Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266305907
Code sériel : 17813
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Le Bruit des pages

Date de parution : 18/06/2020
Eva vient de s’installer au-dessus de l’ancienne librairie de la Butte-aux-Cailles léguée par son vieil ami Ernest. Entre ces murs chargés de livres et de souvenirs, entre anarchie littéraire et poussière, elle retrouve ce tableau qui, selon le testament d’Ernest, ne doit jamais quitter la librairie. Le portrait d’une jeune... Eva vient de s’installer au-dessus de l’ancienne librairie de la Butte-aux-Cailles léguée par son vieil ami Ernest. Entre ces murs chargés de livres et de souvenirs, entre anarchie littéraire et poussière, elle retrouve ce tableau qui, selon le testament d’Ernest, ne doit jamais quitter la librairie. Le portrait d’une jeune femme, daté de 1916, le nom d’une ville du Caucase comme seule indication. Tout pour intriguer Eva, étudiante en lettres passionnée de romans et de culture slaves. Alors elle imagine l’histoire de la femme du tableau qui, étrangement, semble petit à petit s’immiscer dans la réalité…

« Elle nous promène entre le passé et le présent et fait battre notre cœur plus fort avec cette histoire d’amour et de passion. » Maxi

« Un ouvrage qui emporte ses lecteurs dès les premières pages pour un voyage entre le Paris actuel et la Russie d’hier et d’aujourd'hui. » Le Courrier Picard
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266305907
Code sériel : 17813
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un ouvrage qui emporte ses lecteurs dès les premières pages pour un voyage entre le Paris actuel et la Russie d'hier et d'aujourd'hui. Un premier roman qui se savoure d'une traite. »
Le Courrier Picard

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lalibrairevoyageuse Posté le 8 Août 2020
    J'ai été très surprise par ce livre, j'avoue que la couverture ne me parlait pas du tout et j'ai eu un peu de mal à me mettre dedans. L'histoire m'a finalement emportée. On vous plonge dans la Russie du début du 20e, on découvre la culture, la littérature et les modes de vie de l'époque. C'est aussi une belle histoire d'amour. Je vous le recommande!!
  • atouchofbluemarine Posté le 24 Mai 2020
    Si je n’ai que moyennement apprécié le voyage dans lequel nous embarque ce récit, la destination, elle, était des plus romantiques. C’est un fait. Je comprends aisément comment ce livre a réussi à séduire le jury du Prix du Livre Romantique pour terminer lauréat de l’édition 2019. La poésie est présente au sein de chaque ligne et la qualité littéraire de l’ouvrage est remarquable. L’auteur a sans l’ombre d’un doute effectué de nombreuses recherches pour pouvoir écrire cette œuvre. Et quelle passion pour la Russie dans sa globalité ainsi que pour sa culture tant littéraire que musicale et artistique ! C’est remarquable. Ce livre peut donc sans hésitation être qualifié de « romantique ». Réaliste par contre… un peu moins. Mais c’est aussi cela qui fait son charme (du moins pour certains). Personnellement, ce n’est pas tant le côté « étrange » qui m’a dérangé mais bien le nombre de références et le niveau intellectuel et poétique du récit. La Russie n’a jamais fait partie de mes passions et même si j’ai apprécié découvrir ce côté-là du monde ainsi que sa culture, je crains n’être un peu passée à côté de la passion que l’auteur essaye de nous transmettre. Je me suis même... Si je n’ai que moyennement apprécié le voyage dans lequel nous embarque ce récit, la destination, elle, était des plus romantiques. C’est un fait. Je comprends aisément comment ce livre a réussi à séduire le jury du Prix du Livre Romantique pour terminer lauréat de l’édition 2019. La poésie est présente au sein de chaque ligne et la qualité littéraire de l’ouvrage est remarquable. L’auteur a sans l’ombre d’un doute effectué de nombreuses recherches pour pouvoir écrire cette œuvre. Et quelle passion pour la Russie dans sa globalité ainsi que pour sa culture tant littéraire que musicale et artistique ! C’est remarquable. Ce livre peut donc sans hésitation être qualifié de « romantique ». Réaliste par contre… un peu moins. Mais c’est aussi cela qui fait son charme (du moins pour certains). Personnellement, ce n’est pas tant le côté « étrange » qui m’a dérangé mais bien le nombre de références et le niveau intellectuel et poétique du récit. La Russie n’a jamais fait partie de mes passions et même si j’ai apprécié découvrir ce côté-là du monde ainsi que sa culture, je crains n’être un peu passée à côté de la passion que l’auteur essaye de nous transmettre. Je me suis même demandée si j’étais assez cultivée (ou passionnée) pour oser apprécier ce livre à sa juste valeur. Les références sont nombreuses, le contexte est romantique mais très ciblé, les personnages peuvent être vus comme hautains ou condescendants, comme s’ils appartenaient à un autre monde, un monde supérieur… Je ne pense pas que c’était le but de l’auteur mais cela ne m’a pas empêchée d’avoir cette impression de ne pas me sentir à ma place. L’identification à ces personnages qui valorisent la musique, la philosophie, les belles paroles et l’art avec un grand A, fut en tout cas très difficile. Poésie, peinture, opéra… le tout dans un décor russe du début du XXème siècle. Clairement, nous ne sommes pas dans du feel-good mais bien un cran au-dessus niveau littérature. J’ai beaucoup apprécié le début de l’histoire ainsi que sa conclusion, mais la partie centrale du roman m’a un peu perdue. Je suis donc assez mitigée sur ce roman. D’un côté, je l’ai trouvé très abouti et exceptionnellement bien écrit, surtout pour une si jeune auteure ; mais d’un autre côté, je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire complètement ni à apprécier à sa juste valeur les références et la poésie du texte. Je ne le recommanderais pas à tout un chacun mais bien à ceux qui aiment particulièrement la culture Russe et la poésie ainsi que les classiques style « Les Haut de Hurlevents ». Une belle histoire, mais pas pour tous les publics.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nathalit22 Posté le 15 Janvier 2020
    Deux histoires, deux époques différentes , Un amour interdit, un amour impossible, Des battements de cœur. . Une lecture musicale et poétique. Une histoire mystérieuse. Ou fiction et réalité se confondent. . Indépendance, sagesse, sensibilité, force, révolte intérieure. . J’ai passé un bon moment , parfois long en références , parfois un peu trop « russe »! Il m’a manqué un peu de romantisme. .
  • Alapagedeslivres Posté le 3 Décembre 2019
    La couverture de ce livre n’est pas seulement belle. Elle invite à la lecture. Cette première page du livre a beaucoup d’atouts pour me plaire : le titre en référence aux livres, cette jeune femme virevoltante dans ce temps indéfinissable, entre présent et début XXème, la légèreté, la délicatesse et une promesse que l’auteure a su tenir : des moments de lecture intenses. Deux héroïnes se partagent cette œuvre : une jeune femme à la marge d’une société où elle ne semble pas s’intégrer parfaitement. Rêveuse, en quête d’idéaux, romancière, aventurière d’un passé russe révolutionnaire, c’est Eva… Mais aussi, Apollinariva, son alter égo du passé, à son image, passionnée, idéaliste aussi, en quête d’un amour impossible. La magie de ce roman réside dans le choc des rencontres, impalpables, irréalistes. Seules les écritures peuvent créer ce monde fictionnel qui fonctionne parfaitement entre les mains de Livia MEINZOLT. Les références littéraires sont nombreuses et pertinentes. Comme dans La Bibliothécaire de GUDULE (œuvre de littérature pour les plus jeunes), on savoure les entrées dans d’autres pensées et d’autres romans avec un plaisir immense. Le bruit des pages est très agréable à découvrir mais ce qui est fantastique (le mot est assez pertinent dans ce contexte),... La couverture de ce livre n’est pas seulement belle. Elle invite à la lecture. Cette première page du livre a beaucoup d’atouts pour me plaire : le titre en référence aux livres, cette jeune femme virevoltante dans ce temps indéfinissable, entre présent et début XXème, la légèreté, la délicatesse et une promesse que l’auteure a su tenir : des moments de lecture intenses. Deux héroïnes se partagent cette œuvre : une jeune femme à la marge d’une société où elle ne semble pas s’intégrer parfaitement. Rêveuse, en quête d’idéaux, romancière, aventurière d’un passé russe révolutionnaire, c’est Eva… Mais aussi, Apollinariva, son alter égo du passé, à son image, passionnée, idéaliste aussi, en quête d’un amour impossible. La magie de ce roman réside dans le choc des rencontres, impalpables, irréalistes. Seules les écritures peuvent créer ce monde fictionnel qui fonctionne parfaitement entre les mains de Livia MEINZOLT. Les références littéraires sont nombreuses et pertinentes. Comme dans La Bibliothécaire de GUDULE (œuvre de littérature pour les plus jeunes), on savoure les entrées dans d’autres pensées et d’autres romans avec un plaisir immense. Le bruit des pages est très agréable à découvrir mais ce qui est fantastique (le mot est assez pertinent dans ce contexte), c’est cette ouverture vers d’autres… d’autres auteurs, d’autres siècles, d’autres mondes et d’autres pensées. L’histoire d’amour est touchante, unique, magique, tragique. Le contexte est un petit bijou d’anecdotes et de faits. Les descriptions ne manquent ni de détails, ni d’intérêt. J’ai savouré cette histoire pour le fond et pour la forme, pour l’intrigue, la passion, les idées… Bref ! Je n’ai pas boudé mon plaisir. Je reviendrai vers cette auteure, incontestablement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lesrevesdemymy Posté le 6 Octobre 2019
    Comment vous parler d'un roman comme celui ci ? Il est si beau ! C'est un roman qui se savoure et se déguste. Il faut prendre le temps de le lire pour s'immerger. Il est plein de poésie, de charme. Les personnages sont passionnants et passionnés. Ils sont touchant et volontaire ! C'est un véritable voyage à travers les époques que nous offre l'autrice mais aussi à travers l'art littéraire et la peinture. Ce livre est merveilleusement bien écrit ! J'avais l'impression "d'y être". Il y a tant d'amour qui se dégage de ces pages. Ce roman amène tant de réflexion. J'ai rarement lu un livre comme celui ci. Foncez!!!
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.