Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266283472
Code sériel : 17210
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Le Bois des ombres

Jean BERTRAND (Traducteur)
Date de parution : 04/10/2018
À la mort de sa grand-mère, Anne Südhausen trouve, cachés sous le lit, une dizaine de cahiers d'écolier à la couverture noire. Un journal intime que son aïeule a rédigé en 1943, lors de son séjour au Bois des Ombres. En lisant ces carnets, Anne découvre un pan de sa... À la mort de sa grand-mère, Anne Südhausen trouve, cachés sous le lit, une dizaine de cahiers d'écolier à la couverture noire. Un journal intime que son aïeule a rédigé en 1943, lors de son séjour au Bois des Ombres. En lisant ces carnets, Anne découvre un pan de sa vie dont elle ignorait tout. Quelle était cette mystérieuse clinique autrichienne dans laquelle sa grand-mère a vécu pendant la Seconde Guerre mondiale ? Quelles expériences psychiatriques, menées par les nazis, abritait-elle ? Alors qu'elle n'a qu'une hâte, avancer chaque jour un peu plus dans la lecture de ce journal, Anne se rend compte que deux des carnets ont disparu et qu’elle-même pourrait bien être en danger…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266283472
Code sériel : 17210
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman passionnant et inoubliable qui nous plonge au cœur de l’époque nazie. » Bücher Magazin
« Il ne suffit que de quelques pages pour se sentir happé par ce livre qu’il est impossible de lâcher ! » Weltbild
« L’auteur raconte une histoire captivante, sur un sujet rarement traité, qui marque encore notre époque de son empreinte. » Literaturschock
"Très beau roman, captivant dans lequel passé et présent se répondent pour mieux éclaircir certaines zones d'ombre du passé."
Librairie Ravy

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • loeilnoir Posté le 20 Août 2020
    Anne Südhausen est journaliste pour un magazine féminin à Hambourg. A la mort de sa grand-mère avec qui elle a depuis longtemps perdu le contact, elle se rend à Innsbruck pour organiser l’enterrement. En fouillant la maison de la défunte, Anne découvre une boite qui lui est destinée : à l’intérieur, une vieille chapka portant les initiales « C.A », ainsi qu’un pendentif représentant un caducée, symbole de l’ordre médical. Pas un mot pour expliquer ce leg étrange, mais Anne trouve bientôt une collection de cahiers intimes rédigés par sa grand-mère en 1943, lors d’un séjour dans une clinique autrichienne appelée Le bois des Ombres… Anne se plonge dans cette lecture intrigante, mais se rend vite compte que les deux derniers cahiers ont disparus…Qui a pu dérober ces journaux intimes ? Dans quel intérêt ? Charlotte, la grand-mère était entourée de personnes en apparence dociles, comme son amie Marie Pramstaller, ou sa voisine si serviable, mais un peu trop curieuse… Qui est le mystérieux neurologue Siegfried Rattler dont Anne a fait la connaissance à bord de l’avion la menant à Innsbruck ? Que se passait-il durant la seconde guerre mondiale dans cette mystérieuse clinique perdue au milieu des forêts autrichiennes... Anne Südhausen est journaliste pour un magazine féminin à Hambourg. A la mort de sa grand-mère avec qui elle a depuis longtemps perdu le contact, elle se rend à Innsbruck pour organiser l’enterrement. En fouillant la maison de la défunte, Anne découvre une boite qui lui est destinée : à l’intérieur, une vieille chapka portant les initiales « C.A », ainsi qu’un pendentif représentant un caducée, symbole de l’ordre médical. Pas un mot pour expliquer ce leg étrange, mais Anne trouve bientôt une collection de cahiers intimes rédigés par sa grand-mère en 1943, lors d’un séjour dans une clinique autrichienne appelée Le bois des Ombres… Anne se plonge dans cette lecture intrigante, mais se rend vite compte que les deux derniers cahiers ont disparus…Qui a pu dérober ces journaux intimes ? Dans quel intérêt ? Charlotte, la grand-mère était entourée de personnes en apparence dociles, comme son amie Marie Pramstaller, ou sa voisine si serviable, mais un peu trop curieuse… Qui est le mystérieux neurologue Siegfried Rattler dont Anne a fait la connaissance à bord de l’avion la menant à Innsbruck ? Que se passait-il durant la seconde guerre mondiale dans cette mystérieuse clinique perdue au milieu des forêts autrichiennes ? Autant de questions auxquelles nous avons hâte de pouvoir répondre en tournant les pages de ce roman. Je m’attendais à beaucoup de noirceur en ouvrant ce livre, la quatrième de couverture évoquait en effet des « expériences psychiatriques menées par des nazis« … Mais j’ai trouvé quelque chose de bien différent et je n’ai pas été déçue de cette lecture : l’auteure excelle dans l’art de raconter avec douceur et brio un sombre pan de notre histoire. Deux femmes, deux époques distinctes, qui vont finalement se retrouver par l’intermédiaire des écrits intimes de l’une : un héritage émouvant grâce auquel Anne apprendra à connaître cette grand-mère si particulière, ayant vécu dans l’ombre d’un frère jumeau trop tôt décédé au combat, avant d’être appelée à jouer elle-même un rôle au sein d’une mission de résistance face à l’armée allemande. Une lecture cosy, reposante, avec parfois quelques longueurs et répétitions évitables mais vers la fin, j’ai eu une envie irrésistible de comprendre et les pages se sont succédé à une vitesse folle. J’ai trouvé la fin émouvante et juste: l’auteure, avec le recul sur cette période éprouvante, dévoile un dénouement emprunt de sagesse et d’humanité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • shirley230173 Posté le 2 Mars 2020
    Alors là pour moi, c'est un coup de coeur... Rien à faire je suis fan de ce style. Chapitre court, alternance des personnages et des époques. On se retrouve plongés avec la jeune Charlotte 20 ans en pleine période nazie et à sa petite fille Anne 70 ans plus tard en Allemagne. Le décès de la 1ère va amener la seconde à revenir en Autriche et à découvrir le passé de Charlotte grâce à ces journaux intimes. Des découvertes insoupçonnées pour cette petite fille qui avait totalement perdu contact avec sa grand-mère lors de circonstances difficiles, décès de sa maman. J'ai adoré me balader dans la forêt à l'époque du Bois des Ombres, en me glissant dans les pantalons bruns de Charlotte ou plutôt de Robert, son frère jumeau, tout autant que de nos jours dans les montagnes autour d'Innsbruck avec Ann. J'ai aussi aimé le côté historique, les savants au service du Fuhrer et puis les fuites vers des horizons lointains et la vie qui doit continuer pour les héritiers de ces monstres, cà donne envie d'en savoir plus ;-) Mais cela montre aussi le courage de certains dans des temps de guerre qui n'hésitent pas à risquer leur... Alors là pour moi, c'est un coup de coeur... Rien à faire je suis fan de ce style. Chapitre court, alternance des personnages et des époques. On se retrouve plongés avec la jeune Charlotte 20 ans en pleine période nazie et à sa petite fille Anne 70 ans plus tard en Allemagne. Le décès de la 1ère va amener la seconde à revenir en Autriche et à découvrir le passé de Charlotte grâce à ces journaux intimes. Des découvertes insoupçonnées pour cette petite fille qui avait totalement perdu contact avec sa grand-mère lors de circonstances difficiles, décès de sa maman. J'ai adoré me balader dans la forêt à l'époque du Bois des Ombres, en me glissant dans les pantalons bruns de Charlotte ou plutôt de Robert, son frère jumeau, tout autant que de nos jours dans les montagnes autour d'Innsbruck avec Ann. J'ai aussi aimé le côté historique, les savants au service du Fuhrer et puis les fuites vers des horizons lointains et la vie qui doit continuer pour les héritiers de ces monstres, cà donne envie d'en savoir plus ;-) Mais cela montre aussi le courage de certains dans des temps de guerre qui n'hésitent pas à risquer leur vie pour en sauver d'autres. Coup de coeur garanti ;-)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zephyrine Posté le 12 Mai 2019
    J'ai été séduite par cette histoire qui alterne présent et passé en s'appuyant sur un fond historique. Les deux personnages principaux sont très attachants et l'on est très vite captivé par leurs destins.
  • Sandra_C Posté le 26 Mars 2019
    Je suis totalement sous le charme de cette lecture qui alterne les personnes et les époques . Une grande première pour mois dans les récits historique datant de la 1ére guerre mondiale. J'avais justement beaucoup d'appréhension à cause de cela mais ce n'était pas du tout justifié. Je recommande vivement cette histoire captivante.
  • morgan04 Posté le 10 Juillet 2018
    À la mort de sa grand-mère, Anne Südhausen hérite d'un mystérieux médaillon en argent et découvre, cachés sous le lit, une dizaine de cahiers d'écolier à la couverture noire. Un journal intime que sa grand-mère Charlotte a rédigé en 1943, lors de son séjour au Bois des Ombres. Nous partons alors dans la découverte d'un pan de l'histoire de la psychiatrie sous le 3eme Riech.... oui, les hôpitaux psychiatriques de l'époque ont servi de "régulation" de la population allemande désignée comme on apte et non représentative de la race arienne. Mais aussi il y a eu une "résistance au pouvoir d'Hitler et du nazisme" d'une partie des allemands. (déjà évoqué dans "jour sans retour" de Kressman Taylor). Un secret familial aussi qui permet à Anne de comprendre les pourquoi, les comment, les parce que de la vie de sa grand mère. un livre très agréable à lire. une belle lecture d'été.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.