Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266285865
Code sériel : 17312
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

L'Atelier des souvenirs

Date de parution : 03/01/2019
Jeune diplômée un peu timide, Alice végète à Paris. La maison héritée de sa grand-mère, dans la Meuse, sera l’occasion d’un nouveau départ. Armée de son seul courage, elle propose ses services aux maisons de retraite environnantes. Son idée ? Animer des ateliers d’écriture auprès de pensionnaires qui ne demandent... Jeune diplômée un peu timide, Alice végète à Paris. La maison héritée de sa grand-mère, dans la Meuse, sera l’occasion d’un nouveau départ. Armée de son seul courage, elle propose ses services aux maisons de retraite environnantes. Son idée ? Animer des ateliers d’écriture auprès de pensionnaires qui ne demandent qu’à se raconter. Germaine la bougonne, la très posée Suzanne, l’impeccable Georges, Jeanne, Lucien… Tous lui ouvrent bientôt leur boîte à souvenirs. Mais il est une chose qui les intéresse bien plus que leur passé : l’avenir d’Alice, ce cœur solitaire qu’ils vont s’employer à rallumer…

« Un livre plein d’espoir, plein de vie. » Les lectures de Sophie

« Un roman juste mais surtout rempli de tendresse. » Dreamingwithbooks
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285865
Code sériel : 17312
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un livre plein d’espoir, plein de vie. » Les Lectures de Sophie
« Un roman juste mais surtout rempli de tendresse » Dreaming with books
 
Alice, jeune diplômée en sociologie, désespère de trouver un emploi. Plutôt que de dépérir à Paris, elle décide d'emménager dans la Meuse, dans la maison héritée de sa grand mère. Pour se sortir de sa solitude, elle propose à deux maisons de retraite des ateliers d'écriture. Au contact de ses pensionnaires mais également de Chloé et Julien, ergotherapeute et aide soignant de leur état, la jeune femme va peu à peu s'ouvrir et reprendre goût à la vie. Mais elle n'est pas la seule, ses pensionnaires vont vite se prendre d'affection pour Alice et tout faire pour résoudre ses problèmes de coeur...
C'est tendre, émouvant, drôle, bref ça se lit d'une traite et nous donne envie de replonger dans nos histoires et souvenirs familiaux.
Héloise / Librairie L'Armitière

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jeanloup23 Posté le 15 Septembre 2019
    Voilà ma première critique pour Babelio avec ce livre que j'ai reçu en cadeau pour mon anniversaire. Que du bonheur ! Bonheur de vivre, bonheur de respirer, bonheur de dialoguer et bonheur de partager. Bourré d’optimisme, « L’atelier des souvenirs » fait chaud au cœur et se révèle le livre que nous attendions pour achever l’hiver, loin des claques du vent et des gerçures du froid. Lorsqu’elle hérite de la maison de sa grand-mère dans la Meuse, Alice tourne le dos à Paris et se laisse bercer par ses envies. A la campagne, elle ouvre un atelier d’écriture et encourage les membres de deux maisons de retraite à s’investir dans son projet. Pris au jeu, ces derniers donnent libre cours à leur besoin d’expression et mettent par écrit leurs souvenirs, leurs désirs et leurs espoirs. Il s’ensuit fort vite des échanges passionnants et des rapports mâtinés de tendresse. Néanmoins, derrière les sourires désarmants de la jeune femme, les aînés perçoivent un manque. Célibataire, elle n’a aucun homme avec lequel partager son existence. Qu’importe ! Germaine, Suzanne, Jeanne, Lucien, Georges et les autres se mettent en quête du parti idéal. Un cadeau qu’ils comptent lui offrir pour la remercier de sa... Voilà ma première critique pour Babelio avec ce livre que j'ai reçu en cadeau pour mon anniversaire. Que du bonheur ! Bonheur de vivre, bonheur de respirer, bonheur de dialoguer et bonheur de partager. Bourré d’optimisme, « L’atelier des souvenirs » fait chaud au cœur et se révèle le livre que nous attendions pour achever l’hiver, loin des claques du vent et des gerçures du froid. Lorsqu’elle hérite de la maison de sa grand-mère dans la Meuse, Alice tourne le dos à Paris et se laisse bercer par ses envies. A la campagne, elle ouvre un atelier d’écriture et encourage les membres de deux maisons de retraite à s’investir dans son projet. Pris au jeu, ces derniers donnent libre cours à leur besoin d’expression et mettent par écrit leurs souvenirs, leurs désirs et leurs espoirs. Il s’ensuit fort vite des échanges passionnants et des rapports mâtinés de tendresse. Néanmoins, derrière les sourires désarmants de la jeune femme, les aînés perçoivent un manque. Célibataire, elle n’a aucun homme avec lequel partager son existence. Qu’importe ! Germaine, Suzanne, Jeanne, Lucien, Georges et les autres se mettent en quête du parti idéal. Un cadeau qu’ils comptent lui offrir pour la remercier de sa gentillesse et de ses attentions. Sans mettre un mot plus haut que l’autre, Anne Idoux-Thivet croque le quotidien jamais tragique d’une jeune femme de notre temps, parsemé d’humour et de gestes délicats. A notre tour, on a envie d’intervenir pour saisir l’héroïne dans nos bras, la cajoler et la rendre parfaitement heureuse. Magique et revigorant !
    Lire la suite
    En lire moins
  • sarahdu91 Posté le 9 Septembre 2019
    En voulant valider une auteure de la région grand est, j'ai voulu choisir ce roman, classé feel good mais je crois que je suis passée à côté, de quoi je ne sais pas trop en fait! Alice, jeune femme auto entrepreneur s'établit dans la Meuse pour travailler dans deux maisons de retraite afin d'y réaliser des ateliers d'écriture auprès des résidents. Le concept est très intéressant, Alice a besoin de contact humain et c'est pour elle un très bon moyen de vaincre son manque de confiance et de combler ses journées en communiquant avec les anciens retraités. Bien sûr, la 4e de couverture est très attirante, l'écriture est très fluide mais cette lecture me laisse comme un goût de quelque chose qui fond dans la bouche et qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Ce qui me fait dire que l'auteure n'a pas réussi à me passionner avec son roman. Tant pis...
  • pascati Posté le 9 Août 2019
    Encore un livre que je n'ai aucune envie de refermer, une pépite, un moment bonheur, une bulle d'oxygène. Continuer un bout de chemin avec les anciens et leurs souvenirs, lire les récits de leur rencontre, ... serait bien plaisant! A travers ses ateliers d'écriture, Alice m'a donné envie de tenter l'expérience des cartes topographiques, de m'intéresser aux collages de Prévert, de relire de la poésie et, peut-être même, de me laisser aller à l'écriture d'un journal intime. Tout cela sur fond d'une histoire touchante dont les principaux personnages sont les pensionnaires de deux maisons de repos et leurs soignants
  • MaliceLA Posté le 20 Juillet 2019
    Alice vit dans la Meuse. Malgré un doctorat en sociologie, elle est au chômage. Elle devient auto-entrepreneur et décide d'animer des ateliers d'écriture en EPHAD. Les personnes âgées se prennent d'affection pour elles et veulent l'aider à (re)trouver l'amour. Un roman plein de tendresse qui mêle les générations : enfants, trentenaires et personnes âgées se côtoient. Un livre qui donne envie de (re)découvrir la vie des anciens, de se laisser bercer par des récits d'un autre temps. Un roman qui invite à prendre le temps des vraies rencontres et à les raconter par écrit.
  • Snoopythecat Posté le 28 Juin 2019
    J'ai presque, je dis bien presque, envie de me retrouver en maison de retraite et de tomber sur du personnel qualifié, dévoué et motivé. Une vraie maison de retraite devrait ressembler à celle-là. Mais ça, c'est un autre débat. Un joli petit coup de coeur découvert par hasard à la bibliothèque de ma commune. Des personnages attachants, aussi bien jeunes que vieux. Une histoire qui tient la route. De l'humour, de l'amour et de l'émotion. Que demander de plus ?
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.