Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266221535
Code sériel : 13055
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

Le baiser dans la nuque

Date de parution : 07/07/2011

Bientôt Fanny sera sourde. Bientôt elle n'entendra plus les pleurs des enfants qu'elle aide à mettre au monde. Pourtant, avant que le silence ne se referme sur sa vie, la jeune femme décide de prendre des cours de piano.
Louis, son professeur, elle l'a croisé à la maternité. Un homme solitaire...

Bientôt Fanny sera sourde. Bientôt elle n'entendra plus les pleurs des enfants qu'elle aide à mettre au monde. Pourtant, avant que le silence ne se referme sur sa vie, la jeune femme décide de prendre des cours de piano.
Louis, son professeur, elle l'a croisé à la maternité. Un homme solitaire et secret, doux et blessé. Au fil des leçons, une complicité pudique s'installe entre eux. Peu de mots, quelques gestes, des regards, et puis la musique. Pour affronter et surmonter la maladie, qui progresse, mais aussi, surtout, pour se soutenir mutuellement.

Cet ouvrage a reçu le prix Emmanuel-Roblès

« Léger comme une chanson, sombre comme un requiem. » Christine Ferniot – Télérama

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266221535
Code sériel : 13055
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« (...) léger comme une chanson, sombre comme un requiem. »

Christine Ferniot - Télérama

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Laparenthesedeceline Posté le 27 Novembre 2019
    un magnifique texte, d'une douceur omniprésente tout au long de la lecture. L'écriture fine et sensible d'Hugo Boris m'a délicatement portée au cœur de l'histoire. Une femme voit inéluctablement poindre sa surdité. Un professeur de piano solitaire lui enseigne la musique. Le temps est compté, il presse avant que l'ouïe ne disparaisse à tout jamais. Elle veut faire le deuil de cette musique. Et pourtant, l'auteur nous conte cette rencontre improbable entre ces deux êtres très posément, doucement en dépit du facteur temps. J'y ai vu un contraste singulier et agréable. Ils se rencontrent chaque jeudi. Le reste du temps Fanny est sage-femme. Un métier difficile et merveilleux à la fois. Au fur et à mesure des leçons de piano, elle raconte, elle se livre. J'aimé cette belle histoire pudique mais non dénuée de sensualité.
  • LC15 Posté le 19 Mai 2019
    Hugo Boris est un écrivain français né à Paris en 1979. Il a reçu le prix Emmanuel-Roblès pour Le baiser dans la nuque (publié en 2005). Résumé du livre: Fanny, mariée et mère de deux enfants, est sage-femme à la maternité de Dournan. Aurélie vient accoucher dans cette maternité, accompagnée de Louis qui est professeur de piano. Fanny décide de prendre des cours avec lui avant qu'il ne soit trop tard puisque celle-ci deviendra bientôt sourde. Elle rejoint cet homme tous les jeudis. Le récit se partage entre la vie de Fanny à la maternité et les cours de piano qu'elle prend. En échange d'un cours, elle lui remet les bracelets que l'on attache au poignet des nourissons à leur naissance. Derrière chaque prénom se cache une histoire. Elle se rapproche de Louis et une complicité pudique s'installe entre eux. Peu de mots, juste la musique. Louis aide Fanny à affronter et surmonter la maladie. La relation d'amitié se terminera par un baiser dans la nuque. Critique: Le baiser dans la nuque est un roman surprenant montrant les secrets et les souffrances que chacun garde au fond de soi. Il est rempli d'émotions et suscite la tendresse. C'est un livre discret se divisant à... Hugo Boris est un écrivain français né à Paris en 1979. Il a reçu le prix Emmanuel-Roblès pour Le baiser dans la nuque (publié en 2005). Résumé du livre: Fanny, mariée et mère de deux enfants, est sage-femme à la maternité de Dournan. Aurélie vient accoucher dans cette maternité, accompagnée de Louis qui est professeur de piano. Fanny décide de prendre des cours avec lui avant qu'il ne soit trop tard puisque celle-ci deviendra bientôt sourde. Elle rejoint cet homme tous les jeudis. Le récit se partage entre la vie de Fanny à la maternité et les cours de piano qu'elle prend. En échange d'un cours, elle lui remet les bracelets que l'on attache au poignet des nourissons à leur naissance. Derrière chaque prénom se cache une histoire. Elle se rapproche de Louis et une complicité pudique s'installe entre eux. Peu de mots, juste la musique. Louis aide Fanny à affronter et surmonter la maladie. La relation d'amitié se terminera par un baiser dans la nuque. Critique: Le baiser dans la nuque est un roman surprenant montrant les secrets et les souffrances que chacun garde au fond de soi. Il est rempli d'émotions et suscite la tendresse. C'est un livre discret se divisant à travers les leçons de piano et les accouchements que Fanny pratique. Il raconte l’histoire d’une magnifique rencontre qui deviendra une histoire d’amour. Des chapitres portent les prénoms des bébés, des prénoms que Louis collectionne et écrit sur des partitions de musique. On en vient à croire que donner la vie et jouer une pièce au piano sont deux arts. La fin, très surprenante, est un hommage à l'amour pur. J'ai apprécié lire ce roman. J'ai aimé la manière dont Hugo Boris a écrit. Il manie le crayon en délicatesse, tel un chef d'orchestre. Il préfère laisser parler des notes de musiques entre Fanny et Louis plutôt que des mots. Malheureusement, je trouve que les descriptions sont trop détaillées et que le livre était difficile à comprendre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sallyrose Posté le 17 Octobre 2018
    Fanny, sourde en devenir, demande à Louis de lui donner des cours de piano avant qu’il ne soit trop tard. Se noue entre eux une relation sensuelle autour de la musique jusqu’à ce que les non-dits fassent exploser le duo. Le métier de Fanny, sage-femme, occupe également une grande place dans la narration et le lien qui se créé entre les deux personnages. De belles pages sur la beauté de la naissance. L’auteur a une plume très fluide qui s’harmonise très bien avec les partitions musicales. La relation virevolte autour des deux sujets centraux et le lecteur est pris dans le tourbillon des pensées des protagonistes. La fin, très surprenante, est un hommage à l’amour pur, celui que les enfants éprouvent pour leurs parents, inconditionnel, et que certains adultes chanceux retrouvent parfois. Musique, poésie, amour,naissance, des pages de bonheur que je vous conseille sans modération.
  • Shabanou Posté le 14 Juillet 2018
    Bonjour les lecteurs…. Voici le premier roman de l'auteur ( sorti en 2005 !!!) Fanny est sage-femme et rencontre Louis lors d'un accouchement. Fanny a une surdité qui se développe rapidement, Louis est professeur de Piano et un homme meurtri. Fanny veut devancer son handicap et faire le deuil de la musique avant qu'il ne soit trop tard. Louis va l'aider. Leçons après leçons , une complicité s'installe. La relation élève/professeur évolue en une relation d'amitié qui se terminera par un baiser dans la nuque. Voici un texte tout en sensibilité qui nous plonge à la fois dans le monde de l'accouchement (descriptions plus que réalistes ) et de la musique. Roman à la fois léger et sombre qui ne tombe jamais dans la mièvrerie. Voici une belle histoire, une belle rencontre entre deux être écorchés. Cerise sur le gâteau.. un joli " clap" de fin Auteur à découvrir
  • jeanlucbabelio Posté le 23 Juillet 2017
    Un court roman singulier, poétique et finalement triste.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.