Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266281362
Code sériel : 17134
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

La Vallée des ombres

Date de parution : 15/11/2018
René Vasseur est une machine, un être au cuir épais qui a fait la guerre pour ne plus être celui dont tout le monde se moquait. Après vingt ans de Légion, la haine au cœur, il revient dans son village natal, au fond d'une vallée industrielle dévastée par la crise.... René Vasseur est une machine, un être au cuir épais qui a fait la guerre pour ne plus être celui dont tout le monde se moquait. Après vingt ans de Légion, la haine au cœur, il revient dans son village natal, au fond d'une vallée industrielle dévastée par la crise. Peu à peu surgissent les ombres du passé : la femme qu'il a aimée, l'ennemi d'enfance devenu flic, l'ami qui a basculé dans le grand banditisme. Et son père, ancien patron de la CGT locale, tyrannique et désabusé.

« En plus de se démarquer par la simplicité et l'efficacité de son écriture, La Vallée des ombres fait partie de ces livres saisissants difficiles à oublier. » Journal du Québec

Cet ouvrage a reçu le prix Sable noir, au festival du Lavandou, et le prix Moustiers en poche.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266281362
Code sériel : 17134
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lcath Posté le 12 Janvier 2020
    Retour vers le passé, les zones d'ombre, les secrets familiaux et ceux du village... René est bien parti pour effacer mais rien n'est réglé, de surcroit ses troubles de la mémoire lui laisse des pans entiers d'incertitudes.Il y a la chaleur de revoir son meilleur ami et son ancien amour et la souffrance du décès de son frère et de sa mère. Peu à peu, avec l'aide de son père, une partie du puzzle va prendre forme... C'est sombre et triste, les lueurs d'espoir sont rares mais cette ambiance glauque et poisseuse donne tout le charme de ce récit.On a un beau retour sur les années 1980 , les fermetures d'usines, le chômage de masse et les luttes syndicales. La référence à la seconde guerre mondiale me parait un peu plus tiré par les cheveux néanmoins elle trouve sa place dans l'histoire. Un roman noir, planté dans un terroir, avec de beaux personnages
  • collectifpolar Posté le 17 Décembre 2019
    René Vasseur est légionnaire. Après vingt ans d'absence, il revient au pays car les jours de son père sont comptés et il souhaite être là pour son départ. En vérité, il souhaite découvrir le coupable de la mort de son frère, assassiné vingt ans plus tôt lors d'un mouvement de grèves. Une vallée bien sur, un village, une usine, une atmosphère. Les non-dits, les rivalités qui commencent dès l’école et les jalousies, une famille où chacun accumule ses rancœurs et ces haines dont on ne connaît pas toujours les origines. Le sujet est traité avec justesse et on y retrouve ces taiseux qui ne trahiront jamais les leurs. Je me suis retrouvée dans ce monde ouvrier dont on ignore bien souvent la droiture et la fidélité à la parole donnée. Les personnages m’ont ramenée de nombreuses années en arrière et m’ont particulièrement touchée. Si vous cherchez une histoire prenante et pleine de sensibilité, ce livre est pour vous. L’auteur a mis de ses tripes dans ce roman et ça se sent bien.
  • Jazzynewyork Posté le 8 Octobre 2019
    Après avoir été complètement sous le charme de la plume de l’auteur avec son magnifique roman : Le dernier violon de Menuhin (ma chronique ici), j’étais impatiente de le retrouver pour une nouvelle aventure livresque. À peine commencé, la magie de son écriture m’envoûte et m’embarque au cœur des montagnes près de Grenoble au côté d’un être tourmenté, emplit de colère et de haine auquel je m’attache pourtant direct. Cet homme blessé depuis l’enfance, revient avec ses nouvelles blessures d’adultes, ses blessures de guerre et se retrouve piégé au milieu de ripoux en tout genre. En plus d’affronter sa part d’ombre, il devra faire face à certaines révélations, à certains secrets de famille pourtant bien cachés par tous ces taiseux depuis si longtemps et vont réanimer sa soif de vengeance. Dans une atmosphère sombre, oppressante, inquiétante Xavier-Marie Bonnot nous plonge au cœur de l’âme humaine, à travers une intrigue saisissante pleine de violence mais toujours avec beaucoup de pudeur. Un auteur qui a du style et se démarque par une plume remarquable. Il nous offre un magnifique roman noir, que je ne peux qu’indiscutablement vous recommander surtout si comme moi vous aviez apprécié Aux animaux la guerre de Nicolas Matthieu. Sans pour autant les... Après avoir été complètement sous le charme de la plume de l’auteur avec son magnifique roman : Le dernier violon de Menuhin (ma chronique ici), j’étais impatiente de le retrouver pour une nouvelle aventure livresque. À peine commencé, la magie de son écriture m’envoûte et m’embarque au cœur des montagnes près de Grenoble au côté d’un être tourmenté, emplit de colère et de haine auquel je m’attache pourtant direct. Cet homme blessé depuis l’enfance, revient avec ses nouvelles blessures d’adultes, ses blessures de guerre et se retrouve piégé au milieu de ripoux en tout genre. En plus d’affronter sa part d’ombre, il devra faire face à certaines révélations, à certains secrets de famille pourtant bien cachés par tous ces taiseux depuis si longtemps et vont réanimer sa soif de vengeance. Dans une atmosphère sombre, oppressante, inquiétante Xavier-Marie Bonnot nous plonge au cœur de l’âme humaine, à travers une intrigue saisissante pleine de violence mais toujours avec beaucoup de pudeur. Un auteur qui a du style et se démarque par une plume remarquable. Il nous offre un magnifique roman noir, que je ne peux qu’indiscutablement vous recommander surtout si comme moi vous aviez apprécié Aux animaux la guerre de Nicolas Matthieu. Sans pour autant les comparer l’un à l’autre, étant chacun très talentueux, et différents, mais se rejoignent à travers leurs personnages qui ne manquent pas de caractère dans ce climat social très rude de leurs histoires où vallée grenobloise rejoint la vallée vosgienne comme un écho qui se répercute à travers les montagnes. C’est noir, violent, stylé, c’est signé Xavier-Marie Bonnot, un auteur à suivre absolument et ça tombe bien, son premier roman : La première empreinte réédité aux Éditions Belfond m’attend patiemment. À bientôt donc …
    Lire la suite
    En lire moins
  • Librincanto Posté le 30 Juin 2019
    Un roman noir, puissant et addictif. La vallée des ombres ou une plongée au cœur d'un village de montagne encaissé où tout le monde se connaît mais où les rumeurs, manipulations et traîtrises de villageois règnent en maître. Le village est comme cloisonné et vit grâce à l'industrie. René Vasseur, fils d'un ouvrier syndicaliste communiste, a quitté le village pour entrer dans la Légion étrangère. En quête de reconnaissance par son père, il revient au village après plus de 20 ans d'absence et plusieurs souvenirs resurgissent. De son amour d'adolescent à la mort de son frère, du combat de son père à l'usine et surtout de ses relations difficiles avec lui, ce retour aux sources est le début d'une introspection. René revient-il pour trouver des réponses ses questions, se venger de la mort de son frère, parler à son père avant qu'il ne rende son dernier souffle, revoir et s'expliquer avec Samia, la femme qu'il n'a jamais cessé d'aimer ? Les réponses permettront à René de se libérer de ses vieux démons et marque l'émergence d'une nouvelle vie. Un livre à la fois dur et émouvant, où les personnages sont à la fois attachants et traînent un lourd passé.... Un roman noir, puissant et addictif. La vallée des ombres ou une plongée au cœur d'un village de montagne encaissé où tout le monde se connaît mais où les rumeurs, manipulations et traîtrises de villageois règnent en maître. Le village est comme cloisonné et vit grâce à l'industrie. René Vasseur, fils d'un ouvrier syndicaliste communiste, a quitté le village pour entrer dans la Légion étrangère. En quête de reconnaissance par son père, il revient au village après plus de 20 ans d'absence et plusieurs souvenirs resurgissent. De son amour d'adolescent à la mort de son frère, du combat de son père à l'usine et surtout de ses relations difficiles avec lui, ce retour aux sources est le début d'une introspection. René revient-il pour trouver des réponses ses questions, se venger de la mort de son frère, parler à son père avant qu'il ne rende son dernier souffle, revoir et s'expliquer avec Samia, la femme qu'il n'a jamais cessé d'aimer ? Les réponses permettront à René de se libérer de ses vieux démons et marque l'émergence d'une nouvelle vie. Un livre à la fois dur et émouvant, où les personnages sont à la fois attachants et traînent un lourd passé. Une belle découverte.
    Lire la suite
    En lire moins
  • jack81 Posté le 23 Avril 2019
    Je suis en train de le lire, il est génial ce livre, très prenant. Plus on avance dans le livre , plus on se rempli de haine et on attend que la vengeance mais l'amour revient s immiscer au milieu de tout ça....... que ferez à la place du héros vivant???
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.