Lisez! icon: Search engine
Le Bizarre incident du chien pendant la nuit
Odile Demange (traduit par)
Date de parution : 15/09/2005
Éditeurs :
Pocket

Le Bizarre incident du chien pendant la nuit

Odile Demange (traduit par)
Date de parution : 15/09/2005

Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ? Christopher Boone, « quinze ans, trois mois et deux jours », décide de mener l’enquête. Christopher aime...

Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ? Christopher Boone, « quinze ans, trois mois et deux jours », décide de mener l’enquête. Christopher aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité. Mais Christopher ne s’est...

Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ? Christopher Boone, « quinze ans, trois mois et deux jours », décide de mener l’enquête. Christopher aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité. Mais Christopher ne s’est jamais aventuré plus loin que le bout de la rue. Il ne supporte pas qu’on le touche, et trouve les autres êtres humains… déconcertants.
Quand son père lui demande d’arrêter ses investigations, Christopher refuse d’obéir. Au risque de bouleverser le délicat équilibre de l’univers qu’il s’est construit…

« Drôle et insolite. » Guillaume Chérel – Le Point

« Mark Haddon signe un joli et attachant roman sur la différence. » Tifenn Duchatelle – ELLE

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266148719
Code sériel : 12418
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266148719
Code sériel : 12418
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Drôle et insolite. » Guillaume Chérel – Le Point

« Mark Haddon signe un joli et attachant roman sur la différence. » Tifenn Duchatelle – ELLE

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • roseekl26 14/11/2022
    ~ C’est un livre très touchant qui permet de cerner les difficultés de certaines personnes par rapport au monde qui les entoure ou même à certains aspects de leur propre vie qu’ils ne voient même pas. ~ Avec les réflexions de Christopher, de nombreux questionnements scientifiques plus qu’intéressants sont soulevés. On en arrive à trouver des idées pleines de bon sens alors qu’on les considérerait comme absurdes en temps normal. ~ La quête de Christopher peut paraître plutôt banale pour la plupart des gens mais elle relève beaucoup de difficultés ici pour Christopher et il parvient à y faire face coûte que coûte. Il est facile de s’identifier un petit peu à chaque difficulté ou idée fixe du personnage principal sans pour autant que ce soit aussi puissant pour nous. ~ C’est un livre que je voulais lire depuis longtemps et je ne suis pas déçue de la manière dont il nous éclaire sur cette maladie mentale qu’est l’autisme.
  • carlottita91 05/09/2022
    Peut-être que je n'étais pas dans le bon état d'esprit, peut-être aussi que c'est un livre que j'aurais dû lire plus jeune...Mais le charme n'a pas opéré. J'ai trouvé le livre extremement bien construit, très intelligemment écrit...Mais je l'ai lu en diagonale. Notamment lorsque le narrateur tente de résoudre des problèmes de maths, ou se lance dans une description de ce qui l'entoure (épisode de la gare). Bien entendu que cela fait partie des réflexions d'une personne autiste et que cela permet de rendre le récit beaucoup plus immergeant et crédible....Maiiis, je n'ai pas accroché. Ok j'ai eu un petit coup de coeur pour le narrateur qui est très attachant dans cette naïveté que peuvent avoir des personnes déconnectées des normes sociales mais je me suis vraiment ennuyée.
  • Anmoon 25/08/2022
    Ecrit par le britannique Mark Haddon (je pense que c’est le premier livre d’un auteur britannique que je lis cette année), il m’a attirée par son titre original. Dans ce roman qui se lit aisément, au rythme de chapitres qui s’énumèrent d’une manière particulière que je vous laisse découvrir, nous assistons à l’enquête que mène Christopher, âgé de quinze ans, suite à la découverte du meurtre du chien de sa voisine, Madame Shears. Au fil des pages, nous lisons l’histoire qu’il a écrite pour nous, et qui nous narre cette enquête qui l’emmènera plus loin que prévu. Comme j’ai aimé rencontrer Christopher à travers ces pages ! Ce jeune homme qui joue avec les mathématiques avec autant de facilité, s’en servant pour se calmer et se concentrer lorsque le monde extérieur devient trop agressif à ses yeux, qui aime le rouge et déteste le jaune et le brun, qui adore Sherlock Holmes et nous explique combien c’est difficile pour lui de se retrouver dans un endroit inconnu, qui prend son rat Toby dans les bras mais ne supporte pas le contact d’un autre être humain… et qui nous explique au fil des pages comment il gère son quotidien, pour ne pas effrayer... Ecrit par le britannique Mark Haddon (je pense que c’est le premier livre d’un auteur britannique que je lis cette année), il m’a attirée par son titre original. Dans ce roman qui se lit aisément, au rythme de chapitres qui s’énumèrent d’une manière particulière que je vous laisse découvrir, nous assistons à l’enquête que mène Christopher, âgé de quinze ans, suite à la découverte du meurtre du chien de sa voisine, Madame Shears. Au fil des pages, nous lisons l’histoire qu’il a écrite pour nous, et qui nous narre cette enquête qui l’emmènera plus loin que prévu. Comme j’ai aimé rencontrer Christopher à travers ces pages ! Ce jeune homme qui joue avec les mathématiques avec autant de facilité, s’en servant pour se calmer et se concentrer lorsque le monde extérieur devient trop agressif à ses yeux, qui aime le rouge et déteste le jaune et le brun, qui adore Sherlock Holmes et nous explique combien c’est difficile pour lui de se retrouver dans un endroit inconnu, qui prend son rat Toby dans les bras mais ne supporte pas le contact d’un autre être humain… et qui nous explique au fil des pages comment il gère son quotidien, pour ne pas effrayer les autres tout en se protégeant lui. Mark Haddon a écrit ici un livre tout en sensibilité, en y mêlant humour, tristesse, et énormément d’humanité. Les parents de Christopher, qui ont un grand rôle dans l’histoire, sont présentés avec leurs forces et leurs faiblesses, et la difficulté de vivre au quotidien avec un enfant autiste est vraiment bien rendue, par exemple. La force du livre, pour moi, est dans cette écriture qui traduit de manière distanciée les pensées et ressentis de Christopher. Nous avons vraiment l’impression qu’il est en face de nous et qu’il nous parle, dans le but de nous partager ce qu’il a vécu, et ce qui le passionne, également. Et ce qu’il nous dit, de sa manière bien à lui, c’est que ce n’est pas facile pour lui de vivre au milieu des autres ; c’est aussi que mentir à ses enfants n’est pas toujours quelque chose qui les préserve, mais peut aussi être destructeur, et que réfléchir et analyser avant de faire des choses peut aider. On a vraiment le sentiment de lire un roman écrit par un adolescent autiste, et en cela, Mark Haddon a tout mon respect ! Si la thématique de l’autisme vous intéresse, je vous invite également, si vous ne le connaissez pas encore, à lire les livres de Josef Schovanec, à écouter une de ses chroniques (sur France Inter ou sur la Première) ou à assister à une de ses conférences. Autiste lui-même, il passe une bonne partie de son temps à faire de la sensibilisation afin de faciliter l’intégration des personnes avec autisme dans la société. C’est une personne dont j’apprécie énormément l’intelligence et l’humour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • adda33 10/08/2022
    Christopher est un jeune garçon différent des autres. Sans dire le mot autisme ou handicapé, l'auteur nous amène dans le monde de ce garçon et nous fait comprendre les perceptions différentes qu'il ressent. J'ai trouvé le ton très juste et les situations bien décrites. Le désarroi des parents est particulièrement bien montré, comment réagir et tenir le coup au quotidien. C'est un livre plein d'humanité et drôle, où le jeune garçon est plein de ressources pour résoudre l'énigme du meurtre du chien de la voisine et dépasser ses limites.
  • justfree 18/07/2022
    Une enquête pour meurtre pas comme les autres. Déjà, Wellington, la victime, n’est pas un humain, c’est un chien. Mais pas n’importe quel chien. C’est le chien de la voisine de Christopher, notre enquêteur, qui lui non plus, n’est pas un détective comme les autres. Christopher est autiste, il est très doué pour les maths, et il a un incroyable sens de l’humour (souvent sans le faire exprès, mais bon, est-ce que ça compte vraiment ?). Le style d’écriture de roman, conçu pour évoquer la méthode de pensé d’un jeune homme autiste est déstabilisant mais sert à merveille l’intrigue. Le ton détaché, drôle, parfois naïf, toujours factuel, permet d’aborder des problématiques difficiles comme la différence et son impact sur les familles, l’exclusion de la société, le deuil. Un roman court, drôle mais sérieux (ou sérieux mais drôle, je ne sais pas…), plein de schémas explicatifs (très utiles pour se mettre dans la peau de notre narrateur), et où l’on suit Christopher dans ses efforts pour résoudre un mystère qui s’avère en cacher un autre …
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.