Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266251594
Code sériel : 16068
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Le Messager

EMMANUEL PAILLER (Traducteur)
Date de parution : 22/10/2015
Pour sauver des vies, il doit délivrer un message… Mais lequel ?
 
À 19 ans, Ed n'a déjà plus de raisons de croire en l'avenir : il est désespérement amoureux de sa meilleure amie, son père est mort d'alcoolisme, et il partage un appartement délabré avec son chien, aussi fidèle que malodorant. Alors se faire prendre en otage lors d'un braquage ne va... À 19 ans, Ed n'a déjà plus de raisons de croire en l'avenir : il est désespérement amoureux de sa meilleure amie, son père est mort d'alcoolisme, et il partage un appartement délabré avec son chien, aussi fidèle que malodorant. Alors se faire prendre en otage lors d'un braquage ne va pas lui faire perdre son flegme. Et les circonstances aidant – ainsi que la nullité épique du malfrat –, le voilà propulsé héros du jour, sans lendemain.
C'est alors qu'un premier message arrive : une carte à jouer glissée dans son courrier, où sont inscrites trois adresses. D'où vient cette carte ? Où va-t-elle le conduire ? Lui voici donnée l'opportunité de changer le cours de la vie des autres. Et peut-être de la sienne...

« Une histoire originale, un zeste d'humour, un peu de policier, d'énigme : un ouvrage très divertissant. » Le Courrier indépendant

« Un roman captivant. » Centre Presse
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266251594
Code sériel : 16068
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Une histoire originale, un zeste d’humour, un peu de policier, d’énigme : un ouvrage très divertissant. » Le Courier indépendant
« Un roman captivant. » Centre Presse
« Une écriture enlevée et un vrai sens du rythme permettent au Messager de donner bien du plaisir à ses lecteurs. » L’Est républicain
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • vero95270 Posté le 22 Août 2018
    Ce livre est captivant car on se demande toujours où va le héros et comment va-t-il se dépatouiller (je n'ai pas trouvé de synonyme en langage soutenu) des missions qu'on lui confie. Excellent livre de l'excellent auteur de l'excellente "Voleuse de livre".
  • Xian Posté le 20 Août 2018
    Il y a quelques années, j’avais lu La Voleuse de Livres, le best-seller de Markus Zusak, et j’en ai gardé un excellent souvenir. Par conséquent, avec Le Messager, je dois dire que mes attentes étaient élevées et je peux l’affirmer maintenant, je n’ai pas été déçu. Le style d’écriture est toujours aussi dépouillé, captivant. Une fois ouvert, on ne peut plus lâcher le livre. On entre dans l’univers fictif de l’auteur avec une facilité déconcertante. Peut-être ce roman n’a pas l’intensité émotionnelle du premier, ni cet ancrage historique qui portait si bien La Voleuse de Livres, mais il s’en dégage une humanité tellement généreuse, optimiste, contagieuse ! Du coup, emporté par le flot des messages et des personnages tous aussi attachants les uns que les autres, on se fait surprendre par la fin. Quoi ? c’est déjà fini ? Pourtant, bien qu’abordé sur un registre surréaliste et qu’on puisse deviner une bonne partie du dénouement, elle arrive à toucher juste, cette fin, jusqu’au dernier mot. Je crois que le jeune Ed à réussi sa mission. Haut la main. Au-delà du livre.
  • m3g_g3ndr0n Posté le 22 Juin 2018
    J'ai commencé cette lecture avec perplexité parce que les personnages m'échappaient, au même titre que la logique de l'histoire. Je ne comprenais pas trop où l'auteur s'en allait avec tout ça, et j'étais un peu déçue dès les premières pages parce qu'ayant lu La voleuse de livres, je vois Zusak comme un géni et ce livre ne correspondait pas à son talent. J'ai continué à lire malgré tout, et peu à peu, tout cela a fait du sens. J'ai commencé à comprendre l'histoire. Ed Kennedy, qui ne fait pas grand-chose de sa vie à part conduire un taxi et jouer aux cartes avec ses amis aussi peu ambitieux, devient ''Messager'', comme il l'appelle. Une personne anonyme lui envoie des adresses, et il doit s'y rendre pour remplir sa mission, qui est de venir en aide à des gens. Il pose de grands gestes, et parfois de petits. Tantôt il doit venir en aide à une femme abusée par son mari, tantôt il doit offrir une glace à une femme qui oublie de se gâter. C'est un roman bouleversant, d'une certaine façon, car il nous amène à comprendre que chaque action posée envers quelqu'un, parfois un inconnu, sans attendre quoi que ce soit... J'ai commencé cette lecture avec perplexité parce que les personnages m'échappaient, au même titre que la logique de l'histoire. Je ne comprenais pas trop où l'auteur s'en allait avec tout ça, et j'étais un peu déçue dès les premières pages parce qu'ayant lu La voleuse de livres, je vois Zusak comme un géni et ce livre ne correspondait pas à son talent. J'ai continué à lire malgré tout, et peu à peu, tout cela a fait du sens. J'ai commencé à comprendre l'histoire. Ed Kennedy, qui ne fait pas grand-chose de sa vie à part conduire un taxi et jouer aux cartes avec ses amis aussi peu ambitieux, devient ''Messager'', comme il l'appelle. Une personne anonyme lui envoie des adresses, et il doit s'y rendre pour remplir sa mission, qui est de venir en aide à des gens. Il pose de grands gestes, et parfois de petits. Tantôt il doit venir en aide à une femme abusée par son mari, tantôt il doit offrir une glace à une femme qui oublie de se gâter. C'est un roman bouleversant, d'une certaine façon, car il nous amène à comprendre que chaque action posée envers quelqu'un, parfois un inconnu, sans attendre quoi que ce soit en retour, peut vraiment sauver une vie. Ed a sauvé la vie de douze personnes, dont plusieurs qu'il ne connaissait ni d'Adam ni d'Ève. Ce qu'il a fait a eu une très grande portée. J'ai trouvé ça inspirant et cela m'a donné envie d'agir un peu plus pour les gens qui en ont besoin. D'être moins individualiste, moins égoïste, et de penser à mon prochain, comme Ed.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AliceK Posté le 11 Juin 2017
    J'ai adoré ce livre ! L'histoire est originale et unique en son genre. Elle donne parfois une impression de stagnation à certains moments, mais globalement tout s’enchaîne vite. On a pas le temps de se lasser. Les chapitres sont très courts et l'auteur arrive à nous immerger dedans sans s'attarder sur des descriptions inutiles ; juste en donnant des éléments par-ci et par-là, avec des métaphores et un vocabulaire que j'ai trouvés très judicieux. La plume de l'auteur est pleine d'humour et de poésie. Les personnages sont développés tout le long du roman, et j'ai trouvé le personnage principal vrai et attachant. Le dénouement amène beaucoup de questions, mais j'étais plus que satisfaite en refermant ce livre. Une chose est certaine : je le relirai !
  • Ankya Posté le 22 Avril 2017
    Je souhaite lire ce livre depuis que j'ai découvert l'auteur avec La voleuse de livres, en 2009. Cela fait donc 8 ans. Cependant il a attendu dans ma PAL quelques années avant que je l'en sorte, je ne saurais dire pourquoi. En tout cas, ce livre a été un coup de cœur. Voilà un moment qu'un livre ne m'avait pas autant "appelée" à la lecture. Il me tardait de le continuer. Et ça fait du bien ! Je suis rentrée dans l'histoire dès les premières pages où on cerne tout à fait le caractère des personnages. Et je n'ai pas été déçue ! Traité avec beaucoup d'humour, l'histoire raconte qu'il est possible d'aider les autres à l'aide d'actions parfois anodines, trois fois rien, qui ne nous coûtent pas grand chose. Un rappel efficace du principe du karma : fais de bonnes choses et de bonnes choses t'arriveront.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.