Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264053206
Code sériel : 4532
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Le choix des désordres

Collection : Grands Détectives
Date de parution : 15/03/2012

Surprise et mise en difficulté par le départ du général de Gaulle, la IVe République craint l’embrasement de ses colonies. Maurice Clavault, chargé de surveiller l’activité malgache à Paris, est dépêché à Madagascar pour enquêter sur la disparition d’un éminent colon français. Tandis que d’autres enlèvements surviennent, Clavault découvre les...

Surprise et mise en difficulté par le départ du général de Gaulle, la IVe République craint l’embrasement de ses colonies. Maurice Clavault, chargé de surveiller l’activité malgache à Paris, est dépêché à Madagascar pour enquêter sur la disparition d’un éminent colon français. Tandis que d’autres enlèvements surviennent, Clavault découvre les stratégies perfides des tenants de l’ordre colonial…

Pierre D’Ovidio fait revivre la période marquante de l’après-guerre et celle de la décolonisation, restituant avec talent l’atmosphère, la saveur authentique d'une époque si proche et si lointaine.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264053206
Code sériel : 4532
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • gromit33 Posté le 3 Avril 2019
    Maurice Clavault est un jeune inspecteur, il vient d’être nommé dans un commissariat de banlieue parisienne et sa première mission est d’aller à l’aéroport pour suivre des députés indigènes de Madagascar. Nous sommes à la sortie de la guerre. La IVe république vient d’être instaurée et les renseignements généraux vont être créés. Maurice va être rapproché pour en faire partie, ce service va associer des membres de la police nationale mais aussi des services secrets français. Jeune homme, il vit encore chez sa mère, avec sa belle fiancée, Ginette, qui est une apprentie comédienne et qui travaille comme vendeuse dans un grand magasin des grands boulevards. Elle va décrocher un rôle et va devenir comédienne pour un feuilleton radiophonique. Ce roman fait une belle description du Paris d’après guerre, avec des ballades d’amoureux sur les grands boulevards. Mais Maurice va être envoyé en mission, à Madagascar, pour une enquête : est ce un crime frauduleux ou politique. Des enlèvements et assassinats enflamment l’île et ces événements peuvent être qualifiés de meurtres politiques ou conflits d’intérêt ou histoire d’amour passionnelle qui aurait mal tournée… Nous sommes dans les premières années de la décolonisation de territoires français... Maurice, Titi parisien, va alors découvrir la vie des... Maurice Clavault est un jeune inspecteur, il vient d’être nommé dans un commissariat de banlieue parisienne et sa première mission est d’aller à l’aéroport pour suivre des députés indigènes de Madagascar. Nous sommes à la sortie de la guerre. La IVe république vient d’être instaurée et les renseignements généraux vont être créés. Maurice va être rapproché pour en faire partie, ce service va associer des membres de la police nationale mais aussi des services secrets français. Jeune homme, il vit encore chez sa mère, avec sa belle fiancée, Ginette, qui est une apprentie comédienne et qui travaille comme vendeuse dans un grand magasin des grands boulevards. Elle va décrocher un rôle et va devenir comédienne pour un feuilleton radiophonique. Ce roman fait une belle description du Paris d’après guerre, avec des ballades d’amoureux sur les grands boulevards. Mais Maurice va être envoyé en mission, à Madagascar, pour une enquête : est ce un crime frauduleux ou politique. Des enlèvements et assassinats enflamment l’île et ces événements peuvent être qualifiés de meurtres politiques ou conflits d’intérêt ou histoire d’amour passionnelle qui aurait mal tournée… Nous sommes dans les premières années de la décolonisation de territoires français... Maurice, Titi parisien, va alors découvrir la vie des colons : les grands propriétaires qui exploitent de manière brutale leurs exploitations mais aussi des français venus s’installer sur l’île. Comme Lionel, qui tient un petit hôtel ; où est hébergé Maurice. Lionel qui fréquente la belle voisine qui tient un petit restaurant. Des fonctionnaires français qui règnent de façon pas toujours orthodoxe dans leur fonction. Maurice va alors tenter de mener son enquête dans cette société coloniale et dans ce climat de pré-décolonisation. Pierre d’Ovidio, à travers une simple enquête policière, nous entraîne dans une description intéressante de l’atmosphère de la fin de la guerre, que ce soit à Paris ou à Madagascar. A travers des personnages touchants, on suit avec un réel plaisir cette enquête et j’ai découvert le climat politique, social des premières décolonisations. D’ailleurs, j’avais rarement eu l’occasion de lire un récit ou roman sur Madagascar. On croise aussi dans ce livre, des personnages réels, comme Ho chi Minh, De Gaulle, des députés de la nouvelle Calédonie mais aussi un grand écrivain de l’époque. L’étrange et énigmatique Paul Léautaud. Notre jeune inspecteur a eu la chance de le rencontrer dans une queue en achetant son pain et avec qui il a sympathisé et ils vont échanger une correspondance très intéressante pendant son séjour aux Colonies. J’ai apprécié dans ce roman le mélange entre la grande Histoire et les petites histoires intimes des différents personnages. Tout cela avec l’atmosphère sociale, politique, culturelle de l’époque décrite. Ce roman est le deuxième ouvrage où Pierre d’Ovidio introduit son personnage de jeune inspecteur : dans « l’ingratitude des fils », nous sommes dans les dernières années de la seconde guerre mondiale. Mais rien n’empêche et trouble la lecture de ne pas avoir lu ce premier roman. Et je vais m’empresser de lire le premier tome pour retrouver ce jeune homme. Dans « Le choix des désordres » Pierre d’Ovidio, à travers une simple enquête policière, nous entraîne dans une description intéressante de l’atmosphère de la fin de la guerre, que ce soit à Paris ou à Madagascar. A travers des personnages touchants, on suit avec un réel plaisir cette enquête et j’ai découvert le climat politique, social des premières décolonisations. On croise aussi dans ce livre, des personnages réels, comme Ho Chi Minh, De Gaulle, des députés de la nouvelle Calédonie mais aussi un grand écrivain de l’époque, l’étrange et énigmatique Paul Léautaud. J’ai apprécié dans ce roman le mélange entre la grande Histoire et les petites histoires intimes des différents personnages. J’ai découvert un auteur et ai envie de continuer à lire les aventures de l’inspecteur Maurice Clavault.
    Lire la suite
    En lire moins
  • pdemweb1 Posté le 3 Novembre 2014
    Pierre D'Ovidio s'est beaucoup documenté pour " le choix des désordres". Le roman doit être fidèle à la réalité historique, au tempérament des colons et des Malgaches. Pierre D'Ovidon a bien placé l'histoire pendant une phase de transition, la perspective historique , ces personnages ne l'ont pas encore, ce qui rend le roman réaliste. J'aurais bien aimé que Maurice Clavault , l'enquêteur , le personnage central, dévoile plus ses étas d'âmes. Peut être lors d'une future enquête....
  • Thoxana Posté le 27 Avril 2012
    Dans l'immédiat après-guerre, Maurice Clavault, inspecteur imaginé par Pierre d'Ovidio, se trouve embarqué dans une mission des plus délicates : enquêter sur la mort mystérieuse d'un colon Français dans l'ile de Madagascar. La situation sur place est des plus explosive ! C'est toute une partie de l'histoire de la relation entre la France et ses anciennes colonies qui nous est ici présentée. D'avantage que l'intrigue policière (bien mince), c'est toute une époque, une ambiance que nous restitue l'auteur. Un roman agréable à la lecture et qui ouvre sur d'autres horizons - à défaut de rester indélébile dans nos mémoires...
Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.