Lisez! icon: Search engine

Le Coma des mortels

Pocket
EAN : 9782266269087
Code sériel : 16665
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
Le Coma des mortels

Date de parution : 02/11/2017
Parce que sa vie lui semblait trop rangée, trop terne, Pierre a tout bazardé : couple, boulot, entourage. C’est un homme neuf, un homme libre, qui retrouve ses instincts au contact quotidien des animaux du zoo de Vincennes. Or en déviant de sa trajectoire, Pierre a contrarié le cosmos. Et... Parce que sa vie lui semblait trop rangée, trop terne, Pierre a tout bazardé : couple, boulot, entourage. C’est un homme neuf, un homme libre, qui retrouve ses instincts au contact quotidien des animaux du zoo de Vincennes. Or en déviant de sa trajectoire, Pierre a contrarié le cosmos. Et le cosmos se venge. En éviscérant sa nouvelle petite amie, d’abord, et à peu près tous ceux auxquels il tient. Malédiction ? Ou fable d’assassin ? Est-ce le début, ou la fin ? Qui est vraiment Pierre ? Et sur quelles pierres a-t-il bâti ce château de cartes ?

« Avec ce livre palpitant, qui commence par la fin et dont l'histoire est contée à rebours, Maxime Chattam fait battre le cœur de ses lecteurs à 100 à l'heure. » Judith Korber – LCI

« C'est avec un humour grinçant et un ton nouveau, dans une ambiance de fantaisie morbide, que Maxime Chattam tricote une intrigue où l'amour et la mort se côtoient, et où la vérité se dissimule. » Corinne Calmet – Télé Loisirs
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266269087
Code sériel : 16665
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Une seule certitude, avec ce livre palpitant, qui commence par la fin et dont l'histoire est contée à rebours, Maxime Chattam fait battre le cœur de ses lecteurs à 100 à l'heure.» Judith Korber, LCI

« C'est avec un humour grinçant et un ton nouveau, dans une ambiance de fantaisie morbide, que Maxime Chattam tricote une intrigue où l'amour et la mort se côtoient, et où la vérité se dissimule. » Corinne Calmet, Télé Loisirs

« Imaginez un roman noir plein de rebondissements dans lequel l'auteur commence par la fin et donne la parole à tous les décalés du monde... Sans oublier de saupoudrer son récit d'une bonne dose d'humour et de sexe. Il n'en faut pas plus pour nous happer dès les premières lignes et nous tenir en haleine jusqu'à la fin. » Femme actuelle

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bfauriaux Posté le 22 Novembre 2019
    Les humains tombent comme des mouches autour de Pierre ! Est il un psychopathe ? Le suspense est entier ici et nous tiendra en haleine tout au long de ce livre pour notre plus grand bonheur !
  • Marouh Posté le 28 Octobre 2019
    Le personnage principal erre dans ce monde au milieu des mortels. Changement d'identité et de vie. Rencontre avec d'autres personnages dans le long du roman. On sourit par moment, on est dégoûté ou alors dans d'autres moments on se pose des questions, nous emmène à philosopher sur la vie et la mort. Il a un hobbie qui n'est pas commun, il recherche la liberté. Mais cela prend de drôle de tournure. Début ou fin, mal ou bien, liberté ou enfermement. Celui ci de roman noir n'est pas commun à ses autres oeuvres. Plaisant, et j'ai beaucoup aimée les quelques passages qu'il émet de part ce monde dans lequel nous vivons.
  • Doubleplusgood Posté le 11 Septembre 2019
    Un peu mitigée en finissant ce roman de Maxime Chattam. J'ai bien aimé l'idée de lire un livre de lui qui ne soit pas un thriller classique, mais j'ai le sentiment que Chattam sur ce coup, s'est un peu pris les pieds dans le tapis. Si j'ai aimé l'humour noir présent dans tout le livre, j'ai trouvé le style souvent prétentieux, avec des longueurs, et la fin me laisse perplexe. Mais comme d'habitude avec un roman de lui, je l'ai lu assez rapidement et avec du plaisir.
  • TrueDuck Posté le 2 Septembre 2019
    Après un reboot de la franchise Chattam lors de Que ta volonté soit faite, voilà maintenant un spin-off !!!! Resultat annoncé d'emblée : une réussite ! Le style d'écriture est parfait, à la 1ere personne pour une immersion bien sentie. L'histoire bi-dimensionnelle est très maligne. Et par dessus tout ça, avec la bonne dose, l'humour de Maxime Chattam apparaît enfin au grand jour et pile au bon moment dans sa bibliographie. Plusieurs fois, je me suis demandé s'il allait vraiment nous faire lire un polar noir ou si c'était plutôt de la feel-good littérature que son éditeur nous a fait passer comme "rassurez-vous, c'est dans la continuité". Et bien au final, oui, c'est bien du noir. Mais avec un style particulier. Un style très personnel. Un style Chattamesque que j'aimerai revoir dans un avenir proche ! J'aime bien aussi cette idée de faire relire une partie de l'histoire pour en connaître la "vraie" fin. Un peu comme le chapitre manquant de Rêver, de Franck Thiliez (un challenge qu'ils se sont lancés lors d'une de leur soirée "ligue de l'imaginaire" ?) En bref, j'ai repris goût à Chattam avec son précédent opus. Avec ce Coma des mortels, je viens de le rajouter à ma liste des... Après un reboot de la franchise Chattam lors de Que ta volonté soit faite, voilà maintenant un spin-off !!!! Resultat annoncé d'emblée : une réussite ! Le style d'écriture est parfait, à la 1ere personne pour une immersion bien sentie. L'histoire bi-dimensionnelle est très maligne. Et par dessus tout ça, avec la bonne dose, l'humour de Maxime Chattam apparaît enfin au grand jour et pile au bon moment dans sa bibliographie. Plusieurs fois, je me suis demandé s'il allait vraiment nous faire lire un polar noir ou si c'était plutôt de la feel-good littérature que son éditeur nous a fait passer comme "rassurez-vous, c'est dans la continuité". Et bien au final, oui, c'est bien du noir. Mais avec un style particulier. Un style très personnel. Un style Chattamesque que j'aimerai revoir dans un avenir proche ! J'aime bien aussi cette idée de faire relire une partie de l'histoire pour en connaître la "vraie" fin. Un peu comme le chapitre manquant de Rêver, de Franck Thiliez (un challenge qu'ils se sont lancés lors d'une de leur soirée "ligue de l'imaginaire" ?) En bref, j'ai repris goût à Chattam avec son précédent opus. Avec ce Coma des mortels, je viens de le rajouter à ma liste des "auteurs à lire à chacune de leurs sorties" ! N'attendez pas du Thriller sombre et glauque ! Savourez seulement ce "nouveau" Chattam. Il prend des risques et nous prenons du plaisir !
    Lire la suite
    En lire moins
  • le_Bison Posté le 7 Août 2019
    Une visite au zoo de Vincennes s'impose. Là, j'espère rencontrer Pierre. Un pauvre type qui me ressemble. Sauf que lui, il ramasse la merde des animaux. Des brouettes de merde sous toutes ses formes sous toutes ses couleurs. Des kilos et des kilos de chargement. Et je ne te parle pas du panda qui chie plus qu'il ne mange. Mesdames, avant de lire ce roman, sachez que vous ne regarderez plus jamais la peluche, si mignonne, de votre panda qui traîne sur votre lit lorsque vous aurez lu la quantité d'étrons que cette bête, de prime abord si charmante, peut déverser dans sa cage. Un roman qui commence les deux pieds dans la merde perçoit forcément toute mon attention. Peut-être même que ça porte bonheur – ou pas... Pierre, neurasthénique devant les aléas de la vie, s'allonge sur le divan de sa conscience et me parle d'amour. De son histoire d'amour, moi les romans d'amour c'est mon kif. Et de la perte de celle-ci, car chose étrange – ou pas – la mort semble roder autour de Pierre. Cinq heures du mat', j'ai des frissons, je claque des dents et je monte le son. Ne plus entendre cette voix qui m'interpelle,... Une visite au zoo de Vincennes s'impose. Là, j'espère rencontrer Pierre. Un pauvre type qui me ressemble. Sauf que lui, il ramasse la merde des animaux. Des brouettes de merde sous toutes ses formes sous toutes ses couleurs. Des kilos et des kilos de chargement. Et je ne te parle pas du panda qui chie plus qu'il ne mange. Mesdames, avant de lire ce roman, sachez que vous ne regarderez plus jamais la peluche, si mignonne, de votre panda qui traîne sur votre lit lorsque vous aurez lu la quantité d'étrons que cette bête, de prime abord si charmante, peut déverser dans sa cage. Un roman qui commence les deux pieds dans la merde perçoit forcément toute mon attention. Peut-être même que ça porte bonheur – ou pas... Pierre, neurasthénique devant les aléas de la vie, s'allonge sur le divan de sa conscience et me parle d'amour. De son histoire d'amour, moi les romans d'amour c'est mon kif. Et de la perte de celle-ci, car chose étrange – ou pas – la mort semble roder autour de Pierre. Cinq heures du mat', j'ai des frissons, je claque des dents et je monte le son. Ne plus entendre cette voix qui m'interpelle, j'remets la radio. Café noir, je sors prendre l'air, un dernier verre. Sous mes pieds, la mer, la terre, l'Enfer. Une voiture de flics me serre. Deux types pas très fringuants en sortent et m'embarquent. Ils ne veulent pas me croire. Trop de cadavres, pas assez d'alibi. J'ai mon compte, plus de cigarettes, la gueule en vrac. Insomnie chronique, amours perdus, toujours l'même air à la radio, toujours ce sang qui dégouline de sa gorge, ce sang qui cogne cogne dans mes tempes. Je suis comme dans un roman noir, avec son versant cynique, pendant que son sang coule entre ses cuisses, et que je renverse mon café noir sur mon sexe en érection. Bouillant, brûlant.. « Baisez. Bouffez. Buvez. Jouissez. » La dernière page du roman noir se tourne, reste un souvenir du genre je te retourne. Masturbation, éjaculation. La sodomie, un roman de l'amour, une histoire de vie. La mort rôde autour – pour ne pas dire en – moi. C'est mon premier Chattam, certains diront que c'est pas du Chattam, moi j'ai adoré cette version de Chattam, Pas sûr que j'accroche aux autres, après tout, je ne suis qu'un mortel dans le coma depuis quelques années maintenant.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.