En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Magicien d'Oz

        Pocket
        EAN : 9782266218870
        Code sériel : 14851
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 192
        Format : 108 x 177 mm
        Le Magicien d'Oz

        Didier SENECAL (Traducteur)
        Date de parution : 07/03/2013

        Dorothée et son jeune chien Toto sont emportés par un cyclone et transportés dans un pays merveilleux. Seul le grand et puissant magicien d’Oz peut aider la jeune fille à rentrer chez elle, au Kansas. Mais le chemin est long et semé d’embûches : accompagnée d’un épouvantail qui se plaint...

        Dorothée et son jeune chien Toto sont emportés par un cyclone et transportés dans un pays merveilleux. Seul le grand et puissant magicien d’Oz peut aider la jeune fille à rentrer chez elle, au Kansas. Mais le chemin est long et semé d’embûches : accompagnée d’un épouvantail qui se plaint de ne pas avoir de cerveau, d’un bûcheron en fer-blanc qui dit ne pas avoir de cœur, et d’un lion qui a peur de manquer de courage, Dorothée se rend dans la cité d’Émeraude…

        Nouvelle traduction

        @ Disponiblez chez 12-21
        L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

         

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266218870
        Code sériel : 14851
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 192
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        1.55 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • BalladesdeMots Posté le 11 Avril 2018
          Mignonne petite histoire qui permet de voir que lorsque l'on veut, on peut. On y voit également que se faire passer pour plus grand que l'on est , est forcément démasqué à un moment donné même si on pensait bien faire. Ce que j'ai constaté à travers cette écriture, c'est que le besoin matériel n'est pas forcément indispensable pour avancer. La pensée peut aisément remplacer cela. Faire découvrir ça dès le plus jeune âge est un riche apprentissage je trouve.
        • Pois0n Posté le 15 Novembre 2017
          Considéré comme un classique de la littérature jeunesse outre-Atlantique ayant par la suite donné naissance à toute une série, Le Magicien d'Oz est pourtant le seul tome à ce jour à avoir été traduit en français... De l'aveu même de l'auteur, son but en écrivant cette histoire était de dépoussiérer le genre du conte, les grands classiques n'étant, selon lui, plus du tout raccord avec son époque. Force est d'avouer qu'il n'avait pas tout à fait tort. Le Magicien d'Oz a donc été pensé comme un divertissement pur, où il ne faut pas chercher de fond. Une morale se dégage pourtant bel et bien de son roman, à savoir qu'il ne faut parfois pas chercher midi à quatorze heures ; mais l'ambiance est ici effectivement plus légère que dans les contes classiques. Le Magicien d'Oz est surtout une excellente initiation à la fantasy pour les enfants, avec un monde absolument enchanteur peuplé de créatures tantôt familières, tantôt originales, ponctué de nombreuses, quoique courtes, péripéties. C'est un fait, on ne s'ennuie jamais à la lecture, et même si le lecteur adulte regrettera une narration parfois expédiée, le voyage de Dorothy reste toujours un plaisir à suivre. Frank Lyman Baum a su trouver le parfait... Considéré comme un classique de la littérature jeunesse outre-Atlantique ayant par la suite donné naissance à toute une série, Le Magicien d'Oz est pourtant le seul tome à ce jour à avoir été traduit en français... De l'aveu même de l'auteur, son but en écrivant cette histoire était de dépoussiérer le genre du conte, les grands classiques n'étant, selon lui, plus du tout raccord avec son époque. Force est d'avouer qu'il n'avait pas tout à fait tort. Le Magicien d'Oz a donc été pensé comme un divertissement pur, où il ne faut pas chercher de fond. Une morale se dégage pourtant bel et bien de son roman, à savoir qu'il ne faut parfois pas chercher midi à quatorze heures ; mais l'ambiance est ici effectivement plus légère que dans les contes classiques. Le Magicien d'Oz est surtout une excellente initiation à la fantasy pour les enfants, avec un monde absolument enchanteur peuplé de créatures tantôt familières, tantôt originales, ponctué de nombreuses, quoique courtes, péripéties. C'est un fait, on ne s'ennuie jamais à la lecture, et même si le lecteur adulte regrettera une narration parfois expédiée, le voyage de Dorothy reste toujours un plaisir à suivre. Frank Lyman Baum a su trouver le parfait équilibre entre action et décor ; impossible de rester insensible face à ses descriptions de champs verdoyants ou de prairies fleuries. Quant aux rebondissements, si certains sont prévisibles, d'autres sont VRAIMENT complètement inattendus ! Tout au plus regrettera-t-on la fin, clairement expédiée à la va-vite. Au final, difficile de ne pas être séduit par Le Magicien d'Oz. Reste que le lecteur français aura un peu de mal à saisir la hype qui entoure le truc aux US à l'aide de ce seul tome 1 qui, s'il est auto-conclusif, ne développe forcément pas assez l'univers pour qu'on s'y attache. C'est certes bourré de charme, mais aussi hélas finalement superficiel et un peu creux ; à l'image de la Cité d’Émeraude, il vaut mieux ne pas y regarder de trop près. L'auteur aura malgré tout réussi son pari, à savoir proposer un roman original, rafraîchissant, léger et divertissant. Ce qui n'est tout de même pas si mal.
          Lire la suite
          En lire moins
        • TeaAndAddict Posté le 8 Novembre 2017
          Un conte que j'ai découvert après que ma petite sœur me demande de lui en faire la lecture. Il s'agit là d'un conte très sympathique! Je suis plutôt contente d’enfin connaitre l’intégralité de cette histoire, je me demandais vraiment qui était ce fameux Magicien d’Oz !
        • hadjerbelabbaci Posté le 5 Novembre 2017
          Je crois bien que c'est mon histoire préférer car c'est plus compréhensible vu que les chapitres sont reparties en plusieurs scènes ,si on peut dire sa comme sa. J'aime beaucoup l'imagination de cette histoire vous comprendrez par la suite de cette critique. Petit résumé: Dorohté et son chien toto se son fait emporté par un immense ouragan qui emmène Dohroté et toto au pays d'oz. Puis Dohroté fait la rencontre de pleine de personnages imaginaire qu'on ne pourra jamais rencontrer dans la vrai vie, tel qu'un épouvantail qui parle ou même un tas de ferraille qui vie etc....Qui soit l'aide dans sa quête ou soit la ralenti. A oui!!!!! J'ai oublier de vous dire quelle est sa quête. Sa quête est de retourner dans son bon vieux pays qui je pense lui manque beaucoup.
        • TheBookCarnival Posté le 1 Octobre 2017
          Toujours dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge, j’ai lu (ou plutôt relu) Le Magicien d’Oz de Lyman F. Baum. Il faut savoir que c’est un livre que j’ai beaucoup emprunté petite à la bibliothèque de mon école primaire, et il faut savoir également que j’adore le film, je l’ai regardé des dizaines et des dizaines de fois. Donc en fait, j’aime tellement cette histoire et elle m’accompagne depuis tant d’années que c’est bien évidemment un coup de cœur et bien plus que ça, c’est un livre doudou. Dorothée vit chez son oncle et sa tante dans leur ferme du Kansas. Une jour, une tornade ravage tout sur son passage et emporte Dorothée loin de chez elle, dans le mystérieux pays d’Oz. Elle va affronter les méchantes sorcières de l’Ouest et de l’Est avec l’aide des bonnes sorcières du Nord et du Sud et surtout de ses précieux amis, l’Épouvantail qui voulait un cerveau, l’Homme en Fer blanc qui voulait un cœur et le Lion peureux qui voulait du courage. Dorothée quant à elle veut tout simplement rentrer chez elle. Seul le Grand Magicien d’Oz peut exaucer leurs souhaits. Commence alors un périple pour les quatre compagnons à travers ce pays... Toujours dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge, j’ai lu (ou plutôt relu) Le Magicien d’Oz de Lyman F. Baum. Il faut savoir que c’est un livre que j’ai beaucoup emprunté petite à la bibliothèque de mon école primaire, et il faut savoir également que j’adore le film, je l’ai regardé des dizaines et des dizaines de fois. Donc en fait, j’aime tellement cette histoire et elle m’accompagne depuis tant d’années que c’est bien évidemment un coup de cœur et bien plus que ça, c’est un livre doudou. Dorothée vit chez son oncle et sa tante dans leur ferme du Kansas. Une jour, une tornade ravage tout sur son passage et emporte Dorothée loin de chez elle, dans le mystérieux pays d’Oz. Elle va affronter les méchantes sorcières de l’Ouest et de l’Est avec l’aide des bonnes sorcières du Nord et du Sud et surtout de ses précieux amis, l’Épouvantail qui voulait un cerveau, l’Homme en Fer blanc qui voulait un cœur et le Lion peureux qui voulait du courage. Dorothée quant à elle veut tout simplement rentrer chez elle. Seul le Grand Magicien d’Oz peut exaucer leurs souhaits. Commence alors un périple pour les quatre compagnons à travers ce pays enchanté. Cette histoire est stupéfiante car elle arrive toujours à me captiver. Sous des abords très naïfs, Le Magicien d’Oz est un récit qui aborde finalement une thématique bien plus profonde, celle des apparences. Les impressions et les fausses impressions y sont reines, l’épouvantail ne s’estime pas assez intelligent, l’Homme de Fer blanc pas assez sensible, et le Lion peureux pas assez courageux, mais leur aventure va les faire se dépasser et aller plus loin que ce qu’ils se croient capables de faire. C’est quelque part un conte sur la confiance en soi, sur le fait de se révéler tel que l’on veut être. C’est un roman d’apprentissage dans un pays enchanté et enchanteur (le Palais d’Oz fait d’émeraudes m’émerveille), avec des sorcières puissantes incarnant le bien pour certaines et le mal pour les autres, avec des objets magiques. Le Pays d’Oz se situe aux frontières de l’enfance et du rêve. J’ai apprécié cette relecture qui avait quelque chose de réconfortant. Je trouve que c’est une histoire qui ne se démode pas, en tout cas je ne m’en lasse pas. Et devinez quoi ?! Ça m’a donné envie de revisionner le film une énième fois. C’est pas génial cette histoire?! "Somewhere over the rainbow..." 
          Lire la suite
          En lire moins
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com