En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le bouddha de banlieue

        10/18
        EAN : 9782264018199
        Code sériel : 2365
        Façonnage normé : POCHE
        Format : 177 x 108 mm
        Le bouddha de banlieue

        Date de parution : 23/04/1993

         

        Londres, fin des années 70. Karim, dix-sept ans, tiraillé par sa double origine, court après les ennuis, le sexe et la gloire. Entre un père indien et sa british de mère, la communauté paki en mal d'intégration et une famille en mal de repères, il peine à se trouver. Jusqu'au...

         

        Londres, fin des années 70. Karim, dix-sept ans, tiraillé par sa double origine, court après les ennuis, le sexe et la gloire. Entre un père indien et sa british de mère, la communauté paki en mal d'intégration et une famille en mal de repères, il peine à se trouver. Jusqu'au jour où Pa se recycle en gourou New Age, jetant son fils dans la cohue de la vie, le show business et les expériences en tout genre... 

        Roman d'éducation up tempo, album de famille loufdingue et chronique sauvage de l'Angleterre métissée : un livre échevelé, irrévérencieux et drôle. Salué par Salman Rushdie. 

         

         

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264018199
        Code sériel : 2365
        Façonnage normé : POCHE
        Format : 177 x 108 mm
        10/18
        8.10 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Nymphea Posté le 10 Mars 2018
          Lu en VO. Un roman qui se lit très bien, intéressant et riche en références musicales, philosophiques... De l'humour, de l'amour et une bonne dose de sarcasmes bienvenus. Les personnages sont bien travaillés, atypiques ; j'ai bien aimé celui de Karim, qui se cherche, déjoue les conventions, évolue et se transforme. Une belle satire de la société britannique, de ses clichés mais aussi des clichés raciaux (pour ne pas dire racistes), ethniques que chacun de nous a. Une lecture qui fait du bien, donc.
        • Maphil Posté le 17 Janvier 2018
          De père pakistanais et de mère anglaise, Hanif Kureishi est né et vit en Grande-Bretagne. Son métissage a fatalement fait de lui, depuis l'enfance, la cible privilégiée de tous les racismes. C'est de cette solitude persécutée qu'il rend compte ici, avec un humour et une clairvoyance qui font tout le sel de son roman. Ainsi, lorsqu'il montre le retour instinctif à une tradition musulmane chez son père et son oncle, deux exilés "intégrés" qui pour rien au monde ne retourneraient en Inde. Racisme omniprésent, dont les mécanismes se dissimulent dans les ténèbres du mental. L'auteur réussit à décanter sa colère pour composer ce très attachant roman d'apprentissage.
        • SaraGaga Posté le 11 Janvier 2017
          Karim a dix-sept ans, il ne sait pas ce qu’il attend et encore moins ce qui l’attend dans ce livre fou! Mais il n’a pas le temps d’y penser ! Ce sont les années 70, il vit dans la banlieue londonienne et cherche sa place dans l’univers… Préparez-vous à tourbillonner dans une série d’excellents portraits : ceux d’une ville, d’une époque et d’un jeune métisse impatient de grandir, mais aussi d’une quantité folle d’autres personnages ! Ce roman aux mille et uns rebondissements porte un regard sensible, drôle, insolent et émouvant sur le métissage, l’immigration, le passage à l’âge adulte, la famille, bref, sur l’identité. Une lecture enthousiasmante pour l’été !
        • cafeaulait Posté le 10 Décembre 2016
          Un livre culte sur Londres des années 70-80 et sur le mouvement de la contre-culture qui a gagné la jeunesse dans plusieurs pays. Un mouvement qui a transformé notre mode de pensée. On assiste à l'effondrement des valeurs et aux nouvelles idées émergentes. C'est comme si on y était et c'est ce qui m'a charmé. Les personnages sont colorés, excentriques, très imagés. Ils y sont tous: hippies, rockeurs, punks, artistes en tous genres, mystiques, ésotériques, tous les marginaux réunis. La musique est tout aussi présente: Pink Floyd, King Crimson... Une grande fresque qui a influencé toute une époque qui est la mienne. Après la belle époque des années 20, c'est la belle époque des années 70. Nostalgie!
        • stcyr04 Posté le 25 Avril 2016
          "Je m'appelle Karim Amir et je suis anglais de souche, enfin presque." Avec cet incipit, on souri et on se dit qu'on va s'en payer une bonne tranche. Londres vit les heures enthousiasmantes du rock progressif et psychédélique; les cheveux sont longs, les sexes mal définis, et les tenues chamarrées au possible. Le papa de Karim, fonctionnaire aux appointements modestes, musulman renégat, se fait passer pour un Bouddhiste, mieux, pour un maître ès yoga, afin d'épater les bobos avides de sagesse orientale prostrés en méditation, et pouvoir en toute quiétude travailler sa maîtrise du Kamasutra avec la maîtresse de maison. Notre héros et narrateur joue quant à lui au grenier, dans les volutes capiteuses d'herbe, à touche pipi avec Charlie, le fils de maison, adonis et icône absolue de notre héros. Bref, Karim vit les heures fiévreuses et exaltantes de la découverte de soi et de tous les possibles. C'est avec l'humour, l'irrévérence, l'insolence et l'humanité de son regard aigu et décalé que Kureishi nous convie à suivre sa virée passionnante à travers la grande mégalopole londonienne. Anwar "l'oncle" épicier au idées rétrogrades; Jamila sa fille, la pasionaria anarchiste, immolée sur l’autel du mariage arrangé, contrainte d'épouser un infirme... "Je m'appelle Karim Amir et je suis anglais de souche, enfin presque." Avec cet incipit, on souri et on se dit qu'on va s'en payer une bonne tranche. Londres vit les heures enthousiasmantes du rock progressif et psychédélique; les cheveux sont longs, les sexes mal définis, et les tenues chamarrées au possible. Le papa de Karim, fonctionnaire aux appointements modestes, musulman renégat, se fait passer pour un Bouddhiste, mieux, pour un maître ès yoga, afin d'épater les bobos avides de sagesse orientale prostrés en méditation, et pouvoir en toute quiétude travailler sa maîtrise du Kamasutra avec la maîtresse de maison. Notre héros et narrateur joue quant à lui au grenier, dans les volutes capiteuses d'herbe, à touche pipi avec Charlie, le fils de maison, adonis et icône absolue de notre héros. Bref, Karim vit les heures fiévreuses et exaltantes de la découverte de soi et de tous les possibles. C'est avec l'humour, l'irrévérence, l'insolence et l'humanité de son regard aigu et décalé que Kureishi nous convie à suivre sa virée passionnante à travers la grande mégalopole londonienne. Anwar "l'oncle" épicier au idées rétrogrades; Jamila sa fille, la pasionaria anarchiste, immolée sur l’autel du mariage arrangé, contrainte d'épouser un infirme branleur et bedonnant, Changez, alias "le tueur au Godemiché"; "Gin et Tonic" oncle et tante snobs, alcooliques et coincés; Charlie, parangon de l'opportunisme ... La galerie des personnages décris, variée et attachante, permet la satyre réjouissante des ridicules et turpitudes de la société londonienne à travers ses communautés, ses classes sociales, ses aspirations. Ajoutez-y les références nombreuses à la culture pop et alternative, au climat contestataire et revendicatif des années 60 et 70, vous obtenez un livre drôle, mémorable, et proprement jubilatoire. London Calling!
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com