En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Cercle - COLLECTOR

        Pocket
        EAN : 9782266281218
        Code sériel : 15696
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 800
        Format : 108 x 177 mm
        Le Cercle - COLLECTOR

        Date de parution : 02/11/2017

        Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest ?
        Une prof assassinée, un éleveur dévoré par ses propres chiens… et un mail énigmatique, peut-être signé par le plus retors des serial killers.
        Confronté dans son enquête à un univers terrifiant de perversité, le commandant Servaz va faire l’apprentissage de...

        Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest ?
        Une prof assassinée, un éleveur dévoré par ses propres chiens… et un mail énigmatique, peut-être signé par le plus retors des serial killers.
        Confronté dans son enquête à un univers terrifiant de perversité, le commandant Servaz va faire l’apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

        « Bernard Minier persiste et signe. Après l'éclatant succès de son premier roman, Glacé, le voilà qui confirme son talent avec Le Cercle. » Le Figaro Littéraire

        « L'auteur mène son suspense de main de maître et on ralentit sa lecture pour que le livre ne se termine pas. » Version Femina

        Prix 2013 des Bibliothèques et des Médiathèques du Grand Cognac

         

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266281218
        Code sériel : 15696
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 800
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        9.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Eve-Yeshe Posté le 5 Septembre 2018
          J’ai été tellement emballée par « Nuit » cet été, que j’ai eu envie de tout connaître des enquêtes de Martin Servaz. J’ai beaucoup le premier tome « Glacé » qui m’a accompagnée dans le voyage avec l’abbé Mouret et j’ai enchaîné avec ce deuxième opus… On retrouve le meurtre, particulièrement atroce, d’une enseignante, ligotée noyée dans sa baignoire, dans une maison huppée, où toutes les fenêtres sont ouvertes, allumées alors que résonne la musique de Mahler puissance maximale, et un étudiant hébété, assis au bord de la piscine. Cela rappelle quelque chose évidemment… L’auteur va nous entraîner sur des pistes variées, nombreuses, avec en toile de fond le fantôme de Julian Hirtmann (on se doutait bien qu’il n’était pas mort sous l’avalanche). On va croiser ainsi, un jeune député, avenir de la droite, qui ne semble pas très clair, dont la femme est atteinte d’un cancer, des voyous aux méthodes musclées, et beaucoup d’autres suspects possibles. Et en toile de fond, la coupe du monde de football en Afrique du Sud (vous vous souvenez des vuvuzelas, des joueurs de l’équipe de France qui refusaient de descendre du bus pour s’entraîner, et faisaient grève, logés dans un palace qui a coûté des millions... J’ai été tellement emballée par « Nuit » cet été, que j’ai eu envie de tout connaître des enquêtes de Martin Servaz. J’ai beaucoup le premier tome « Glacé » qui m’a accompagnée dans le voyage avec l’abbé Mouret et j’ai enchaîné avec ce deuxième opus… On retrouve le meurtre, particulièrement atroce, d’une enseignante, ligotée noyée dans sa baignoire, dans une maison huppée, où toutes les fenêtres sont ouvertes, allumées alors que résonne la musique de Mahler puissance maximale, et un étudiant hébété, assis au bord de la piscine. Cela rappelle quelque chose évidemment… L’auteur va nous entraîner sur des pistes variées, nombreuses, avec en toile de fond le fantôme de Julian Hirtmann (on se doutait bien qu’il n’était pas mort sous l’avalanche). On va croiser ainsi, un jeune député, avenir de la droite, qui ne semble pas très clair, dont la femme est atteinte d’un cancer, des voyous aux méthodes musclées, et beaucoup d’autres suspects possibles. Et en toile de fond, la coupe du monde de football en Afrique du Sud (vous vous souvenez des vuvuzelas, des joueurs de l’équipe de France qui refusaient de descendre du bus pour s’entraîner, et faisaient grève, logés dans un palace qui a coûté des millions ! « Du pain et des jeux », rien de très nouveau. Au moins, les gladiateurs mettaient-ils leur vie en jeu, ça avait tout de même une autre allure que ces gamins en short courant après un ballon. Le stade n’est que la version extra-large de la cour de récré. P 61 Et bien, pas déçue, je suis décidément sous le charme de Bernard Minier. L’intrigue m’a beaucoup plu, avec ces étudiants de classes prépas aux personnalités un peu particulières. La vie de ces étudiants est rythmée par la littérature, la philosophie, les dissertations, sous l’égide de professeurs souvent imbus d’eux-mêmes et manipulateurs. En parallèle, l’auteur nous livre une description des politiciens sans concession, avec les petites magouilles, les arrangements personnels, les honoraires de député et toutes leurs dérives, avec les salaires des collaborateurs, fictifs ou non, dont les Media ont brusquement découvert l’existence pendant la dernière campagne présidentielle ! non, sans blague ? « La plupart de mes confrères ne croient absolument pas que les maux de la société puissent être résolus par une quelconque législation, ils ne croient pas davantage que le progrès social fasse partie de leurs attributions. Ils croient à la religion des privilèges, au crédo du cumul et au dogme de la gratuité – pour eux-mêmes bien entendu. » P 291 J’ai beaucoup aimé également toute la réflexion de l’auteur sur la société actuelle, la délinquance qui gangrène les villes, les banlieues, la délinquance en col blanc, les conditions de travail des policiers, le narcissisme et la perversion qui deviennent monnaie courante… Bref, j’ai beaucoup aimé ce deuxième tome, que j’ai lu pratiquement en apnée, donc je vais continuer…
          Lire la suite
          En lire moins
        • Sevlipp Posté le 4 Septembre 2018
          Le « cercle » suit « Glacé » premier polar de Bernard Minier. Franchement, je n’ai pas été déçue et je l’ai même préféré au premier. J’ai eu plaisir à retrouver les personnages du commandant Servaz, sa fille à ses acolytes. Le rythme de l’enquête est soutenu et est au service d’une vraie intrigue. Par contre sans dévoiler la fin, il faudra que l’auteur soit vigileant car s’il reste sur le même ressort, il y aura moins de suspense pour le prochain roman...
        • myosotis93 Posté le 31 Août 2018
          Le meurtre d'une enseignante à Marsac, ville étudiante du sud-ouest avec une étrange mise en scène fait resurgir le spectre du tueur en série Julian Hirtman, évadé depuis 18 mois. Mais..... Une enquête palpitante où l'on retrouve Martin Servaz, son équipe mais aussi ses proches. Rien n'est simple, chaque page réserve son lot de surprises. Un livre que je vous recommande.
        • Ingrid14 Posté le 30 Août 2018
          Excellent thriller dont on pas envie qu'il se finisse. Une histoire de meurtre en série où les éléments,les personnages s emmêlent pour vous tenir en haleine tout le long. [masquer] mais la fin me laisse un goût d inachevé,que devient Marianne? [masquer] Allez y,plongez vous dans ce livre sans hésitation...
        • fredbille Posté le 2 Août 2018
          encore un bon thriller de Bernard Minier , j'adore....

        Ils en parlent

        « Roman dense, bien documenté sur le plan des pratiques policières, Le Cercle confirme le talent de Bernard Minier pour créer des personnages forts et des dialogues qui sonnent vrai. Ainsi qu’une atmosphère sombre et oppressante qui contamine vite le lecteur. Le propre d’un polar réussi. » Le Parisien
        « On avait adoré Glacé, son premier roman, et il était légitime de se demander s’il tiendrait le rythme pour le suivant. Pari gagné pour Bernard Minier... » ELLE
        « Bernard Minier persiste et signe. Après l’éclatant succès de son premier roman, Glacé, sorti l’an passé, le voilà qui confirme son talent avec Le Cercle. » Le Figaro Littéraire
        « L’auteur mène son suspense de main de maître et on ralentit sa lecture pour que le livre ne se termine pas. » Version Femina
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com