Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264043894
Code sériel : 3916
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Le chat qui faisait la bombe

Marie-Louise NAVARRO (Traducteur)
Collection : Grands Détectives
Date de parution : 01/06/2006

Toute la ville de Pickax est en effervescence pour son cent cinquantième anniversaire. Mais voilà qu’un ouragan menace les festivités et qu’un couple fortuné meurt d’une étrange maladie… Du travail en perspective pour Jim Qwilleran, Koko et Yom Yom. D’autant que dort dans le coffre d’un notaire un document dont...

Toute la ville de Pickax est en effervescence pour son cent cinquantième anniversaire. Mais voilà qu’un ouragan menace les festivités et qu’un couple fortuné meurt d’une étrange maladie… Du travail en perspective pour Jim Qwilleran, Koko et Yom Yom. D’autant que dort dans le coffre d’un notaire un document dont la révélation va faire l’effet… d’une bombe !

« Lilian Jackson Braun échappe aux conventions du genre. Ses personnages et ses situations sont dépeints avec un humour décapant. »
30 millions d’amis

Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Marie-Louise Navarro

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264043894
Code sériel : 3916
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jenta3 Posté le 27 Janvier 2016
    Voici un tome qui me réconcilie un peu avec cette série. L'histoire n'est pas lente comme les derniers tomes que j'ai lu. Elle avance bien, sans moment poussif. Qwil et les chats sont de nouveau à pied d'oeuvre pour découvrir ce qui se passe dans leur petit monde. Bien que l'effet bombe ne soit pas si fort qu'annoncé, il y a dans ce tome beaucoup d'humour et "l'enquête" ainsi que le dénouement sont bien amenés.
  • bina Posté le 25 Septembre 2014
    Koko a un nouveau jeu, se laisser tomber sur un coussin...ou une tête bien chevelue depuis une hauteur où il domine la sitaution. Pourquoi saute-t-il sur la tête du neveu des Ledfield? La célébration de Pickax Now se passe plutôt bien, pour une fois que les idées de Hixie Rice ne tombent pas à l'eau, au propre comme au figuré. Mais quoiqu'en dise le chef de la police, tout n'est pas si calme à Pickax, et les morts suspects continuent, annoncées par le hurlement sinistre de Koko.
  • anne-7 Posté le 1 Février 2014
    Revoilà Jim Qwilleran et ses deux siamois Koko et Yom Yom. Dans cette histoire, une grande parade se prépare pour le cent cinquantième anniversaire de la ville de Pickax et tout ses habitants sont en effervescence. Loin de cette agitation Koko s'est inventé un nouveau jeu, se jeter des balcons et atterir dans des endroits improbables. Mais malheureusement, un ouragan arrive mettant à mal les festivités et un couple très fortuné meurt subitement sans aucune raison. Une enquête qui sera rondement menée par Qwilleran et ses deux chats.
  • Chaplum Posté le 12 Septembre 2012
    J’ai découvert cette série il y a une dizaine d’années. Bien sûr, je ne pouvais pas passer à côté : une série policière mettant en scène un chat détective. Depuis, j’ai lu la série dans son intégralité pratiquement. La série comprend 30 titres, dont le dernier est inachevé (et non traduit en français) car Lilian Jackson Braun est décédée récemment à l’âge honorable de 97 ans. Les premiers tomes se passent dans une grande ville américaine et ont été écrits dans les années 60. Mais à partir du cinquième tome (écrit dans les années 80), l’action se déroule dans le comté de Moose, région imaginaire située à 600 km au nord de partout. A partir de là, la romancière crée une véritable communauté de personnages qui se retrouvent d’un tome à l’autre et dont on suit l’évolution. C’est finalement la véritable richesse de cette suite de récits dont les intrigues policières constituent davantage un prétexte à retrouver les habitants de Pickax qui sont de joyeux lurons qu’à vivre un véritable suspense ou une intrigue palpitante. Les héros sont le journaliste Qwilleran, sympathique célibataire à la célèbre moustache, mais surtout ses deux chats siamois Koko et Yom-Yom. Yom-Yom est une délicate femelle tandis... J’ai découvert cette série il y a une dizaine d’années. Bien sûr, je ne pouvais pas passer à côté : une série policière mettant en scène un chat détective. Depuis, j’ai lu la série dans son intégralité pratiquement. La série comprend 30 titres, dont le dernier est inachevé (et non traduit en français) car Lilian Jackson Braun est décédée récemment à l’âge honorable de 97 ans. Les premiers tomes se passent dans une grande ville américaine et ont été écrits dans les années 60. Mais à partir du cinquième tome (écrit dans les années 80), l’action se déroule dans le comté de Moose, région imaginaire située à 600 km au nord de partout. A partir de là, la romancière crée une véritable communauté de personnages qui se retrouvent d’un tome à l’autre et dont on suit l’évolution. C’est finalement la véritable richesse de cette suite de récits dont les intrigues policières constituent davantage un prétexte à retrouver les habitants de Pickax qui sont de joyeux lurons qu’à vivre un véritable suspense ou une intrigue palpitante. Les héros sont le journaliste Qwilleran, sympathique célibataire à la célèbre moustache, mais surtout ses deux chats siamois Koko et Yom-Yom. Yom-Yom est une délicate femelle tandis que Koko, diminutif de Kao-Ko-Kung, est un mâle astucieux qui utilise mille subterfuges pour mettre Qwilleran sur la piste des coupables. Il pousse un cri particulier quand un meurtre va être commis, fait tomber des livres en rapport avec la solution ou encore lèche la photo du coupable. Malheureusement, la série est assez inégale et certains volumes sont franchement en-dessous des autres. Mais si comme moi, vous vous êtes attachés aux personnages et aux habitants du comté de Moose, vous les retrouverez avec plaisir à chaque lecture. Un autre bémol consiste dans la répétition de certains faits d’un livre à l’autre qui peut être barbante pour le lecteur fidèle, surtout s’il lit les différents opus de manière rapprochée. Mais cela reste une série très divertissante qui a connu un immense succès mondial et qui ne pourra que séduire les passionnés de chats. Dans Le chat qui faisait la bombe, la ville de Pickax va fêter ses 150 ans et, à cette occasion, de nombreuses festivités se préparent. C’est l’occasion pour les Ledfield, un couple fortuné, d’accueillir leur neveu. Ce dernier demande à Qwill s’il peut venir dessiner la grange pour ses études d’architecture. Mais dès son arrivée, Koko est pris d’une curieuse frénésie et se jette du balcon sur le jeune invité, telle une bombe … Que lui arrive-t-il ? Un bon cru, bien dans la veine de la série, qui suit une ou deux déceptions. J’ai été ravie de renouer avec Koko et Yom-Yom que j’avais abandonné depuis quelques temps. Mais je suis triste qu’il ne me reste plus qu’un tome à découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.