RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Labyrinthe du bout du monde

            Pocket
            EAN : 9782266269315
            Code sériel : 16701
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 512
            Format : 108 x 177 mm
            Le Labyrinthe du bout du monde

            Serge FILIPPINI (Traducteur)
            Date de parution : 20/10/2016
            Naples, 1229. Décidés à se tenir éloignés des ennuis, le marchand de reliques Ignace de Tolède et son fils Uberto se consacrent à leurs florissantes affaires. Hélas, ils ne tardent pas à se retrouver aux prises avec une secte qui sème des cadavres à travers l'Europe.
            La réputation de nécromant d'Ignace...
            Naples, 1229. Décidés à se tenir éloignés des ennuis, le marchand de reliques Ignace de Tolède et son fils Uberto se consacrent à leurs florissantes affaires. Hélas, ils ne tardent pas à se retrouver aux prises avec une secte qui sème des cadavres à travers l'Europe.
            La réputation de nécromant d'Ignace le précède où qu'il aille et l'inquisiteur Conrad de Marbourg, l'envoyé du pape, n'a de cesse de le persécuter dans l'espoir de le confondre.
            Alors que meurtres, trahisons et agressions se multiplient, Ignace n'a plus d'autre choix que de se lancer aux trousses du véritable meurtrier et de débusquer enfin la cache des lucifériens…
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266269315
            Code sériel : 16701
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 512
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.30 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Phoenicia Posté le 5 Décembre 2018
              Curieuse fin de trilogie que nous sert ici Marcello Simoni. On retrouve Ignace de Tolède, marchand un peu trop curieux, au cœur d'un réel danger. Pourchassé par l'Inquisition qui le croit responsable d'une secte satanique qui sème les morts, et pourchassé par cette même secte, Ignace de Tolède, avec l'aide de son fils, doit prouver son innocence. On suit leurs aventures à travers toute l'Europe médiévale de l'Ouest : France, Italie jusqu'en Sicile. Marcello Simoni nous plonge dans l'ambiance de l'époque, celle au cours de laquelle les études universitaires découvrent de nouveaux savoirs, avec la faveur de certains souverains tels que Frédéric II, Empereur du Saint Empire Romain Germanique et grand humaniste, mais également celle de l'obscurantisme, du fanatisme, de l'Inquisition. L'auteur donne la part belle à des personnages ayant réellement existé, à commencer par l'astrologue Michael Scot, son savoir, ses inventions. Le récit se lit bien, rapidement, avec des chapitres courts. En revanche le seul bémol concerne la partie ésotérique de ce récit. Je préfère qu'il y en ait ou bien franchement ou bien pas du tout. Or, l'auteur nous place dans un entre-deux un peu frustrant et déroutant. Cette trilogie m'a tout de même plu dans l'ensemble. Il semblerait... Curieuse fin de trilogie que nous sert ici Marcello Simoni. On retrouve Ignace de Tolède, marchand un peu trop curieux, au cœur d'un réel danger. Pourchassé par l'Inquisition qui le croit responsable d'une secte satanique qui sème les morts, et pourchassé par cette même secte, Ignace de Tolède, avec l'aide de son fils, doit prouver son innocence. On suit leurs aventures à travers toute l'Europe médiévale de l'Ouest : France, Italie jusqu'en Sicile. Marcello Simoni nous plonge dans l'ambiance de l'époque, celle au cours de laquelle les études universitaires découvrent de nouveaux savoirs, avec la faveur de certains souverains tels que Frédéric II, Empereur du Saint Empire Romain Germanique et grand humaniste, mais également celle de l'obscurantisme, du fanatisme, de l'Inquisition. L'auteur donne la part belle à des personnages ayant réellement existé, à commencer par l'astrologue Michael Scot, son savoir, ses inventions. Le récit se lit bien, rapidement, avec des chapitres courts. En revanche le seul bémol concerne la partie ésotérique de ce récit. Je préfère qu'il y en ait ou bien franchement ou bien pas du tout. Or, l'auteur nous place dans un entre-deux un peu frustrant et déroutant. Cette trilogie m'a tout de même plu dans l'ensemble. Il semblerait que Marcello Simoni en ait commencé une nouvelle. Inutile de dire que le T1 est déjà dans mes pense-bêtes. Challenge Le Tour du scrabble en 80 jours Challenge Trivial Reading Challenge Les Détectives littéraires Challenge Mauvais Genres Challenge Déductions élémentaires
              Lire la suite
              En lire moins
            • culturiste Posté le 4 Novembre 2017
              tres bon livre mais un peu déçu quand même c'est dans la suite des 2 précédents ..je ne vois pas trop le rapport avec le titre mais bon pourquoi pas.
            • sl972 Posté le 27 Novembre 2016
              Dernière aventure d’Ignace de Tolède et d’Uberto, Le Labyrinthe du bout du monde marque la fin d’une époque pour les deux hommes. Uberto aspire à la tranquillité ; marié et jeune père, il préférerait être auprès de sa famille. Ignace ne se lasse pas de ses aventures, mais le poids des ans commence à se faire sentir. Pendant ce temps, un médecin français, Suger, se retrouve en possession d’un manteau particulier. L’homme qui l’avait avant lui devait l’apporter en Italie pour le remettre à un individu mystérieux mais, voyant la mort arriver, il charge Suger de cette mission. La tâche du professeur l’amène à croiser le chemin du marchand de Tolède et celui, plus inquiétant, d’un inquisiteur, Conrad de Marbourg, envoyé du pape dont il a reçu les pleins pouvoirs. Cet inquisiteur est sur la piste d’Ignace et le suspecte d’être à l’auteur d’une succession de crimes et l’accuse d’hérésie. Pour prouver son innocence, Ignace doit percer le secret du manteau, ce fameux manteau que beaucoup semble convoiter… J’ai trouvé le ton de ce livre plus sombre que les deux premiers. On sent que la fin des aventures approche. Willalme n’est plus là, parti à la fin du volume précédent, et Uberto, bien... Dernière aventure d’Ignace de Tolède et d’Uberto, Le Labyrinthe du bout du monde marque la fin d’une époque pour les deux hommes. Uberto aspire à la tranquillité ; marié et jeune père, il préférerait être auprès de sa famille. Ignace ne se lasse pas de ses aventures, mais le poids des ans commence à se faire sentir. Pendant ce temps, un médecin français, Suger, se retrouve en possession d’un manteau particulier. L’homme qui l’avait avant lui devait l’apporter en Italie pour le remettre à un individu mystérieux mais, voyant la mort arriver, il charge Suger de cette mission. La tâche du professeur l’amène à croiser le chemin du marchand de Tolède et celui, plus inquiétant, d’un inquisiteur, Conrad de Marbourg, envoyé du pape dont il a reçu les pleins pouvoirs. Cet inquisiteur est sur la piste d’Ignace et le suspecte d’être à l’auteur d’une succession de crimes et l’accuse d’hérésie. Pour prouver son innocence, Ignace doit percer le secret du manteau, ce fameux manteau que beaucoup semble convoiter… J’ai trouvé le ton de ce livre plus sombre que les deux premiers. On sent que la fin des aventures approche. Willalme n’est plus là, parti à la fin du volume précédent, et Uberto, bien que toujours fidèle à Ignace, commence à se détacher de lui et à s’affirmer. Lire cette trilogie a été un vrai plaisir, et ce dernier volume clôt en beauté une série qui mérite d’être lue.
              Lire la suite
              En lire moins
            • jaiuneheurealire Posté le 1 Novembre 2016
              Je termine "Le labyrinthe du bout du monde". Une nouvelle aventure du marchand de Tolède, accompagné de son fils, dans l'Empire romain germanique de Frédérique II. Accusé à tort, Ignace de Tolède fera tout pour prouver son innocence. Mais dans ces temps fertiles aux superstitions du milieu du moyen-âge, est-il seulement innocent. Et celui, ceux qui l'accusent le sont-ils tout autant? Le roman de Marcello Simoni nous montre un monde en gestation où différentes philosophies s'affrontent à travers la foi en des croyances.
            • Noob41 Posté le 4 Avril 2016
              Troisième et dernier tome de la trilogie. Dans la même lignée (trop?) des deux précédents. Sans grande surprise mais se lisant très bien. Le fond de l’histoire est cependant moins intéressantes que les deux précédents tomes.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.