternaliste , une opinion ignoble. Ils étaient grossiers , étroits d'esprit et leurs convictions moyenâgeuses , dépassées et insulaires ... Je n'en dévoilerai pas plus. Certains personnages sont impliqués dans un meurtre au début du livre . Nous ne découvrirons qu'à la fin, imprévisible, qui est mort... Un ouvrage sur fond de racisme ,de colonialisme , de corruption , mais aussi de résistance éclairée de la part de Maud , la sœur de Théo, aux portes imminentes de la guerre . Tout change lorsque celle - ci arrive , l’Afrique change , ce paradis reculé aussi. Un voyage dans le temps séduisant et troublant qui questionne , interpelle où rôdent pas mal de serpents venimeux. 447 pages ....Impossible de le lâcher ....
    Lire la suite
    En lire moins
  • dacotine Posté le 28 Août 2019
    J'ai été transportée au Kenya, dont on découvre les paysages mais aussi une partie de l'histoire. Un roman empli de chaleur donc mais de la chaleur des corps et du désir. C'est aussi une histoire d'amitié mais surtout d'amour. Le personnage principal que l'on suit et que l'on voit grandir est attendrissant de naïveté. Les évènements s'enchaînent , et le lecteur peut être surpris du dénouement. Un roman agréable et divertissant.
  • culturevsnews Posté le 15 Mai 2019
    Ce roman historique se déroule au Kenya, de 1925 à 1937. Tout commence avec une famille qui se rend à l'hôtel Norfolk à Nairobi. M. William Miller est le directeur du chemin de fer que la famille emprunte. Son épouse, Jessie Miller, est une présence légèrement imprévisible dans la vie de ses enfants - Maud, douze ans, et Théo, quatorze ans. Theo est décrit comme étant "à l'allure féminine" et jolie. Intimidé à l'école, il espère un nouveau départ au Kenya et il en prend certainement un quand, à l'hôtel, il attire l'attention du glamour Freddie Hamilton et Sylvie de Croy. Pour tous ceux qui ont déjà lu un article sur le Happy Valley Set au Kenya, il est vite évident que Sylvie est basée sur Alice de Janze, tandis que Freddie a été inspiré par Josslyn Hay, comte d'Erroll. Ces deux personnages, des personnages réels, ont été impliqués dans un meurtre mystérieux et ce roman commence aussi par un meurtre ; bien que nous devions attendre la fin du roman pour découvrir qui est mort. Comme le comte d'Erroll, Freddie a des liens avec Oswald Mosley et ce roman aborde la guerre imminente en Europe, ainsi que le colonialisme et l'histoire... Ce roman historique se déroule au Kenya, de 1925 à 1937. Tout commence avec une famille qui se rend à l'hôtel Norfolk à Nairobi. M. William Miller est le directeur du chemin de fer que la famille emprunte. Son épouse, Jessie Miller, est une présence légèrement imprévisible dans la vie de ses enfants - Maud, douze ans, et Théo, quatorze ans. Theo est décrit comme étant "à l'allure féminine" et jolie. Intimidé à l'école, il espère un nouveau départ au Kenya et il en prend certainement un quand, à l'hôtel, il attire l'attention du glamour Freddie Hamilton et Sylvie de Croy. Pour tous ceux qui ont déjà lu un article sur le Happy Valley Set au Kenya, il est vite évident que Sylvie est basée sur Alice de Janze, tandis que Freddie a été inspiré par Josslyn Hay, comte d'Erroll. Ces deux personnages, des personnages réels, ont été impliqués dans un meurtre mystérieux et ce roman commence aussi par un meurtre ; bien que nous devions attendre la fin du roman pour découvrir qui est mort. Comme le comte d'Erroll, Freddie a des liens avec Oswald Mosley et ce roman aborde la guerre imminente en Europe, ainsi que le colonialisme et l'histoire du Kenya. Bien sûr, les Happy Valley étaient connus pour leur comportement scandaleux et, une fois que Theo s'est impliqué avec Freddie et Sylvie, il est ravi par leur style de vie glamour. En comparaison, ses parents semblent ennuyeux, sa mère contrôlant et son père ennuyeux. Il n'est pas tout à fait crédible qu'un garçon de quatorze ans soit ainsi accepté par ces groupes privilégiés et exotiques. Pourtant, Théo et Maud font une comparaison intéressante avec les adultes qui les entourent, et leurs yeux nous permettent de tout voir avec des yeux innocents. Dans l'ensemble, un roman historique agréable et lisible. Note : 9/10
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.