RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Miroir des illusions

            10/18
            EAN : 9782264073686
            Code sériel : 5391
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 528
            Format : 108 x 177 mm
            Le Miroir des illusions

            Collection : Domaine Français
            Date de parution : 18/10/2018
            Genève, 1849. Le jeune Atanasio, tout juste arrivé d'un petit village de Toscane, apprend le décès de son protecteur de toujours, Don Carlo. Le notaire lui remet une lettre cachetée du défunt, accompagnée de cinq portraits : trois femmes, deux hommes. C'est le legs d'un père à celui qui ignorait... Genève, 1849. Le jeune Atanasio, tout juste arrivé d'un petit village de Toscane, apprend le décès de son protecteur de toujours, Don Carlo. Le notaire lui remet une lettre cachetée du défunt, accompagnée de cinq portraits : trois femmes, deux hommes. C'est le legs d'un père à celui qui ignorait être son fils. Un legs doublé d'une mission : venger Don Carlo par-delà la mort, en tuant tous ceux et celles qui ont empoisonné son existence.

            « Une vendetta addictive ! Une fois commencé, vous ne pourrez plus lâcher ce roman... »
            France Inter

            « Le Miroir des illusions est aussi séduisant qu’impressionnant. »
            Le Soir
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264073686
            Code sériel : 5391
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 528
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            9.10 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Shabanou Posté le 1 Décembre 2017
              Bonjour les lecteurs .... On ne présente plus l'auteur belge Vincent Engel ... Cette histoire machiavélique nous tient en haleine pendant 500 pages. En octobre 1849, Atanasio, qui n'a jamais quitté sa Toscane natale, arrive à Genève afin de prendre connaissance du testament de son protecteur, le prince Malcessati. Celui-ci lui lègue son immense fortune à condition qu'il exécute sa dernière volonté. Anatanio apprend qu'il est le fils de Don Carlo (alias Malcessati ) et découvre les portraits des quatre personnes qu'il devra assassiner dans un ordre précis afin de venger son père. Une mission qu'Atanasio accepte, non par appât du gain mais par reconnaissance envers cet homme qui l'a éduqué et instruit Pourquoi tant de haine au delà de la mort ? Pourquoi Anatasio doit-il impérativement être son bras vengeur? Quels liens le lient à ses futures victimes? Amours, complots, trahisons, manipulations diaboliques, tentatives d'assassinat tout est présent dans ce livre. De Venise à Berlin, de l'Amérique à la Toscane, jusqu'à l'ultime révélation, nous voici embarqué dans une folle histoire de vengeance. L'intrigue est plaisante, le style d'Engel est fluide et dynamique. Même si ce livre ne se class pas parmi mes coups de cœur, j'ai passé un moment de lecture très agréable;
            • MGM Posté le 7 Août 2017
              À lire l'été, une semaine de pluie, sans s'arrêter. Du romanesque sur fond de Venise, tempérée par Berlin. Belle galerie de portraits, l'inéluctabilité des destins croisés et des lignées familiales saupoudrés de tragédie shakespearienne. Surprises et retournements. Fait apparemment partie d'une plus grande fresque... Mais ce roman m'a rassasiée sans me donner envie de replonger dans ces personnages.
            • queque Posté le 1 Octobre 2016
              Atanasio à la demande de son père doit tuer 4 personnes Superbe livre qui permet de voyager dans le passé du 20ème S et dans différents pays Intrigue très bien ficelée A lire
            • Norlane Posté le 22 Août 2016
              Le miroir des illusions développe une nouvelle de Vincent Engel - Raphaël et Lætitia - elle-même fil d'histoire(s) de Retour à Montechiarro et Les absentes. Moins historique, moins flamboyant, que ces deux romans, le plaisir de compléter le puzzle, de retrouver Venise et son mystérieux vieil homme, est intact (j'ai particulièrement apprécié d'en savoir plus sur la princesse Alba Malcessati). Nous retrouvons aussi la violence des destins, les amours contrariés... et la vengeance, ici particulièrement développée et doublée (triplée ?) de manipulation.
            • Orzech Posté le 9 Juillet 2016
              Bonne pioche parmi tous les livres de la Masse Critique proposés par Babelio que je remercie beaucoup ainsi que les Editions Les Escales pour ce roman captivant. Il est encore meilleur que ce que sa quatrième de couverture annonçait. Secrets de famille, crimes passionnels et vengeances sont les ingrédients clé de cette intrigue bien menée au dénouement pour le moins inattendu. J'ai beaucoup aimé la construction de l'histoire divisée en quelques parties, chacune donnant la parole à un des principaux protagonistes: la belle vénitienne Alba, son mari prince Malcessati, son amant allemand Wolfgang et le jeune Atanazio. Plusieurs points de vue des faits se déroulant sur quelques décennies du 19ème siècle rendent le récit plus vivant et les personnages plus riches. La plume de l'auteur belge est plaisante et les nombreux voyages entre Italie, Allemagne et Amérique garantissent un dépaysement et font ainsi de ce roman passionnant une idéale lecture de vacances.
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…