Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266295987
Code sériel : 6216
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 912
Format : 108 x 177 mm

Le Comte de Monte-Cristo

Date de parution : 27/03/2019

LES GRANDS TEXTES DU XIXSIÈCLE

Monte-Cristo est un surhomme, un grand seigneur fastueux dont Dumas disait modestement que Dieu ne pouvait rien lui refuser. Comte d’emprunt, il est d’abord Edmond Dantès, l’ancien marin jeté dix ans durant au fond du château d’If par des ennemis dont il ignore tout. La rencontre...

LES GRANDS TEXTES DU XIXSIÈCLE

Monte-Cristo est un surhomme, un grand seigneur fastueux dont Dumas disait modestement que Dieu ne pouvait rien lui refuser. Comte d’emprunt, il est d’abord Edmond Dantès, l’ancien marin jeté dix ans durant au fond du château d’If par des ennemis dont il ignore tout. La rencontre de hasard avec l’abbé Faria, prélat italien détenteur d’un fabuleux trésor, lui donne les moyens de sa vengeance...
Le captif s’évade. Dantès le mort vivant dispose maintenant d’une fortune démesurée. Il est au-dessus des lois. La justice est en marche, à la poursuite impitoyable des lâches et des criminels…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295987
Code sériel : 6216
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 912
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lucas_Blanchard Posté le 9 Juin 2021
    Je ne saurais comment décrire se livre, autrement qu’en disant qu’il est le roman feuilleton typique du XIXe siècle. Si il y en a bien un qu’il faut absolument lire, c’est celui-ci. Je n’ai pas encore lu le second livre, mais cela ne tardera pas. Une histoire magnifique, racontée par le billet d’une plume qui l’est tout autant, je recommande hautement ce classique qui mérite amplement son succès.
  • jullius Posté le 10 Mai 2021
    Quel conte que l'aventure de ce comte. Quelle épopée que cette autre odyssée. Quelle vie que celle, ici, romancée. Quelle impériale figure que cet autre emprisonné, mille fois plus digne et inspirante que celui dont on a les portraits. Quel fils que ce nouveau ressuscité. Que de ravissement dans ces mille et un costumes, ces métamorphoses, ces stratagèmes et ces pièges dressés. Quel amour merveilleux que cet amour mort-né. Quel trésor, finalement, que ces marques à l'encre noire sur simple papier. Et quelle leçon, oui… tiens : quelles leçons en tirer ? Vengeur ou justicier ? Cruauté ou humanité ? Chacun se fera son idée, tissera sa préférence, façonnera sa vérité. Une chose, seule, me semble difficile à accepter : que de Brunetière à Eco, certains aient pu penser que ce chef-d'oeuvre est un "raté".
  • fb1643 Posté le 8 Avril 2021
    Churchill a dit (ou écrit): "Il n'y a rien de plus inutile et coûteux que la vengeance." Et pourtant, qu'est-ce que c'est satisfaisant de "renvoyer l'ascenseur", que ce soit en mal comme en bien.. "Pour une fleur un bouquet, mais pour une pierre un gros pavé..." Déjà, c'est très désagréable d'être en bout de liste des victimes... Et puis, une BONNE vengeance a son petit côté éducatif... Sur la durée, avec les chances de tomber sur le brave pigeon qui ne réagira pas, le coup tordu est rentable.. C'est pour ça que la simple "loi du Talion" n'est pas dissuasive. Tandis que, si celui qui vous a joué un sale tour "le paye au centuple", ça passera un message de prudence: "Celui-là, faut pas trop le chercher..." Et cette "politique du kamikaze" est aussi applicable dans un cas de "harcèlement professionnel": "Chef, je SAIS que face à vous je ne ferai pas le poids, mais MOI je n'aurai plus rien à perdre donc en me détruisant vous signerez votre arrêt de mort..." Une sagesse populaire dit qu'il ne faut pas contrarier les fous: le harceleur se calmera ou cherchera une autre victime.. Des 4 qui ont nui à Dantes (Caderousse, Morcerf, Villefort et Danglars), deux sont morts, un est fou, le... Churchill a dit (ou écrit): "Il n'y a rien de plus inutile et coûteux que la vengeance." Et pourtant, qu'est-ce que c'est satisfaisant de "renvoyer l'ascenseur", que ce soit en mal comme en bien.. "Pour une fleur un bouquet, mais pour une pierre un gros pavé..." Déjà, c'est très désagréable d'être en bout de liste des victimes... Et puis, une BONNE vengeance a son petit côté éducatif... Sur la durée, avec les chances de tomber sur le brave pigeon qui ne réagira pas, le coup tordu est rentable.. C'est pour ça que la simple "loi du Talion" n'est pas dissuasive. Tandis que, si celui qui vous a joué un sale tour "le paye au centuple", ça passera un message de prudence: "Celui-là, faut pas trop le chercher..." Et cette "politique du kamikaze" est aussi applicable dans un cas de "harcèlement professionnel": "Chef, je SAIS que face à vous je ne ferai pas le poids, mais MOI je n'aurai plus rien à perdre donc en me détruisant vous signerez votre arrêt de mort..." Une sagesse populaire dit qu'il ne faut pas contrarier les fous: le harceleur se calmera ou cherchera une autre victime.. Des 4 qui ont nui à Dantes (Caderousse, Morcerf, Villefort et Danglars), deux sont morts, un est fou, le dernier ruiné, gageons que plus personne ne s'attaquera à "Monte-Cristo". "Qui s'y frotte s'y pique". (Louis XII)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ink-Heart Posté le 6 Avril 2021
    Sacrée épopée ! Des tréfonds d'un cachot de l'île d'If à une caverne merveilleuse sur l'île de Monte Cristo en passant par les palais de Rome, les opéras parisiens, l'exotique Grèce, ce pavé d'approximativement 1200 pages nous entraîne dans une flamboyante course à la vengeance. le héros tout en nuance de gris, blessé par la trahison de tous et cruel dans sa quête de justice, nous tient en haleine. Sa personnalité complexe, fascinante, fait tout le charme et la profondeur de l'histoire -comparée à certains jeunes gens un peu monolithiques mais qu'importe ils ont l'insouciance et la naïveté des jeunes amoureux. L'intrigue tortueuse ne se dénoue que petit à petit pour notre plus grand plaisir, parfois sadique, et pour se conclure en un final en apothéose. Cette histoire est captivante, vous ne pourrez pas lâcher le livre avant d'en avoir enfin eu le dernier mot de la terrible vengeance du comte de Monte Cristo. Foncez.
  • cchloe Posté le 1 Mars 2021
    Dumas a réussi à faire en un livre ce que Balzac a crée dans la comédie humaine, tout un univers. le nombre d'histoires farfelues et de personnages sont impressionnants. Je n'ai lu que le tome 1 et voilà ce que j'en retiens. Engagez vous au côté de Dantès, un personnage qui ne vous laissera pas indifférent. Il faut avoir été très malheureux pour être très heureux. Et vu tous les malheurs et toute cette injustice qui se déchaineront sur lui, vous ne serez que Révoltés par sa situation à la limite du grotesque. Nous suivons Dantès sur toutes les côtes méditerranéennes : Catalogne, Gard, Marseille, du carnaval de Rome au Paris guindé de son époque, les lieux sont tous pittoresques et enchantent notre imagination. L'analyse de chaque personnage a son intérêt et je suis remarquablement marquée qu'elle pourrait s'appliquer de nos temps. Entre la trahison, la vanité, l'orgueil contrastés par l'honnêteté, la simplicité et la bienveillance des autres, tout le monde sera forcé de reconnaître une connaissance bien réelle de son entourage. Je reste toutefois curieuse de l'épilogue de cette histoire. Dantès montre certes, une certaine vengeance enfouie en lui mais je me questionne encore sur ses réelles intentions. Ce... Dumas a réussi à faire en un livre ce que Balzac a crée dans la comédie humaine, tout un univers. le nombre d'histoires farfelues et de personnages sont impressionnants. Je n'ai lu que le tome 1 et voilà ce que j'en retiens. Engagez vous au côté de Dantès, un personnage qui ne vous laissera pas indifférent. Il faut avoir été très malheureux pour être très heureux. Et vu tous les malheurs et toute cette injustice qui se déchaineront sur lui, vous ne serez que Révoltés par sa situation à la limite du grotesque. Nous suivons Dantès sur toutes les côtes méditerranéennes : Catalogne, Gard, Marseille, du carnaval de Rome au Paris guindé de son époque, les lieux sont tous pittoresques et enchantent notre imagination. L'analyse de chaque personnage a son intérêt et je suis remarquablement marquée qu'elle pourrait s'appliquer de nos temps. Entre la trahison, la vanité, l'orgueil contrastés par l'honnêteté, la simplicité et la bienveillance des autres, tout le monde sera forcé de reconnaître une connaissance bien réelle de son entourage. Je reste toutefois curieuse de l'épilogue de cette histoire. Dantès montre certes, une certaine vengeance enfouie en lui mais je me questionne encore sur ses réelles intentions. Ce livre est une odyssée enchantée digne des "Mille et Une Nuits" à des égards. Ce héros à l'histoire tragique poursuit une quête confuse jonchée de personnages qui hantent sa "vie posthume" créée de toute pièce : celle de Monte Cristo.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !