Lisez! icon: Search engine

Le cercle des 17 - tome 02 : Dans les griffes de l'ennemi

Pocket jeunesse
EAN : 9782266282673
Code sériel : J3078
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Le cercle des 17 - tome 02 : Dans les griffes de l'ennemi

Christophe ROSSON (Traducteur)
Collection : Le cercle des 17
Date de parution : 03/05/2018
Après avoir échappé aux griffes de la société Elgen, Michael Vey convoque l’Électroclan au grand complet. Aidé d’Ostin et de Taylor, il est déterminé à arrêter le Dr Hatch coûte que coûte. Jusqu’à ce qu’Ostin découvre sur Internet que des rats « électriques » ont détruit un village au Pérou…... Après avoir échappé aux griffes de la société Elgen, Michael Vey convoque l’Électroclan au grand complet. Aidé d’Ostin et de Taylor, il est déterminé à arrêter le Dr Hatch coûte que coûte. Jusqu’à ce qu’Ostin découvre sur Internet que des rats « électriques » ont détruit un village au Pérou… Aidés par un mystérieux allié dont ils ne connaissent que la voix, les membres de l’Électroclan s’envolent pour la jungle sud-américaine où les attendent de nouveaux ennemis, plus puissants que jamais…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266282673
Code sériel : J3078
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Pocket jeunesse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • axelledraik83 Posté le 27 Juin 2019
    Très bonne suite du premier. J ai adoré et hâte de commencer le 3e. La fin est innatendue.
  • Val07 Posté le 18 Avril 2018
    Le docteur Hatch contrôle désormais le Pérou et transfère la mère de Michael au sein d'une centrale Starxource, où pullulent gardes suréquipés et autres rats-piranhas. Lorsqu'il apprend cela, Michael se rue dans la centrale en question avec ses amis de l'Électroclan... Mais cette porte ouverte ne serait-elle pas un piège encore plus retors que les autres ? Un tome 2 un peu plus tiré par les cheveux (5 gamins qui privent d'électricité 30 millions de personnes juste pour libérer la môman de Michae!, mouais...), mais toujours aussi plaisant. La thématique de l'électricité reste, bien sûr, l'élément central du texte, pour le meilleur et pour le pire. Toutefois, je reste un peu plus sceptique sur certains points : - Pour rappel, dans le tome 1, Jack était l'ennemi juré de Michael. Et voilà qu'ils s'entraident maintenant comme de vieux copains. N'aurais-je pas loupé un passage ? :S Ah bah non... Même remarque pour Zeus qui a servi sous les ordres de Hatch je ne sais combien d'années et qui retourne sa veste en un rien de temps ; - Les gardes censés être surentraînés et surarmés, et qui se font dégommer en un claquement de doigts par 5 ados qui ont pour seule arme... Le docteur Hatch contrôle désormais le Pérou et transfère la mère de Michael au sein d'une centrale Starxource, où pullulent gardes suréquipés et autres rats-piranhas. Lorsqu'il apprend cela, Michael se rue dans la centrale en question avec ses amis de l'Électroclan... Mais cette porte ouverte ne serait-elle pas un piège encore plus retors que les autres ? Un tome 2 un peu plus tiré par les cheveux (5 gamins qui privent d'électricité 30 millions de personnes juste pour libérer la môman de Michae!, mouais...), mais toujours aussi plaisant. La thématique de l'électricité reste, bien sûr, l'élément central du texte, pour le meilleur et pour le pire. Toutefois, je reste un peu plus sceptique sur certains points : - Pour rappel, dans le tome 1, Jack était l'ennemi juré de Michael. Et voilà qu'ils s'entraident maintenant comme de vieux copains. N'aurais-je pas loupé un passage ? :S Ah bah non... Même remarque pour Zeus qui a servi sous les ordres de Hatch je ne sais combien d'années et qui retourne sa veste en un rien de temps ; - Les gardes censés être surentraînés et surarmés, et qui se font dégommer en un claquement de doigts par 5 ados qui ont pour seule arme l'électricité... Je sais que c'est pour simplifier le scénario mais bon... ; - De l'aloe vera ? Pour guérir un brûlé vif ? Passons... ; - La centrale qui explose, toujours à cause de la poignée de pauvres gosses... C'est une forteresse, pas un château de cartes ! ; - La môman de Michael qui se remet vraiment très bien de ses séances de torture... Ne devrait-elle pas en garder au moins quelques séquelles ? ; Mais si LCD17 est bourré de facilités scénaristiques, c'est pour nous procurer un maximum de plaisir... Et c'est réussi. Je me suis vraiment régalé à le lire. Le style d'écriture est très simple mais efficace et agréable. Tout le long de l'histoire, le suspense monte crescendo, on retient son souffle jusqu'à la dernière page tournée. Vraiment, je le recommande !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leslecturesdangelique Posté le 1 Mars 2018
    J'ai beaucoup aimé ce tome-ci, je l'ai même encore préféré au premier tome, je trouve l'intrigue de ce livre super, il y a pas mal de rebondissement, j'aime beaucoup. Hâte de lire la suite.
  • Miss-Granger01 Posté le 17 Décembre 2016
    Vraiment bien, de nouveaux personnages! Un tome 2 qui vaut le détour!
  • Lena_Juste_le_temps_d_un_instant Posté le 24 Août 2016
    Mes retrouvailles avec les personnages m’ont fait plaisir. Ils m’avaient manqué (en l’espace de moins d’un mois quand même !). J’ai retrouvé les membres de l’Electroclan au point où je les avais laissé. Chouette ! Au fil des pages, j’ai pris plaisir à les voir évoluer. Richard Paul Evans n’a pas son pareil pour rendre les personnages réels et nous permettre de ressentir des choses positives ou non envers eux. Tout au long de ma lecture, je me suis mise à apprécier Zeus que je ne pouvais pas sentir pendant le tome 1. Non non, je n’ai pas fait de jeux de mots pourris😉 L’auteur a continué à les faire évoluer. Ostin est le personnage qui me surprend peut-être le plus. Non seulement, il est hyper intelligent, mais en plus, il fait preuve de qualités de courage dont je ne le pensais pas capable. Je ne dis pas que je ne le pensais pas courageux, mais pas à ce point. De plus, il joue un rôle important. En effet, grâce à son intelligence, ses connaissances et ses capacités de déductions, nos héros vont pouvoir partir à la recherche de la mère de Michael, toujours détenue par l’affreux Dr Hatch. Peut-être... Mes retrouvailles avec les personnages m’ont fait plaisir. Ils m’avaient manqué (en l’espace de moins d’un mois quand même !). J’ai retrouvé les membres de l’Electroclan au point où je les avais laissé. Chouette ! Au fil des pages, j’ai pris plaisir à les voir évoluer. Richard Paul Evans n’a pas son pareil pour rendre les personnages réels et nous permettre de ressentir des choses positives ou non envers eux. Tout au long de ma lecture, je me suis mise à apprécier Zeus que je ne pouvais pas sentir pendant le tome 1. Non non, je n’ai pas fait de jeux de mots pourris😉 L’auteur a continué à les faire évoluer. Ostin est le personnage qui me surprend peut-être le plus. Non seulement, il est hyper intelligent, mais en plus, il fait preuve de qualités de courage dont je ne le pensais pas capable. Je ne dis pas que je ne le pensais pas courageux, mais pas à ce point. De plus, il joue un rôle important. En effet, grâce à son intelligence, ses connaissances et ses capacités de déductions, nos héros vont pouvoir partir à la recherche de la mère de Michael, toujours détenue par l’affreux Dr Hatch. Peut-être la sauver ? Ostin est agaçant, on ne peut jamais lui poser de colle. Il connait tout sur tout. C’est pénible ce côté intello qui aime montrer à tout le monde qu’il sait tout. Est-ce vraiment qu’il aime ou juste qu’il aime partager sa science ? Je ne le sais pas, mais je préfère penser la seconde option. Elle me plait plus. De son côté Michael n’est pas en reste. Ouah, il a un sens du sacrifice impressionnant. Quant au reste de l’équipe, ils ont su se débrouiller sans lui quand ils se sont retrouvés séparés. Finalement, j’avais très peur dans cette série que Michael soit le seul personnage qui « dirige » l’histoire. Non, je me suis trompée et pour une fois, ça me fait bien plaisir😉. J’ai hâte de découvrir leur évolution dans les tomes suivants, ça m’a l’air bien parti ! L’histoire. Ah l’histoire. Elle continue. Michael va vouloir tout faire pour sauver sa mère du terrible Dr Hatch et pour ça, il est prêt à se mettre en danger. Vu sa personnalité, ça ne m’a pas étonné. Pour le début, j’ai été un peu septique. La « rencontre » avec la voix m’a laissé dubitative. Je sentais le piège. Ah ah encore une fois, je me suis trompée. Peut-être suis-je trop parano. En tout cas, la voix est aussi un nouveau personnage intéressant à voir évoluer dans le futur. Allons-nous savoir un jour qui se cache derrière ? Je l’espère et j’ai hâte de le découvrir. Le style de l’auteur est toujours agréable à lire. Il est simple et accessible quelque soit l’âge du lecteur (adolescent ou adulte). Cette fois-ci, nous sommes déjà sous tension dès les premières pages. Mais que va-t-il se passer ? Où peuvent-ils se réfugier ? Flûte alors ! J’ai dû dévorer le roman pour avoir mes réponses car plus j’avançais dans ma lecture plus les questions apparaissaient. J’adore cette sensation quand je lis. Un livre qui me fait m’interroger et m’intrigue, c’est très rare que je finisse déçue dans la globalité du livre. Ici, j’ai juste eu une sensation de frustration à la fin. Quand j’ai tourné la page et que j’ai vu que l’histoire s’arrêtait là. Non mais le suspense. Comment l’auteur ose-t-il nous faire ça ? Bref. J’ai hâte de lire le troisième tome. Il me promet de merveilleux moments. Je l’espère du moins. Les chapitres sont ici aussi assez courts ce qui rend l’histoire facile à suivre. Quand je devais m’arrêter pour X raison(s), je pouvais facilement dire « Attends je finis mon chapitre j’en ai pour 5 minutes et j’arrive ». Dans certains livres, quand je dis « je finis mon chapitre », je sais que j’en ai toujours pour des plombes, ce qui n’est pas forcément évident, pratique. Surtout que je déteste ne pas finir un chapitre entamé. C’est frustrant je trouve. L’écriture est fluide, les descriptions simples tout en permettant de visualiser parfaitement les scènes. Chaque émotion est si bien décrite que je les ressentais. Je dois tout de même avouer que j’étais déroutée au début le fait de voir deux narrateurs. J’étais tiraillée entre deux sentiments différents : j’appréciais de voir les deux côtés, de l’autre hum, ça m’agaçait encore plus. Mais bon, en conclusion, à présent, j’aime beaucoup. Ça donne une dimension plus important à l’histoire et plus inquiétante ! J’ai hâte de lire le tome 3. [Suite de la chronique / critique sur mon blog ;) ]
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.