Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377354252
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 11 x 17,8 mm

Le jardin secret

Valette (Traducteur)
Collection : Classique
Date de parution : 05/03/2020
Classique de la littérature enfantine, par l’auteur du Petit Lord Fauntleroy, Le Jardin Secret fait l’objet d’une adaptation sur les écrans le 15 avril 2020 (avec Colin Firth et Julie Walters).
Mary Lennox, mal-aimée de ses parents, a été abandonnée aux soins de domestiques indiens qui ont laissé libre cours à ses caprices et à son insolence.

À la suite d’une épidémie de choléra, retrouvée seule dans une maison vide, elle est envoyée en Angleterre pour vivre auprès d’un oncle qu’elle n’a...
Mary Lennox, mal-aimée de ses parents, a été abandonnée aux soins de domestiques indiens qui ont laissé libre cours à ses caprices et à son insolence.

À la suite d’une épidémie de choléra, retrouvée seule dans une maison vide, elle est envoyée en Angleterre pour vivre auprès d’un oncle qu’elle n’a jamais connu : Archibald Craven, vieil homme riche et bossu, qui vit dans un manoir isolé du Yorkshire. La nuit, elle y entend l’écho de pleurs venus d’une chambre introuvable.

Mary s’ennuie dans cette sombre demeure, cernée de landes sinistres. Mais en explorant le domaine, elle fait la rencontre d’un rouge-gorge et se laisse guider jusqu’à une clé enterrée. Elle lui donne accès au jardin clos où sa tante aimait à cultiver des roses. Jardin condamné par l’oncle Archibald depuis la mort de son épouse.

Poussée par la curiosité, Mary décide de braver l’interdit et ouvre la porte grinçante. Sa vie ne sera plus jamais la même...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377354252
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 11 x 17,8 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Troispetitstoursdepage Posté le 4 Novembre 2020
    Quelle merveille cette histoire de résilience, d'acceptation de soi, d'amitié et de découvertes. un classique de la littérature anglaise, indispensable dans la bibliothèque
  • sabine59 Posté le 3 Novembre 2020
    Comme ce fut un baume au coeur, en cette période stressante, d'entrer dans ce jardin mystérieux ! Il faut dire que le titre m'attirait irrésistiblement... Je ne connaissais, sans les avoir lus ni même vus en films, que quelques titres de l'auteure anglaise, spécialiste en son temps ( deuxième moitié du 19 e siècle) du roman jeunesse d'apprentissage. " le petit lord Fauntleroy" et " La petite princesse" sont devenus des classiques. Celui-ci l'est aussi en Angleterre. Un film vient de l'adapter. Le livre démarre en Inde, colonie anglaise à l'époque. Mary Lennox, petite fille délaissée par ses parents, devenue tyrannique et méchante envers les domestiques, voit sa vie bouleversée par une épidémie de choléra. Orpheline, elle est envoyée chez un oncle, dans un sombre manoir du Yorkshire... D'abord cloîtrée et morose, à l'éveil du printemps, Mary découvre avec ravissement le parc... et surtout un jardin tenu caché, à l'abandon, car source de chagrin pour son oncle veuf, si peu présent. Un jardin où elle s'épanouira, en compagnie du charismatique Dickon, jeune garçon ami des animaux, et Colin, son cousin maladif , toujours retranché dans sa chambre. Et d'un beau petit rouge-gorge... Le style est riche mais pas alambiqué,... Comme ce fut un baume au coeur, en cette période stressante, d'entrer dans ce jardin mystérieux ! Il faut dire que le titre m'attirait irrésistiblement... Je ne connaissais, sans les avoir lus ni même vus en films, que quelques titres de l'auteure anglaise, spécialiste en son temps ( deuxième moitié du 19 e siècle) du roman jeunesse d'apprentissage. " le petit lord Fauntleroy" et " La petite princesse" sont devenus des classiques. Celui-ci l'est aussi en Angleterre. Un film vient de l'adapter. Le livre démarre en Inde, colonie anglaise à l'époque. Mary Lennox, petite fille délaissée par ses parents, devenue tyrannique et méchante envers les domestiques, voit sa vie bouleversée par une épidémie de choléra. Orpheline, elle est envoyée chez un oncle, dans un sombre manoir du Yorkshire... D'abord cloîtrée et morose, à l'éveil du printemps, Mary découvre avec ravissement le parc... et surtout un jardin tenu caché, à l'abandon, car source de chagrin pour son oncle veuf, si peu présent. Un jardin où elle s'épanouira, en compagnie du charismatique Dickon, jeune garçon ami des animaux, et Colin, son cousin maladif , toujours retranché dans sa chambre. Et d'un beau petit rouge-gorge... Le style est riche mais pas alambiqué, ni désuet,et comporte souvent des touches d'humour. Les descriptions de la nature , de la lande en particulier, et bien sûr du jardin renaissant, sont magnifiques, vivifiantes. L'observation minutieuse des pousses qui sortent de terre, des rosiers aux jeunes bourgeons alors qu'ils semblaient morts nous ravit ,on s'y croirait... Alors, oui, la fin est sans doute trop idyllique, oui, les personnages se transforment positivement de façon un peu rapide. Mais ce roman , comme il fait du bien! Un vent printanier , des rayons de soleil caressants nous transportent dans ce jardin du bonheur et de l'amitié... A découvrir, que l'on soit adulte ou enfant!
    Lire la suite
    En lire moins
  • perlederosee28 Posté le 7 Octobre 2020
    Ce roman a une belle écriture fluide. Ce roman a plein de "l'authentic", clin d’œil à "l'essentiel dans la vie" raconté par Marcel Pagnol dans "Jean de Florette". C'est un véritable hymne à la nature, ce qui donne envie de la cultiver, l'observer, la protéger. C'est également une très belle histoire de résilience, à la fois celle de Daniel et de Mary. Ce livre est à mettre entre toutes les mains et il pourrait donner du sens à la vie d'enfants et adolescents actuels qui sont malheureusement en souffrance parfois et à la recherche de valeurs, de repères, de sens à leur vie. A noter que l'adaptation cinématographique de 1949 est vraiment excellente.
  • Aloysius3993 Posté le 4 Octobre 2020
    « Le jardin secret » est un roman magique sans une pointe de fantastique. Livre somme toute ancien, publié en 1911, il est remis au goût du jour par la sortie d’une adaptation cinématographique. A la lecture de la 4ème de couverture, il est possible de s’attendre à un roman gothique, un roman fantastique ou pourquoi pas, même à un roman avec intrigue familiale. Mais c’est un roman d’un tout autre genre que l’on découvre. C’est en fait un roman d’apprentissage qui éclot entre les lignes. On a bien quelques aspects gothiques subtils, qui éveillent la curiosité mais ce n’est pas le thème central du livre. Cela m’a un peu surprise dans un premier abord car ce n’est pas ce à quoi je m’attendais. Ayant vu la bande annonce du film qui détourne clairement le roman en film fantastique, je m’attendais à retrouver cela à l’écrit. Qu’à cela ne tienne, le roman originel est très bien comme il est ! Les personnages principaux sont des enfants mais le style du roman n’est clairement pas enfantin. L’enfance décrite ici n’est pas conventionnelle. Ombragée voire carrément sous la tempête, les évènements en ont fait des orphelins. Jeunes rajahs malmenés par leur propre caractère d’enfant... « Le jardin secret » est un roman magique sans une pointe de fantastique. Livre somme toute ancien, publié en 1911, il est remis au goût du jour par la sortie d’une adaptation cinématographique. A la lecture de la 4ème de couverture, il est possible de s’attendre à un roman gothique, un roman fantastique ou pourquoi pas, même à un roman avec intrigue familiale. Mais c’est un roman d’un tout autre genre que l’on découvre. C’est en fait un roman d’apprentissage qui éclot entre les lignes. On a bien quelques aspects gothiques subtils, qui éveillent la curiosité mais ce n’est pas le thème central du livre. Cela m’a un peu surprise dans un premier abord car ce n’est pas ce à quoi je m’attendais. Ayant vu la bande annonce du film qui détourne clairement le roman en film fantastique, je m’attendais à retrouver cela à l’écrit. Qu’à cela ne tienne, le roman originel est très bien comme il est ! Les personnages principaux sont des enfants mais le style du roman n’est clairement pas enfantin. L’enfance décrite ici n’est pas conventionnelle. Ombragée voire carrément sous la tempête, les évènements en ont fait des orphelins. Jeunes rajahs malmenés par leur propre caractère d’enfant non apaisés par une éducation, ils vont évoluer au fil des pages. L’éveil vient de la nature et de ce jardin secret en particulier. La magie de ce livre c’est la vitalité de la nature, des fleurs qui s’épanouissent au printemps, des petites bêtes qui crapahutent aux cotés de ces enfants. C’est mère nature qui vient à leur secours et qui incarne avec un autre personnage la figure maternelle. L’intrigue de ce livre n’est pas rythmée de rebondissements à couper le souffle. C’est plus une lecture paisible avec quelques évènements, quelques personnages attachants et une renaissance. Il n’en reste pas moins très intéressant. Le seul point qui m’a un peu déçu est le fait que les éléments gothiques ne soient pas plus approfondis ou pour certains non résolus. J’aime beaucoup le gothique dans les romans et j’ai une impression de non-abouti sur ce point en particulier. C’est donc un roman un peu naïf et printanier mais qui rappelle la magie de la vie et le plaisir des choses simples. J’ai hâte également de découvrir l’adaptation cinématographique dont je n’ai vu que la bande annonce. Initialement prévu le 8 avril au cinéma, il sortira en octobre sur Canal Play.
    Lire la suite
    En lire moins
  • livreetvous Posté le 8 Août 2020
    Ce livre m'avait été recommandé par un collègue car ses enfants l'avaient lu. Joli livre mais cependant il me semble un peu long pour des enfants 9-10 ans, comme recommandé.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.