Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266285865
Code sériel : 17312
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
L'Atelier des souvenirs
Date de parution : 03/01/2019
Éditeurs :
Pocket

L'Atelier des souvenirs

Date de parution : 03/01/2019
Jeune diplômée un peu timide, Alice végète à Paris. La maison héritée de sa grand-mère, dans la Meuse, sera l’occasion d’un nouveau départ. Armée de son seul courage, elle propose... Jeune diplômée un peu timide, Alice végète à Paris. La maison héritée de sa grand-mère, dans la Meuse, sera l’occasion d’un nouveau départ. Armée de son seul courage, elle propose ses services aux maisons de retraite environnantes. Son idée ? Animer des ateliers d’écriture auprès de pensionnaires qui ne demandent... Jeune diplômée un peu timide, Alice végète à Paris. La maison héritée de sa grand-mère, dans la Meuse, sera l’occasion d’un nouveau départ. Armée de son seul courage, elle propose ses services aux maisons de retraite environnantes. Son idée ? Animer des ateliers d’écriture auprès de pensionnaires qui ne demandent qu’à se raconter. Germaine la bougonne, la très posée Suzanne, l’impeccable Georges, Jeanne, Lucien… Tous lui ouvrent bientôt leur boîte à souvenirs. Mais il est une chose qui les intéresse bien plus que leur passé : l’avenir d’Alice, ce cœur solitaire qu’ils vont s’employer à rallumer…

« Un livre plein d’espoir, plein de vie. » Les lectures de Sophie

« Un roman juste mais surtout rempli de tendresse. » Dreamingwithbooks
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285865
Code sériel : 17312
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un livre plein d’espoir, plein de vie. » Les Lectures de Sophie
« Un roman juste mais surtout rempli de tendresse » Dreaming with books
 
Alice, jeune diplômée en sociologie, désespère de trouver un emploi. Plutôt que de dépérir à Paris, elle décide d'emménager dans la Meuse, dans la maison héritée de sa grand mère. Pour se sortir de sa solitude, elle propose à deux maisons de retraite des ateliers d'écriture. Au contact de ses pensionnaires mais également de Chloé et Julien, ergotherapeute et aide soignant de leur état, la jeune femme va peu à peu s'ouvrir et reprendre goût à la vie. Mais elle n'est pas la seule, ses pensionnaires vont vite se prendre d'affection pour Alice et tout faire pour résoudre ses problèmes de coeur...
C'est tendre, émouvant, drôle, bref ça se lit d'une traite et nous donne envie de replonger dans nos histoires et souvenirs familiaux.
Héloise / Librairie L'Armitière

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • patriciabiron Posté le 14 Mars 2022
    Je termine ce roman le cœur débordant de tendresse. J’aime bcp les histoires qui parlent de nos aînés, du temps qui passe et des souvenirs. Elles nous rappellent qui nous sommes et d’où nous venons. C’est une belle manière de lutter contre l’oubli. Chômeuse sur-diplômée lassée d’être à la charge de ses parents, la timide Alice quitte Paris pour s’installer dans la maison héritée de sa grand-mère dans la Meuse. Armée de son seul courage, elle crée son auto entreprise, et propose ses services aux maisons de retraite environnantes. Son idée ? Animer des ateliers d’écriture auprès de pensionnaires qui ne demandent qu’à se raconter. Elle signe une convention avec 2 établissements et ses ateliers rencontrent un franc succès après de pensionnaires tels Germaine la bougonne, la très posée Suzanne, l’impeccable Georges, Jeanne, Lucien… et les autres, qui lui ouvrent bientôt leur boîte à souvenirs. Bouillonnante d’idées, Alice monte ensuite un atelier créatif pour les enfants de l’école primaire. Car germe dans son esprit l’idée de réunir les aînés et les enfants afin de créer un lien intergénérationnel…. Mais à trop s’occuper des autres, Alice ne finit-elle pas par s’oublier elle même ?… C’est ce que constate rapidement le Club des 6,... Je termine ce roman le cœur débordant de tendresse. J’aime bcp les histoires qui parlent de nos aînés, du temps qui passe et des souvenirs. Elles nous rappellent qui nous sommes et d’où nous venons. C’est une belle manière de lutter contre l’oubli. Chômeuse sur-diplômée lassée d’être à la charge de ses parents, la timide Alice quitte Paris pour s’installer dans la maison héritée de sa grand-mère dans la Meuse. Armée de son seul courage, elle crée son auto entreprise, et propose ses services aux maisons de retraite environnantes. Son idée ? Animer des ateliers d’écriture auprès de pensionnaires qui ne demandent qu’à se raconter. Elle signe une convention avec 2 établissements et ses ateliers rencontrent un franc succès après de pensionnaires tels Germaine la bougonne, la très posée Suzanne, l’impeccable Georges, Jeanne, Lucien… et les autres, qui lui ouvrent bientôt leur boîte à souvenirs. Bouillonnante d’idées, Alice monte ensuite un atelier créatif pour les enfants de l’école primaire. Car germe dans son esprit l’idée de réunir les aînés et les enfants afin de créer un lien intergénérationnel…. Mais à trop s’occuper des autres, Alice ne finit-elle pas par s’oublier elle même ?… C’est ce que constate rapidement le Club des 6, un club né de la complicité qui s’est créée entre pensionnaires grâce à l’atelier. Car partager leurs histoires leur a permis de s’ouvrir et de tisser des liens entre eux. Et ces petits vieux aussi malins que curieux bouillonnent d’idées pour redonner le sourire à leur bienfaitrice. Un récit drôle et touchant de bienveillance et d’humanité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stef71350 Posté le 1 Septembre 2021
    Voici un roman dont l'histoire se passe dans deux maisons de retraite, où Alice y donne des ateliers d'écritures. Les chapitres sont donc, pour beaucoup, des écrits des '' papy mamies '' qu'ils produisent en fonction du sujet donné. Et j'avoue que l'on est nous même tenté de prendre la plume et de se livrer également à l'exercice. L'auteure m'a donc touché par ce biais. À travers leurs écrits, les résidents se livrent, font part de petits brins de vie. Ils vont également apprendre à mieux se connaître les uns les autres, vont mettre en place des projets, et cela les rend très attachants. Grâce à Alice, du positif entre dans la vie en résidence de ces '' petits vieux''. J'ai passé un très bon moment de lecture et je vous conseille cette douce lecture, remplie de bons sentiments. @livres_en_couleur, ce livre m'a beaucoup fait penser à toi, et je te voyais bien prendre la place d'Alice 🥰.
  • Plumes39 Posté le 19 Août 2021
    L'atelier des souvenirs d'Anne Idoux-Thivet Un roman feel-good tout en tendresse, agrémenté d'un petit brin d'humour. Les personnages sont tous très attachants. En même temps que les anciens et les enfants, Alice m'a fait découvrir les Collages de Prévert, les Cadavres exquis littéraires, les ateliers topographiques, … je ne connaissais pas et je vais essayer d'en savoir un peu plus sur ces ateliers.
  • djamila2316 Posté le 10 Mai 2021
    Ce livre me fait trop penser à celui de Virginie grimaldi (tu comprendras quand tu seras plus grande) mais sous une autre forme et moins bien attrayant. Histoire touchante et pas désagréable mais trop sans humour et un chouya fataliste ! Sympa à lire quand même.. d'où ma note de 3 étoiles !
  • JustReadDarling Posté le 1 Mai 2021
    Alice est une jeune femme débordante d'énergie mais qui a perdu toute confiance en elle après s'être retrouvée au chômage à la fin de ses études. Souhaitant être reconnaissante envers ces parents qui la laissent habiter la maison de feu la grand-mère, Alice décide de ne pas restée inactive et propose des ateliers d'écriture à plusieurs directeurs de maison de retraite. Deux vont accepter. Nous allons rencontrer différents personnages du troisième âge, fort conscient de leur santé mais tout de même intrépides et certains débordant d'énergie. A travers des poèmes, des lettres et des confidences dans un journal intime, l'autrice nous conte leurs histoires sans oublier celle du personnel soignant ( Julien ) et de l'ergothérapeute ( Chloé ). Tout à un lien ou suit un fil rouge. Malheureusement, je n'ai pas été très réceptive à ce roman. Peut-être ne l'ai-je pas lu au bon moment...je n'ai pas réussi à vraiment m'attacher aux personnages ou m'émouvoir dans les moments plus délicats.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.