Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266247702
Code sériel : 16011
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 840
Format : 108 x 177 mm

Le Faucon du Siam

Jean ROSENTHAL (Traducteur)
Date de parution : 05/11/2015
1679. Capitaine du Royal Lotus pour le compte de la Compagnie des Indes, Constantin Phaulkon vogue à travers le golfe du Siam. Son précieux chargement secret doit faire sa fortune : cinq des meilleurs canons hollandais à destination de l'ambitieuse reine de Pattani, État vassal du Siam qui rêve de... 1679. Capitaine du Royal Lotus pour le compte de la Compagnie des Indes, Constantin Phaulkon vogue à travers le golfe du Siam. Son précieux chargement secret doit faire sa fortune : cinq des meilleurs canons hollandais à destination de l'ambitieuse reine de Pattani, État vassal du Siam qui rêve de s'en affranchir. Mais, trahi par son équipage en pleine tempête, Constantin voit impuissant son navire mettre le cap vers un tout autre destin.
Échoué sur les rives du Siam, Constantin va user de ses talents de stratège pour accéder aux plus hautes sphères du pouvoir de ce pays aux mille et une merveilles, objet de convoitise des puissances occidentales.

« Captivant comme un film d'aventures de Spielberg. » ELLE

« Le roman le plus réussi qu'un étranger ait jamais dédié à la Thaïlande. » Le Bangkok Post
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266247702
Code sériel : 16011
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 840
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Le roman le plus réussi qu'un étranger ait jamais dédié à la Thaïlande. » Le Bangkok Post
« Ce grand roman d’aventures est le prétexte pour explorer le quotidien du royaume de Siam. » Le Havre Presse
« Intrigues et passions sont au cœur de ce roman historique signé Axel Aylwen. » Le Confolentais
« Ce chef-d’œuvre d'Axel Aylwen, qui entremêle brillamment le romanesque et l'histoire, l'érotisme et l'exotisme, brosse le tableau d'une civilisation éblouissante. » L'Actualité littéraire
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BVIALLET Posté le 8 Avril 2020
    En 1679, dans le golfe du Siam, Constantin Phaulcon, capitaine du « Royal Lotus », jonque siamoise de 120 tonneaux, doit convoyer des ballots de draps pour le compte de la Compagnie anglaise des Indes. Avec ses collègues Ivatt et Burnaby, il compte réaliser de surcroit un beau coup de contrebande en faisant entrer au royaume du Siam, une série de canons de fabrication hollandaise. Phaulcon envisage de les vendre à une certaine reine de Pattani, musulmane ne voulant plus se soumettre au pouvoir central bouddhiste. L’ennui, c’est qu’après quelques révoltes péniblement mâtées de son équipage malais, la jonque fait naufrage et coule corps et biens avec les derniers espoirs de réussite de Phaulcon. Seul survivant du désastre avec ses deux acolytes, il se retrouve prisonnier du puissant gouverneur de Ligor qui veut leur faire avouer par n’importe quel moyen y compris la torture qu’ils menaient une action de contrebande. Heureusement la participation valeureuse de Phaulcon à un tournoi de boxe thaï, puis l’arrivée plus qu’opportune d’un éléphant blanc quasiment divinisé par les Siamois changent totalement la donne… « Le faucon du Siam » est le premier tome d’une trilogie d’aventures historiques du temps des premiers établissements européens (successivement portugais, hollandais et anglais) dans cette... En 1679, dans le golfe du Siam, Constantin Phaulcon, capitaine du « Royal Lotus », jonque siamoise de 120 tonneaux, doit convoyer des ballots de draps pour le compte de la Compagnie anglaise des Indes. Avec ses collègues Ivatt et Burnaby, il compte réaliser de surcroit un beau coup de contrebande en faisant entrer au royaume du Siam, une série de canons de fabrication hollandaise. Phaulcon envisage de les vendre à une certaine reine de Pattani, musulmane ne voulant plus se soumettre au pouvoir central bouddhiste. L’ennui, c’est qu’après quelques révoltes péniblement mâtées de son équipage malais, la jonque fait naufrage et coule corps et biens avec les derniers espoirs de réussite de Phaulcon. Seul survivant du désastre avec ses deux acolytes, il se retrouve prisonnier du puissant gouverneur de Ligor qui veut leur faire avouer par n’importe quel moyen y compris la torture qu’ils menaient une action de contrebande. Heureusement la participation valeureuse de Phaulcon à un tournoi de boxe thaï, puis l’arrivée plus qu’opportune d’un éléphant blanc quasiment divinisé par les Siamois changent totalement la donne… « Le faucon du Siam » est le premier tome d’une trilogie d’aventures historiques du temps des premiers établissements européens (successivement portugais, hollandais et anglais) dans cette partie de l’Asie. L’auteur, anglais qui se révèle excellent spécialiste de l’histoire et des coutumes thaïlandaises, reconnaît lui-même en introduction qu’il s’est inspiré de l’histoire, mais sans la suivre fidèlement car toutes les archives du Siam ont été détruites au XVIIIème siècle par les envahisseurs birmans. Il n’en demeure pas moins que cette lecture est particulièrement dépaysante et exotique. Le lecteur y découvrira des excès de raffinement, de délicatesse et de largeur d’esprit (toutes les religions sont acceptées sans la moindre discrimination) mêlés à des sommets de servilité (on ne se présente qu’à plat ventre devant le roi ou les mandarins) et de cruauté (châtiments d’une incroyable barbarie, tortures atroces…). S’il n’est que relativement historique, ce roman se rattrape sur les aventures, les rebondissements, les intrigues, ce qui permet de maintenir l’intérêt du lecteur tout au long d’un pavé de plus de 800 pages, qui se dévore en dépit de quelques longueurs. On suit avec grand intérêt l’ascension irrésistible du (super) héros doté de toutes les qualités (intrigant redoutable, diplomate hors pair, séducteur irrésistible et combattant courageux) ainsi que le déroulement de ses amours compliquées avec la sublime Sunida, son amante locale, et la très jeune et très charmante Maria, sa future épouse. Ouvrage de gare, de plage ou de « confinement » permettant de se divertir agréablement tout en enrichissant ses connaissances de l’Orient étrange et mystérieux.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ClaireG Posté le 11 Mars 2017
    Fantastique destin que celui de Constantin Phaulkon, né grec, fuyant les maltraitances paternelles pour s'engager comme mousse sur un navire de commerce anglais, qui devient premier ministre à la cour du roi du Siam, Naraï. Fantastique histoire vraie qui se déroule à la fin du XVIIe siècle dans le Sud-Est asiatique dont les richesses sont convoitées par différentes puissances européennes (Angleterre, Hollande, France) alors que les Maures y ont depuis longtemps établi des comptoirs commerciaux et voient d'un mauvais oeil toute ingérence étrangère. Arrive Phaulkon, délégué par la Compagnie anglaise des Indes orientales, qui, charmé par Java puis conquis par le Siam, apprend la langue, les coutumes et le protocole incroyable de la Cour, s'intéresse au bouddhisme, constate les malversations des uns et des autres pour maintenir leur monopole commercial et tente de multiples approches auprès du conseiller principal du roi pour dénoncer les travers du système établi. D'intrigues en stratégies, il propose au barcalon (premier ministre) de créer une flotte marchande siamoise dont les bénéfices tomberaient uniquement dans l'escarcelle du pays. Il fait ses preuves en devenant ministre du commerce et en faisant un rapport détaillé des livres de comptes trafiqués par les Maures. Une telle ambition ne peut créer que... Fantastique destin que celui de Constantin Phaulkon, né grec, fuyant les maltraitances paternelles pour s'engager comme mousse sur un navire de commerce anglais, qui devient premier ministre à la cour du roi du Siam, Naraï. Fantastique histoire vraie qui se déroule à la fin du XVIIe siècle dans le Sud-Est asiatique dont les richesses sont convoitées par différentes puissances européennes (Angleterre, Hollande, France) alors que les Maures y ont depuis longtemps établi des comptoirs commerciaux et voient d'un mauvais oeil toute ingérence étrangère. Arrive Phaulkon, délégué par la Compagnie anglaise des Indes orientales, qui, charmé par Java puis conquis par le Siam, apprend la langue, les coutumes et le protocole incroyable de la Cour, s'intéresse au bouddhisme, constate les malversations des uns et des autres pour maintenir leur monopole commercial et tente de multiples approches auprès du conseiller principal du roi pour dénoncer les travers du système établi. D'intrigues en stratégies, il propose au barcalon (premier ministre) de créer une flotte marchande siamoise dont les bénéfices tomberaient uniquement dans l'escarcelle du pays. Il fait ses preuves en devenant ministre du commerce et en faisant un rapport détaillé des livres de comptes trafiqués par les Maures. Une telle ambition ne peut créer que rivalités, jalousies, luttes de pouvoir et d'alcôves, discussions « diplomatiques » à outrance. La cour du Siam est d'une magnificence grandiose. Un respect absolu est dû au souverain. Ses sujets ne se présentent à lui que prosternés, se mouvant sur les genoux et les avant-bras, ce qui fait dire à un Hollandais que « Naraï est le roi des crocodiles puisque son peuple est rampant ». Disgrâce immédiate ! Incroyable mais vrai, à force de charisme, d'habileté diplomatique, de méthodes pas toujours honnêtes et d'une ambition démesurée, Constantin Phaulkon finit par séduire le roi qui, à la mort de son barcalon, le nommera premier ministre en 1682. Pour asseoir son pouvoir, Phaulkon conseille au roi de signer un traité avec la France pour contrer les Anglais (avec qui il n'est plus en odeur de sainteté) et les Hollandais qui menacent d'envahir le Siam pour contrôler le commerce avec la Perse, alors qu'ils viennent d'être battus par les Français (traité de Nimègue, 1678). Par le biais des Jésuites, Phaulkon assure Louis XIV que le roi Naraï pourrait se convertir au catholicisme. De ruses en péripéties, Phaulkon devient le deuxième personnage du royaume. Axel Aylwen est un historien anglais spécialiste de la Thaïlande, ce qui nous vaut des détails impressionnants sur l'art et la façon de vivre, dans les campagnes et à la Cour, sur les superstitions, la vie des marchés, les paris, la boxe, les dizaines de milliers d'éléphants qui composent la « cavalerie » royale, sur la rareté de l'éléphant blanc, sur le raffinement et l'érotisme pratiqués à la Cour, sur la cruauté des châtiments, etc. L'histoire est trépidante, chaque chapitre apporte son lot d'intrigues et d'aventures rocambolesques. Et ceci n'est que le premier tome. Deux autres tout aussi fournis relatent la suite jusqu'à la fin du « règne du Faucon du Siam » en 1688.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bloblo Posté le 19 Janvier 2017
    L'auteur retrace avec brio l'ascension de Constantin Phaulcon au Royaume du Siam du 17eme siècle. Constantin, né de parents grecs, obligé de fuir les coups de son père, s'embarque comme mousse sur un bateau anglais à l'âge de neuf ans. le capitaine du bateau le prend sous son aile et lui apprend tous les rudiments de la marine. Ses aventures maritimes vont le mener au coeur du Siam où un destin étrange et incroyable l'attend. L'auteur décrit avec verve les coutumes et ambiances locales. Intrigues, manipulations, conflits d'intérêts et stratégie politique sont au coeur de ce roman historique. Une magnifique découverte qui m'a transportée vers des horizons lointains.
  • tonpdg Posté le 24 Septembre 2016
    Roman historique en 3 tomes : - le faucon du Siam, - L'envol du faucon, - le dernier vol du faucon Il s'agit des aventures réelles mais romancées de Phaulkon au Siam ; elles font un peu penser à celles de Marco Polo en Chine. Attention tout de même, les 3 tomes représentent un gros morceau (un peu plus de 1 200 pages) mais J'ai eu un réel plaisir à suivre ce récit prenant qui m'a fait découvrir un pan de l'histoire et de la culture thaï. Tome 1 : . La domination hollandaise et l'influence mauresque . L'ascension de Phaulkon.
  • Equilivriste Posté le 9 Septembre 2016
    Trilogie ayant pour cadre l'Asie au 17ème siècle, les colonies, luttes d'influence des pays occidentaux qui rivalisaient de puissance aux antipodes et profitaient d'un commerce extrêmement lucratif, en particulier avec le petit royaume du Siam, (actuelle Thaïlande), très tolérant et ouvert aux étrangers bien que les cultures bouddhistes, chrétiennes et musulmanes divergent en bien des points. Le héros est un jeune grec: Constantin Faulkon, devenu très jeune marin sur un navire anglais ... Dont le destin, et le talent, lui ouvriront les portes d'une destinée hors du commun! Un véritable dépaysement dans le temps, les lieux et les coutumes ... Un vrai plaisir!
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.