Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266229883
Code sériel : 15250
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Le grand voyage

Mohawks et le peuple d'en haut

VIRGINIE JOUANNET (Collaborateur)
Date de parution : 07/02/2013

Mohawks, jeune Indien nahanni, part pour le Grand Voyage, la plus haute mission qui soit. À cheval, en canoë ou en traîneau, le jeune garçon va braver tous les dangers pour rejoindre les différentes ethnies des Peuples d’en haut et tenter de recréer leur unité. Il va errer, espérer, apprendre...

Mohawks, jeune Indien nahanni, part pour le Grand Voyage, la plus haute mission qui soit. À cheval, en canoë ou en traîneau, le jeune garçon va braver tous les dangers pour rejoindre les différentes ethnies des Peuples d’en haut et tenter de recréer leur unité. Il va errer, espérer, apprendre et se décourager jusqu’à en perdre le fil de sa quête. Car la route est longue et le danger proche. Mais quoi qu’il arrive, un Voyageur n’abandonne jamais.

« Une épreuve sauvage, exaltante, initiatique et périlleuse, que nous invite à suivre Nicolas Vanier. » France Cavalié – Télé 7 Jours

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266229883
Code sériel : 15250
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Une fois de plus, Nicolas Vanier nous fait voyager dans le Grand Nord, dans cette nature dure et impitoyable mais si magnifique ! En suivant ce jeune homme fier et vaillant dont l'impatience lui coûtera quelques déboires, le lecteur est totalement emporté dans cette quête initiatrice mais surtout dans un voyage sur l'humilité. On sort de ce livre tout petit, mais tellement grandi  ! » Marianne Anger - Le Télégramme

« Un superbe roman d'initiation dans un univers que l'auteur maîtrise à merveille. » France Dimanche

« Une épreuve sauvage, exaltante, initiatique et périlleuse, que nous invite à suivre Nicolas Vanier. » France Cavalié - Télé 7 Jours

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • meknes56 Posté le 18 Septembre 2019
    Un eau roman d'aventure qui m'a vraiment emballé dans ces beaux et froids espaces. J'aime bien ce genre de livre qui nous font voyager et nous faire comprendre que la nature est belle...J'aime bien ces livres qui nous font réfléchir et ce voyage de Mohawks est une belle quête.
  • nanashi Posté le 31 Mai 2019
    J'aime les romans qui se déroulent dans le monde et les croyances amérindiennes; peu importe l'époque. Qui font voyager au sein de paysages sublimes et sauvages. Qui nous ramènent au principal. Avec Le grand voyage, Nicolas Vanier a su répondre à mes goûts et mes exigences. Très bonne lecture.
  • morgane2993 Posté le 28 Avril 2019
    Mohawks pense être un jeune homme comme les autres, jusqu'au jour où son arrière-grand-père, Raian, le charge d'une mission : comme lui, Mohawks devra parcourir le territoire de la Coiffe pour unir le peuple d'en haut, rapportant de son voyage les zuyismans qui sont la preuve de son passage. Dans une nature hostile et bien souvent déserte, cette mission se révèle plus périlleuse encore qu'il ne l'avait imaginée, si bien que le Zuyis pense plusieurs fois à abandonner. Épreuve après épreuve, le grand voyage prend peu à peu sens autour du mot murmuré par Raian au moment de sa mort : l'amour... celui d'une femme et d'autres femmes, celui des hommes, des chiens et de toute créature prenant vie sur la Terre Mère, et celui de la terre elle-même. Au sein d'un périple d'une grande violence, pour le corps comme pour le cœur, Mohawks acquiert finalement la sagesse nécessaire à son accomplissement, la nature et les hommes punissant sévèrement l'impatience et la précipitation. Un très beau récit, à la fois doux et brutal, sentimental et engagé. Avec Mohawks, le lecteur fait la découverte des mœurs du grand nord, et jette un autre regard sur un espace qu'on croirait dénué de couleur et... Mohawks pense être un jeune homme comme les autres, jusqu'au jour où son arrière-grand-père, Raian, le charge d'une mission : comme lui, Mohawks devra parcourir le territoire de la Coiffe pour unir le peuple d'en haut, rapportant de son voyage les zuyismans qui sont la preuve de son passage. Dans une nature hostile et bien souvent déserte, cette mission se révèle plus périlleuse encore qu'il ne l'avait imaginée, si bien que le Zuyis pense plusieurs fois à abandonner. Épreuve après épreuve, le grand voyage prend peu à peu sens autour du mot murmuré par Raian au moment de sa mort : l'amour... celui d'une femme et d'autres femmes, celui des hommes, des chiens et de toute créature prenant vie sur la Terre Mère, et celui de la terre elle-même. Au sein d'un périple d'une grande violence, pour le corps comme pour le cœur, Mohawks acquiert finalement la sagesse nécessaire à son accomplissement, la nature et les hommes punissant sévèrement l'impatience et la précipitation. Un très beau récit, à la fois doux et brutal, sentimental et engagé. Avec Mohawks, le lecteur fait la découverte des mœurs du grand nord, et jette un autre regard sur un espace qu'on croirait dénué de couleur et de vie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Damien39jura Posté le 8 Février 2019
    L'impression d'avoir participé au grand voyage avec Mohawk. Très bonne histoire tome 1 et 2.
  • JPB Posté le 19 Janvier 2019
    En fait, je me suis laissé prendre à la lecture de ce roman d'aventure, à tel point que j'ai été très déçu de la fin, avant de me rendre compte qu'il y avait un deuxième tome !! C'est de l'aventure avec un grand A, comme sait si bien la raconter Nicolas Vannier, qui l'a vécue lui-même de très près. Mais je ne sais pas encore si je vais lire le second tome, c'est toute l'ambiguïté de ma critique…
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.