Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264061072
Code sériel : 4853
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
Le dernier tigre rouge
Collection : Polar
Date de parution : 03/04/2014
Éditeurs :
10/18

Le dernier tigre rouge

Collection : Polar
Date de parution : 03/04/2014
Quatrième roman du lauréat du Prix SNCF polar 2013 : un Légionnaire débarque en Indochine en 1946 et enquête sur un mystérieux tireur d'élite passé à l’ennemi, côté vietminh.
Saigon, 1946. L’arrivée des troupes françaises en Indochine s’accélère pour reprendre cette zone capturée par les Japonais durant la Seconde Guerre mondiale. Parmi les premiers partants : la Légion Etrangère,... Saigon, 1946. L’arrivée des troupes françaises en Indochine s’accélère pour reprendre cette zone capturée par les Japonais durant la Seconde Guerre mondiale. Parmi les premiers partants : la Légion Etrangère, composée d’anciens nazis, de résistants et de mercenaires du monde entier. Encore traumatisé par la mort de sa femme, Charles... Saigon, 1946. L’arrivée des troupes françaises en Indochine s’accélère pour reprendre cette zone capturée par les Japonais durant la Seconde Guerre mondiale. Parmi les premiers partants : la Légion Etrangère, composée d’anciens nazis, de résistants et de mercenaires du monde entier. Encore traumatisé par la mort de sa femme, Charles Bareuil s'engage pour l'« Indo ». Mais cette guerre va rapidement devenir un combat personnel, lorsqu’il décide d’enquêter sur un mystérieux tireur d’élite servant côté Vietminh…
 
Lauréat du Prix SNCF du polar en 2013 avec Balancé dans les cordes, Jérémie Guez s’est rapidement imposé comme une nouvelle voix du polar français.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264061072
Code sériel : 4853
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cracovie09 02/09/2022
    A la nuit tombée, du haut de l'escalier qui menait à la misérable chambre qu'il avait louée à côté de celle de Gordov, Bareuil observa longtemps l'agitation de la ville en fumant des cigarettes. Toute la journée il avait vu des bourgeois se comporter comme des porcs, jouir sans entraves d'un pays pour lequel ils ne combattraient jamais. D'autres le faisaient à leur place, la Légion en tête. Il pensa à cette histoire impossible, à ceux qui aimaient ce pays et la France, au Jaunes et aux Blancs, irréconciliables, ivres de haine. Lui-même était venu là pour des raisons obscures, celles pour lesquelles les gens se battent et tuent, pour venger, pour reconquérir les fantômes, ressusciter des êtres vivant dans les mémoires et les cœurs morts. Le Russe devait dormir à poings fermés. Le lendemain, il retournerait faire la guerre, le laisserait seul dans cette ville encore inconnue. La chaleur peinait à retomber. Bareuil décida d'aller se désaltérer au comptoir de la première échoppe qu'il trouverait sur sa route.
  • Aemilia 22/05/2022
    Ce livre fait partie de la collection Grands détectives et je m'attendais donc à une enquête policière. Mais en fait celle-ci est quasi inexistante dans ce livre, elle n'est qu'un prétexte à l'histoire. Pour moi, une vraie enquête implique un cheminement, des indices, une recherche de la vérité. Et ici, rien de tout cela. J'avoue avoir été un peu déçue. Surtout que le contexte historique est très intéressant. C'est le premier livre que je lis sur cette période de notre histoire. Le contexte est très bien décrit, l'écriture est fluide. J'adore apprendre tout en lisant. C'est un roman de guerre qui nous permet de cerner un peu ce qu'a pu être la guerre d'Indochine et la composition de la Legion étrangère. Pour tous ces points là, je suis contente de ma lecture. Je reste cependant un peu sur ma faim car avec une intrigue policière plus fouillée ce livre aurait pu être un excellent roman.
  • hermen 26/06/2021
    J’ai lu avec plaisir ce roman qui nous plonge dans le contexte de la guerre d’Indochine. Il y a tous les ingrédients d’une bonne aventure mais le scénario se partage entre la quête d’un nouvel amour et celle d’un mystérieux sniper provenant de l’odyssée guerrière du héro
  • vertescollines 13/09/2020
    Un roman noir. Un roman policier. A vrai dire un roman sur la "sale" guerre d'Indochine. Un roman sur l'engagement d'hommes du bon ou du mauvais côté. Comment savoir ? L'histoire de Bareuil, ce Français engagé dans la légion suite au meurtre de sa compagne pendant la seconde guerre mondiale en Croatie, Gordov ce russe excellent tireur qui a fait Stalingrad, Botvinnik, qui a déserté, trahi son Pays et qui traque l'ennemi et de leurs compagnes vietnamiennes qui elles aussi s'engagent à leur dépend. La guerre racontée dans sa cruelle vérité, les traques, les tortures, les trahisons des populations locales. Et surtout aussi dans ce roman, le combat de deux hommes pour être le seul à survivre. Un roman très intéressant. Un Roman à lire pour connaître la réalité de cette sale guerre. Un roman sans apriori. Aucun jugement sur les deux clans. La guerre pour une indépendance, la guerre pour défendre son territoire, ses biens. La guerre non comprise par les légionnaires parfois. Merci à Antoine et Antoinette de la médiathèque de Frévent de m'avoir permis de le lire.
  • py314159 27/04/2020
    A la fin de la deuxième guerre mondiale, les troupes françaises convergent vers l'Indochine. Jérémie Guez raconte la guerre du Vietnam à travers le destin et l’affrontement de de deux tireurs d'élite français. Un roman historique et guerrier bien construit et intéressant mais pas vraiment un roman policier malgré son appartenance à la collection Grands détectives.

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…