Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266186742
Code sériel : 13872
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm
Le Montespan
Date de parution : 05/03/2009
Éditeurs :
Pocket

Le Montespan

Date de parution : 05/03/2009

Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur...

Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari. C’était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan…

Passionnément amoureux de...

Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari. C’était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan…

Passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Il orna son carrosse de cornes gigantesques, entreprit de mener une guerre impitoyable contre celui qui profanait une union si parfaite, et poursuivit de sa haine l’homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266186742
Code sériel : 13872
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un tableau débridé, hallucinant, hilarant et émouvant de l’envers du Grand Siècle. »

Joëlle Chevé ? ELLE

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • deslivresetmaude 06/07/2022
    Je crois que je vais appeler cette lecture, la lecture de toutes les occasions. L’occasion de ma première LC (lecture commune). On est un petit groupe de dix à avoir lu en même temps ce roman et j’ai franchement apprécié l’expérience. On a formé un groupe sur Insta qui a l’avantage de s’affranchir des distances, et en même temps j’aurais apprécié qu’on se retrouve pour en discuter. C’est pas mal dix, il ne faudrait pas plus je pense, en tout cas je vais renouveler l’expérience. Rendez-vous est pris dès ce mois de juillet, j’ai deux autres lectures à finir avant de m’attaquer à la prochaine LC, un peu de suspense… il s’agit à nouveau d’une lecture historique, qui se situe à la même époque que Le Montespan, mais le prochain aura une touche de fantastique. La double occasion de, déterrer ce livre qui dort dans ma pal depuis bien trop longtemps, si je vous dis dix ans, vous me croyez!? Et de découvrir l’auteur, Jean Teulé. Sans teasing, ni suspense, ça aura été une belle découverte. J’ai eu un peu peur du style à la lecture des premières pages, l’auteur joue avec un style suranné, mais on s’y fait très vite, voire très... Je crois que je vais appeler cette lecture, la lecture de toutes les occasions. L’occasion de ma première LC (lecture commune). On est un petit groupe de dix à avoir lu en même temps ce roman et j’ai franchement apprécié l’expérience. On a formé un groupe sur Insta qui a l’avantage de s’affranchir des distances, et en même temps j’aurais apprécié qu’on se retrouve pour en discuter. C’est pas mal dix, il ne faudrait pas plus je pense, en tout cas je vais renouveler l’expérience. Rendez-vous est pris dès ce mois de juillet, j’ai deux autres lectures à finir avant de m’attaquer à la prochaine LC, un peu de suspense… il s’agit à nouveau d’une lecture historique, qui se situe à la même époque que Le Montespan, mais le prochain aura une touche de fantastique. La double occasion de, déterrer ce livre qui dort dans ma pal depuis bien trop longtemps, si je vous dis dix ans, vous me croyez!? Et de découvrir l’auteur, Jean Teulé. Sans teasing, ni suspense, ça aura été une belle découverte. J’ai eu un peu peur du style à la lecture des premières pages, l’auteur joue avec un style suranné, mais on s’y fait très vite, voire très bien. On a droit à beaucoup d’expressions colorées, tel que « fils de prêtre » ou « aller à Naples sans prendre les ponts ». Autant la première est très compréhensible, autant pour l’autre je vous laisse découvrir son sens en lisant le livre, c’est bien plus drôle. Ce qui est intéressant dans cette histoire c’est qu’elle est vraie. J’ai entamé le livre, comme bien souvent sans lire le résumé, s’il est dans ma pal c’est que ça m’intéressait. Donc, j’entame Le Montespan, arrive à l’époque de Louis XIV et me rends compte que l’auteur raconte l’histoire du mari de LA Montespan, qui elle est bien connue. Je trouve ça très original de raconter la vie du marquis/mari d’autant plus que sa vie n’aura pas été un long fleuve tranquille, on s’attache vite à ce personnage à la fois, malheureux parce qu’amoureux de sa femme et, haut en couleurs. J’avoue que j’ai eu un peu de peine pour lui et en même temps quel personnage, il aura quand même tenu tête au roi, et je vous assure qu’à cette époque ce n’est pas rien! Je ne veux pas en raconter plus, il faut vraiment découvrir son histoire. Ça n’aurait pas été complet si je n’avais pas en plus acheté ce livre d’occasion 😂 Sans rire, Jean Teulé sait rendre l’Histoire, celle au grand H, intéressante. Certes le roman peut être perçu comme cru, néanmoins c’est justifié par le contexte et, l’auteur distille avec justesse suffisamment d’humour, qui fait que le tout passe très bien. Mes cours d’Histoire remontent à quelques années maintenant, mais s’ils avaient été aussi passionnants, je pense que je m’en souviendrais bien mieux aujourd’hui. Le roman m’a suffisamment inspiré pour me donner envie de lire le chapitre sur Louis XIV d'un livre que j'ai, qui référence les rois de France. Et de relire le chapitre Louis XIV du livre de Patrick Pelloux, là c’est une tout autre ambiance, il raconte les derniers moments d’illustres personnages qui ont fait l’Histoire, et je peux vous assurer qu’on n’envie pas « la médecine » de l’époque…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leslecturesdadrienne 03/07/2022
    #x1f970 Inimitable #x1f451J'avoue de suite que les (environ) 10 premières pages m'ont fait peur ... difficiles à suivre, un style particulier et inimitable #x1f451Mais, justement ce style ... on s'y fait très rapidement et je l'ai adoré tout du long par la suite #x1f970 #x1f451C'est bourré de dérisions, de comiques, de jeux de mots, limite de burlesque (sans jamais tomber dans le grotesque), de grivoiseries... mais avec de la sensibilité... le style va changer radicalement à la fin pour nous émouvoir. #x1f451Là ou j'ai été quand même stupéfaite c'est par cette véracité historique. Derrière tout cet humour, les faits sont réels. Et sans m'en rendre compte, j'ai beaucoup appris sur cette période, sur les us et coutumes, les guerres, la vie à Versailles. Il y a beaucoup d'apparitions de personnalités de l'époque comme La Fontaine ou Molière par exemple, mais aussi tellement d'autres. Mais elles arrivent de façon logique et naturelle. #x1f451J'ai aussi été émue par cette fin dont le style évolue pour limite finir en poésie. Comme quoi l'un n'empêche pas l'autre. Même si nous la connaissons tous avant même de commencer, j'ai quand même eu un (gros) pincement au cœur lors du décès de celle qui n'est plus "La Montespan"... #x1f970 Inimitable #x1f451J'avoue de suite que les (environ) 10 premières pages m'ont fait peur ... difficiles à suivre, un style particulier et inimitable #x1f451Mais, justement ce style ... on s'y fait très rapidement et je l'ai adoré tout du long par la suite #x1f970 #x1f451C'est bourré de dérisions, de comiques, de jeux de mots, limite de burlesque (sans jamais tomber dans le grotesque), de grivoiseries... mais avec de la sensibilité... le style va changer radicalement à la fin pour nous émouvoir. #x1f451Là ou j'ai été quand même stupéfaite c'est par cette véracité historique. Derrière tout cet humour, les faits sont réels. Et sans m'en rendre compte, j'ai beaucoup appris sur cette période, sur les us et coutumes, les guerres, la vie à Versailles. Il y a beaucoup d'apparitions de personnalités de l'époque comme La Fontaine ou Molière par exemple, mais aussi tellement d'autres. Mais elles arrivent de façon logique et naturelle. #x1f451J'ai aussi été émue par cette fin dont le style évolue pour limite finir en poésie. Comme quoi l'un n'empêche pas l'autre. Même si nous la connaissons tous avant même de commencer, j'ai quand même eu un (gros) pincement au cœur lors du décès de celle qui n'est plus "La Montespan" mais qui n'est plus que Françoise. Celle qui, une fois sortie des faveurs de Louis XIV, n'est plus rien pour personne car seul son mari l'aimait sincèrement (et dieu sait qu'il nous le prouve durant toute sa vie), est décédé. Une illustration de la différence entre "l'être" et le "paraître", quand il ne reste plus que les regrets mais qu'il est trop tard. En conclusion, un petit coup de coeur. Je ne connaissais ni le livre ni l'auteur. Et les 2 ont été une super découverte. Vraiment ! Si seulement nos cours d'histoire avaient pu être aussi addictifs ... on serait tous historiens à ce jour
    Lire la suite
    En lire moins
  • GridouSchep 29/06/2022
    Le personnage du mari de la Montespan est très bien travaillé, on le suit et on ne peut que prendre parti pour lui. Le contexte historique est très bien décrit par l'évolution des personnages. En 1ère bac pro, le personnage pourrait être étudié et comparé avec les faits historiques.
  • regnierceline62 29/06/2022
    En bref: Coup de coeur pour ce roman historique, vrai et comique Ca parle de quoi : Du comte de Montespan qui, malgré l'infidélité de sa femme reste éperdument amoureux d'elle. Jean Teulé tourne en ridicule la luxure de la cour de Versailles et des frasques du roi Soleil. Le dramatique est habilement tourné en dérision, et le comique est une part entière de ce roman. Mon avis : Un coup de cœur lu en 24 heures à peine. J'ai été happée par l'humour vif et cru de Jean Teulé. Rien que les insultes échangées des premières pages m'ont faites rire. Et puis l'histoire de ce pauvre homme aveuglément amoureux m'a touché. L'auteur a réussi à faire de Louis XIV un homme dirigé par son désir envers Athénaïs et par sa soif de pouvoir. Louis-Henri de Montespan n'en ai que plus attachant et touchant, à crier son amour pour sa marquise dans tout Versailles, on s'attache à cette homme que la vie n'a pas gâté. Si l'écriture de l'écrivain m'a surprise, je me suis vite habitué à ce langage ancien et, TRES fleuri. C'est cru, par bien des passages cocasses que je ne pourrais citer ! J'ai beaucoup aimé le comique de situation. J'ai adoré les faits historiques retranscrit ici, mais tourné... En bref: Coup de coeur pour ce roman historique, vrai et comique Ca parle de quoi : Du comte de Montespan qui, malgré l'infidélité de sa femme reste éperdument amoureux d'elle. Jean Teulé tourne en ridicule la luxure de la cour de Versailles et des frasques du roi Soleil. Le dramatique est habilement tourné en dérision, et le comique est une part entière de ce roman. Mon avis : Un coup de cœur lu en 24 heures à peine. J'ai été happée par l'humour vif et cru de Jean Teulé. Rien que les insultes échangées des premières pages m'ont faites rire. Et puis l'histoire de ce pauvre homme aveuglément amoureux m'a touché. L'auteur a réussi à faire de Louis XIV un homme dirigé par son désir envers Athénaïs et par sa soif de pouvoir. Louis-Henri de Montespan n'en ai que plus attachant et touchant, à crier son amour pour sa marquise dans tout Versailles, on s'attache à cette homme que la vie n'a pas gâté. Si l'écriture de l'écrivain m'a surprise, je me suis vite habitué à ce langage ancien et, TRES fleuri. C'est cru, par bien des passages cocasses que je ne pourrais citer ! J'ai beaucoup aimé le comique de situation. J'ai adoré les faits historiques retranscrit ici, mais tourné à l'absurde. Bref, beaucoup, même énormément de scènes réels, écrites dans l'histoire de notre pays, tourné au grotesque par la plume de Jean Teulé. Un coup de cœur. Je ne tarderai pas à continuer de découvrir l'humour vif, piquant et solaire de Jean Teulé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Beerangere 27/06/2022
    Certains passages sont assez "osés" et ça m'a surpris au début ! Mais l'histoire est prenante et se lit facilement. On en profite aussi pour apprendre des choses sur la royauté et ses favorites.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.