Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264002457
Code sériel : 2539
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Le chat qui n'était pas là

Marie-Louise NAVARRO (Traducteur)
Collection : Grands Détectives
Date de parution : 23/09/1994

Pour se reposer des drames en tous genres, Jim Qwilleran décide de partir jouer les touristes en Ecosse. Mais on s’acharne à contrecarrer ses plans ! Après la crise cardiaque suspecte de l’organisatrice, c’est la disparition du chauffeur qui jette le trouble parmi les voyageurs. Et tout serait plus facile...

Pour se reposer des drames en tous genres, Jim Qwilleran décide de partir jouer les touristes en Ecosse. Mais on s’acharne à contrecarrer ses plans ! Après la crise cardiaque suspecte de l’organisatrice, c’est la disparition du chauffeur qui jette le trouble parmi les voyageurs. Et tout serait plus facile pour Qwill s’il n’avait pas laissé ses valeureux siamois seuls à la maison…

Grâce à l’intuition imparable de Koko, qui n’en finit par de tirer son maître d’un mauvais pas, cette enquête est devenue l’une des plus célèbres de la série.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marie-Louise Navarro

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264002457
Code sériel : 2539
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Musardise Posté le 9 Juin 2020
    J'appréhendais vaguement de relire ce roman, vu que j'ai carrément un mauvais souvenir des derniers opus de la série. Mais bon, je cherchais quelque chose de léger à lire avant de dormir, je n'avais pas d'autre idée (je me rends régulièrement compte à quel point ma propre bibliothèque manque de lectures légères mais agréables), et pas question de tergiverser pendant des heures - le pire moyen pour s'agacer avant d'aller se coucher. Le roman débute par un voyage organisé par seize personnes du comté de Moose en Écosse, avec la mort apparemment naturelle de l'une d'entre elles, suivie d'un vol de bijoux. Le voyage, d'ailleurs habilement narré comme rasoir et pénible vu que tout le monde passe la plus grande partie de ses journées dans un minibus, se termine donc tragiquement et plus tôt que prévu. Évidemment, et pour des raisons pas forcément bien logiques, Qwilleran va suspecter un homicide. Mais surtout, en sus de cette enquête qui, comme d'habitude, n'en est pas vraiment une, il va se retrouver harcelé par Melinda Goodwinter (qui était sa petite amie dans je ne sais plus quel(s) roman(s), ce qui remonte à plusieurs années dans la chronologie des personnages), qui va passer son... J'appréhendais vaguement de relire ce roman, vu que j'ai carrément un mauvais souvenir des derniers opus de la série. Mais bon, je cherchais quelque chose de léger à lire avant de dormir, je n'avais pas d'autre idée (je me rends régulièrement compte à quel point ma propre bibliothèque manque de lectures légères mais agréables), et pas question de tergiverser pendant des heures - le pire moyen pour s'agacer avant d'aller se coucher. Le roman débute par un voyage organisé par seize personnes du comté de Moose en Écosse, avec la mort apparemment naturelle de l'une d'entre elles, suivie d'un vol de bijoux. Le voyage, d'ailleurs habilement narré comme rasoir et pénible vu que tout le monde passe la plus grande partie de ses journées dans un minibus, se termine donc tragiquement et plus tôt que prévu. Évidemment, et pour des raisons pas forcément bien logiques, Qwilleran va suspecter un homicide. Mais surtout, en sus de cette enquête qui, comme d'habitude, n'en est pas vraiment une, il va se retrouver harcelé par Melinda Goodwinter (qui était sa petite amie dans je ne sais plus quel(s) roman(s), ce qui remonte à plusieurs années dans la chronologie des personnages), qui va passer son temps à l'asticoter. Contrairement à ce que je craignais, l'histoire criminelle se tient relativement bien - c'est pas toujours le cas dans la série ! -, les fausses pistes et rebondissements fonctionnant assez bien. Bon, je passe sur les dons surnaturels félins qui m'ont toujours agacée. Pour le reste, c'est la lecture confortable qu'on en attend, avec sa ville, ses personnages, les petites excentricités de certains. Je me plaignais de m'être ennuyée avec la série des Mma Ramotswe, mais on est exactement sur le même type de schéma : une formule de roman policier de pure détente, faite pour les aficionados une fois qu'on a réussi à les accrocher. On marche ou pas, et c'est retrouver ses vieilles habitudes, comme de vieilles bonnes pantoufles, qu'on cherche avant tout. Je comprends très bien qu'on s'ennuie avec ce type de policier, surtout si on prend la série en cours. Le truc, c'est de ne pas en abuser. Pour ma part, ça m'a évité d'aller me coucher avec Virgin Suicides en main - je peux supporter des lectures plus ou moins déprimantes, mais pas trop à la suite, et là, j'avais besoin d'urgence d'une petite pause...
    Lire la suite
    En lire moins
  • hellza24 Posté le 14 Août 2014
    Difficile de passer après le tome 13, qui était excellent . Celui ci est tout de même très sympa. Et dépaysant : Qwill, après être rentré précipitamment de ses vacances en montagnes, décide d'éloigner Polly de son mystérieux poursuivant en participant à un voyage en Ecosse. Tout comme Hercule Poirot ou Miss Marple, Qwill semble frappé par la malédiction de l'enquêteur : les cadavres apparaissent sur sa route, où qu'il soit ! L'enquête de ce roman-ci est plus complexe que celles à laquelle Lilian Jackson Braun a habitué son lecteur, ce qui est aussi une agréable surprise. Le retour au pays de l'ancienne amante de Qwill complique aussi sérieusement la situation puisqu'elle est fermement décidée à lui passer la bague au doigt ! Cela donne pas mal de piment à ce tome : Le pauvre homme qui aime tant sa tranquillité, va se retrouver bien encombré par tant d'empressement !
  • caryatide Posté le 31 Décembre 2013
    Si vous aimez les livres pleins d'action, que vous adorez vous réveiller la nuit en hurlant de terreur au souvenir de vos lectures, ce livre n'est pas pour vous. Si un rythme un peu lent ne vous fait pas peur, si vous aimez les personnages sympathiques, une bonne dose d'humour, et les chats un peu étranges, voila une lecture qui vous paraîtra bien distrayante. Attention, c'est quand même un roman policier, avec un meurtre (mais un seul) et des gens vraiment malintentionnés !
  • ladyoga Posté le 17 Juin 2013
    Quand je n'arrive plus à me concentrer et à profiter de mes lectures, je retourne vers la série des Chats de Qwilleran. Le calme, la sérénité reviennent avec ces romans. Idéal en période difficile, indispensable pour ma survie mentale! Essayez...
  • bina Posté le 23 Juillet 2012
    Une fois n'est pas coutume, Qwill voyage en groupe, avec ses amis de Pickax, en Ecosse, terre de ses origines maternelles.. Et comme d'habitude, un décès lui titille la moustache. De retour au pays, Kao Ko Kun, chat extraordinaire, s'intéresse au séjour de son maitre (photos, enregistrement...). Et nous voila replongé dans une des enquêtes comme Lilian Jackson Brown les aime, et nous aussi. Un petit après midi de lecture, de détente, sans se prendre la tête. Comme toute la série, ce ne sont évidemment pas des ouvrages qui font réfléchir, mais cela repose, et c'est bien le but entre autre des lectures de vacances!!
Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.