Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266306676
Code sériel : 17792
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm

Le maître des Limbes

Date de parution : 12/03/2020
C’est un territoire que seuls peuvent arpenter certains êtres éveillés… Gabriel en découvre à peine toute l’étendue. Adolescent narcoleptique et solitaire, c’est dans son sommeil qu’il parvient, par hasard, à rejoindre les autres. Dans leurs rêves, plus précisément, sur lesquels il se découvre un pouvoir inattendu.
Contrôler les rêves… James Hawkins...
C’est un territoire que seuls peuvent arpenter certains êtres éveillés… Gabriel en découvre à peine toute l’étendue. Adolescent narcoleptique et solitaire, c’est dans son sommeil qu’il parvient, par hasard, à rejoindre les autres. Dans leurs rêves, plus précisément, sur lesquels il se découvre un pouvoir inattendu.
Contrôler les rêves… James Hawkins y a consacré, dans le secret de ses laboratoires, ces trente dernières années. La CIA et la NSA sont prêtes à tout pour s’emparer de cette arme absolue. Pour sauver le monde ou bien pour le détruire ?
Qui parviendra, le premier, à la Source ?
Qui sera le Maître des Limbes ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306676
Code sériel : 17792
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un très beau thriller fantastique historique doublé d'un roman d'espionnage. »
« Suite des Limbes, Le maître des Limbes est un véritable page-turner ! » Valérie G. – Le Cercle des lecteurs
Le cercle des lecteurs
« C'est du grand spectacle qu'il livre, fantastique, horrifique et intrigant, le suspense arc-bouté sur la mythologie et l'ésotérisme. » S. B. – L’express
L'Express

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lilou08 Posté le 20 Juin 2020
    J’avais beaucoup aimé « Les Limbes » du même Olivier Bal et je me suis empressée de lire la suite. Et là j’ai vraiment eu un vrai coup de cœur pour ce Maître des Limbes. L’histoire se poursuit essentiellement 37 ans plus tard que « Les Limbes », en 2008 ainsi qu’un peu en 2028. « Le Maître des Limbes » est un roman choral, très bonne idée qu’Olivier Bal a repris pour son dernier roman « L’affaire Clara Miller ». Tour à tour, on suit plusieurs personnages dont James Hawkins, le héros des Limbes, devenu le puissant directeur de l'empire pharmaceutique ONIR qui lui permet de continuer les études sur le sommeil et les limbes débutées plus de 30 ans plus tôt dans la mystérieuse station K27, au cœur de l’Alaska. On suit également des jeunes « éveillés » aux pouvoirs développés grâce à Hawkins mais à quel prix : Clyde, Amy et Gabriel. On suit aussi Geronimo de Aguilar en 1527, un frère franciscain parti découvrir les nouvelles terres en Amérique du sud, qui suite à de nombreuses péripéties a découvert grâce à un ami maya les Limbes et en particulier la cité de lumière devenue en partie... J’avais beaucoup aimé « Les Limbes » du même Olivier Bal et je me suis empressée de lire la suite. Et là j’ai vraiment eu un vrai coup de cœur pour ce Maître des Limbes. L’histoire se poursuit essentiellement 37 ans plus tard que « Les Limbes », en 2008 ainsi qu’un peu en 2028. « Le Maître des Limbes » est un roman choral, très bonne idée qu’Olivier Bal a repris pour son dernier roman « L’affaire Clara Miller ». Tour à tour, on suit plusieurs personnages dont James Hawkins, le héros des Limbes, devenu le puissant directeur de l'empire pharmaceutique ONIR qui lui permet de continuer les études sur le sommeil et les limbes débutées plus de 30 ans plus tôt dans la mystérieuse station K27, au cœur de l’Alaska. On suit également des jeunes « éveillés » aux pouvoirs développés grâce à Hawkins mais à quel prix : Clyde, Amy et Gabriel. On suit aussi Geronimo de Aguilar en 1527, un frère franciscain parti découvrir les nouvelles terres en Amérique du sud, qui suite à de nombreuses péripéties a découvert grâce à un ami maya les Limbes et en particulier la cité de lumière devenue en partie par sa faute, la terre des morts. Pour info, vu sur wikipédia, ce personnage a réellement existé. Bien sûr le côté des limbes, il n’en est pas fait mention. Et enfin, on suit Lee, en 2028, une journaliste dont le fils Liam est touché par une maladie étrange dont les scientifiques ne savent rien, la maladie du Marchand de sable. Les enfants entre 7 et 12 ans s’endorment et ne se réveillent pas. Un lien très fort avec les Limbes, forcément. Tous ces personnages vont se croiser, s’aimer, se combattre et surtout tous veulent enfin comprendre ce monde étrange des Limbes tout aussi fascinant que dangereux. Bien écrit, bien ficelé, il est très difficile de lâcher ce livre avant d’enfin comprendre le fin mot de cette histoire incroyable et mouvementée. Je vous l’ai dit, gros coup de cœur pour moi. Je vous le conseille très fortement. Bien évidemment il est indispensable d’avoir lu « Les Limbes » avant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ellexa Posté le 6 Juin 2020
    Incroyable ! Il n'y a pas d'autre mot pour décrire ce chef d'œuvre. Les Limbes, c'était déjà un roman extrêmement prenant, riche. La suite l'est encore plus ! Nous retrouvons donc James, des années après l'incident K27. Il dirige, comme le professeur Kleiner avant lui, un centre d'études du sommeil un peu particulier. Amy, Clyde et Matt sont des ados qui peuvent utiliser le pouvoir des limbes, plus ou moins puissants, ils apprennent comment se servir de cet immense pouvoir auprès de James. Gabriel souffre depuis quelques années de narcolepsie et se rend compte qu'il peut voyager dans les rêves des gens. Tout aurait pu bien aller... Mais non. Avec quelques bonds dans le temps, on se rend compte des changements subis par les personnages, des histoires qui les changent jusqu'à les amener aux portes de la folie. Plus les pages de tournent, plus l'horreur et le malaise grandissent. Impossible d'aimer certains personnages... Mais impossible de les détester pour autant, parce qu'au fond, on les comprend. Que dire, donc de ce roman ? Déjà, à peine ouvert on est plongé dans l'histoire, dans le chaos. Et après... Très difficile de le lâcher. Plus épais que Les Limbes, celui-ci se lit encore plus vite. On... Incroyable ! Il n'y a pas d'autre mot pour décrire ce chef d'œuvre. Les Limbes, c'était déjà un roman extrêmement prenant, riche. La suite l'est encore plus ! Nous retrouvons donc James, des années après l'incident K27. Il dirige, comme le professeur Kleiner avant lui, un centre d'études du sommeil un peu particulier. Amy, Clyde et Matt sont des ados qui peuvent utiliser le pouvoir des limbes, plus ou moins puissants, ils apprennent comment se servir de cet immense pouvoir auprès de James. Gabriel souffre depuis quelques années de narcolepsie et se rend compte qu'il peut voyager dans les rêves des gens. Tout aurait pu bien aller... Mais non. Avec quelques bonds dans le temps, on se rend compte des changements subis par les personnages, des histoires qui les changent jusqu'à les amener aux portes de la folie. Plus les pages de tournent, plus l'horreur et le malaise grandissent. Impossible d'aimer certains personnages... Mais impossible de les détester pour autant, parce qu'au fond, on les comprend. Que dire, donc de ce roman ? Déjà, à peine ouvert on est plongé dans l'histoire, dans le chaos. Et après... Très difficile de le lâcher. Plus épais que Les Limbes, celui-ci se lit encore plus vite. On veut comprendre, on doit savoir. L'incident de la station K27 est presque léger en comparaison de tout ce qui se passe quelques années plus tard. Comme pour le premier, pas de vrai happy end, ça rend le tout encore plus puissant, plus réel. J'ai accompagné les différents protagonistes, et depuis que j'ai fermé le livre, je ressens comme un vide. Ce roman, on le vit comme un film. Extrêmement détaillé, on vit chaque mot, on sent, on voit tout. Du grand art !
    Lire la suite
    En lire moins
  • PierreF Posté le 20 Mai 2020
    12 juin 2008, Columbia, Maryland. Gabriel est un adolescent qui fait d’étranges rêves lors de ses crises de narcolepsie. Pour ne plus vivre ces cauchemars il fait tout pour ne pas dormir et ses résultats scolaires s’en ressentent. Il ne peut s’empêcher de repenser à l’accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents le 27 juin 2001. 14 juin 2008, New York, Etat de New York. James Hawkins est à la tête d’une gigantesque entreprise de recherche médicale, ONIR dont l’objectif est l’étude des rêves. Ce matin-là, il reçoit un journaliste pour un exercice de communication nécessaire pour éviter que des rumeurs courent sur son compte. Heureusement, son bras droit Elias vient lui rappeler qu’il a une réunion importante. 14 juin 2008, New York, Etat de New York. Clyde est un adolescent qui navigue dans les Limbes. Il fut hébergé par ONIR avant de faire une fugue pour éviter de réaliser les actions que Hawkins lui a imposées. 18 octobre 2028, Chicago, Illinois. Lee est journaliste de presse mais aussi mère du petit Liam. Liam vient d’être atteint d’un virus appelé le virus du Marchand de sable, qui a pour conséquence d’entraîner des enfants dans un sommeil dont ils ne... 12 juin 2008, Columbia, Maryland. Gabriel est un adolescent qui fait d’étranges rêves lors de ses crises de narcolepsie. Pour ne plus vivre ces cauchemars il fait tout pour ne pas dormir et ses résultats scolaires s’en ressentent. Il ne peut s’empêcher de repenser à l’accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents le 27 juin 2001. 14 juin 2008, New York, Etat de New York. James Hawkins est à la tête d’une gigantesque entreprise de recherche médicale, ONIR dont l’objectif est l’étude des rêves. Ce matin-là, il reçoit un journaliste pour un exercice de communication nécessaire pour éviter que des rumeurs courent sur son compte. Heureusement, son bras droit Elias vient lui rappeler qu’il a une réunion importante. 14 juin 2008, New York, Etat de New York. Clyde est un adolescent qui navigue dans les Limbes. Il fut hébergé par ONIR avant de faire une fugue pour éviter de réaliser les actions que Hawkins lui a imposées. 18 octobre 2028, Chicago, Illinois. Lee est journaliste de presse mais aussi mère du petit Liam. Liam vient d’être atteint d’un virus appelé le virus du Marchand de sable, qui a pour conséquence d’entraîner des enfants dans un sommeil dont ils ne reviennent jamais. Elle emmène Liam à l’hôpital et décide de mener l’enquête sur cette maladie. 12 mars 1527, Château Saint-Ange, Rome, Italie. Geronimo de Aguilar. Au fin fond de sa prison, Geronimo est accusé de d’hérésie alors qu’il navigue entre deux mondes. Épuisé, fatigué de lutter pour l’humanisme, il attend sa mort. Des pas se font entendre dans le couloir de la prison. Ce roman est étonnant. Ce n’est que le deuxième roman de l’auteur et on y lit une maîtrise impressionnante. Dans ce roman écrit de façon très fluide et simple, on va retrouver tous les ingrédients qui font qu’on n’a pas envie de l’arrêter. La multiplicité de personnages et la multiplicité des lieux n’est vraiment pas un problème : nous avons un repère en tête de chapitre. Bref, c’est un thriller dans la forme et un roman de genre fantastique dans le fond. Le sujet va tourner autour des rêves, nous créant un monde parallèle, par lequel certains peuvent contrôler leurs congénères. Pour cela, il faut avoir des pouvoirs supérieurs. Hawkins a compris cela et a créé des sentinelles chargées de veiller sur le monde des rêves. Mais on a prédit l’arrivée d’un enfant messie. Il faut aussi ajouter que la CIA et la NSA ont bien compris que celui qui contrôle les rêves contrôle le monde. Ils se livrent une lutte sans merci, par personnages interposés. Dans ce roman, qui peut paraître complexe, le scénario se révèle limpide, alternant entre les personnages, les périodes et les lieux avec une facilité déconcertante. Les chapitres sont courts, les dialogues efficaces, et les rebondissements nombreux. Tout ces ingrédients vont faire monter la mayonnaise jusqu’à un final qui en apothéose où le rythme va s’accélérer pour arriver à une conclusion fantasmagorique. Si on est bien dans le genre thriller fantastique, les codes sont respectés et ce roman tient la comparaison face à des auteurs américains dont le savoir faire n’est plus à démontrer. Olivier Bal fait office d’outsider et tient la comparaison de façon étonnante. Son roman est passionnant et surtout addictif, une véritable demande à tourner les pages sans s’arrêter. Il m’a fait penser à Shadowland de Peter Straub ou Plus noir que vous ne pensez de Jack Williamson, des livres lus il y a bien longtemps et que j’avais adorés. S’il ne révolutionne pas le genre, ce roman m’aura fait passer un excellent moment de distraction, m’aura rappelé des lectures d’adolescent et aura finalement rempli son objectif : me passionner tout au long de ses 572 pages. Et quand on pense que ce n’est que le deuxième roman de cet auteur, on ne peut que se réjouir du plaisir à venir. Une excellente découverte !
    Lire la suite
    En lire moins
  • cagouille75 Posté le 17 Mai 2020
    Alors là, chapeau ! C'est ce qui me vient à l'esprit en posant mes yeux sur les derniers mots de la dernière page du roman. Magistral. Petite récap pour ceux qui n'ont pas lu "Les Limbes" : pas de spoil, ne vous inquiétez pas, juste une mise en situation : James Hawkins (soldat pendant la guerre du Vietnam) découvre suite à une blessure à la tête qu'il a la faculté de voyager dans les rêves des autres et de les influencer. Il va participer à une expérience très secrète orchestrée par la CIA (dont les intentions sont plus que floues) et qui tournera très mal. Cela se passe autour de 1971. Le temps a passé, nous sommes en 2008. Nous démarrons avec un prologue choc, palpitant, qui nous laisse à moitié sur le carreau avec pas mal d'interrogations.. Le roman est lancé et va s'articuler sur plusieurs époques, dont principalement : 1527, 2008 et 2028. Un moine franciscain vivant en l'an 1527 semble détenir des secrets capitaux sur Les Limbes et pouvoir interagir au-delà de son époque. De jeunes gens (Clyde, Amy et Gabriel) se trouvent sous la coupe de ce bon vieux James Hawkins en 2008 : il a fait beaucoup de chemin depuis... Alors là, chapeau ! C'est ce qui me vient à l'esprit en posant mes yeux sur les derniers mots de la dernière page du roman. Magistral. Petite récap pour ceux qui n'ont pas lu "Les Limbes" : pas de spoil, ne vous inquiétez pas, juste une mise en situation : James Hawkins (soldat pendant la guerre du Vietnam) découvre suite à une blessure à la tête qu'il a la faculté de voyager dans les rêves des autres et de les influencer. Il va participer à une expérience très secrète orchestrée par la CIA (dont les intentions sont plus que floues) et qui tournera très mal. Cela se passe autour de 1971. Le temps a passé, nous sommes en 2008. Nous démarrons avec un prologue choc, palpitant, qui nous laisse à moitié sur le carreau avec pas mal d'interrogations.. Le roman est lancé et va s'articuler sur plusieurs époques, dont principalement : 1527, 2008 et 2028. Un moine franciscain vivant en l'an 1527 semble détenir des secrets capitaux sur Les Limbes et pouvoir interagir au-delà de son époque. De jeunes gens (Clyde, Amy et Gabriel) se trouvent sous la coupe de ce bon vieux James Hawkins en 2008 : il a fait beaucoup de chemin depuis 1971 et dirige à présent la mystérieuse société "ONIR" étroitement liée à la CIA. Pour finir, Lee, jeune journaliste, se bat, en 2028 pour sauver son fils Liam. Celui-ci a contracté une sorte de virus (actualité quand tu nous tiens !) qui s'attaque aux enfants en les laissant dans un état végétatif, ressemblant au sommeil, que les médias ont nommé "La maladie du marchand de sable". Des milliers d'enfants sont atteints et le phénomène ne fait que croître. Lee, se met en quête de la vérité et démarre une terrible course contre la montre pour sauver la vie de son fils. Le roman est haletant et, mettant le cap sur les 200 dernières pages du roman, il vous sera impossible de le lâcher ! Le final est une véritable apothéose.. Le lecteur est KO debout, avec l'impression d'avoir lui-meme réussi à terrasser tous les démons et méchants du roman : mais, les méchants sont-ils vraiment ceux que l'on croit ? Où est le début, où est la fin ? Alors, qu'attendez-vous ? Chronique plus fouillée sur le blog et chroniques très intéressantes et poussées de mon comparse YvonS
    Lire la suite
    En lire moins
  • YvonS Posté le 27 Avril 2020
    Pour ceux qui auraient lu LES LIMBES du même auteur, il s'agit de la 2e partie. Le 1er volet peut se lire seul mais je ne pense pas qu'on puisse comprendre celui-ci sans connaître l'autre. Ici, encore une fois, Olivier Bal nous entraîne dans un thriller fantastique à plusieurs voix. On évolue entre 1527, 2008 et 2028. On suit le fameux Hawkins et sa mégalomanie mais aussi de nouveaux personnages tout aussi torturés que lui, on va à la rencontre d'une pandémie  ( ! ) qui plonge dans un sommeil sans fin des milliers d'enfants. Comment vaincre cette maladie qui semble liée à un vaccin ( !!! )? C'est ce que se demande Lee une jeune journaliste mère d'un petit garçon frappé par ce "Marchand de sable". Le lecteur lui se demande qui est le Maître des Limbes?  Qui est réellement qui, d'ailleurs? Qui sont les bons et les méchants? Le monde des rêves est-il sans danger pour qui s'y aventure? Et les rivalités entre CIA, NSA et autres laboratoires plus ou moins secrets vont faire de nombreuses victimes innocentes... On va penser très fort à Stephen King,  Edgar Poe, HP Lovecraft, à leurs styles, leurs obsessions,  leurs monstres. On ne... Pour ceux qui auraient lu LES LIMBES du même auteur, il s'agit de la 2e partie. Le 1er volet peut se lire seul mais je ne pense pas qu'on puisse comprendre celui-ci sans connaître l'autre. Ici, encore une fois, Olivier Bal nous entraîne dans un thriller fantastique à plusieurs voix. On évolue entre 1527, 2008 et 2028. On suit le fameux Hawkins et sa mégalomanie mais aussi de nouveaux personnages tout aussi torturés que lui, on va à la rencontre d'une pandémie  ( ! ) qui plonge dans un sommeil sans fin des milliers d'enfants. Comment vaincre cette maladie qui semble liée à un vaccin ( !!! )? C'est ce que se demande Lee une jeune journaliste mère d'un petit garçon frappé par ce "Marchand de sable". Le lecteur lui se demande qui est le Maître des Limbes?  Qui est réellement qui, d'ailleurs? Qui sont les bons et les méchants? Le monde des rêves est-il sans danger pour qui s'y aventure? Et les rivalités entre CIA, NSA et autres laboratoires plus ou moins secrets vont faire de nombreuses victimes innocentes... On va penser très fort à Stephen King,  Edgar Poe, HP Lovecraft, à leurs styles, leurs obsessions,  leurs monstres. On ne peut pas ne pas penser aux gravures d'Escher et à ses escaliers déments. On ne peut pas ne pas être bouleversé par un chapitre de 1527  sur la mort sous la torture vaticane d'un jeune innocent. On ne fera pas non plus l'économie d'un WOUAH à la 1ere révélation suivi immédiatement  d'un "évidemment qu'est-ce que je suis bête !" 😁 et puis cela va s'accélérer,  les chapitres sont de plus en plus courts, haletants, on saute d'une époque à l'autre,  on court à  l'abîme... bravo,  pour cette construction,  je n'ai rien vu venir ! Le thriller fantastique n'est pas ce que je préfère et pourtant je me suis fait piéger,  je l'ai déjà dit. Mais Olivier Bal semble très à l'aise dans ce domaine.  Les images sont très fortes, le fantastique très présent... bravo !  Si le monde des rêves vous intéresse,  ces deux volumes sont pour vous. Sinon, précipitez vous sur L'affaire Clara Miller !  Découvrir Olivier Bal est de toute façon un plaisir. .. Hâte de savoir dans quel registre sera le prochain opus ! 😉
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.