En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Colonel Chabert

        Pocket
        EAN : 9782266219372
        Code sériel : 6052
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 168
        Format : 108 x 177 mm
        Le Colonel Chabert

        Jeannine GUICHARDET (Préface)
        Date de parution : 22/04/2011

        Édition présentée et commentée par Jeannine Guichardet, professeur de littérature française à l'université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III).

        Les morts ne devraient jamais ressurgir du néant. Après avoir aidé Napoléon à conquérir l'Égypte et l'Europe, le colonel Chabert est porté disparu à la bataille d'Eylau, enseveli sous la neige et...

        Édition présentée et commentée par Jeannine Guichardet, professeur de littérature française à l'université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III).

        Les morts ne devraient jamais ressurgir du néant. Après avoir aidé Napoléon à conquérir l'Égypte et l'Europe, le colonel Chabert est porté disparu à la bataille d'Eylau, enseveli sous la neige et un monceau de cadavres. Dix ans plus tard, ce revenant n'est plus qu'un misérable fantôme, un déchu de la société. Chassé de partout, humilié, renié par sa femme, comment pourrait-il retrouver sa place dans la France de la Restauration qui l'assassine une seconde fois ? Sa réapparition gêne trop de monde. Tout conspire à lui refuser sa dignité et son rang. La trahison et l'infamie entraînent le héros vaincu vers l'hospice et la folie.
        Le destin de ce soldat de l'Empire devient, par le génie de Balzac, une tragédie de tous les temps.

        Lire avec le texte intégral et la préface
        Comprendre avec Les clés de l'œuvre
        16 pages pour aller à l'essentiel
        48 pages pour approfondir

        @ Disponible chez 12-21
        L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266219372
        Code sériel : 6052
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 168
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        2.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • nicolascalisto Posté le 22 Août 2018
          Génial !
        • Cheznousonlit Posté le 15 Juillet 2018
          Back in black! Ou Back in Clair-obscur façon Rembrandt... le Colonel Chabert était sous les ordres de Napoleon lors de la bataille d'Eylau. Lui et ses hommes s'y sont pris un gros coup dans la nuque ( et non une défaite... merci Caliban qui, en commentaire, m'a remis dans le droit chemin ;-)). Hyacinthe Chabert est laissé pour mort, balancé dans la fosse commune, oublié bien vite par son épouse en France, relayé aux oubliettes par le retour à la monarchie dans un pays qui ne veut plus entendre parler de ces héros-là. Mais il revient. Un Lazare cherchant à retrouver son passé, sa femme, son honneur et bien d'autres choses que le temps a détruit comme la guerre a piétiné ses compagnons et lui-même. Balzac a inventé une façon de raconter le monde, un arc narratif repris aujourd'hui par toutes les séries du monde: la société française comme un théâtre- la Comédie humaine. Redek et Pierrot, 2 youtubeurs (chaîne le Mock sur youtube) excellents et méchamment lettrés, font un parallèle original entre la Comédie humaine De Balzac et le Marvel Comics Universe. Si nous prenons le personnage de Derville, l'avoué du Colonel Chabert, personnage prépondérant dans ce roman-ci. Derville apparaît,... Back in black! Ou Back in Clair-obscur façon Rembrandt... le Colonel Chabert était sous les ordres de Napoleon lors de la bataille d'Eylau. Lui et ses hommes s'y sont pris un gros coup dans la nuque ( et non une défaite... merci Caliban qui, en commentaire, m'a remis dans le droit chemin ;-)). Hyacinthe Chabert est laissé pour mort, balancé dans la fosse commune, oublié bien vite par son épouse en France, relayé aux oubliettes par le retour à la monarchie dans un pays qui ne veut plus entendre parler de ces héros-là. Mais il revient. Un Lazare cherchant à retrouver son passé, sa femme, son honneur et bien d'autres choses que le temps a détruit comme la guerre a piétiné ses compagnons et lui-même. Balzac a inventé une façon de raconter le monde, un arc narratif repris aujourd'hui par toutes les séries du monde: la société française comme un théâtre- la Comédie humaine. Redek et Pierrot, 2 youtubeurs (chaîne le Mock sur youtube) excellents et méchamment lettrés, font un parallèle original entre la Comédie humaine De Balzac et le Marvel Comics Universe. Si nous prenons le personnage de Derville, l'avoué du Colonel Chabert, personnage prépondérant dans ce roman-ci. Derville apparaît, lors d'autres épisodes, de manière plus anecdotique (dans Cesar Birotteau, par exemple). A l'instar d'un Thor, plus ou moins exotique dans The Avengers puis carrément centrale dans Ragnarock. Balzac jouait, bien avant tout le monde, avec une mise en scène complexe, jouant sur l'importance accordée à chaque personnage suivant le récit, le cadre et le milieu sociale. Au-delà de ce jeu intimement lié à la narration et à son ambition réaliste, dans le Colonel Chabert, Balzac joue sur l'image et la peinture que représente et incarne cet être décharné, blessé, mort-vivant : "L'ombre cachait si bien le corps à partir de la ligne brune que décrivait le haillon, qu'un homme d'imagination aurait pu prendre cette vieille tête pour quelque silhouette due au hasard"... un portait de Rembrandt sans cadre nous dit-il plus loin. Tout est finalement dans cette part d'ombre que même le plus puissant des réaliste ne saurait décrire et percer à jour. (Back in black, je vous disais 😉) Le Colonel Chabert (dans cette superbe édition de Livre de poche Les Classiques de Poche) rappelle le caractère universel et intemporel du grand écrivain qu'est Balzac. À lire et relire, à l'envi! On pourrait également parler longtemps de motif de Lazare et du retour à la vie dans la littérature, le cinéma ou les séries : le retour de Martin guerre, en est un bel exemple. Plus récemment, Homeland (sur Showtime) exploitait le retour d'un soldat que l'on croyait mort en Afghanistan et dont on doutait des ambitions. La description de Chabert à travers les yeux de Derville renvoie également à la littérature fantastique qui regorge de figures tenant aux morts-vivants... aaaah Balzac: quel précurseur!
          Lire la suite
          En lire moins
        • jeanmarcdopffer Posté le 9 Juillet 2018
          Le colonel Chabert, un court roman de Balzac paru en 1844, est un hommage aux Grognards de Napoléon premier. Le style de Balzac est là, reconnaissable et puissant. On y retrouve à la fois la richesse du vocabulaire tout autant que ses descriptions réalistes et minutieuses des vêtements et des décors. Ce qui m'a intéressé lors de la lecture de cet ouvrage, c'est le talent de Balzac de prendre pour base de son récit des histoires réelles et d'en fomenter une fiction destinée à dépeindre un contexte historique et à explorer la noirceur de l'âme humaine. Un ouvrage rapide à lire, et qui néanmoins n'en est pas moins qu'un classique à découvrir.
        • Lelecteur21 Posté le 12 Juin 2018
          Un bon petit livre, redécouvert après cinq ans, abandonné en seconde, je l'ai lu très facilement et j'ai beaucoup aimé cette histoire, la vie et l'aventure folle du Colonel Chabert. J'ai beaucoup aimé et je vous le recommande, pour débuter Balzac il est simple et très amusant.
        • Cer45Rt Posté le 26 Mai 2018
          Le Colonel Chabert est un ouvrage d'une exceptionnelle profondeur. Comme toujours, chez ce merveilleux écrivain qu'est Balzac, la société et la vie sont radiographiées. C'est peut-être ça qui fait un chef-d'oeuvre. La radiographie est cruelle, elle va jusqu'au plus noir, mais elle y va avec un talent certain.
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com