Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266264075
Code sériel : 15933
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

L'analphabète qui savait compter COLLECTOR

Carine Bruy (traduit par)
Date de parution : 05/11/2015

Tirage limité, spécial Fêtes de fin d'année
Couverture originale fluo recto/verso et jaspage fluo brillant


Quelle est la probabilité pour que Nombeko, orpheline, noire, analphabète, issue du plus grand ghetto d’Afrique du Sud, cherche à se débarrasser d’une bombe nucléaire ?
Une sur quarante-cinq milliards six cent soixante-dix millions deux cent douze mille...

Tirage limité, spécial Fêtes de fin d'année
Couverture originale fluo recto/verso et jaspage fluo brillant


Quelle est la probabilité pour que Nombeko, orpheline, noire, analphabète, issue du plus grand ghetto d’Afrique du Sud, cherche à se débarrasser d’une bombe nucléaire ?
Une sur quarante-cinq milliards six cent soixante-dix millions deux cent douze mille huit cent dix.
Selon ses propres calculs…


« Un roman populaire qui fait rire tout en finesse ? C’est ici que ça se passe. » ELLE

« Un roman d’une grande drôlerie, où se croisent des personnages plus rocambolesques les uns que les autres. » Femme Actuelle

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266264075
Code sériel : 15933
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman populaire qui fait rire tout en finesse ? C'est ici que ça se passe. » ELLE
« En route vers un nouveau carton. » Le Parisien
« Ce qui est certain, c'est qu’on ne s’ennuie pas une seconde et qu’une fois le livre refermé, on a presque envie de l’ouvrir à nouveau pour vérifier que l’on n’a pas rêvé. » Le Dauphiné Libéré  
  « Nul doute que cette Analphabète... ralliera à son tour les faveurs du public français. » LiRE
« Un récit débordant d’une imagination déjantée, où le délire finit par sembler aller de soi. » Télé 7 jours
« Un roman d’une grande drôlerie, où se croisent des personnages plus rocambolesques les uns que les autres. » Femme Actuelle
« Qu’on ne s’y trompe pas : plus qu’une farce irrésistible, L’Analphabète qui savait compter est un manifeste pour l’égalité des chances. » La Vie
  « Une nouvelle comédie, sur le mode déjanté, de l’auteur du Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. » Le Figaro Littéraire
« L’auteur est de retour avec une nouvelle épopée burlesque. » Paris Match

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BookLover21 Posté le 8 Octobre 2021
    Après Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Jonas Jonasson est encore parvenu à me surprendre avec ce second roman complètement déjanté et drôle, mais reposant toujours sur un fond de faits réels et de vérité sur la société contemporaine. Il nous emmène de l'Afrique à la Suède en passant par d'autres contrées sans pour autant nous perdre dans des voyages infinis ; une belle cavalcade de personnage accompagnés d'une bombe atomique qui ne manquera pas de mettre le monde en danger de nombreuses fois. Les personnages d'ailleurs sont simples, attachants, quelques fois énervant mais pour autant, on en n’enlèverai pas un car ils se complètent tous les uns avec les autres. Pour ma part, le seul petit, tout petit défaut que je pourrai lui imputer serait son titre, qui très rapidement ne correspond plus à la personnalité de l'héroïne principale, mais cela est un détail, vraiment peu gênant. Finalement, pour une lecture drôle, tranquille, sans prise de tête, qui fait voyager et tout de même un peu réfléchir sur la société, je vous le recommande vivement.
  • Mladoria Posté le 8 Mai 2021
    D'un côté, Nombeko, petite fille noire du ghetto de Soweto que l'on suit dans son ascension et son instruction autodidacte. De l'autre, les frères Holger et fils d'un royaliste déçu qui vivent en Suède une vie en doublon. L'improbable, comme souvent avec Jonasson, c'est que ce trio va se rencontrer dans un contexte de course à l'armement atomique où Israël s'emmêle. Nous sommes à la fin des années 60 et le contexte géopolitique est extrêmement prégnant dans ce roman, tout comme le côté loufoque et rocambolesque des péripéties. Un petit côté Forest Gump qui m'embarque encore une fois. Le style est agréable et abordable malgré la complexité des implications géopolitiques évoquées. Je ne connais pas assez en détails l'Histoire du monde contemporain pour attester de la véracité des faits relatés mais toujours est-il que le rythme est échevelé et les rebondissements totalement improbables mais délicieusement cocasses et réjouissants. Si vous aimez l'Histoire contemporaine et les intrigues loufoques vous allez être servis.
  • BVIALLET Posté le 12 Novembre 2020
    À Soweto (Afrique du Sud) vit ou plutôt survit Nombeko, 13 ans, orpheline noire. Bien qu’elle ne soit jamais allée à l’école, elle est particulièrement douée en calcul mental, ce qui lui est de peu d’utilité dans l’exercice de sa profession de vidangeuse de latrines publiques. À la mort de Thabo, vieil original qui lui a appris à lire, elle hérite d’une petite fortune en diamants. Elle décide alors de tout plaquer pour partir vers le nord du pays. Mais, arrivée à Johannesbourg, elle est renversée et grièvement blessée par la voiture d’un ingénieur alcoolique, chargé de la mise au point de la bombe nucléaire nationale. Le tribunal lui ayant donné tort, elle se retrouve femme de ménage au service de l’ingénieur. Pendant ce temps, en Suède, le postier Ingmar n’a qu’un rêve : rencontrer le roi pour pouvoir le saluer. Après mille difficultés, il y parvient à Nice. Mais la rencontre est des plus décevantes. Le postier est remercié de sa vénération par un bon coup de crosse de canne sur le dessus du crâne… « L’analphabète qui savait compter » est un roman humoristique complètement déjanté. L’intrigue est improbable et même totalement invraisemblable. Chaque rebondissement est plus incroyable que le précédent. On... À Soweto (Afrique du Sud) vit ou plutôt survit Nombeko, 13 ans, orpheline noire. Bien qu’elle ne soit jamais allée à l’école, elle est particulièrement douée en calcul mental, ce qui lui est de peu d’utilité dans l’exercice de sa profession de vidangeuse de latrines publiques. À la mort de Thabo, vieil original qui lui a appris à lire, elle hérite d’une petite fortune en diamants. Elle décide alors de tout plaquer pour partir vers le nord du pays. Mais, arrivée à Johannesbourg, elle est renversée et grièvement blessée par la voiture d’un ingénieur alcoolique, chargé de la mise au point de la bombe nucléaire nationale. Le tribunal lui ayant donné tort, elle se retrouve femme de ménage au service de l’ingénieur. Pendant ce temps, en Suède, le postier Ingmar n’a qu’un rêve : rencontrer le roi pour pouvoir le saluer. Après mille difficultés, il y parvient à Nice. Mais la rencontre est des plus décevantes. Le postier est remercié de sa vénération par un bon coup de crosse de canne sur le dessus du crâne… « L’analphabète qui savait compter » est un roman humoristique complètement déjanté. L’intrigue est improbable et même totalement invraisemblable. Chaque rebondissement est plus incroyable que le précédent. On reste dans l’esprit du premier succès de Jonasson, « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ». Tous les personnages sont dingues, ou, à tout le moins, ont un grain de folie. Et ils se retrouvent dans des situations rocambolesques comme cette histoire de bombe atomique dont les héros n’arrivent plus à se débarrasser. C’est énorme, mais ça passe car l’humour est fin, léger et intelligent. Le trait n’est pas outré et le regard reste toujours compatissant sur les personnages. Un très agréable divertissement et la preuve que l’humour n’est plus le domaine réservé de nos amis britanniques !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Meikarika Posté le 9 Septembre 2020
    Très ludique. Une épopée bien écrite, irréaliste mais dynamique avec beaucoup d’humour. Les personnages sont attachants.
  • Rapt_or Posté le 24 Juin 2020
    J'avais déjà lu le vieux qui ne voulait fêter son anniversaire et je l'avais trouvé bizarre. Celui-là c'est pareil. Je vois bien où l'auteur veut nous emmener mais je n'accorche pas à son humour. C'est trop absurde et loufoque pour moi
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.