Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264052445
Code sériel : 4481
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Le cherche-bonheur

Jean-François MERLE (Traducteur)
Date de parution : 06/10/2011

Pour John et Ella, soixante ans de mariage au compteur, c’est l’heure de la grande évasion ! Bravant l’interdit familial et médical, ils quittent Detroit à bord de leur camping-car, direction la Californie, via la mythique route 66. L’un a la mémoire qui flanche, l’autre le corps en déroute, mais il...

Pour John et Ella, soixante ans de mariage au compteur, c’est l’heure de la grande évasion ! Bravant l’interdit familial et médical, ils quittent Detroit à bord de leur camping-car, direction la Californie, via la mythique route 66. L’un a la mémoire qui flanche, l’autre le corps en déroute, mais il n’est jamais trop tard pour partir à la conquête de son bonheur !

« Ce couple chancelant affronte crevaison, braquage, chute, sans faillir dans sa détermination à finir en beauté. N’hésitez pas, vous non plus, à vous embarquer dans cette réjouissante ode à la liberté ! » 
Paris Match 

Traduit de l'anglais (États-Unis)
par Jean-François Merle

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264052445
Code sériel : 4481
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Puszi Posté le 2 Avril 2018
    J'ai eu envie de lire ce livre après en avoir vu l'adaptation au cinéma sous le titre L'échappée-belle. Un film qui m'avait tour à tour fait éclater de rire et monter les larmes aux yeux. Ella et John ont quelques soucis de santé, c'est un euphémisme (voir les citations p.12 ; 18 ; 52 ; 62). Ella est consciente du peu de temps qu'il lui reste à vivre et compte bien en profiter plutôt que de continuer à subir des soins qu'elle juge inutiles. Alors elle décide de partir en vacances avec John, son mari depuis plus de soixante-ans, et avec le Cherche-Bonheur, leur camping-car. Car s'il a pratiquement perdu la mémoire, il sait toujours conduire, n'en déplaise à leurs deux enfants, fous d'inquiétude de les savoir sur la route. C'est comme si les rôles étaient inversés : les enfants se font du souci pour leurs parents. Et s'ils le pouvaient, ils iraient jusqu'à les dénoncer à la police pour les obliger à regagner leur maison à Détroit ; et surtout l'hôpital pour Ella. C'est sans compter sur la volonté de cette dernière qui veut traverser les US pour parvenir jusqu'en Californie et Disneyland. Ce qui m'a particulièrement intéressée et touchée... J'ai eu envie de lire ce livre après en avoir vu l'adaptation au cinéma sous le titre L'échappée-belle. Un film qui m'avait tour à tour fait éclater de rire et monter les larmes aux yeux. Ella et John ont quelques soucis de santé, c'est un euphémisme (voir les citations p.12 ; 18 ; 52 ; 62). Ella est consciente du peu de temps qu'il lui reste à vivre et compte bien en profiter plutôt que de continuer à subir des soins qu'elle juge inutiles. Alors elle décide de partir en vacances avec John, son mari depuis plus de soixante-ans, et avec le Cherche-Bonheur, leur camping-car. Car s'il a pratiquement perdu la mémoire, il sait toujours conduire, n'en déplaise à leurs deux enfants, fous d'inquiétude de les savoir sur la route. C'est comme si les rôles étaient inversés : les enfants se font du souci pour leurs parents. Et s'ils le pouvaient, ils iraient jusqu'à les dénoncer à la police pour les obliger à regagner leur maison à Détroit ; et surtout l'hôpital pour Ella. C'est sans compter sur la volonté de cette dernière qui veut traverser les US pour parvenir jusqu'en Californie et Disneyland. Ce qui m'a particulièrement intéressée et touchée dans ce livre est la manière dont l'auteur évoque la vieillesse de John et d'Ella, leur belle complicité, les difficultés à vivre au quotidien avec un corps qui part en lambeaux, comme un navire qui prendrait l'eau de toute part, avec un capitaine a la mémoire mitée et qui n'a de cesse de vouloir manger des hamburgers tandis qu'Ella peut à peine avaler une glace. J'ai trouvé que le ton sonnait juste et j'en retiens de nombreux passages qui font échos à ce que je vis quotidiennement avec nos vieux amis.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Boom Posté le 25 Janvier 2018
    Une magnifique leçon de vie menée par la superbe plume de Michaël Zadoorian qui m'a envoûté ! J'ai adoré cet ouvrage, ce road trip, Ella et John et on aimerait rester encore avec eux un bout de chemin. Embarquez dans le mobil-home "Le Cherche-Bonheur" à travers les paysages des Etats-Unis avec ce couple de personnes âgées, vous n'en ressortirez pas indemne...
  • gouelan Posté le 21 Septembre 2017
    John a la mémoire qui flanche, Ella vide ses dernières forces dans la lutte contre un cancer, mais pour ne pas finir à l'hospice ou comme cobaye dans un hôpital, ils s'évadent contre l'avis de tous, médecins et enfants, dans un voyage en camping car sur la mythique route 66. Pas à toute vitesse, comme Kerouac, mais en appréciant chaque moment pour ce qu'il cache de sublime, en jetant au plus vite la douleur derrière les petites pilules bleues, en redevenant enfant devant le spectacle de la vie, en savourant sa futilité et son insignifiance, sans en faire un drame. Dans le Cherche-bonheur, petite maison roulante, les kilomètres fondent sous les pneus, les diapositives des vacances passées défilent sous les yeux, les hamburgers sont plus forts que la menace du cholestérol, la vie devient plus folle, plus intense, mêlée de joie et de peine, de tendresse et d'amour. Une histoire merveilleuse qui raconte une fin heureuse, celle où l'on choisit d'écrire soi-même le dernier paragraphe, sans que le vieux et le moche (perte d'autonomie, maison de retraite, douleurs ...) viennent éclabousser tout le livre de la vie à deux. Beaucoup d'émotion et parfois le cœur se serre.
  • Ecureuilbleu Posté le 1 Juillet 2017
    Bien sûr c'est le titre qui m'a plu dans ce livre et le fond bleu de la couverture. Je n'ai vu le camping-car se découpant en ombre-chinoise que plus tard... Car "le cherche-bonheur" est le petit-nom donné à son camping-car par un couple d'Américains, John et Ella. Ce livre raconte leur dernière grande évasion. Ella est gravement malade et souffre, John perd la mémoire. Ils ont 60 ans de mariage au compteur. Bravant les interdits de leurs médecins et leurs enfants, ils partent de Détroit pour rejoindre la Californie, empruntant la fameuse route 66, direction Disneyland. Leur voyage sera semé d'embûches : crevaison, braquage, chute, mais ils feront face, ensemble. C'est Ella qui raconte et s'émerveille. C'est émouvant et réjouissant parfois. J'ai admiré le courage et la détermination d'Ella, sa capacité de s'émerveiller de presque tout. J'ai moins aimé la fin.
  • lejardinauxlivres Posté le 24 Mars 2017
    Un road movie bien sympathique! Ella et john, deux octogénaires en fin de vie partent sur les routes une fois de plus à bord de leur camping car. Ça pourrait paraître pépère si Ella n'était pas une accro à ses petites pilules bleues et John avec la mémoire comme un gruyère! A eux deux, on peut dire qu'ils font la paire. Ajouter à cela beaucoup d'humour, quelques péripéties et on obtient un bon petit cocktail qui se laissent tranquillement siroter!
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…