Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266202947
Code sériel : 14379
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 800
Format : 108 x 177 mm

Le Maître des peines

Le jardin d'Adélie

Date de parution : 03/10/2013

Paris, 1340. Décharné, trop grand pour son âge, le jeune Louis Ruest vit sous le joug tyrannique d’un père alcoolique et violent. Ses seules ambitions : redorer l'honneur de la famille en épousant la profession de ses ancêtres – maître boulanger –, gagner l’amour d’une jeune femme et être un...

Paris, 1340. Décharné, trop grand pour son âge, le jeune Louis Ruest vit sous le joug tyrannique d’un père alcoolique et violent. Ses seules ambitions : redorer l'honneur de la famille en épousant la profession de ses ancêtres – maître boulanger –, gagner l’amour d’une jeune femme et être un homme honorable.
Mais dans une capitale prête à s’embraser, écrasée par le fanatisme religieux, la guerre, et la peste qui s'annonce, Louis va devoir accepter un tout autre destin. Et devenir le bourreau le plus redouté du royaume…

« Vengeances, trahisons, tortures et trame historique servent l'histoire de Louis, que vous aimerez puis haïrez, pour lequel vous éprouverez de la compassion, de la sympathie, du dégoût parfois. » Psychologies Magazine

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266202947
Code sériel : 14379
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 800
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Vengeances, trahisons, tortures et trame historique servent l'histoire de Louis, que vous aimerez puis haïrez, pour lequel vous éprouverez de la compassion, de la sympathie, du dégoût parfois. » Psychologies Magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • isallysun Posté le 14 Juillet 2019
    Même si j'ai eu un peu d'appréhension au départ, j'ai bien apprécié cette lecture qui ne peut que nous saisir.
  • chabou78 Posté le 10 Juillet 2019
    Un roman étonnant, un thème qui n'est pas facile au premier abord. J'aime les romans historiques, les descriptions de l'époque et des lieux font partie de l'ambiance. L'histoire est assez déroutante et laisse une impression étrange.
  • ColeenV Posté le 4 Mai 2017
    Le maitre des peines T1 Le jardin d’Adélie J’ai une affection pour les lectures de roman historique. J’ai acheté ce livre dans la boutique du château de Vincenne lors de ma visite. Il m’a été vivement conseillé par la vendeuse donc, pourquoi pas ? Le sentiment sur ma lecture est assez spécial. A la fois on est plein de compassion envers Louis, qui subit son enfance, sa jeunesse, son métier… Et les petits moments de bonheur sont finalement détruits par les moments de tristesse ou de douleur. Le père de Louis est un homme mauvais que l’on peut que détester et l’on comprend l’évolution de Louis, le cheminement de ses pensées et comment il en est arrivé « là ». Mais… Je garde un certain malaise. Le détachement par rapport au personnage et ses actions peut être… Je ne peux m’empêcher de ne pas être en adéquation avec lui. C’est un peu le « je comprends mais ne pardonne pas ». Il a de nombreuses scènes dérangeantes… De tortures et de tueries qui sont juste présenté de manière froide et objective, sans émotion. Ce sont ces scènes qui me dérangent alors que j’ai déjà eu lues des livres plus « trash ». Je... Le maitre des peines T1 Le jardin d’Adélie J’ai une affection pour les lectures de roman historique. J’ai acheté ce livre dans la boutique du château de Vincenne lors de ma visite. Il m’a été vivement conseillé par la vendeuse donc, pourquoi pas ? Le sentiment sur ma lecture est assez spécial. A la fois on est plein de compassion envers Louis, qui subit son enfance, sa jeunesse, son métier… Et les petits moments de bonheur sont finalement détruits par les moments de tristesse ou de douleur. Le père de Louis est un homme mauvais que l’on peut que détester et l’on comprend l’évolution de Louis, le cheminement de ses pensées et comment il en est arrivé « là ». Mais… Je garde un certain malaise. Le détachement par rapport au personnage et ses actions peut être… Je ne peux m’empêcher de ne pas être en adéquation avec lui. C’est un peu le « je comprends mais ne pardonne pas ». Il a de nombreuses scènes dérangeantes… De tortures et de tueries qui sont juste présenté de manière froide et objective, sans émotion. Ce sont ces scènes qui me dérangent alors que j’ai déjà eu lues des livres plus « trash ». Je pense que c’est la volonté de l’auteur et du coup, c’est très fort de sa part. La longueur ne m’a pas gêné, le manque de dialogue (Louis n’est pas très bavard) non plus. J’ai quelque fois eu du mal à lâcher ma lecture également ! Je lirai la suite pour voir les évolutions de chacun. Un bon livre en soit.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lagrandeval Posté le 1 Octobre 2015
    Paris, 1340, Louis Ruest, fils de boulanger, est le souffre douleur de son père qui le prend pour une erreur de la nature et pour un débile. Pourtant, au contact de sa mère, il devient un bon mitron. Malgré sa laideur, il connaîtra l’amour mais la peste change toutes ses ambitions (être un maître boulanger, un homme honorable, etc.). Il devient le martyr (sens propre) d’une secte dont son père fait partie. Il retrouve la paix auprès des bénédictins mais la vengeance envers son père étant la plus forte, il part sur les routes de France où il devient bourreau et un bon bourreau. Arrivera-t-il à se venger ? Ce livre m’a énormément plu même si les première pages ont été laborieuses. Trop de description à la Balzac. Je me suis très vite attaché à Louis et franchement son enfance et adolescence a été un vrai calvaire. Les tortures qu’il a subi sont tellement impressionnantes que je me suis demandée si dans la réalité on pouvait vraiment y survivre. Cette enfance et adolescence jongle entre période de barbarie et de répit et de joie. J’ai même cru que le roman tournerait autour d’une période noire, puis autour d’une période plus heureuse... Paris, 1340, Louis Ruest, fils de boulanger, est le souffre douleur de son père qui le prend pour une erreur de la nature et pour un débile. Pourtant, au contact de sa mère, il devient un bon mitron. Malgré sa laideur, il connaîtra l’amour mais la peste change toutes ses ambitions (être un maître boulanger, un homme honorable, etc.). Il devient le martyr (sens propre) d’une secte dont son père fait partie. Il retrouve la paix auprès des bénédictins mais la vengeance envers son père étant la plus forte, il part sur les routes de France où il devient bourreau et un bon bourreau. Arrivera-t-il à se venger ? Ce livre m’a énormément plu même si les première pages ont été laborieuses. Trop de description à la Balzac. Je me suis très vite attaché à Louis et franchement son enfance et adolescence a été un vrai calvaire. Les tortures qu’il a subi sont tellement impressionnantes que je me suis demandée si dans la réalité on pouvait vraiment y survivre. Cette enfance et adolescence jongle entre période de barbarie et de répit et de joie. J’ai même cru que le roman tournerait autour d’une période noire, puis autour d’une période plus heureuse et ce rythme m’aurait vraiment agacée. Par contre, je pense que les âmes sensibles doivent s’abstenir : les scènes de tortures que Louis a subi ou qu’il donne en tant que bourreau sont impressionnantes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ophelien Posté le 1 Janvier 2014
    Je me suis laissée tentée par la phrase d’accroche qui se situe sur la couverture : « Le destin extraordinaire d’un bourreau prêt à tout pour se venger ». Je trouvais que ça changeait de ce que j’avais l’habitude de lire, alors j’ai commencé cette longue histoire. J’avoue avoir été un peu effrayée par la longueur du roman mais au fur et à mesure de ma lecture je n’ai pas regretté d’avoir acheté ce livre ! On suit pendant plusieurs années la vie de Louis, un jeune garçon puis un jeune homme qui ne connaîtra quasiment que la souffrance, la violence, malgré un caractère pourtant doux et très respectueux au départ. Ce caractère va bientôt se transformer en un désir de vengeance insatiable. On est en plein Moyen-Âge et j’ai beaucoup appris sur cette époque : les intrigues royales, la peste, le métier de boulanger, les coutumes, les expressions … Je suis ressortie de ma lecture en ayant appris énormément de choses et ça, c’est ce qui me fait encore plus apprécier une lecture ! L’atmosphère du livre est pesante, les descriptions de paysages et d’ambiance sont très réalistes, on est complètement plongés dans l’époque. Beaucoup de personnages se succèdent... Je me suis laissée tentée par la phrase d’accroche qui se situe sur la couverture : « Le destin extraordinaire d’un bourreau prêt à tout pour se venger ». Je trouvais que ça changeait de ce que j’avais l’habitude de lire, alors j’ai commencé cette longue histoire. J’avoue avoir été un peu effrayée par la longueur du roman mais au fur et à mesure de ma lecture je n’ai pas regretté d’avoir acheté ce livre ! On suit pendant plusieurs années la vie de Louis, un jeune garçon puis un jeune homme qui ne connaîtra quasiment que la souffrance, la violence, malgré un caractère pourtant doux et très respectueux au départ. Ce caractère va bientôt se transformer en un désir de vengeance insatiable. On est en plein Moyen-Âge et j’ai beaucoup appris sur cette époque : les intrigues royales, la peste, le métier de boulanger, les coutumes, les expressions … Je suis ressortie de ma lecture en ayant appris énormément de choses et ça, c’est ce qui me fait encore plus apprécier une lecture ! L’atmosphère du livre est pesante, les descriptions de paysages et d’ambiance sont très réalistes, on est complètement plongés dans l’époque. Beaucoup de personnages se succèdent : certains détestables (je pense à Firmin) et d’autres adorables (comme Adélie). L’auteur sait déclencher en nous la compassion et le dégoût comme par exemple avec Louis : si parfois on a tendance à le soutenir et à avoir pitié de lui, d’autres fois on peut être dégouté par son comportement vengeur. On navigue entre des scènes magnifiques et des scènes de pure violence. Ce roman est à savourer d’une seule bouchée car on reste curieux tout au long de l’histoire de ce qui pourrait arriver à Louis. C’est un livre passionnant, juste et réaliste. Une petite merveille.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.