Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266252041
Code sériel : 5520
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Le Dragon sous la mer

Paul CHWAT (Traducteur)
Date de parution : 13/03/2014

Vider, sous la mer, des puits de pétrole dans une zone contrôlée par l’ennemi, puis ramener le butin aux États-Unis : une mission ultradangereuse, même pour un sous-marin aussi perfectionné. Mais le plus curieux dans cette affaire, c’est l’équipage : quatre hommes, pas un de plus. Dont un psychologue, « Long...

Vider, sous la mer, des puits de pétrole dans une zone contrôlée par l’ennemi, puis ramener le butin aux États-Unis : une mission ultradangereuse, même pour un sous-marin aussi perfectionné. Mais le plus curieux dans cette affaire, c’est l’équipage : quatre hommes, pas un de plus. Dont un psychologue, « Long John » Ramsey.
Si les vingt missions précédentes ont échoué, cette fois grâce à l’appareil inventé par Ramsey – capable de déjouer les effets d’une psychose artificielle, l’arme secrète ennemie – le sous-marin est prêt à parer toutes les attaques.
Mais la menace vient-elle vraiment de l’extérieur ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266252041
Code sériel : 5520
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jeer Posté le 2 Mars 2020
    Mon premier F.Herbert. Sentiment très mitigé. J'ai beaucoup aimé le sentiment de claustrophobie que réussit à créer l'auteur, mais je reste intriqué par les rebondissements incessants... A peine une manœuvre du sous-marin effectuée, il se passe autre chose... Comme si dans les profondeurs, on était à Time Square... Trop de termes techniques à mon goût... J'ai même survolé quelques pages car je n'en pouvais plus de lire le nom des boutons, leviers, la pression, la radioactivité, etc... Il manque également pour moi de plus vaste passage qui parle des profondeurs, et qui explique ce qu'est la fameuse remorque, à quoi elle ressemble... En revanche, l'aspect psychiatrique est très présent (normal vu l'auteur). J'aurais souhaité lire un roman un peu plus SF, c'est juste de l'anticipation... Donc, c'était une lecture pas mal, mais qui aurait pu être plus sympathique.
  • aureliestrega Posté le 18 Mars 2015
    L'aspect Science-fiction est très peu présent dans ce livre mais il est passionnant. 4 hommes dans un sous-marin, l'un d'entre eux est un traitre, l'un d'entre eux cache sa vraie fonction ici, on découvre un cadavre caché peut-être avant le départ et ils naviguent dans des eaux hostiles très surveillées. Il est flippant, passionnant, émouvant!
  • finitysend Posté le 26 Mars 2014
    Un huis clos étouffant sous les océans polaires ... Le premier roman de l'auteur et franchement pas si mal pour un premier roman . C'est une lecture assez difficile car l'auteur emploie beaucoup de termes spécialisés , des termes issus du registre spécifique de la navigation en eaux profondes et du vocabulaire issus également du vocabulaire des sous-mariniers où du champ de la psychologie . Le texte matérialise une atmosphère excessivement pesante ( à couper au couteau ) : Il y a une paranoïa de chaque instant , des dangers à chaque minutes , des défaillances mécaniques , des tuiles dues à l'environnement liquide extérieur qui est palpable .. etc. .. Cette mission est donc clairement une accumulation de tuiles diverses et variées , biens dosées , très concrètes ou très psychologiques , mais toujours finement amenées et très tendues ... Des tuiles qui irritent , le stress , la paranoïa , l'anxiété , la peur ... C'est un thriller en fait , mais assez soutenu et sans réelle accélération du tempo vers la fin . C'est un récit à vitesse constante ... Il y a de la tension , des tensions , de multiples situations de crise , qui sont constamment intensifiées par des dialogues suspicieux... Un huis clos étouffant sous les océans polaires ... Le premier roman de l'auteur et franchement pas si mal pour un premier roman . C'est une lecture assez difficile car l'auteur emploie beaucoup de termes spécialisés , des termes issus du registre spécifique de la navigation en eaux profondes et du vocabulaire issus également du vocabulaire des sous-mariniers où du champ de la psychologie . Le texte matérialise une atmosphère excessivement pesante ( à couper au couteau ) : Il y a une paranoïa de chaque instant , des dangers à chaque minutes , des défaillances mécaniques , des tuiles dues à l'environnement liquide extérieur qui est palpable .. etc. .. Cette mission est donc clairement une accumulation de tuiles diverses et variées , biens dosées , très concrètes ou très psychologiques , mais toujours finement amenées et très tendues ... Des tuiles qui irritent , le stress , la paranoïa , l'anxiété , la peur ... C'est un thriller en fait , mais assez soutenu et sans réelle accélération du tempo vers la fin . C'est un récit à vitesse constante ... Il y a de la tension , des tensions , de multiples situations de crise , qui sont constamment intensifiées par des dialogues suspicieux de qualités , des soliloques réguliers de personnages experts et tendus , des tensions exaspérées également par l'exiguïté des lieux et le contexte stratégique ( dans le sous-marin et en dehors .) C'est fondamentalement , un roman de hard science en fait . Il porte sur : - La guerre sous-marine . - L' infiltration et l' intelligence . - L'univers sous-marinier en général . - la psychologie en situation de crise et en milieux confinés .. - Les eaux abyssales . En effet ce roman affiche clairement l'objectif de faire explorer au lecteur , l'univers des milieux clos en crises , la gestion du stress , la préservation de soi-même en milieux psychologiques intensément agressifs . L'auteur dont la formation initiale est la psychologie , fait ici un travail d'une remarquable qualité parce que la donne psychologique est fabuleusement introduite dans une trame narrative qui n'est qu'une vaste pente savonneuse , aussi inquiétante que glissante ... Je ne cacherais pas que j'ai eu du mal à m'insérer dans ce sous-marin de poche ( beaucoup de noirceur , de tensions et d'informations techniques ) ... Mais la magie a opéré et c'est une lecture sympathique , sérieuse et bien documentée finalement où l'excès d'information fait partie du projet narratif . Ce bouquin n'est pas estimé à sa juste valeur par les critiques de SF ... Bref : difficile mais excellent et certainement pas une oeuvre mineure de l'auteur à mon humble avis .. Sinon la traduction à un peu ( souvent ) vieillie mais assez bien vieillie en fait . Je veux dire que même si souvent les technologies et le vocabulaire sont surannés ( c'est assez fréquent en fait ) , il y a de fait une atmosphère très particulière qui s'installe . L'ambiance possède en effet comme une âme tellement elle a un gout particulier , un gout très palpable . Le tout présente une apparence qui fait de façon incontournable , penser , à une ambiance steampunk bien que ce n'en soit pas du tout . C'est un ovni dans le genre SF à cause de tous ces différents facteurs et du temps qui a passé . C'est un peu comme tous à Zanzibar on a l'impression bizarre d'un futur alternatif ..... Un autre excellent roman du même auteur : Dosadi
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.